La Caisse des Français de l’Étranger (CFE) est un organisme de Sécurité sociale de droit privé chargé d’une mission de service public. Elle est placée sous tutelle des ministères en charge de la Sécurité sociale et du Budget.

La CFE a pour mission d’assurer aux salariés français expatriés une continuité de leur couverture sociale en France.

La Caisse des Français de l’Étranger, au service de tous les expatriés français

L’adhésion à la CFE n’est pas obligatoire mais est ouverte à tous les expatriés français et européens.

Une couverture sociale à l’expatriation pour tous les statuts

Tous les expatriés peuvent adhérer à la CFE s’ils le souhaitent, quel que soit leur statut. Elle est donc ouverte aux salariés, aux travailleurs indépendants, aux personnes sans activité, aux étudiants et aux retraités.

 

Quelles sont les conditions pour adhérer à la Caisse des Français de l’Étranger ?

Pour pouvoir bénéficier de l’assurance de la CFE deux conditions sont à remplir :

  • Posséder la nationalité française
  • Ne pas (ou ne plus) pouvoir bénéficier du régime français obligatoire de sécurité sociale.

Par ailleurs, l’adhésion à la CFE ne dispense pas de cotiser aux régimes obligatoires du pays de résidence.

 

3 types d’assurances

La Caisse des Français de l’Étranger propose 3 types d’assurances : maladie, maternité et invalidité, accidents du travail et maladies professionnelles, ou retraite. Il est possible d’adhérer à l’une ou plusieurs de ces assurances.

L’assurance maladie-maternité-invalidité

Cette assurance offre des remboursements identiques à ceux pratiqués par la caisse primaire d’assurance maladie en France pour les actes médicaux.

Les médicaments sont remboursés aux mêmes conditions qu’en France mais selon les prix locaux. En revanche, les assurés sont dispensés de suivre le parcours de soin.

Depuis le mois de janvier 2019, la CFE commercialise 4 types de contrats d’assurance maladie :

  • MondExpat Santé couvre tous les frais de santé dans le monde, y compris en France, des expatriés
  • JeunExpat Santé pour les moins de 30 ans
  • RetraitExpat Santé couvre tous les frais de santé, à l’étranger, des retraités du système de retraite français expatriés dont les soins en France sont pris en charge par la sécurité sociale
  • FrancExpat Santé couvre tous les frais de santé réalisés uniquement en France lors de séjours temporaires des expatriés.

L’assurance accidents du travail-maladies professionnelles

Cette assurance ne s’adresse qu’aux salariés expatriés.

Là encore, les prestations sont identiques à celles de la caisse primaire d’assurance maladie en France. La base de cotisation est choisie par l’assuré en fonction de ses revenus.

L’assurance vieillesse

Cette couverture s’adresse aux salariés, aux personnes chargées de famille (c’est-à-dire ayant au moins un enfant de moins de 20 ans à charge), aux anciens salariés d’un régime obligatoire français n’ayant pas repris d’activité à l’étranger (et pouvant justifier d’une affiliation de 6 mois minimum à une caisse de retraite française avant leur départ de France).

Cotisations et remboursements

Les cotisations et remboursements varient en fonction des individus et des formules choisies, mais voici les principales règles.

Des cotisations en fonction de l’âge

Depuis la réforme de la CFE, la cotisation dépend uniquement de l’âge et de la situation familiale. Le statut et le niveau de revenus n’ont plus d’influence sauf éventuellement pour obtenir une prise en charge partielles des cotisations par l’État français (revenus inférieurs à la moitié du plafond de la sécurité sociale).

Des remboursements selon les barèmes de la Sécurité sociale

Le montant des remboursements est calculé selon les barèmes de la Sécurité sociale française. Pour la consultation d’un spécialiste par exemple, il sera donc de 70% du tarif de base de 30 euros.

Hormis sur le continent africain, la plupart du temps avec uniquement la CFE, vous serez confrontés à deux problèmes :

  • En cas d’hospitalisation, les adhérents devront avancer les frais, il peut s’agir de somme considérables surtout dans des pays ou les établissements sont privés (USA, Amérique latine, Asie, un bon nombre de pays européens).
  • Le reste a charge sera très important si les tarifs des soins pratiqués sont plus élevés qu’en France.

 

Pour remédier à cette situation, il est donc fortement recommandé de souscrire à une assurance complémentaire spécialisée pour les français de l’étranger.