...
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
overlay

Notre guide complet pour comprendre l’importance de l’assurance santé internationale

Notre guide ultime sur l’assurance au 1er euro : le fonctionnement, les avantages et les choix possibles

Notre guide complet sur la CFE : le fonctionnement, les offres et les alternatives

Offres pour entreprises

L’assurance santé en Thaïlande [Le guide pour les expatriés français]

False
L'assurance santé en Thaïlande
Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur l’assurance maladie en Thaïlande pour un départ en toute sérénité !

Sommaire

La Thaïlande est l’une des destinations qui fait le plus rêver les Français en quête de nouveaux horizons. Avec ses plages paradisiaques, ses paysages à couper le souffle et ses beaux palais, ce pays d’Asie du Sud-Est ne manque pas d’atouts.

Quitter la France pour partir vivre en Thaïlande est un projet qui nécessite cependant de prendre en considération de nombreux éléments, dont sa couverture médicale sur place. Bien que les risques sanitaires restent modérés et que les tarifs de soins soient relativement bas, tout imprévu peut être à l’origine d’une importante facture pour se soigner.

Il est donc essentiel de souscrire une assurance santé avec une couverture complète et protectrice afin de profiter pleinement de cette expérience de vie unique.

Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur l’assurance santé en Thaïlande pour un départ en toute sérénité !

Comprendre le système de santé en Thaïlande

Avant de faire ses valises pour partir vivre en Thaïlande, il est essentiel de se familiariser avec le fonctionnement du système national d’assurance maladie.

Le système de santé thaïlandais est l’un des plus développés d’Asie du Sud-Est. Celui-ci est réputé pour offrir une couverture médicale étendue et des soins de haute qualité à des prix abordables.

Il existe cependant certaines lacunes qui motivent de nombreux Français expatriés en Thaïlande à souscrire une assurance santé internationale.

L’Universal Coverage Scheme : fonctionnement du système d’assurance maladie en Thaïlande

Le système public d’assurance maladie thaïlandais est le Universal Coverage Scheme. Celui-ci permet aux résidents d’être soignés gratuitement dans les établissements désignés de leur secteur de résidence.

Afin de bénéficier de cette gratuité, ceux-ci doivent payer des cotisations qui sont prélevées directement sur les salaires à hauteur d’environ 5 %.

Les soins pris en charge par l’assurance maladie publique en Thaïlande sont les suivants :

  • Les examens et les traitements médicaux
  • Les médicaments sur ordonnance
  • Les hospitalisations
  • Les frais de rééducation
  • Les soins infirmiers
  • Les examens de laboratoire
  • Les radiographies.

Les expatriés ayant le statut de résident ont l’obligation de s’affilier au système d’assurance maladie local. Ceux-ci peuvent ainsi bénéficier de la gratuité des soins au même titre que les citoyens thaïlandais.

Cette gratuité est cependant limitée à un réseau d’établissements publics relativement restreint. Les assurés peuvent uniquement se rendre dans les établissements de santé publics qui sont situés dans une région géographique délimitée autour de leur domicile.

Cette spécificité de l’Universal Coverage Scheme entraîne naturellement quelques inconvénients, comme par exemple :

  • L’impossibilité de choisir son médecin
  • Des délais d’attente importants avant d’être pris en charge dans certains hôpitaux et plusieurs régions du pays.

Il est important de préciser que les non-résidents n’ont pas accès à l’assurance santé publique en Thaïlande. C’est notamment le cas des touristes de passage dans le pays. Ceux-ci doivent donc souscrire une assurance santé internationale afin de garantir leur couverture médicale tout au long de leur séjour en Thaïlande.

Fini la galère avec votre assurance santé à l’étranger!

Satisfaction client:
4.7/5

Secteur public et secteur privé : des avantages et des inconvénients

Le système de santé thaïlandais bénéficie d’une excellente réputation, tant dans le secteur public que privé. Les Français expatriés en Thaïlande n’ont donc pas d’inquiétude à avoir sur la qualité des soins qu’ils recevront en cas de besoin.

En Thaïlande, l’hôpital public est au cœur du parcours de soins, y compris pour de simples consultations. Les tarifs y sont peu élevés et les médecins bien formés. En revanche, les infrastructures médicales publiques sont souvent engorgées et les délais d’attente avant une prise en charge peuvent être longs.

Les expatriés en Thaïlande privilégient donc généralement une prise en charge à leurs frais dans un hôpital privé. Ces derniers sont mieux équipés et moins surchargés.

Outre une prise en charge plus rapide, les établissements privés offrent d’autres avantages aux expatriés français :

  • La possibilité de choisir son médecin et l’établissement de santé
  • Une prise en charge médicale de meilleure qualité
  • Des infrastructures plus modernes et plus confortables
  • La possibilité de consulter des médecins anglophones, voire francophones dans les grandes villes et les destinations touristiques.

Le principal inconvénient dans le privé est le coût des soins. Les médecins et les hôpitaux privés peuvent librement fixer leurs tarifs, ce qui peut entraîner des factures relativement élevées.

Les hôpitaux les plus réputés du pays, tel que le Bumrungrad International Hospital, proposent des soins d’une qualité exceptionnelle. La qualité excellente va de pair avec le prix, généralement élevé.

Coût des soins de santé en Thaïlande

Les tarifs des soins sont libres et très variables, une hospitalisation ou un rapatriement peuvent coûter très cher.

Bon à savoir : une caution est souvent exigée par les établissements médicaux avant la prise en charge d’un patient ne disposant pas d’assurance.

Découvrez les tarifs moyens de certains soins de base en Thaïlande :

Type de soinsPrix moyen
Consultation avec un médecin généralisteEntre 500 et 3 000 bahts (environ 13 – 76 €)
Consultation avec un médecin spécialisteEntre 500 et 3 000 bahts (environ 13 – 76 €)
Couronne dentaire Entre 15 000 et 25 000 bahts (environ 400 – 650 €)
Une journée d’hospitalisation dans un hôpital privéEntre 3 000 et 20 000 bahts (environ 80 – 500 €) 
Échographie3 000 bahts (environ 80 €)

Pour un expatrié qui ne réside pas dans une grande ville, il faut ajouter des frais de transport quand l’établissement est distant du domicile. Dans tous les cas, toutes ces dépenses sont intégralement à la charge de l’expatrié.

La qualité des soins de santé en Thaïlande : une destination phare du tourisme médical

La qualité des soins de santé en Thaïlande est excellente dans le privé et dans le public. Les infrastructures sont modernes, le personnel est qualifié et l’équipement médical est à la pointe de la technologie.

La Thaïlande est d’ailleurs considérée comme l’une des destinations phares du tourisme médical. Des patients du monde entier se rendent chaque année en Thaïlande pour profiter de l’excellente qualité des soins et des tarifs particulièrement accessibles.

Il est cependant important de préciser qu’il existe des inégalités plus ou moins importantes entre les établissements ruraux et ceux des grandes villes. La répartition des établissements de soins est, en effet, inégale sur le territoire thaïlandais.

Les expatriés qui vivent dans les grandes villes et les villes touristiques, telles que Phuket, Chiang Mai ou Bangkok, ont facilement accès à des soins médicaux de haute qualité. En revanche, les régions rurales peuvent souffrir d’un véritable manque d’infrastructure médicale de qualité.

Il est donc assez courant, en cas de maladie ou d’accident, de devoir être transporté dans une autre localité pour pouvoir être soigné de manière adéquate.

Pourquoi souscrire une assurance santé pour la Thaïlande ?

Bien que l’assurance maladie publique en Thaïlande soit relativement protectrice, celle-ci comprend certaines lacunes.

Les expatriés français en Thaïlande ont tout intérêt à opter pour la souscription d’une assurance santé internationale. Cela leur permet de combler ces manquements et de profiter d’une couverture médicale complète dans le privé.

La Sécurité sociale française ne prend pas en charge la santé à l’étranger

La Sécurité sociale ne prend pas en charge les dépenses de santé des assurés à l’étranger de façon systématique. Ces remboursements ne sont valables que pour des cas d’urgence et sur appréciation de la sécurité sociale.

En règle générale, ces remboursements de frais médicaux sont très partiels et sans aucune garantie d’être acceptés. Ceux-ci se font sur demande et présentation de justificatifs et ne permettent pas de couvrir la majorité des dépenses engagées. Cela est d’autant plus vrai qu’aucun accord n’existe entre la France et la Thaïlande en matière d’assurance maladie.

En cas d’hospitalisation, de maladie ou pire encore, d’évacuation ou de rapatriement, il incombe au voyageur d’avancer l’ensemble des frais s’il se trouve en Thaïlande sans assurance maladie.

Pour les risques non-médicaux, il est possible qu’une assurance habitation ou celle liée à une carte de crédit puisse entrer en jeu. Il est très important de vérifier en amont les exclusions de garantie et les plafonds ou franchises appliqués avec ces assurances.

L'assurance d'un expatrié en Thaïlande

Une assurance en Thaïlande pour se prémunir contre des risques variés

La Thaïlande n’est pas spécialement réputée pour sa dangerosité. Cependant, les risques d’accident ou de maladie existent comme dans n’importe quel autre pays.

Les risques liés à la santé

Pour les étrangers, la nourriture et le climat thaïlandais n’offrent pas que des bonnes surprises. Ceux-ci peuvent, en effet, nécessiter une visite et un traitement médical, une hospitalisation, voire dans le pire des cas un rapatriement.

Le climat tropical thaïlandais n’est pas toujours bien toléré par les Français, qui sont également exposés à des risques d’ordre alimentaire ou digestif. Certains problèmes sanitaires peuvent, en effet, être liés aux parasites ou à la qualité de l’eau.

Il est d’ailleurs fortement conseillé d’éviter l’eau stagnante pour ne pas risquer une contamination par la leptospirose, et ce, même par simple contact avec la peau.

Protégez-vous également contre les moustiques, particulièrement nombreux durant les mois de juillet et août. Effectivement, ces derniers sont porteurs de différentes maladies comme la dengue, le paludisme, le chikungunya, l’encéphalite japonaise ou encore Zika qui circulent dans le pays.

Notez qu’en Thaïlande, il est préférable de faire attention aux chiens errants ou même aux singes, car la rage est présente sur tout le territoire. Faites également attention aux serpents !

Les risques liés à la sécurité

Il faut savoir que les principaux risques en Thaïlande concernent les trajets routiers et les activités nautiques.

Si vous envisagez de pratiquer la plongée par exemple, assurez-vous que votre assurance couvre les accidents liés à cette pratique et celle des sports dits « extrêmes » de manière générale.

L’un des moyens de déplacement favoris des Français en Thaïlande est le deux-roues. Les accidents impliquant motos et scooters sont très fréquents. Il est donc primordial d’être vigilant et de porter un casque homologué. En plus de toucher le voyageur et ses proches, un accident de la route peut également engager sa responsabilité en cas de dommages corporels ou matériels causés à un tiers.

Les inondations peuvent également être très dangereuses en Thaïlande lors de la saison des pluies.

Les risques encourus lors d’un voyage en Thaïlande sont donc très variés. À cela, s’ajoute le fait que les bagages peuvent être volés ou perdus, un vol peut être annulé, etc. Être correctement assuré permet donc d’éviter de nombreux désagréments.

Le dépôt d’une caution est souvent obligatoire

Il est courant de devoir être évacué d’un établissement de santé vers un autre plus adapté pour pouvoir être bien soigné. Ces transferts, tout comme les hospitalisations, coûtent cher et mieux vaut dans ce cas être protégé par une bonne assurance santé.

Les structures médicales privées privilégiées par les Français en Thaïlande exigent souvent le dépôt d’une caution d’un montant non négligeable :

  • Si le patient ne peut justifier d’une assurance susceptible de prendre en charge ses frais d’hospitalisation
  • Si le patient doit être transporté vers l’hôpital d’une autre localité pour pouvoir être correctement pris en charge.

Le prix de cette caution est très variable, mais peut monter jusqu’à 7 000 € dans certains établissements ! Sans assurance, vous devez vous-même assurer ces frais.

L’assurance maladie en Thaïlande est obligatoire pour obtenir certains visas

Pour certains expatriés, la question de la souscription à une assurance ne se pose pas.

En effet, depuis plusieurs années, les autorités ont imposé une obligation en matière d’assurance. Cela a pour but de faire face aux étrangers incapables de subvenir à leurs dépenses de santé ou contribuant à l’engorgement des infrastructures publiques.

Le cas du visa longue durée

Pour obtenir un visa longue durée (visa OA ou OX), les retraités qui rêvent d’expatriation ou ceux âgés de plus de 50 ans doivent obligatoirement avoir souscrit une assurance maladie pour la Thaïlande.

Le visa touristique

Pour les visas touristiques, l’assurance maladie était vivement conseillée mais non obligatoire. Seulement cela a changé depuis la pandémie de Covid-19.

Il est désormais obligatoire de souscrire une assurance voyage avec une mention Covid pour entrer au “pays des sourires”. Cette assurance doit répondre à des critères précis pour être prise en compte par les autorités :

  • Couverture de 40 000 THB pour la médecine ambulatoire
  • Couverture de 400 000 THB pour les hospitalisations
  • Inclure explicitement la prise en charge du traitement pour le Covid-19
  • Être valable pendant toute la durée du séjour
  • Être rédigée en anglais.
Expatriée couverte par une assurance maladie en Thaïlande

Quelle assurance santé pour un expatrié en Thaïlande ?

Choisir la meilleure assurance santé privée pour une expatriation en Thaïlande peut être complexe en raison de la multitude de solutions disponibles pour les expatriés. Ceux-ci peuvent, en effet, opter pour une assurance privée locale ou internationale.

Parmi les solutions de couverture internationale disponibles pour un séjour en Thaïlande, les offres de la Caisse des Français de l’Étranger (CFE) et les assurances au 1er euro sont les plus répandues et les plus recommandées.

Assurance locale ou internationale ?

Les assurances privées locales et internationales permettent aux expatriés d’obtenir le remboursement de leurs frais de santé dans les établissements privés de Thaïlande. Il existe cependant de nombreuses différences entre ces deux alternatives.

Les assurances locales sont généralement moins coûteuses que les assurances internationales. Il s’agit cependant de l’unique véritable avantage de cette solution.

Ces assurances offrent, en effet, une couverture médicale plus limitée avec des plafonds de remboursement qui sont généralement rapidement atteints. Un autre inconvénient majeur est que l’assuré est uniquement couvert en Thaïlande. Tous les soins reçus en dehors de la Thaïlande ne sont pas pris en charge par l’assurance locale.

Les expatriés français en Thaïlande préfèrent ainsi se tourner vers une assurance internationale. Les offres de la CFE et les assurances au 1er euro garantissent une prise en charge médicale beaucoup plus complète dans le monde entier.

Les formules au 1er euro : l’assurance maladie recommandée pour un expat en Thaïlande

Les assurances au 1er euro sont les contrats d’assurance généralement les plus recommandés. Ces derniers sont conçus spécialement pour couvrir au mieux les besoins des expatriés.

Ces assurances sont très appréciées pour plusieurs raisons :

  • Leur bon rapport qualité-prix
  • Les frais de santé sont pris en charge dès le premier euro engagé
  • Leur flexibilité : ce type de couverture est commercialisé par de nombreux assureurs et il est possible de bénéficier d’offres sur-mesure, ou presque, compte tenu de la diversité des formules proposées
  • Ces assurances s’adaptent à tous les budgets et à tous les besoins, en proposant des garanties qui vont bien au-delà du strict domaine de la santé
  • Les conseillers sont facilement joignables, à tout moment et de tout endroit.
  • La gestion de ces contrats est simplifiée
  • Les conseillers ont une très bonne connaissance du terrain et du système de santé local.

En revanche, l’inconvénient de ces formules est qu’un questionnaire de santé est demandé à l’adhésion. Des exclusions de garantie ainsi que des surprimes peuvent s’appliquer en cas d’antécédents médicaux.

Dans ce cas, il est possible de se tourner vers la CFE, intéressante également pour les retraités et les moins de 30 ans.

La CFE, l’assurance santé pour tout expat en Thaïlande

L’adhésion à la CFE est une solution bien connue d’assurance santé pour un Français en Thaïlande.

Dans le cas de la CFE, les conditions sont différentes, mais présentent différents avantages :

  • Les cotisations sont fixes et dépendent de l’âge et de la situation familiale de l’assuré
  • La CFE n’impose pas de questionnaire médical à l’adhésion
  • La CFE prend en charge les maladies chroniques ou les antécédents médicaux.

La CFE peut également être utile pour un expatrié qui voudrait se contenter de l’assurance maladie locale en Thaïlande, tout en bénéficiant d’une couverture de ses soins lors de séjours en France. La CFE propose effectivement un contrat restreint de ce type.

En revanche, la CFE n’est pas indemne de défauts :

  • Les garanties proposées dans l’offre de base sont limitées, celle-ci n’inclut, par exemple, pas la prise en charge des rapatriements.
  • Les remboursements pratiqués sont relativement faibles : les consultations sont remboursées suivant les mêmes bases tarifaires qu’en France, et les hospitalisations ne sont prises en charge qu’à 50 %.

Il est donc nécessaire de souscrire une complémentaire en plus de l’offre de base pour bénéficier de remboursements satisfaisants.

Ces complémentaires sont commercialisées par d’autres compagnies que la CFE et leur tarif varie beaucoup suivant le niveau de protection choisi. Dans tous les cas, leur souscription fait mathématiquement augmenter le tarif global de l’assurance.

Adhérer à la CFE facilite la réaffiliation à la Sécurité sociale lors du retour en France, mais cette option n’est pas forcément la plus avantageuse.

Quelles sont les garanties indispensables à avoir pour une expatriation en Thaïlande ?

L’un des avantages à choisir une assurance internationale au 1er euro est qu’il est possible de personnaliser son contrat en fonction de ses besoins. Bien que certaines garanties soient systématiquement incluses dans toutes les formules, d’autres peuvent être souscrites en complément.

Il est important de tenir compte de son lieu de résidence, de la durée de son expatriation et de ses besoins spécifiques (situation familiale, âge, état de santé général, activités prévues sur place, etc.) afin de choisir la couverture la plus adaptée.

Les garanties indispensables à prévoir dans sa formule d’assurance santé pour la Thaïlande sont les suivantes :

  • La médecine courante : cette garantie permet de couvrir tous les soins courants, tels que les médicaments prescrits, les soins infirmiers et les consultations de médecins généralistes et spécialistes
  • L’hospitalisation : cette garantie couvre les frais d’hospitalisation, tels que les examens réalisés dans les hôpitaux (radiographie, IRM, analyse sanguine, etc.), les interventions chirurgicales et les séjours en chambre d’hôpital
  • La garantie responsabilité civile (RC) : cette garantie protège l’assuré contre les conséquences financières liées à un incident ayant causé des dommages matériels, immatériels et/ou corporels à autrui
  • L’assistance et le rapatriement : cette garantie est essentielle en Thaïlande en raison du déséquilibre existant entre les infrastructures médicales des grandes villes et des zones plus isolées. En cas d’accident ou de maladie qui nécessite un transfert vers l’hôpital adapté le plus proche, la garantie rapatriement prend en charge l’ensemble des frais.

Parmi les garanties qui peuvent se révéler utiles en Thaïlande, nous pouvons citer :

  • L’assurance pour les sports à risques
  • L’assistance juridique
  • La couverture des soins dentaires et optiques
  • Etc.

Prendre soin de sa santé dans la pratique

Afin de prendre correctement soin de sa santé pendant une expatriation en Thaïlande, il est important de connaître les spécificités locales.

La consultation d’un médecin, le choix d’un hôpital ou encore l’achat de médicaments sont des pratiques courantes qui comportent de nombreuses différences avec les standards français.

Consulter un médecin en Thaïlande

La Thaïlande ne dispose pas de nombreux médecins généralistes. Le pays fait d’ailleurs face à une pénurie de médecins de famille, en particulier dans les régions rurales.

Il est ainsi fréquent de prendre rendez-vous avec un médecin spécialiste pour résoudre des problèmes de santé mineurs. Sans prendre rendez-vous, il faut généralement attendre entre 20 et 30 minutes pour obtenir une consultation dans un hôpital privé.

Choisir un hôpital en Thaïlande

Sans une assurance santé internationale ou locale privée, le choix d’un hôpital est relativement simple. Il est obligatoire de choisir l’un des établissements publics désignés dans son secteur de résidence pour bénéficier du remboursement de ses soins médicaux.

Les expatriés qui disposent d’une assurance santé privée peuvent en revanche choisir l’établissement de leur choix.

Les meilleurs hôpitaux privés du pays sont tous localisés à Bangkok. Il est également possible de trouver d’excellents hôpitaux dans certaines autres villes de Thaïlande, telles que Songkhla, Chiang Mai ou Khon Kaen.

Parmi les meilleurs hôpitaux thaïlandais, nous pouvons citer :

Tout savoir de l'assurance expatrié pour la Thaïlande

Pharmacie & médicaments

Les grandes villes thaïlandaises regorgent de pharmacies qui sont ouvertes 24h/24 et qui vendent des produits locaux et étrangers. Il peut cependant être difficile de trouver une pharmacie dans les régions rurales du pays.

De nombreux médicaments qui nécessitent une ordonnance en France peuvent être achetés en Thaïlande sans ordonnance. Hormis pour certains médicaments qui nécessitent obligatoirement une prescription médicale, tels que les produits qui contiennent des opiacés et les antidépresseurs, les pharmaciens sont généralement peu regardants.

La majorité des hôpitaux publics et privés disposent de leur propre pharmacie.

Situation sanitaire & numéros d’urgence

Bien que la Thaïlande soit considérée comme un pays sûr, il est nécessaire de prendre diverses précautions de santé.

Les piqûres d’insectes

Les piqûres de nombreux insectes, tels que les puces, les mouches et les moustiques, peuvent transmettre des maladies. Le zika, le chikungunya et la dengue sont les trois maladies les plus généralement transmises par les insectes en Thaïlande.

Il est important de prendre certaines précautions pour éviter une exposition trop importante aux piqûres de ces insectes. Il est recommandé d’utiliser un insectifuge et de couvrir au maximum la peau, en particulier dans les régions où la population d’insectes infectés est importante.

Les vaccins obligatoires

Aucune vaccination n’est exigée pour entrer sur le territoire thaïlandais. Il est cependant recommandé d’être à jour dans ses vaccinations habituelles, à savoir :

  • Antituberculeuse
  • Diphtérie-tétanos-poliomyélite (DTP)
  • Rougeole-oreillons-rubéole (ROR)
  • Hépatites A et B.

La vaccination contre la fièvre typhoïde et l’encéphalite japonaise peut également être judicieuse en cas de séjours en zone rurale.

Les numéros d’urgence en Thaïlande

Voici les principaux numéros d’urgence à connaître en Thaïlande :

  • Ambulance : 1669
  • Pompiers : 199
  • Police régulière : 191
  • Police touristique : 1155
  • Ambassade de France en Thaïlande : +66 26 57 51 00

Questions fréquentes sur l’assurance santé en Thaïlande

Pourquoi s’expatrier en Thaïlande ?

S’expatrier en Thaïlande offre un dépaysement total grâce à une culture, des traditions et un mode de vie de la population locale très différents du nôtre.

L’affiliation au système public de santé thaïlandais est-elle obligatoire en tant qu’expatrié ?

L’affiliation est bien obligatoire pour les expatriés en Thaïlande qui ont le statut de résident. Celle-ci permet de bénéficier de la gratuité des soins dans le réseau d’établissements dont relève le domicile de l’expatrié.

Quel est le niveau de soin en Thaïlande ?

La Thaïlande offre un excellent niveau de soin et se classe parmi les dix pays au monde avec le meilleur niveau de soins et de santé. Il faut également noter que le pays ne fait pas partie des pays où la santé coûte le plus cher.

Est-ce que le système d’assurance maladie thaïlandais est suffisant pour couvrir les besoins d’un expatrié ?

Non, car les hôpitaux publics sont souvent surchargés. Il est donc préférable de se diriger vers les établissements privés afin d’être mieux pris en charge.

Quelle assurance santé choisir pour un voyage en Thaïlande ?

Les contrats d’assurance au 1er euro sont les offres les plus protectrices pour un voyage en Thaïlande.

False
Thaïlande
Satisfaction client
4.7
Enquête de satisfaction client Expat Assurance – Juillet 2023

Voir les témoignages

Cacher les témoignages

Expatriée depuis 2016, Charlotte est bien placée pour savoir qu’il est essentiel d’avoir une bonne assurance santé à l’étranger : entre appendicite, problèmes dentaires et infections nécessitant des opérations, elle a pu compter sur Expat Assurance dans ces moments difficiles. Sur notre blog, Charlotte vous donne des conseils pour préparer votre expatriation en Amérique du Sud, en Asie, au Moyen Orient et un peu partout dans le monde !

Prenez rendez-vous avec notre expert en assurance santé internationale

Une consultation avec un expert francophone

Une analyse détaillée de votre situation

Des tarifs adaptés à vos besoins

Rejoignez les 5000 familles qui nous font confiance

Les données collectées par Expat International Care sont nécessaires afin de répondre à votre demande, vous proposer un contrat adapté à vos besoins, et faciliter la souscription de votre contrat d’assurance. En cas d’accord de votre part, vos données sont également collectées à des fins de prospection commerciale. Les données suivies d’un (*) sont obligatoires. A défaut, nous ne pourrons valablement traiter votre demande. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données et sur vos droits, consultez notre Politique en matière de protection des données personnelles.
Nous sommes là pour vous aider ! Une consultation gratuite permettra de répondre à toutes vos questions.
Les données collectées par Expat International Care sont nécessaires afin de répondre à votre demande, vous proposer un contrat adapté à vos besoins, et faciliter la souscription de votre contrat d’assurance. En cas d’accord de votre part, vos données sont également collectées à des fins de prospection commerciale. Les données suivies d’un (*) sont obligatoires. A défaut, nous ne pourrons valablement traiter votre demande. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données et sur vos droits, consultez notre Politique en matière de protection des données personnelles.

Ça aussi c'est intéressant :

Les différences entre Hong Kong et la France sont cependant nombreuses. Il est indispensable de prendre le temps de se renseigner sur le mode de vie local avant de partir vivre à Hong Kong.
Thailand
Asia

Menu

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Offres pour entreprises

Être rappelé·e

On le sait, vous êtres très occupé·e, et nous aussi ! Si vous préférez choisir la date et l’heure pour qu’on s’appelle, il vous suffit de le faire grâce au calendrier ci-dessous !

Choisissez un moment qui vous convient

5000 familles

françaises nous font confiance

Satisfaction client
4.7

Enquête de satisfaction client Expat Assurance – Juillet 2020