Comment choisir une assurance médicale à l’étranger ? C’est la question que se posent toutes les personnes qui ont un projet d’expatriation.

En effet, dès lors qu’on s’installe à l’étranger, on ne peut plus bénéficier de la couverture maladie de la Sécurité sociale. Plusieurs possibilités s’offrent alors à l’expatrié.  En fonction de son pays de résidence, de sa situation professionnelle, et de ses besoins, l’expatrié pourra choisir l’assurance qui lui convient le mieux.

Peut-on vraiment choisir son assurance médicale à l’étranger ?

Cela dépend du pays où l’on s’installe. Certains pays, principalement en Europe, imposent à leurs résidents ou salariés un régime d’assurance maladie obligatoire. Il est impératif d’y souscrire, mais on peut, comme en France, adhérer à une assurance médicale complémentaire.

Dans de nombreux autres pays, comme aux États-Unis par exemple, il n’existe pas de régime obligatoire. Dans ce cas, les expatriés peuvent choisir librement leur assurance médicale à l’étranger.

 

Faut-il choisir une compagnie d’assurance locale ?

Non : s’il n’existe pas de régime obligatoire dans le pays de résidence, l’expatrié peut choisir son assurance librement.

Dans certaines situations, il peut être intéressant de choisir une assurance locale. Par exemple, votre employeur peut vous proposer une assurance de groupe.

En revanche, en dehors de ces situations particulières, il est plus pratique de choisir une compagnie d’assurance médicale française. En effet, cela permet d’avoir des interlocuteurs qui parlent votre langue et qui peuvent comprendre les interrogations d’un expatrié français, car elles partagent un même bagage culturel.

 

Peut-on rester à la Sécurité sociale quand on part à l’étranger ?

Non : lorsqu’on s’installe à l’étranger, on ne peut plus bénéficier de la « Sécu ». Il existe cependant un organisme privé placé sous la tutelle de l’État. Il s’agit de la CFE (Caisse des Français de l’Étranger).

La CFE propose une assurance médicale aux Français qui s’installent à l’étranger. Celle-ci applique les mêmes barèmes que la Sécurité sociale. Par conséquent, les remboursements ne sont pas adaptés aux frais de santé réels appliqués dans de nombreux pays.

Pour les personnes qui veulent absolument adhérer à la CFE, il sera donc nécessaire de souscrire également une assurance complémentaire.

Pour les autres, il existe des assurances médicales spécifiques pour les personnes qui vivent à l’étranger : les assurances au premier euro.

Comment fonctionne une assurance médicale au premier euro ?

Les assurances au premier euro peuvent être souscrites indépendamment de toute autre couverture maladie. Elles prennent en charge les frais de santé dès le premier euro dépensé par l’assuré.

Il existe un vaste choix d’assurance médicale à l’étranger. Cela vous permettra de sélectionner la solution qui vous convient le mieux. De plus, les compagnies qui les commercialisent, proposent généralement de personnaliser les garanties en fonction du pays d’expatriation, de la situation de l’assuré et de ses besoins.

Un autre avantage des assurances au premier euro est leur bonne implantation dans de nombreux pays du monde, où elles disposent de partenariats avec des réseaux de santé locaux.