L’assurance d’un expatrié au Cambodge

assurance-expatrie-cambodge

Sommaire

L’assurance de l’expatrié au Cambodge est une question cruciale, car si le pays fait rêver par la beauté de ses paysages et la richesse de sa culture, il reste loin du niveau et du confort de vie occidental.

En 2018, le Cambodge était classé 99ème sur 151 pays en matière d’indice de développement humain.

Attention donc à choisir une assurance santé pour expatrié qui vous garantisse des remboursements assez importants, et surtout une option rapatriement !

Le système de santé au Cambodge

Une sécurité sociale encore en développement

Depuis plusieurs années, le Cambodge tente de mettre en place un régime de protection sociale, dit NSSF (National Social Security Fund) et depuis 2017, les employeurs de secteur privé ont l’obligation d’y inscrire leurs salariés qui peuvent ainsi bénéficier de soins gratuits dans les hôpitaux publics.

Beaucoup d’améliorations sont prévues, mais à ce jour, environ 70% de la population ne bénéficie toujours pas de couverture santé, et l’offre de soins est loin d’être satisfaisante.

Une offre de soins limitée

Les établissements du secteur public manquent souvent d’équipement et il est recommandé de se tourner vers le secteur privé.

Les tarifs pratiqués sont très variables selon les structures, allant de 5 à 90 euros pour une consultation avec un médecin, et de 100 à 150 euros pour une nuit d’hospitalisation de base.

Mais même dans ces établissements, il n’est pas toujours possible de se faire soigner par manque de spécialistes ou d’équipement.

En cas d’accident ou de pathologie particulière, il n’est pas rare de devoir se rendre dans une localité ou un pays voisin (Thaïlande, Vietnam, Singapour ou Chine).

L’ensemble des frais de transport sont alors à la charge du patient.

Le recours à l’assurance privée : indispensable

Compte-tenu des faiblesses du système de santé local, il est donc indispensable de souscrire une assurance expatrié pour le Cambodge.

Non seulement cette assurance prendre en charge les frais de santé et d’hospitalisation dans les établissements privés ainsi qu’une éventuelle évacuation entre établissement ou vers un pays voisin, mais également les soins reçus par l’expatrié à l’issue de cette évacuation à l’étranger ou lors d’un séjour en dehors du Cambodge.

Bien choisir son assurance expatrié pour le Cambodge

Les compagnies françaises d’assurance internationale : gage d’expertise et de fiabilité

Pour souscrire une assurance expatrié pour le Cambodge, il est recommandé de se tourner vers une compagnie française spécialiste de l’assurance internationale.

Le contrat sera régi par la loi française, très protectrice pour l’assuré, et l’ensemble des échanges et des démarches liées à la gestion du contrat se feront en français.

Il sera également possible de bénéficier de l’expertise de ces compagnies qui connaissent parfaitement le terrain et les problématiques rencontrées par les expatriés.

Elles pourront ainsi répondre à leurs interrogations, les orienter et mettre en œuvre la logistique d’assistance indispensable en cas d’imprévu.

Les garanties à faire couvrir par son assurance expatrié au Cambodge

Parmi les garanties qui doivent obligatoirement être couvertes par l’assurance d’un expatrié au Cambodge figurent la prise en charge des frais de santé et d’hospitalisation, ainsi que l’assistance rapatriement.

Elles sont normalement incluses dans tous les contrats, mais il faut vérifier les éventuelles exclusions qui peuvent s’appliquer, ainsi que les plafonds et franchises qui peuvent être mentionnées, car ce sont les dépenses les plus importantes pour un expatrié.

D’autres garanties utiles peuvent être ajoutées : l’assurance des bagages, le capital décès, ou encore une assurance invalidité.

Certaines compagnies proposent également des contrats de prévoyance pour les expatriés qui souhaitent préparer leur retraite pendant leur expatriation.

CFE ou 1er euro : que faut-il choisir ?

Pour souscrire son assurance expatrié pour le Cambodge, il est possible de choisir un contrat dit « au 1er euro », ou de se tourner vers la CFE, couverture maladie historique des expatriés.

Chaque solution a ses avantages et ses défauts, et il faut faire le point sur sa situation et ses besoins pour faire son choix.

Les offres au 1er euro ont pour principaux avantages leur rapport qualité-prix (remboursement des frais de santé à hauteur réelle des dépenses) et leur flexibilité.

De nombreuses formules existent et des garanties complémentaires peuvent être ajoutées en option pour bénéficier de la couverture la plus adaptée à sa situation.

Mais les compagnies qui commercialisent ces assurances pour expatrié au Cambodge exigent un questionnaire de santé à l’adhésion, qui peut conduire à des surprimes ou à des exclusions de garanties en cas de problème de santé.

Pour les expatriés présentant des préexistences médicales, la CFE peut être une alternative intéressante : elle ne refuse aucune adhésion et ne fait pas remplir de questionnaire de santé.

Mais ses remboursements ainsi que les garanties couvertes sont réduits et souvent insuffisants pour assurer une bonne protection à un expatrié.

Il faut alors souscrire une assurance complémentaire auprès d’un autre organisme pour bénéficier d’une couverture plus étendue, mais le prix de l’assurance et le nombre d’interlocuteurs augmente.

Prenez rendez-vous avec nos experts en assurance!

Nous sommes là pour vous aider ! Une consultation gratuite permettra de répondre à toutes vos questions.

Ça aussi c'est intéressant :

Menu

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.