Quelle assurance maladie choisir quand on part à l’étranger ?

assurance-maladie-part-etranger

Sommaire

Pour tout Français sur le point de s’expatrier, la question de l’assurance maladie est importante. Habitués au système de Sécurité sociale, nous sommes souvent démunis sur ce sujet. C’est pourquoi nous vous livrons ici quelques conseils pour savoir quelle assurance maladie choisir quand on part à l’étranger.

CFE vs. Assurances maladie expatriés

Au moment de choisir son assurance maladie quand on part à l’étranger, deux grandes options s’offrent à nous : la CFE et les complémentaires associées, et les assurances au 1er euro/dollar.

La CFE, la « Sécu » des étrangers

La CFE, ou Caisse des Français de l’Étranger, se veut l’équivalent de la Sécurité sociale pour les Français expatriés. Son fonctionnement est néanmoins quelque peu différent.

D’une part, la CFE n’est pas obligatoire. Si tous les Français et ressortissants européens vivant à l’étranger peuvent y adhérer, ils n’y sont pas tenus. D’autre part, les cotisations à la CFE ne suivent pas les mêmes règles que les cotisations à la Sécurité sociale. Elles dépendent uniquement de l’âge et de la situation familiale de l’adhérent (tarif Solo pour les personnes seules, Famille pour les assurés avec ayants droit).

À noter qu’en plus de ses offres Jeun’Expat Santé, Mond’Expat Santé et Retrait’Expat santé, la CFE propose également la formule Franc’Expat Santé, qui permet de couvrir exclusivement les soins reçus par les assurés leur de leurs séjours en France.

Depuis la réforme de la CFE, le niveau de revenus n’a plus d’influence, même si certaines personnes peuvent prétendre à une prise en charge partielle des cotisations par l’État français, en en faisant la demande et en justifiant de faibles ressources. Ces cotisations sont maintenant assez élevées, ce qui rend la CFE peu compétitive, sauf pour les jeunes.

À titre d’exemple, pour bénéficier de l’offre de base, un célibataire déboursera chaque trimestre 90 euros s’il a moins de 30 ans, 213 euros s’il est âgé de 30 à 34 ans, et 600 euros s’il a plus de 60 ans. Suivant l’âge de l’assuré principal, la cotisation des familles ira de 270 euros (moins de 30 ans) à 1071 euros (plus de 60 ans)

Enfin, les remboursements de la CFE sont, pour de nombreuses prestations, calqués sur les barèmes français et ne sont pas fonction du coût réel de la santé dans le pays de résidence.

C’est-à-dire qu’une consultation sera remboursée selon les mêmes bases tarifaires qu’en France, même si le tarif pratiqué à l’étranger est équivalent au double ou au triple.

Depuis 2020, la CFE pratique aussi des remboursements en pourcentage des frais réels, par exemple pour les hospitalisations ou les chimiothérapies.

Ce pourcentage varie suivant le pays de résidence, et est plus faible dans les pays où la santé coûte le plus cher. Dans tous les cas, le reste à charge pour l’assuré peut donc s’avérer très élevé.

Les complémentaires à la CFE

Comme avec les mutuelles en France, ils existent des complémentaires santé à la CFE.

Elles permettent de bénéficier de meilleurs remboursements et de garanties plus diversifiées que ce que propose la CFE dans son offre de base, selon un système similaire aux mutuelles complémentaires à la Sécurité sociale, mais restent dépendantes des règles générales de la CFE

Ces assurances ne sont pas commercialisées par la CFE mais par des compagnies privées tierces.

Les assurances maladie au 1er euro ou 1 er dollar

Les assurances maladie au 1er euro/dollar sont des assurances privées qui fonctionnent selon un système totalement différent. Elles prennent en charge les frais de santé de l’assuré dès le 1er euro /dollar dépensé, d’où leur nom.

Leur système de remboursement ou de prise en charge est totalement indépendant de la CFE ou de tout organisme public et l’assurance au 1er euro peut donc couvrir seule toutes les dépenses de santé.

Attention cependant : dans les pays où il est obligatoire d’être rattaché au régime local de sécurité sociale, cette assurance fonctionnera indépendamment, mais ne dispensera pas de s’affilier et de payer ses cotisations comme les autres résidents.

Le niveau de prise en charge, le montant des cotisations et les prestations incluses sont déterminées par contrat entre la compagnie d’assurance et l’assuré de manière totalement libre, en fonction de ses souhaits et de sa situation personnelle.

Les offres de base incluent généralement la couverture des frais de santé courants, des hospitalisations et l’assistance rapatriement, mais il est possible également de s’assurer par ce biais en cas de dommages corporels causés à un tiers, contre le vol ou la perte d’effets personnels, l’annulation de vols, ou encore pour la pratique de certains sports jugés risqués. Plus le contrat sera protecteur, plus la cotisation sera élevée, en règle générale.

Comment choisir son assurance maladie quand on part à l’étranger ?

Quand on part s’installer à l’étranger, il est important de prendre le temps pour faire son choix d’assurance maladie expatrié et de se poser les bonnes questions.

Selon quels critères choisir son assurance maladie ?

Tout d’abord, il est important de comprendre que chaque situation est différente et que chacun doit faire son choix en fonction de celle-ci. Les principaux critères à étudier sont les suivants :

  • Comment fonctionne le système de santé du pays d’accueil et quel est le prix des soins ?
  • Quels sont les besoins probables de l’assuré en matière de soins ?
  • Quelle est la situation familiale de l’assuré ?
  • Quelle sera la durée de l’expatriation ?

Il est possible également de recourir à des outils pratiques pour faire son choix, et notamment les comparateurs d’assurances en ligne, qui permettent d’obtenir un certain nombre d’offres gratuitement, accompagnées de garanties détaillées et de devis.

Dans tous les cas, quelques conseils d’ordre général peuvent vous aider à choisir entre CFE et assurance au 1er euro ou 1er dollar.

Avantages et inconvénients de la CFE

Pas de questionnaire médical

Le principal avantage de la CFE concerne les personnes souffrant d’une maladie chronique ou ayant subi des chirurgies complexes. En effet, la CFE n’impose pas de questionnaire médical et prend en charge tous les antécédents médicaux.

Il n’y a donc pas à s’inquiéter d’éventuelles surprimes ou d’exclusions de garanties en cas de préexistences médicales, et encore moins d’un refus d’adhésion, contrairement à ce qui peut se pratiquer chez d’autres spécialistes de l’assurance internationale.

L’autre avantage est le maintien d’un lien administratif avec le système français, ce qui simplifie l’affiliation à la Sécurité sociale lors d’un éventuel retour en France.

Le délai de carence de 3 mois appliqué aux expatriés de retour est supprimé pour les bénéficiaires d’un contrat CFE, qui peuvent ainsi bénéficier de leurs droits très rapidement. En revanche, l’adhésion à la CFE présente plusieurs inconvénients.

Une offre peu flexible

Les offres de base de la CFE ne sont pas du tout flexibles, et donc rarement adaptées à la situation particulière de l’adhérent.

L’assurance rapatriement, par exemple, n’est pas incluse dans les contrats, sauf pour les jeunes célibataires de moins de 30 ans qui peuvent en bénéficier de cette garantie à condition d’y souscrire en option.

Pour bénéficier de cette couverture pourtant indispensable à tout contrat d’assurance maladie quand on part à l’étranger, mais aussi d’autres garanties plus personnalisées et étendues, il est donc nécessaire de souscrire une complémentaire en plus de l’offre de base CFE.

Des procédures de gestions plus complexes

D’une part, l’adhérent doit souvent avancer les frais d’hospitalisation, qui peuvent être considérables dans de nombreux pays où les établissements sont privés, comme aux USA, en Amérique latine ou en Asie. Le tiers-payant se développe mais n’est pas la règle pour toutes les destinations.

D’autre part, même avec une complémentaire, la gestion des remboursements peut s’avérer plus complexes. En effet, vos remboursements étant gérés par deux organismes, les temps de réponses seront automatiquement rallongés, surtout en cas de litige, et il faudra effectuer ses démarches et envoyer ses justificatifs à la CFE et à l’organisme qui gère la complémentaire.

C’est pourquoi, au moment de choisir une complémentaire, il est conseillé d’opter pour un pack tout-en-un, ou au moins pour un contrat offrant des facilités de gestion entre les deux organismes.

Dans le premier cas, c’est la CFE qui s’occupera de tout, et sera le seul interlocuteur de l’assuré. Mais ces offres ne sont pas disponibles pour toutes les destinations, et ne sont pas toujours les plus adaptées à chaque situation.

Avantages et inconvénients des assurances santé au 1er euro

Pour une personne ne souffrant pas d’une maladie chronique, les assurances au 1er euro/dollar ne présentent presque que des avantages.

D’une part, les contrats proposés par ce type d’assurances sont totalement flexibles : il est possible d’ajouter des garanties suivant ses besoins. Ils s’adaptent donc à la situation de chaque expatrié, qui peuvent ainsi bénéficier d’une couverture sur-mesure ou presque.

De nombreuses offres sont disponibles sur le marché, il existe donc des solutions pour toutes les situations et tous les budgets.

D’autre part, les compagnies d’assurances internationales sont généralement expertes des problématiques rencontrées quand on part à l’étranger, et proposent donc des prestations adaptées au pays d’expatriation.

Elles disposent de réseaux de soins adaptés, ce qui favorise la qualité et le niveau de la prise en charge, et permet parfois de bénéficier d’avantages comme la dispense d’avance des frais dans les établissements partenaires.

Enfin, la souscription à une assurance santé au premier euro/dollar quand on part à l’étranger permet de bénéficier d’avantages pratiques comme une application dédiée ou des délais de réponse et de remboursement bien plus rapides.

Toute la gestion du contrat et des démarches, ainsi que les échanges avec les conseillers se font intégralement en français, ce qui est un gage de confort et de tranquillité quand on réside dans un pays dont on maîtrise mal la langue et les spécificités du système de santé.

Pour les personnes présentant des préexistences médicales, le questionnaire de santé est obligatoire à l’adhésion.

S’il peut restreindre le nombre de garanties couvertes, ou entraîner une hausse de la cotisation, il est quand même intéressant de se pencher sur les différentes offres du marché, car choisir une assurance au 1er euro en tant qu’assurance maladie quand on part à l’étranger présente quand même souvent un excellent rapport qualité-prix.

Votre assurance santé internationale en 2 minutes.

Comparez les prix gratuitement en quelques clics.

Fini la galère avec votre assurance santé !

Ne vous prenez pas la tête, on est là pour vous aider. Prenez rendez-vous avec un de nos experts en assurance et on vous trouvera le bon contrat, au bon prix.

Questions fréquentes

La CFE est-elle obligatoire ?

Non, la CFE n’est pas obligatoire.
Si tous les Français expatriés à l’étranger peuvent y souscrire sans condition, ils n’y sont pas tenus.

Notre niveau de revenus a t-il une influence sur le montant de la CFE ?

Depuis la réforme de la CFE, le niveau de revenus n’a plus d’influence sur son montant. Cependant, certaines personnes peuvent avoir droit à une prise en charge partielle des cotisations par l’État Français.

Comment choisir son assurance maladie à l’étranger ?

Pour bien choisir son assurance maladie à l’étranger, il faut prendre en compte plusieurs critères :

– Le système de santé du pays d’accueil et le prix des soins
– Les besoins probables de l’assuré en matière de soins
– La situation familiale de l’assuré
– La durée de l’expatriation.

Quels sont les inconvénients d’une assurance maladie à l’étranger ?

Les assurances maladie à l’étranger peuvent avoir plusieurs inconvénients :

– Les prestations proposées par la CFE ne sont pas flexibles
– L’obligation d’avancer les frais d’hospitalisation, qui peuvent être considérables dans de nombreux pays
– Les temps de réponses seront automatiquement rallongés, surtout en cas de litige.

True
International

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé aux USA

[Édition 2021]

Découvrez les conseils des experts de
l’assurance maladie aux USA et apprenez à choisir votre assurance santé :

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé au Mexique [Édition 2021]

Apprenez tout ce qu’il faut savoir pour partir et vivre en tout sécurité au Mexique en tant qu’expatrié :

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé internationale
Partez en toute sécurité, avec la bonne couverture et les bonnes infos ! On vous explique :

Prenez rendez-vous avec nos experts en assurance!

Nous sommes là pour vous aider ! Une consultation gratuite permettra de répondre à toutes vos questions.

Ça aussi c'est intéressant :

Menu

Être rappelé·e

On le sait, vous êtres très occupé·e, et nous aussi ! Si vous préférez choisir la date et l’heure pour qu’on s’appelle, il vous suffit de le faire grâce au calendrier ci-dessous !

Choisissez un moment qui vous convient
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.