assurance maladie mexique

Au Mexique, le système d’assurance maladie est relativement semblable au système français. Il est composé de deux types de couvertures maladies. D’une part, la sécurité sociale publique, obligatoire, est automatiquement octroyée par les entreprises à leurs salariés. D’autre part, un système de mutuelles privées, que certaines entreprises fournissent à leurs employés.

L’assurance maladie publique au Mexique

L’organisme de sécurité sociale du Mexique s’appelle l’IMSS : Instituto Mexicano del Seguro Social. Il englobe le droit à la couverture maladie, l’assistance médicale, la protection sociale et les services sociaux.

La Sécurité sociale mexicaine

La Sécurité sociale est composée d’un régime obligatoire et d’un régime volontaire dont les prestations et le coût varient. Le régime obligatoire est destiné aux travailleurs salariés, alors que le régime volontaire s’adresse aux travailleurs indépendants et aux travailleurs du service public.

La protection sociale couvre l’assuré, son conjoint ou compagnon, ses enfants (jusqu’à 16 ans, voire 25 ans s’ils sont étudiants). Les parents sont couverts s’ils vivent avec l’assuré.

Quelles sont les prestations couvertes par l’assurance maladie au Mexique ?

L’IMSS prend en charge les frais d’hospitalisation, les soins médicaux, les opérations chirurgicales et les médicaments. Mais seuls les soins prodigués par les établissements de santé publics et par le médecin traitant sont concernés par cette prise en charge.

En cas de maladie ou d’accident entraînant une incapacité de travail, l’IMSS verse une partie du salaire pendant 52 semaines au maximum.

Comme en France, chaque assuré est affilié à un médecin traitant, mais celui-ci est affecté par l’IMMS et il est difficile d’en changer.

Combien coûte l’assurance maladie au Mexique ?

Les Mexicains percevant le salaire minimum sont exonérés de cotisations. C’est alors l’employeur qui prend intégralement en charge leur sécurité sociale.

Pour les autres salariés, une part des cotisations est à régler tous les mois. Elle s’élève généralement à environ 10% du salaire.

Comment s’affilier à la Sécurité sociale mexicaine ?

Tout salarié travaillant au Mexique est normalement inscrit par son employeur auprès de l’IMSS. Si celui-ci ne le fait pas, le salarié peut s’en occuper en remplissant un formulaire de demande d’affiliation.

Un numéro d’assuré est fourni via une attestation d’inscription à la Sécurité sociale. Il est indispensable pour pouvoir bénéficier de l’assurance maladie.

Le système de santé privé au Mexique

Chaque assuré peut cotiser auprès d’un organisme privé. Cela lui permet de se rendre chez n’importe quel médecin et dans n’importe quel établissement de santé. Les soins lui sont alors remboursés en fonction des modalités de son contrat d’assurance.

Pourquoi souscrire une assurance maladie privée au Mexique ?

Dans les faits, il est indispensable d’avoir une assurance maladie privée pour recevoir des soins de qualité. En effet, le système de santé public est surchargé et les soins prodigués ne sont pas toujours efficaces.

Les établissements de santé privés sont, eux, de grande qualité, mais aussi très onéreux. C’est pourquoi la majorité des étrangers résidant au Mexique et de nombreux Mexicains cotisent auprès d’un organisme privé, qui leur assure l’accès à des professionnels de santé compétents et disponibles.