Comment choisir son assurance maladie privée internationale ?

choisir assurance santé internationale

La question de l’assurance maladie est cruciale pour toute personne qui est sur le point de s’expatrier. En effet, chaque pays a son propre système de santé et les besoins d’un expatrié ne sont pas toujours les mêmes en matière d’assurance maladie privée internationale.

Il est donc important de choisir une solution adaptée à la fois au pays où l’on s’installe et à ses besoins personnels et familiaux. Nous vous livrons ici quelques astuces pour bénéficier d’une bonne couverture santé au meilleur coût.

Se renseigner sur le système de santé du pays d’accueil

Deux critères principaux sont à prendre en compte : la qualité des soins disponibles et leur coût.

La qualité du système de santé local

Selon qu’on s’expatrie aux États-Unis, en Argentine ou en Chine, la qualité des soins que l’on peut espérer recevoir ne sera pas du tout la même. Si certains pays disposent de professionnels et d’établissements de santé de haut niveau, d’autres manquent cruellement de médecins bien formés et d’infrastructures modernes.

Le coût des soins

Indépendamment de la qualité de soins qu’il est possible de recevoir, leur coût varie énormément d’un pays à l’autre. En France, par exemple, tout assuré social peut bénéficier de l’expertise de médecins bien formés et de conditions matérielles satisfaisantes voire à la pointe de la modernité.

Dans d’autres pays en revanche, cette opportunité est réservée aux personnes disposant de ressources financières importantes ou d’une couverture maladie privée onéreuse.

Définir ses priorités selon le pays d’accueil

Par conséquent, les points forts de votre contrat d’assurance privée internationale ne devront pas nécessairement être les mêmes. Si vous vous expatriez dans un pays dépourvu d’infrastructures de qualité, l’accent devra être mis sur les conditions de rapatriement en cas de maladie grave.

Si votre pays d’accueil dispose de conditions de soins équivalentes à la France mais onéreuses, il faudra accorder plus d’importance aux conditions de prise en charge financières des soins les plus conséquents.

Deux types d’assurance maladie privée internationale

Il existe deux types d’assurance maladie privée internationale : les complémentaires à la CFE et les assurances au premier euro.

Les complémentaires à la CFE

La CFE est la Caisse des Français de l’étranger, en d’autres termes, la Sécurité sociale des expatriés. Une assurance complémentaire à la CFE correspond à la situation la plus courante en France « sécu + mutuelle ».

En cas de soins médicaux à l’étranger, la CFE prend en charge les coûts selon les barèmes de la Sécurité sociale française. La complémentaire rembourse alors tout ou partie des frais restants. Le taux de remboursement est souvent indexé sur les tarifs de la Sécurité sociale française, qui peuvent être en décalage par rapport aux montants facturés dans le pays d’accueil.

L’assurance maladie privée internationale « au premier euro »

Ce type d’assurance maladie privée prend en charge les frais de santé à l’étranger dès le premier euro déboursé, sans faire intervenir la CFE. Les procédures de remboursement sont donc généralement plus simples et ne dépendent pas des taux de remboursement fixés par la Sécurité sociale française.

Les points-clés pour choisir son assurance maladie privée internationale

Une fois déterminé le type d’assurance le plus adéquat, certains points sont particulièrement importants pour choisir entre les différentes offres.

Choisir une compagnie française

Si cela n’est pas impératif, faire le choix d’un assureur français se révèle bien souvent d’un grand confort. Cela permet de disposer d’un interlocuteur parlant votre langue et comprenant parfaitement vos habitudes en matière de santé.

Comment se font les remboursements ?

Autre point à étudier : quelle est la procédure de remboursement des frais de santé ? Simplicité et rapidité sont ici les principaux critères à prendre en compte.

En effet, des remboursements simples et rapides vous éviteront d’une part de lourdes démarches administratives, et d’autre part de devoir avancer des sommes importantes pendant des durées conséquentes.

Identifier les prestations prises en charge

Chaque contrat a ses propres caractéristiques, souvent énoncées en langage professionnel d’assureur, qu’il n’est pas toujours facile de déchiffrer. Pourtant, il est indispensable de savoir précisément quels types de soins sont pris en charge, quels sont les plafonds de garantie, s’il y a des franchises, comment les frais d’hospitalisation sont réglés, etc.

Pour cela, faire appel à un courtier en assurances maladies privées internationales est souvent la meilleure solution. Il saura vous proposer le contrat le plus adapté à votre situation, à vos besoins et à votre situation familiale.

Par |2019-06-05T11:10:22-06:005 juin 2019|Protection sociale de l'expatrié|0 Commentaires

Laisser un commentaire