Souscrire une assurance maladie privée au Portugal

assurance-maladie-privee-portugal
Souscrire une assurance maladie privée au Portugal peut sembler inutile, puisque les étrangers peuvent bénéficier du système public de santé local. Mais cette couverture est souvent insuffisante.

Sommaire

Souscrire une assurance maladie privée au Portugal peut sembler inutile, puisque les étrangers peuvent bénéficier du système public de santé local.

Mais cette couverture est souvent insuffisante.

Le système de santé portugais

L’assurance santé publique au Portugal

Il existe un système public d’assurance maladie au Portugal : le Servico Nacional de Saúde, ou SNS. Il permet d’accéder à une gamme de prestations variées :

  • Consultations
  • Soins infirmiers
  • Maternité
  • Ophtalmologie
  • Hospitalisations.

Les assurés doivent choisir un médecin référent au sein du centre de santé de leur lieu de résidence et obtenir son accord pour consulter un spécialiste, et s’acquitter d’une participation financière pour chaque acte médical (5 à 8 euros pour une consultation, 15 euros pour un passage aux urgences).

Les ménages modestes, les femmes enceintes, les handicapés, les enfants jusqu’à 12 ans et les personnes de plus de 60 ans en sont exemptés.

Les limites du SNS

Les délais d’attentes peuvent être longs pour être pris en charge dans un établissement public, et il est parfois difficile de trouver un spécialiste hors des grandes villes.

C’est pourquoi de nombreux résidents au Portugal choisissent de se faire soigner dans le privé.

Les tarifs y sont assez élevés (40 à 70 euros pour un généraliste) et peu de centres de soins privés sont conventionnés par le SNS, c’est donc au patient de payer l’intégralité de ses dépenses.

Avoir une assurance maladie privée au Portugal permet de couvrir une partie de ces frais.

Les étrangers et le SNS

Un étranger peut bénéficier de la même couverture maladie que les assurés du SNS en présentant une Carte Européenne d’Assurance Maladie.

Celle-ci s’obtient simplement et gratuitement sur demande auprès de sa caisse d’assurance maladie française.

Mais cette protection n’est valable que pour les courts séjours et ne fonctionne pas pour les étrangers résidant au Portugal, qui doivent obligatoirement s’affilier au SNS et obtenir une carte d’assuré auprès de leur centre de santé local.

Dans tous les cas, la couverture proposée par le SNS est limitée et compte tenu des défauts du système public de santé, il est intéressant de souscrire une assurance maladie privée au Portugal afin d’être plus vite et mieux pris en charge.

Choisir la bonne assurance maladie privée au Portugal

Locale ou internationale ?

Souscrire une assurance locale exige de bien connaître la langue et le système de santé portugais pour maîtriser la gestion de son contrat et de ses remboursements.

De plus, les assurances maladies privées au Portugal n’acceptent pas les adhésions au-delà de 55 ans.

Un contrat d’assurance maladie privée local au Portugal a aussi pour défaut de ne couvrir l’assuré et ses ayant droits que pour les soins de santé reçus dans le pays.

Il ne prendra pas en charge :

  • Les prestations médicales réalisées lors de vacances ou de déplacements professionnels dans un autre pays
  • Les soins reçus lors d’un séjour en France
  • Les rapatriements vers la France, alors qu’il s’agit d’une démarche coûteuse et parfois incontournable.   

Souscrire une assurance internationale auprès d’une compagnie française est un choix plus judicieux d’assurance maladie privée au Portugal. 

Les garanties proposées sont pensées pour répondre aux besoins spécifiques des personnes séjournant à l’étranger, et la gestion du contrat, des démarches, ainsi que les échanges avec l’assistance se font intégralement en français. 

De nombreuses compagnies spécialisées proposent des contrats de ce type, et il n’est pas toujours facile de s’y retrouver. 

Pour faire son choix rapidement, il est possible de recourir à un comparateur d’assurances en ligne, qui donnera accès gratuitement à une sélection de devis détaillés afin de trouver simplement la meilleure assurance maladie privée pour le Portugal suivant sa situation.

Choisir une assurance au 1er euro pour son assurance maladie privée au Portugal

Les assureurs proposent de nombreuses offres d’assurance maladie privée pour le Portugal.

Celles dites « au 1er euro » sont assez avantageuses, car elles prennent en charge les frais de santé dès le premier euro dépensé, suivant des taux intéressants et connus à l’avance.

Les compagnies qui gèrent ces contrats ont une réelle expertise en matière d’assurance internationale et permettent souvent à leurs assurés de bénéficier d’avantages tels qu’une prise en charge optimisée dans des établissements partenaires, ou encore le tiers-payant hospitalier.

De très nombreuses formules existent sur le marché, et ces contrats conviendront particulièrement aux personnes cherchant une assurance flexible et présentant un bon rapport qualité-prix.

Il est en effet possible de souscrire des garanties en option, ce qui permet de bénéficier d’une couverture adaptée à ses besoins et à son budget.

Le choix des garanties proposées par ce type d’assurance maladie privée pour le Portugal est très diversifié et dépasse largement le seul secteur de la santé. 

Il faudra quand même remplir un questionnaire de santé à l’adhésion, ce qui pourra engendrer des surprimes ou des exclusions de garantie en cas de préexistences médicales. C’est le principal défaut de ce type de couverture santé.  

La Caisse des Français de l’Étranger assure les Français au Portugal L’adhésion à la CFE est une autre solution d’assurance maladie privée pour le Portugal, qui a l’avantage de ne pas demander de questionnaire de santé à l’inscription.

Elle convient donc particulièrement aux personnes présentant des antécédents médicaux, ainsi qu’aux jeunes, à qui elle propose des tarifs avantageux. 

La CFE propose plusieurs types d’assurances : 

  • JeunExpat santé et MondExpat Santé : pour les expatriés et leurs ayant droits au Portugal et dans le monde entier, y compris en France
  • FrancExpat Santé : pour les personnes satisfaites de leur couverture SNS mais souhaitant bénéficier d’une couverture lors de leurs séjours en France
  • RetraitExpat Santé : pour les retraités installés au Portugal.

Mais l’offre de base de la Caisse des Français de l’Étranger est peu protectrice et manque de flexibilité. Ses remboursements peuvent aussi poser problème. 

Suivant la prestation, ils suivent les mêmes barèmes que ceux de la sécurité sociale, ou sont calculés suivant un pourcentage des frais réels. 

Une hospitalisation n’est par exemple prise en charge qu’à 42% de la facture totale et une chimiothérapie à 40%. Le reste à charge pour l’assuré peut donc s’avérer très élevé au final.  

C’est pourquoi il est recommandé de souscrire une complémentaire en plus de l’assurance de base CFE pour bénéficier de meilleurs remboursements et d’un plus grand choix de garanties, notamment d’une assurance rapatriement.

Comme pour toute assurance maladie privée au Portugal, une seconde cotisation et un questionnaire de santé seront demandés pour la souscription de ces complémentaires, commercialisées par des compagnies tierces.

Mais pour éviter de multiplier les démarches, il est possible de souscrire une formule gérée en guichet unique par la CFE.

Questions fréquentes

Un expatrié français peut-il bénéficier du système public de santé local au Portugal ?

Oui, les étrangers peuvent bénéficier du système public de santé local portugais. Attention toutefois, cette couverture se révèle souvent insuffisante.

Quel est le système public d’assurance maladie au Portugal ?

Le système public d’assurance maladie au Portugal est le Servico Nacional de Saúde (SNS). Il permet d’accéder à une gamme de prestations variée.

Quelles sont les prestations du SNS ?

Les prestation du Servico Nacional de Saúde sont :
– Les consultations
– Les soins infirmiers
– La maternité
– L’ophtalmologie
– Les Hospitalisations.

Quel est l’âge maximal pour souscrire à une assurance locale au Portugal ?

Les assurances maladies privées au Portugal n’acceptent pas les adhésions au-delà de 55 ans. De plus, il est nécessaire de bien connaître la langue et le système de santé du pays pour y adhérer.

False
International

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé aux USA

[Édition 2021]

Découvrez les conseils des experts de
l’assurance maladie aux USA et apprenez à choisir votre assurance santé :

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé au Mexique [Édition 2021]

Apprenez tout ce qu’il faut savoir pour partir et vivre en tout sécurité au Mexique en tant qu’expatrié :

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé internationale
Partez en toute sécurité, avec la bonne couverture et les bonnes infos ! On vous explique :

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé aux Émirats arabes unis [Édition 2021]

Apprenez tout ce qu’il faut savoir sur le système de santé des Émirats arabes unis et sur les solutions d’assurances existantes pour les expatriés:

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé en Thaïlande [Édition 2021]

Expatriez-vous en toute confiance grâce à notre recueil des informations importantes sur le système d’assurance santé en Thaïlande :

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé au Royaume-Uni [Édition 2021]

Découvrez les particularités du système de santé anglais et tout ce qu’il faut savoir en tant qu’expat au Royaume-Uni :

Prenez rendez-vous avec nos experts en assurance!

Nous sommes là pour vous aider ! Une consultation gratuite permettra de répondre à toutes vos questions.

Ça aussi c'est intéressant :

Menu

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.