...

Quelle assurance maladie choisir pour un Français qui part à l’étranger ?

False
assurance-maladie-part-etranger
Lorsqu’un Français part vivre à l’étranger, il s’interroge nécessairement sur son assurance maladie. Les frais de santé peuvent, en effet, rapidement atteindre des montants très élevés dans de nombreux pays.

Sommaire

Lorsqu’un Français part vivre à l’étranger, il s’interroge nécessairement sur son assurance maladie. Les frais de santé peuvent, en effet, rapidement atteindre des montants très élevés dans de nombreux pays.

Pour vous guider dans vos démarches, nous vous présentons ici les différentes possibilités dont disposent les Français de l’étranger pour leur assurance santé.

Comment choisir son assurance maladie pour partir à l’étranger ?

Quand un Français part s’installer à l’étranger, il est important de prendre le temps de choisir une couverture d’assurance maladie en se posant les bonnes questions.

Est-il possible de rester à la Sécurité sociale en partant à l’étranger ?

Il ne faut pas compter sur la Sécurité sociale française pour être couvert par une assurance maladie à l’étranger. L’unique exception concerne les travailleurs détachés pour qui la sécurité sociale prend en charge les dépenses de santé.

Les Français qui séjournent plus de trois mois en dehors du pays perdent leur affiliation au régime national.

Pour les séjours plus courts, les remboursements se font au cas par cas, exceptionnellement et sans aucune obligation. En cas de refus, toutes les dépenses restent à la charge du malade.

Quant à un éventuel rapatriement, celui-ci n’est jamais pris en charge par la Sécu.

La CEAM, pour les voyages en Europe

Pour les courts séjours dans l’Union Européenne, en Islande, au Lichtenstein, en Suisse ou en Norvège, il est possible d’utiliser sa Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM).

Gratuite et valable deux ans, la CEAM permet d’être pris en charge de la même façon que les assurés du régime local du pays visité, sans démarche supplémentaire. La prise en charge se fait sur simple présentation de la carte au professionnel de santé consulté, selon les mêmes conditions et tarifs que les assurés locaux.

Notez toutefois que, si les remboursements sont faibles, le reste à charge devra être payé par l’assuré.

Il suffit de demander sa carte à sa caisse d’assurance maladie avant de partir à l’étranger. Cette carte est individuelle, chaque membre de la famille doit donc avoir la sienne.

La CEAM offre une couverture maladie limitée. Celle-ci ne peut pas être utilisée en cas de soins programmés et ne couvre pas certains besoins comme l’assistance rapatriement. La CEAM ne rembourse les dépenses que sur la base des barèmes en vigueur dans le pays où les soins sont dispensés. 

Cette solution ne remplace donc pas une assurance maladie internationale.

Selon quels critères choisir son assurance maladie ?

Tout d’abord, il est important de comprendre que chaque situation est différente et que chacun doit faire son choix en fonction de cette dernière.

Les principaux critères à étudier sont les suivants :

  • Comment fonctionne le système de santé du pays d’accueil et quel est le prix des soins ?
  • Quels sont les besoins probables et/ou spécifiques de l’assuré en matière de soins ?
  • Quelle est la situation familiale de l’assuré ?
  • Quelle est la durée de l’expatriation ou du voyage ?
  • Est-ce que des séjours réguliers et prolongés dans d’autres pays ou en France sont prévus ?

Dans quel pays partez-vous ?

Cette question est cruciale. En effet, certains pays imposent un régime obligatoire d’assurance maladie. Dans ce cas, vous serez contraint d’y souscrire.

Pour compléter cette couverture obligatoire, vous pourrez souscrire à une mutuelle ou une assurance complémentaire locale.

Dans de nombreux autres pays en revanche, comme aux états-Unis par exemple, il n’existe pas de régime obligatoire. Les expatriés peuvent choisir librement leur assurance médicale à l’étranger. Vous devrez alors chercher une assurance maladie par vous-même pour partir à l’étranger.

De plus, le coût des soins est très variable d’un pays à l’autre. Dans les pays africains par exemple, celui-ci est relativement bas. Aux États-Unis ou en Suisse, les soins sont très chers. Dans les pays d’Amérique latine, dans le réseau public, les soins sont relativement bon marché, mais de mauvaise qualité. Dans les établissements privés de qualité, le coût est bien plus élevé.

En dehors de certaines situations particulières, il est plus pratique de choisir une compagnie d’assurance médicale française. Cela permet, en effet, d’avoir des interlocuteurs qui parlent votre langue et qui partagent le même bagage culturel que vous.

Votre employeur vous propose-t-il une assurance maladie pour partir à l’étranger ?

Certaines entreprises incluent une couverture maladie dans les avantages fournis à leurs salariés. Si tel est votre cas, nous vous conseillons de vous pencher attentivement sur les conditions et les garanties proposées.

D’une part, celles-ci sont souvent insuffisantes d’une manière générale. D’autre part, ces garanties peuvent ne pas correspondre à votre situation d’expatrié. Par exemple, il est probable que cette couverture n’inclut pas d’assurance rapatriement ni de prise en charge des soins effectués lors de vos séjours en France.

Pour combien de temps partez-vous ?

Cette question peut influencer votre choix d’assurance maladie pour partir à l’étranger. L’assurance pour un long séjour à l’étranger ne sera pas identique à l’assurance pour une mission professionnelle à l’étranger.

En effet, si vous partez pour une durée relativement courte, vous pouvez avoir intérêt à maintenir un lien administratif avec la France, quitte à payer plus cher votre couverture de santé ou à bénéficier de garanties réduites.

Si vous partez pour une durée longue ou indéterminée, il sera plus important de choisir une solution financièrement intéressante et une couverture complète.

Comptez-vous revenir fréquemment en France ?

Là aussi, cette question compte. En effet, si vous choisissez une solution locale, vous serez uniquement couvert dans votre nouveau pays de résidence.

Votre assurance santé internationale en 2 minutes.

Comparez les prix gratuitement en quelques clics.

Fini la galère avec votre assurance santé !

Ne vous prenez pas la tête, on est là pour vous aider. Prenez rendez-vous avec un de nos experts en assurance et on vous trouvera le bon contrat, au bon prix.

Fini la galère avec votre assurance santé !

Satisfaction client
4.7/5

Finie la galère avec votre assurance santé à l'étranger!

Satisfaction client
4.7/5

Quels sont les choix possibles en matière d’assurance maladie pour partir à l’étranger ?

Adopter le système local

La première option est de s’insérer dans le système d’assurance santé local. Dans les pays où les cotisations à un système public sont obligatoires et où celui-ci est performant, cette possibilité peut être la plus intéressante.

Il faut néanmoins avoir à l’esprit que choisir cette option vous prive alors de couverture santé lors de vos séjours en France ou dans d’autres pays.

Il existe trois grands types de systèmes de santé dans le monde que sont les systèmes étatiques, les systèmes mixtes et les systèmes privés.

Les systèmes entièrement étatiques

Les pays dans lesquels l’assurance santé est totalement prise en charge par l’État sont aujourd’hui très rares. Il s’agit surtout de régimes communistes comme Cuba ou la Corée du Nord.

Les systèmes mixtes

De nombreux pays possèdent un système de santé mixte public/privé, à l’image de la France. Cependant, il existe des différences considérables entre ceux-ci. Dans certains pays comme la Suède, les institutions de santé publiques sont de grande qualité et le coût des soins est peu élevé.

Dans d’autres, comme dans de nombreux pays d’Amérique latine par exemple, les établissements de santé publics sont de mauvaise qualité et poussent tous ceux qui en ont les moyens à recourir aux établissements et aux praticiens du privé.

Les systèmes totalement privés

Enfin, dans certains pays, comme les États-Unis, le système de santé est entièrement privé. Les frais de santé sont totalement à la charge des patients ou de l’assurance santé privée qu’ils ont souscrite. Parfois, l’État prodigue des aides financières aux plus démunis pour se soigner.

Adhérer à la CFE

La CFE (Caisse des Français de l’Étranger) est un organisme de droit privé chargé d’une mission de service public. Celle-ci propose notamment une assurance santé aux Français et aux Européens résidant à l’étranger.

Pour ceux qui veulent une assurance maladie pour partir peu de temps à l’étranger, la CFE permet de conserver un lien avec la Sécurité sociale française et de faciliter les démarches lors du retour en France.

L’adhésion à la CFE n’est pas obligatoire et celle-ci compte de moins en moins d’adhérents.

Choisir une assurance santé internationale au premier euro

Ces assurances privées prennent en charge les frais de santé dès le premier euro dépensé.

Les compagnies qui proposent ces assurances disposent généralement de partenariats avec des réseaux de santé bien implantés localement.

Cela permet notamment à leurs assurés de ne pas avoir à avancer les frais d’hospitalisation et d’être remboursés à 100 % des montants réellement dépensés pour les autres frais de santé.

Enfin, les assurances au premier euro s’adaptent à la situation de chaque assuré. Leur flexibilité permet aux expatriés de choisir des garanties en fonction de leurs besoins et de leur budget.

Est-ce que la CFE est une couverture maladie suffisante pour un départ à l’étranger ?

La CFE se veut l’équivalent de la Sécurité sociale pour les Français expatriés. Son fonctionnement est néanmoins quelque peu différent.

Les conditions d’adhésion à la CFE

Toute personne de nationalité française vivant à l’étranger peut souscrire à la CFE, mais ce n’est pas obligatoire.

Il est important de noter que l’adhésion à la CFE ne dispense pas de cotiser aux régimes obligatoires du pays de résidence.

Les cotisations de la CFE dépendent uniquement de l’âge et de la situation familiale de l’adhérent (tarif “Solo” pour les personnes seules et “Famille” pour les assurés avec des ayants droit).

Il faut également penser à faire sa demande d’adhésion à la CFE avant de partir à l’étranger. Un délai de carence important s’applique, en effet, si l’adhésion est effectuée plus de trois mois après le départ de France.

Avantages et inconvénients de la CFE

Pas de questionnaire médical

Un avantage majeur de la CFE concerne les personnes souffrant d’une maladie chronique ou ayant subi des chirurgies complexes. La CFE n’impose pas de questionnaire médical et prend en charge tous les antécédents médicaux.

Il n’y a donc pas à s’inquiéter d’éventuelles surprimes ou d’exclusions de garanties en cas de préexistences médicales ou encore moins d’un refus d’adhésion.

Garantir une continuité avec la Sécurité Sociale française

L’autre intérêt principal de la CFE est de permettre le maintien d’un lien administratif avec le système français. Cela simplifie l’affiliation à la Sécurité sociale lors d’un éventuel retour en France.

Le délai de carence de trois mois appliqué aux expatriés de retour est ainsi supprimé pour les bénéficiaires d’un contrat CFE, qui peuvent donc retrouver leurs droits très rapidement.

De plus, une offre de la CFE permet de ne pas perdre de trimestres de cotisations pour la retraite.

En revanche, l’adhésion à la CFE présente plusieurs inconvénients.

Une offre peu flexible

Les offres de base de la CFE ne sont pas du tout flexibles et donc rarement adaptées à la situation particulière des expatriés.

L’assurance rapatriement, par exemple, n’est pas incluse dans les contrats. Seuls les célibataires de moins de 30 ans peuvent bénéficier de cette garantie à condition d’y souscrire en option.

Pour bénéficier de cette couverture pourtant indispensable lors d’un départ à l’étranger, ou d’autres garanties plus personnalisées et étendues, il est alors nécessaire de souscrire une complémentaire en plus de l’offre de base CFE.

De faibles remboursements

Les remboursements de la CFE sont, pour de nombreuses prestations, calqués sur les barèmes français. Ces remboursements ne tiennent donc pas compte du coût réel de la santé dans le pays de résidence et sont très souvent largement insuffisants.

Depuis 2020, la CFE pratique également des remboursements en pourcentage des frais réels, par exemple pour les hospitalisations ou les chimiothérapies.

Ce pourcentage varie suivant le pays de résidence et est plus faible dans les pays où la santé coûte le plus cher. Dans tous les cas, le reste à charge pour l’assuré peut donc s’avérer très élevé.

Des procédures de gestions plus complexes

D’une part, en cotisant à la CFE, l’adhérent doit souvent avancer les frais d’hospitalisation. Le tiers-payant se développe, mais n’est pas la règle pour toutes les destinations.

D’autre part, avec une complémentaire, la gestion des remboursements peut s’avérer plus complexe. En effet, vos remboursements étant gérés par deux organismes, les temps de réponse seront automatiquement rallongés, surtout en cas de litige. Les démarches sont également doublées puisqu’il faut envoyer ses justificatifs à la CFE et à l’organisme qui gère la complémentaire.

C’est pourquoi, au moment de choisir une complémentaire, il est conseillé d’opter pour un pack tout-en-un, ou au moins pour un contrat offrant des facilités de gestion entre les deux organismes.

Quelle couverture pour l'assurance maladie quand on part à l'étranger ?

Les assurances au premier euro, la solution d’assurance maladie la plus répandue

Une expertise à l’international

Parmi les solutions d’assurance maladie des Français qui partent à l’étranger, les assurances dites au premier euro sont le choix le plus commun.

Ce type d’assurance est spécifiquement conçu pour des Français expatriés qui souhaitent se doter d’une couverture maladie adaptée à leur situation.

Ces assurances couvrent aussi bien les dépenses de santé réalisées dans le pays de résidence que dans d’autres pays, notamment lors des séjours en France.

De plus, celles-ci incluent une assurance rapatriement.

Des formules sur-mesure d’assurance maladie pour les Français à l’étranger

Généralement, ce type d’assurances est proposé par des compagnies spécialisées dans la couverture maladie à l’étranger.

Par exemple, ces assurances disposent souvent de partenariats avec des réseaux de santé locaux. Cela permet des tarifs préférentiels, des délais de remboursements réduits et une dispense d’avance de frais en cas d’hospitalisation.

Les assurances au premier euro permettent un certain confort et un gain de temps : la gestion du contrat et les démarches se font en français et auprès d’un interlocuteur unique.

Ces contrats offrent une flexibilité et un bon rapport qualité/prix, puisque de nombreuses formules adaptées aux besoins et au budget de chacun sont proposées.

Les frais de santé sont pris en charge dès le premier euro dépensé et les remboursements sont calculés selon le coût réel des soins pratiqués dans le pays de résidence de l’assuré.

Comment choisir son assurance santé au 1er euro pour un Français de l’étranger ?

Le premier conseil que nous vous donnons est de choisir une compagnie d’assurance française. Ainsi, vous bénéficierez des garanties de la loi française.

Le deuxième point à prendre en compte est la façon dont se font les remboursements. La simplicité et la rapidité de ceux-ci vous éviteront d’avoir à avancer de lourdes sommes ou de devoir effectuer des démarches administratives pesantes.

Enfin, il convient de porter attention aux prestations prises en charge : hospitalisation, rapatriement, amplitudes du réseau de praticiens, etc.

Il est également possible de faire son choix parmi de nombreuses formules plus ou moins protectrices :

  • La couverture des frais de santé et d’hospitalisation
  • Le rapatriement sanitaire
  • Le transport du corps en cas de décès de l’assuré
  • Les garanties liées aux billets d’avion ou aux bagages
  • La responsabilité civile
  • Des garanties liées à la pratique des sports extrêmes
  • Etc.

Avantages et inconvénients des assurances santé au 1er euro

Pour une personne ne souffrant pas d’une maladie chronique, les assurances au 1er euro/dollar ne présentent presque que des avantages.

La flexibilité des contrats est l’avantage principal de ces assurances. Les assurés peuvent bénéficier d’une couverture sur-mesure, ou presque.

Les compagnies d’assurances internationales sont généralement expertes des problématiques rencontrées quand on part à l’étranger et proposent donc des prestations adaptées au pays d’expatriation.

Enfin, la souscription à une assurance santé au premier euro pour partir à l’étranger permet de bénéficier d’avantages pratiques comme une application dédiée ou des délais de réponse et de remboursement bien plus rapides.

Toute la gestion du contrat et des démarches, ainsi que les échanges avec les conseillers se font intégralement en français. Cela est un gage de confort et de tranquillité si vous résidez dans un pays dont vous ne maîtrisez pas la langue et les spécificités du système de santé.

L’inconvénient majeur de ces assurances réside dans l’obligation de répondre à un questionnaire médical lors de l’adhésion. Il convient de bien avoir conscience de cela pour les personnes présentant des préexistences médicales.

Si celui-ci peut restreindre le nombre de garanties couvertes ou entraîner une hausse de la cotisation, il est quand même intéressant de se pencher sur les différentes offres du marché.

Le prix de l’assurance santé internationale vous importe sûrement, c’est pourquoi nous vous aidons à savoir s’il est possible de trouver une assurance santé internationale pas chère.

Questions fréquentes sur l’assurance maladie en partant à l’étranger

Comment choisir son assurance maladie à l’étranger ?

Pour bien choisir son assurance maladie à l’étranger, il faut prendre en compte plusieurs critères :
– Le système de santé du pays d’accueil et le prix des soins
– Les besoins probables de l’assuré en matière de soins
– La situation familiale de l’assuré
– La durée de l’expatriation.

Quel est le prix d’une assurance maladie pour les français vivant à l’étranger ?

Le prix d’une assurance maladie internationale varie en fonction de la destination, du nombre de personnes à assurer et des garanties choisies. 
Pour avoir des tarifs exacts et personnalisés en fonction de votre situation, il est possible de réaliser une simulation sur le comparateur d’offres d’assurances internationales.

Est-il obligatoire de souscrire à la CFE ?

Non, la CFE n’est pas obligatoire. Si tous les Français expatriés à l’étranger peuvent y souscrire sans condition, ils n’y sont pas tenus.

Est-ce que le niveau de revenus a une influence sur le montant des cotisations de la CFE ?

Non. Depuis la réforme de la CFE en 2019, le niveau de revenus n’a plus d’influence sur son montant. Cependant, certaines personnes peuvent avoir droit à une prise en charge partielle des cotisations par l’État Français.

Quelles sont les assurances “au premier euro” ?

Les assurances dites au premier euro sont des assurances privées spécifiquement conçues pour les Français expatriés qui souhaitent se doter d’une couverture maladie adaptée à leur situation. Comme leur nom l’indique, ces assurances prennent en charge les frais de santé dès le premier euro dépensé.

True
International
Satisfaction client
4.7

Enquête de satisfaction client Expat Assurance – Juillet 2020

Voir les avis

Cacher les avis

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé aux USA

[Édition 2021]

Découvrez les conseils des experts de
l’assurance maladie aux USA et apprenez à choisir votre assurance santé :

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé au Mexique [Édition 2021]

Apprenez tout ce qu’il faut savoir pour partir et vivre en tout sécurité au Mexique en tant qu’expatrié :

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé internationale
Partez en toute sécurité, avec la bonne couverture et les bonnes infos ! On vous explique :

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé aux Émirats arabes unis [Édition 2021]

Apprenez tout ce qu’il faut savoir sur le système de santé des Émirats arabes unis et sur les solutions d’assurances existantes pour les expatriés:

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé en Thaïlande [Édition 2021]

Expatriez-vous en toute confiance grâce à notre recueil des informations importantes sur le système d’assurance santé en Thaïlande :

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé au Royaume-Uni [Édition 2021]

Découvrez les particularités du système de santé anglais et tout ce qu’il faut savoir en tant qu’expat au Royaume-Uni :

Prenez rendez-vous avec notre expert en assurance santé internationale

Une consulation avec un expert francophone

Une analyse détaillée de votre situation

Des tarifs adaptés à vos besoins

Rejoignez les 3500 familles qui nous font confiance

Nous sommes là pour vous aider ! Une consultation gratuite permettra de répondre à toutes vos questions.

Ça aussi c'est intéressant :

La CFE, ou Caisse des Français de l’Étranger, est un organisme de sécurité sociale créé pour proposer une couverture sociale aux Français expatriés.

Menu

Être rappelé·e

On le sait, vous êtres très occupé·e, et nous aussi ! Si vous préférez choisir la date et l’heure pour qu’on s’appelle, il vous suffit de le faire grâce au calendrier ci-dessous !

Choisissez un moment qui vous convient

Expat Assurance no opera en México y el sitio no es accesible para los usuarios mexicanos.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.