Il peut sembler inutile de souscrire une assurance en Angleterre, car le pays ne présente pas les mêmes risques sanitaires ou sécuritaires que d’autres destinations.

Mais le problème est qu’en Angleterre, le recours au secteur privé de la santé est presque incontournable, ce qui a un coût.

Pourquoi souscrire une assurance en Angleterre ?

La santé coûte cher en Angleterre

Le système de santé public anglais (NHS) est ouvert aux expatriés, et en cas de court séjour, il est possible de bénéficier des mêmes droits que les assurés en utilisant sa Carte Européenne d’Assurance Maladie.

Le NHS prend en charge certaines prestations comme les consultations et les hospitalisations.

Mais le NHS a des limites : mauvais remboursements des soins dentaires ou d’optique ainsi que des médicaments, longs délais de prise en charge en raison d’un manque de moyens, manque de spécialistes dans le réseau, urgences défaillantes, etc.

C’est pourquoi il est recommandé de se tourner vers le secteur privé pour être correctement et rapidement soigné en Angleterre.

Mais les tarifs des soins et consultations y sont plus élevés qu’en France (une consultation peut coûter plusieurs centaines de livres) et ne sont pas pris en charge par le NHS.

Assurance locale ou internationale ?

Il est donc indispensable de souscrire dans le privé pour bénéficier d’une bonne assurance en Angleterre : les frais médicaux de base et d’hospitalisation sont la couverture minimum.

Les contrats proposés offrent en général des garanties annexes comme l’assistance juridique ou la responsabilité civile, et permettent aussi de bénéficier d’avantages comme la dispense d’avance des frais en cas d’hospitalisation dans un établissement partenaire.

Il est possible de souscrire un contrat local pour son assurance en Angleterre, mais il est plutôt recommandé de se tourner vers une compagnie française d’assurance internationale présentant des avantages comme le choix de la devise (livre ou euro) l’assistance et la gestion simplifiée du contrat en français.

Surtout, ces contrats suivent l’assuré partout dans ses déplacements hors d’Angleterre (vacances à l’étranger, déplacements professionnels), y compris en France. Une assurance locale n’offre pas cette garantie pourtant importante quand on n’est plus couvert par la Sécurité sociale.

La CFE, une solution classique d’assurance en Angleterre

La CFE et ses limites

Il est possible de s’affilier à la Caisse des Français de l’Étranger pour son assurance en Angleterre.

C’est une solution bien connue des expatriés qui permet de maintenir un lien avec la Sécurité sociale et de retrouver ses droits rapidement en cas de réinstallation en France.

Les cotisations CFE sont calculées suivant la situation familiale et l’âge de l’assuré, ce qui la rend intéressante pour les jeunes célibataires et pour les personnes présentant des préexistences médicales, puisque l’adhésion se fait sans questionnaire médical.

Il faut penser à souscrire à la CFE dans les trois mois suivant l’installation pour pouvoir utiliser son assurance en Angleterre.

Au-delà, un délai de carence s’applique.

Mais l’offre CFE est limitée : le contrat ne propose que des garanties de base, et les remboursements sont les mêmes que ceux de la sécurité sociale française, ce qui est insuffisant compte-tenu du coût des consultations et des soins privés en Angleterre.

Complémentaires CFE : pour de meilleurs remboursements et des garanties élargies

Pour être correctement couvert par son assurance en Angleterre, il faut donc souscrire une complémentaire CFE gérée par une autre compagnie.

Suivant le contrat choisi, des garanties supplémentaires seront couvertes, et les remboursements seront plus intéressants.

Mais ce second contrat fait augmenter le coût global de l’assurance en Angleterre, qui peut être majoré à cause du questionnaire médical demandé par la compagnie tierce.

Pour éviter ne complexifier la gestion de son assurance en Angleterre, il est possible de choisir un « pack » : le contrat est souscrit auprès d’un autre assureur, mais sa gestion est prise en charge par la CFE, ce qui éviter de multiplier ses démarches et les interlocuteurs.

Offres au 1er euro, souvent recommandées

Une assurance pour l’Angleterre au bon rapport qualité-prix

Les contrats dits au 1er euro (ou à la 1ère livre) sont la solution la plus recommandée d’assurance en Angleterre.

Le questionnaire médical est obligatoire à l’adhésion et peut engendrer des exclusions de garantie ou des majorations de cotisation, mais ces solutions présentent un excellent rapport-qualité prix car les frais sont pris en charge dès la première livre dépensée, à hauteur réelle des coûts de la santé en Angleterre.

De nombreuses compagnies privées proposent ce type d’assurance pour l’Angleterre, il est donc possible de faire jouer la concurrence pour obtenir de meilleures garanties, au meilleur tarif.

L’assurance flexible et simplifiée

Les contrats au 1er euro séduisent aussi par leur flexibilité et leur simplicité de gestion.

De nombreux packs et formules existent sur le marché, et il est possible de souscrire une assurance pour l’Angleterre plus ou moins protectrice en ajoutant/supprimant des garanties selon ses besoins ou la durée de son séjour, ce qui permet aussi de moduler le tarif de sa cotisation.

Prenez rendez-vous avec notre experte en assurance !