La France a le record mondial : 32% du PIB en aides diverses.

La sécurité sociale, la carte vitale, la CMU, le RSA, l’assurance chômage, les APL, Page, ASF, ARS, APL, ALF, PTZ, GDF, EDFARE, ASS, ASR, ADR, RFPE et j’en passe…

Bien sûr nos compatriotes de la métropole se plaignent, c’est le sport national, mais pour nous, les français expatriés, la réalité est plus difficile : Chili : 11,2% du PIB, Mexique : 9.5%, Brésil : 10.6%, USA : 19%.

Pour tous ceux qui sont expatriés sur le continent américain et qui n’ont pas le parachute d’une multinationale mais plutôt un cousu main, c’est plus compliqué il faut donc faire attention !

Faire attention, ça veut dire quoi ?

  • Ne pas absorber des risques que l’on ne peut pas assumer financièrement.
  • Ne pas acheter des produits peu flexibles ou démesurés par rapport à votre besoin, la pire assurance c’est celle que vous ne pouvez pas payer.

Par quoi commencer ?

Le système de protection fonctionne un peu comme des Lego ; à quoi bon prendre un plan retraite si vous allez vous ruiner à cause d’une maladie grave ou parce que vous avez écrasez quelqu’un en voiture !

Voici une hiérarchie de protections que nous vous proposons :

1. Ma première mutuelle : la Responsabilité Civile de mon moyen de transport.

Plutôt qu’assurer la valeur du moyen de transport c’est la responsabilité civile qui est indispensable. Blesser ou tuer quelqu’un au volant sans avoir d’assurance c’est tout simplement impensable, les conséquences sont désastreuses.

2. Ma deuxième mutuelle : mon assurance santé ?

Une appendicite sans complication peut coûter 10,000 euros au Mexique ou au Brésil, et jusqu’ à 5 fois plus aux USA !

Une journée de soins intensifs ? de 2,000 euros au Mexique à 10,000 euros pour les USA.

Un cancer de 15,000 à 50,000 euros par an.

On peut considérer l’assurance santé comme indispensable dans des pays aussi chers où les tarifs sont complètement libres et l’offre publique est mauvaise voire quasi inexistante.

Ces solutions doivent s’adapter à votre budget et votre situation familiale, par conséquent il est indispensable de souscrire une offre flexible qui pourra évoluer avec vos besoins.

Il faut faire attention aux limitations comme les franchises (déductible), co-assurance et co-paiement et il faut surtout que vous ayez de l’argent disponible pour payer ces quantités à votre charge (« out of pocket »), car nombre de français surtout installés aux USA se retrouvent dans une situation précaire parce qu’ils n’ont pas prévu ces dépenses non prises en charge par l‘assurance.

3. Ma troisième mutuelle : les revenus que j’apporte à ma famille.

Il s’agit de protéger vos dépendants économiques si vous et/ou votre conjoint veniez à manquer ou si vous n’étiez plus en état de travailler.

L’idéal est d’assurer 10 ans de solvabilité, ainsi en cas de décès vos proches pourront avoir les moyens de faire face.

Vous pourriez protéger au moins vos années productives, nous proposons des solutions temporaires à 10, 20 ou 30 ans qui ne sont pas très chères avec en plus la possibilité de se couvrir en cas de maladies redoutées et d’incapacité partielle et totale.

4. Et ma retraite ?

Une fois que vous avez couvert les risques ci-dessus, vous pouvez commencer à prévoir un capital retraite par fonds propres, investissements immobiliers, assurance vie ou pour les plus optimistes, à travers la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse (CNAV).

Cela vaut-il la peine de cotiser à la CNAV à travers la CFE ?

Si vous allez travailler quelques années à l’étranger et revenir en France oui cela vaut la peine afin de ne pas perdre de trimestres (la perte de quelques trimestres peut vous coûter très cher au moment du calcul de la retraite).

Maintenant si vous avez peu de trimestres cotisés en France et que la plupart de votre vie professionnelle se passe à l’étranger dans un pays qui n’a pas de convention avec la France, cela risque de vous coûter très cher car il faudra payer la partie employé et employeur et ce, sans aucune garantie sur le montant final…

Chez Expat Assurance, nous vous proposons des solutions d’assurance santé spécialisées pour les français expatriés ainsi que des solutions de prévoyance comme des assurances décès, assurance incapacités, assurance en cas de maladie redoutable.