...

L’assurance maladie internationale : le guide

False
assurance-maladie-internationale
Souscrire une assurance maladie internationale est une démarche incontournable pour la plupart des expatriés et des voyageurs au long cours.

Sommaire

Souscrire une assurance maladie internationale est une démarche incontournable pour la plupart des expatriés et des voyageurs au long cours.

Ce choix préoccupe souvent les futurs expatriés, car à l’étranger, le fonctionnement et les prix de la santé diffèrent souvent beaucoup du modèle français de l’Assurance Maladie.

Pour partir l’esprit tranquille et éviter les mauvaises surprises, il faut donc se poser les bonnes questions afin de faire le bon choix entre les options existantes.

Qu’est-ce qu’une assurance maladie internationale ?

Une assurance maladie internationale est un contrat conçu pour couvrir l’assuré dans tous ses déplacements à travers le monde.

Un tel contrat donne accès au minimum à :

  • Une prise en charge des frais de santé (consultations, hospitalisation, urgences, etc.)
  • Une assistance rapatriement (prise en charge logistique et financière d’un retour anticipé vers le pays de résidence en cas d’accident ou de maladie survenant à l’étranger)
  • La responsabilité civile en cas de dommages humains ou matériels causés à un tiers.

Ces contrats permettent souvent de bénéficier d’avantages comme la dispense d’avance des frais en cas d’hospitalisation dans des établissements partenaires.

Les contrats sont modulables : les plafonds et les niveaux de prise en charge varient selon les formules. Certaines garanties peuvent être ajoutées en fonction des besoins de l’assuré : couverture en cas d’annulation de vol, de perte ou de vol des bagages, de pratique d’un sport extrême, etc.

Attention cependant, certaines zones du monde peuvent ne pas être couvertes par les contrats.

Pourquoi souscrire une assurance maladie internationale ?

 La Sécurité sociale ne couvre pas toutes les dépenses de santé

Lorsqu’un Français s’installe ou voyage à l’étranger, il n’est plus éligible à la Sécurité sociale pendant toute la durée de son expatriation. En effet, à partir de trois mois passés à l‘étranger, les Français perdent leur affiliation à l’Assurance Maladie.

Pour les séjours d’une durée inférieure, il est nécessaire d’avancer les frais de santé sur place, et cela, sans garantie de remboursement ultérieur. La Sécurité sociale ne prend en charge que les maladies soudaines et imprévisibles, sur justificatif.

Une assurance médicale internationale permet donc à un expatrié français de continuer à bénéficier d’une bonne prise en charge de ses frais de santé dans son pays de destination, quel qu’il soit. Ces contrats permettent également d’être assuré dans tous les pays couverts par le contrat, dont la France (pour des séjours temporaires).

Sans cette couverture, vous risquez de devoir débourser des sommes considérables, que nous sommes habitués, en France, à voir prises en charge par la Sécurité sociale et la mutuelle complémentaire.

Souscrire une assurance médicale internationale, c’est également la possibilité de bénéficier d’un contrat simplifié. Cela est très utile pour un étranger qui maîtrise mal les spécificités du système local de santé. De plus, la gestion des démarches et l’assistance se fait en français, pour plus de confort.

L’absence de régime de santé local suffisant

Par ailleurs, le système de santé du pays de résidence a de fortes chances d’être moins développé et protecteur que le système français en matière de couverture maladie, ou bien plus contraignant.

Il est également possible, voire obligatoire dans certains cas, d’adhérer à un régime d’assurance local offrant les mêmes droits qu’aux habitants du pays d’accueil. Toutefois, dans certains pays, la santé coûte cher et les remboursements du régime de santé local ne suffisent pas toujours à couvrir l’intégralité des dépenses.

Pour être correctement pris en charge, il convient donc souvent de se tourner vers le secteur privé ou d’assumer intégralement la majorité de ses dépenses de santé.

Ces régimes d’assurance ne couvrent de toutes façons jamais les risques propres aux séjours à l’étranger, qui sont pourtant nombreux.

Parmi les plus fréquents, le rapatriement justifie en grande partie la souscription d’une assurance santé internationale à l’étranger. Cette opération est effectivement très coûteuse.

La prédominance du secteur privé pour les soins de santé à l’étranger

Dans de nombreux cas, les systèmes publics de santé n’existent pas ou sont insatisfaisants, car la qualité des infrastructures et leur engorgement ne permettent pas une prise en charge correcte et rapide des patients.

Cette situation explique la prédominance du secteur médical privé dans de nombreux pays et les tarifs élevés des soins de santé qui y sont pratiqués.

Il est important de regarder correctement les contrats pour choisir une assurance maladie et accident internationale.

Les solutions les plus répandues d’assurance maladie internationale

Il existe une multitude d’offres et de formules de contrats d’assurance internationale sur le marché :

  • Assurance voyage
  • Offres spécialement conçues pour certaines destinations
  • Assurance expatriation, tour du monde ou PVT (programme vacances travail)
  • Contrats courts ou longs séjours
  • Etc.

Les assurances habitation ou celles de carte bancaire proposent également des garanties internationales. Cependant, ces dernières ont des garanties et des durées limitées.

Pour être correctement couvert, il est donc conseillé de se tourner vers un assureur spécialisé sur l’international.

Il existe deux grands types d’assurance médicale mondiale :

Tout expatrié ou voyageur est totalement libre de choisir la solution qu’il préfère. Notez toutefois que certains pays exigent un niveau de garanties minimal ou la souscription d’un contrat auprès d’une compagnie agréée avant d’accorder un titre de séjour.

Ces conditions sont généralement remplies par les compagnies françaises d’assurance internationale, mais mieux vaut tout de même s’en assurer avant de signer tout contrat.

Dans le principe, toutes les assurances internationales offrent une couverture médicale qui :

  • Suit l’assuré partout dans le monde
  • Donne accès à une assistance francophone depuis n’importe quel lieu
  • Propose des contrats rédigés de manière simplifiée ne nécessitant pas de connaissances très approfondies du système de santé local.

La Caisse des Français de l’Étranger : l’assurance internationale publique

Une assurance internationale ouverte à tous sans conditions

La CFE est un organisme de droit privé, mais qui bénéficie d’une délégation de l’État pour assurer une mission de service public. La CFE est l’acteur public historique de l’assurance médicale internationale.

Créée en 1978, celle-ci a pour but de fournir une protection sociale aux Français expatriés. La CFE peut assurer les ressortissants français ou européens et a l’obligation d’accepter toute demande d’adhésion.

La CFE propose des contrats :

  • Prenant en charge les soins reçus partout dans le monde
  • Spécifiques permettant aux expatriés bénéficiant déjà d’une couverture maladie locale dans leur pays d’expatriation de bénéficier des avantages d’une assurance santé internationale lors de leurs séjours en France.

La CFE ne fait pas remplir de questionnaire médical. Cela est donc intéressant pour les personnes souffrant de maladies chroniques ou présentant des antécédents médicaux. Ces derniers sont effectivement susceptibles d’entraîner un refus d’adhésion, des exclusions de garantie ou une majoration de cotisation chez certaines compagnies privées d’assurance maladie internationale.

Les cotisations de la CFE

Aujourd’hui, la CFE propose plusieurs types de couverture maladie en fonction du profil de l’assuré, mais le choix et les garanties couvertes sont limités.

Le système de cotisations de la caisse des Français de l’étranger est différent de celui de la Sécurité sociale.

Les cotisations de la CFE sont, en effet, calculées seulement en fonction de l’âge et de la situation familiale et professionnelle des assurés. Il existe une offre « solo » pour les célibataires et une offre « famille » si l’assuré a des ayants droit (conjoint ou enfant).

À titre indicatif, les cotisations trimestrielles suivant l’âge de l’assuré pour l’offre « MondExpat » sont les suivantes :

Personne seuleAvec ses ayants droit
30 à 34 ans213 €435 €
35 à 39 ans228 €528 €
40 à 44 ans297 €612 €
45 à 49 ans330 €708 €
50 à 54 ans396 €774 €
55 à 59 ans462 €894 €
60 ans et plus600 €1 071 €

Les ménages les plus modestes peuvent pour leur part accéder à l’assurance CFE en obtenant une aide forfaitaire au paiement de la cotisation auprès de leur consulat.

Les jeunes de moins de 30 ans bénéficient d’une offre dédiée à un tarif plus avantageux (90 € pour une personne seule), avec la possibilité de souscrire en option une assurance rapatriement (9 € par mois).

Une formule d’assurance spécifique est également dédiée aux Français qui bénéficient déjà d’une couverture maladie qui les satisfait dans leur pays de résidence, mais qui souhaitent malgré tout pouvoir obtenir une prise en charge de leurs dépenses de santé lors de leurs retours temporaires en France.

Outre une assurance maladie internationale, la CFE propose également une assurance retraite ainsi qu’une assurance contre les risques professionnels.

Adhérer à la CFE présente également l’avantage de retrouver son affiliation à la Sécurité sociale très rapidement à son retour en France.

Votre assurance santé internationale en 2 minutes.

Comparez les prix gratuitement en quelques clics.

Fini la galère avec votre assurance santé !

Ne vous prenez pas la tête, on est là pour vous aider. Prenez rendez-vous avec un de nos experts en assurance et on vous trouvera le bon contrat, au bon prix.

Fini la galère avec votre assurance santé !

Satisfaction client
4.7/5

Finie la galère avec votre assurance santé à l'étranger!

Satisfaction client
4.7/5

La CFE, une couverture maladie incomplète

Le grand défaut de la CFE est de proposer des remboursements identiques à ceux de la Sécurité sociale, c’est-à-dire basés sur les tarifs des soins appliqués en France.

Par exemple, le remboursement d’une consultation chez un généraliste est remboursé 25 € au maximum. Or, dans de nombreux pays, les tarifs ne sont pas réglementés comme en France et sont donc bien plus élevés.

Le coût réel est alors largement supérieur et la part non remboursée reste donc à la charge de l’assuré. Suivant les pays et le type d’acte ou de soin concerné, les sommes en jeu peuvent rapidement devenir colossales.

Un autre point problématique est que les garanties proposées par la CFE sont très limitées et peu flexibles. Il n’est, par exemple, pas possible d’inclure une assurance rapatriement à sa couverture (sauf de façon optionnelle pour les assurés de moins de 30 ans).

Cette garantie est pourtant essentielle, voire obligatoire pour obtenir un titre de séjour dans certains pays du globe.

Par ailleurs, l’assurance maladie de base de la CFE n’inclut pas la prise en charge des soins reçus en France. Il faut pour cela souscrire un autre contrat que propose la CFE, moyennant un supplément de cotisation.

À noter qu’un délai de carence est également appliqué en cas d’adhésion plus de trois mois après avoir quitté la France.

Afin de bénéficier de meilleurs remboursements et d’une couverture plus complète, il est généralement recommandé de souscrire une assurance complémentaire à la CFE.

Les complémentaires à la CFE

Pour les personnes n’ayant pas d’autre option que la CFE en raison de préexistences médicales, il est cependant possible de souscrire une assurance internationale complémentaire. Ces dernières permettent de bénéficier de meilleurs remboursements, voire d’élargir les garanties de la CFE suivant son budget et ses besoins.

Cependant, le système « CFE + complémentaire » implique de s’adresser à deux interlocuteurs différents lors des démarches administratives. Sachez que certaines complémentaires ont mis en place un partenariat privilégié avec la CFE.

Les packs tout-en-un (un seul contrat, un seul interlocuteur et des remboursements centralisés) sont notamment appréciables pour la simplicité et l’efficacité de leur gestion centralisée.

Ces complémentaires ajoutent également le paiement d’une seconde cotisation, ce qui alourdit la facture. Cela ne fait pas toujours de la CFE une solution d’assurance santé internationale avantageuse à l’étranger.

L’assurance internationale « au premier euro »

Les assurances internationales dites « au premier euro », ou « au premier dollar », sont la solution la plus répandue parmi les expatriés et les voyageurs et rencontrent un succès grandissant.

Une couverture maladie intégrale

Souscrire une assurance internationale au premier euro permet à l’assuré de se doter d’une couverture santé complète.

Les assurances médicales internationales privées prennent en charge les frais de santé dès le premier euro dépensé, contrairement à une complémentaire qui ne fait que compléter les remboursements d’un autre organisme.

Par conséquent, ces offres sont indépendantes de tout autre système de couverture maladie, qu’il s’agisse d’un régime obligatoire ou non.

Un bon rapport qualité-prix

Les contrats privés au premier euro sont une solution d’assurance internationale à l’étranger très populaire parmi les Français en raison de leur aspect pratique et de leur bon rapport qualité/prix.

Ces assurances permettent le remboursement des dépenses de santé à hauteur des coûts réels dès le premier euro dépensé.

Le montant des cotisations des assurances privées est souvent moins élevé que celui des cotisations à la CFE. Les remboursements sont nettement plus conséquents, car ceux-ci ne sont pas soumis aux barèmes de la Sécurité sociale.

La cotisation de ces assurances varie suivant de nombreux facteurs que sont :

  • Le niveau et le nombre de garanties souscrites
  • L’âge et l’état de santé de l’assuré (le questionnaire médical est obligatoire)
  • La zone géographique couverte
  • Le nombre de personnes couvertes par le contrat.

De manière générale, plus la couverture choisie est protectrice et étendue, plus son coût est élevé. Pour connaître plus en détail le prix et les garanties de chaque offre, le plus simple est de faire une demande gratuite de devis en ligne.

L’offre des compagnies d’assurance médicale internationale étant très diversifiée, il est possible de trouver des formules plus ou moins protectrices et adaptées aux besoins et au budget de chacun.

Une assurance santé internationale pour couvrir tous les risques à l’étranger

Les contrats d’assurance internationale sont très flexibles et permettent de couvrir des garanties très étendues, bien au-delà du registre médical :

  • Assurance des bagages en cas de perte ou de vol
  • Assurance des billets d’avion en cas d’annulation
  • Responsabilité civile en cas de dommages causés à un tiers
  • Assistance juridique
  • Assistance rapatriement, indispensable
  • Etc.

Ces contrats incluent en effet une assurance rapatriement en cas d’accident ou de maladie grave, ce qui permet d’être hospitalisé en France auprès de ses proches (sous certaines conditions).

Les assurances « au premier euro » prennent également en charge les soins réalisés lors de séjours en France.

Des avantages concrets

Ces assurances rencontrent un succès grandissant. Chaque assuré peut choisir parmi les différentes garanties proposées par chacune des compagnies d’assurance sous forme de formules très variées.

Ces assurances ont l’avantage d’être proposées par des compagnies spécialisées dans l’assurance internationale. Celles-ci proposent ainsi des services particulièrement utiles aux expatriés ou aux grands voyageurs.

La plupart des assurances internationales s’appuient sur des partenariats avec des réseaux de santé locaux dans de nombreux pays. En cas d’hospitalisation dans un établissement de santé appartenant aux réseaux partenaires, l’assuré est souvent dispensé de l’avance de frais.

Ces partenariats permettent à l’assuré d’être bien orienté dans son parcours de soins vers une sélection de professionnels de santé reconnus. Il peut également être parfois dirigé vers des praticiens francophones, ou encore bénéficier d’une prise en charge optimale et de tarifs préférentiels.

Ces assurances privées assurent une gestion simplifiée du contrat auprès d’interlocuteurs francophones, facilement joignables par téléphone ou par l’intermédiaire d’une application mobile.

Souscrire une assurance au 1er euro (ou toute autre assurance internationale) ne dispense cependant pas de s’affilier au système d’assurance maladie obligatoire local et de payer ses cotisations, le cas échéant.

Notez que des offres spécialisées sur certaines destinations, pour les étudiants ou les PVTistes existent.

L’inconvénient majeur de l’assurance au premier euro

L’inconvénient majeur de ces assurances est le questionnaire médical obligatoire à l’adhésion.

Ce questionnaire peut entraîner une majoration de la cotisation ou des exclusions de garanties en cas de préexistences médicales.

Les questions à se poser avant de choisir une assurance internationale

Il convient de se poser quelques questions-clé pour faire le choix d’une assurance internationale.

Connaître les spécificités du système de santé de son pays d’expatriation

Pour choisir son assurance maladie internationale, il est important de tenir compte de son pays de destination.

Le cas d’une expatriation ou d’un séjour en Europe

Dans certains cas, principalement en Europe, il existe un régime obligatoire d’assurance maladie similaire à la Sécurité sociale française. Un étranger peut être contraint de s’affilier à ce régime, même s’il a déjà souscrit une couverture médicale internationale de son côté.

En cas d’expatriation dans l’Union européenne, il convient de faire une demande de CEAM (Carte Européenne d’Assurance Maladie). Celle-ci donne accès à la même prise en charge médicale que les locaux, sans démarche préalable.

Cette demande est gratuite, mais doit être effectuée auprès de sa caisse d’assurance maladie avant son départ. La CEAM est nominative : chaque membre de la famille doit avoir la sienne.

Attention cependant, car il ne s’agit pas d’une couverture médicale internationale. Il convient donc d’envisager la souscription d’une complémentaire pour bénéficier de garanties étendues comme la prise en charge du rapatriement ou des soins hors du pays d’expatriation.

Hors Europe

Dans la plupart des pays non-européens, en revanche, il n’y a pas de régime obligatoire. Chaque résident est donc libre de choisir son assurance maladie comme il l’entend.

La meilleure solution est alors de se tourner vers une offre privée de couverture médicale internationale.

Sans assurance, l’intégralité du prix des soins est alors à la charge du patient. De plus, certains pays ou établissements exigent une attestation d’assurance avant d’accepter de prendre en charge un malade ou un blessé.

Le coût des soins

Cette donnée est également importante, car les frais de santé varient grandement d’un pays à l’autre. Aux États-Unis, par exemple, ceux-ci sont particulièrement élevés : une consultation chez un généraliste coûte au minimum 80 $.

Dans d’autres pays, comme en Afrique, le coût des soins peut être bien plus raisonnable. Cependant, il est nécessaire de se renseigner sur la qualité des différents réseaux de santé.

En Amérique latine, par exemple, les soins sont relativement peu chers dans les établissements publics, mais ces derniers sont également de mauvaise qualité. Les soins sont bien meilleurs dans les établissements privés, mais beaucoup plus onéreux.

La situation personnelle et professionnelle de l’expatrié

Dernier point important dans le choix de l’assurance : la situation de l’assuré. La situation familiale de l’assuré est à prendre en compte ainsi que la situation professionnelle dans le cadre d’une expatriation professionnelle.

Il est possible qu’un expatrié salarié bénéficie d’une prise en charge de sa couverture médicale par son employeur. Cette solution peut-être très intéressante suivant le pays d’expatriation, mais il faut veiller à vérifier les garanties proposées, ainsi que les plafonds et les franchises prévus par le contrat.

Il est possible que ces dernières ne couvrent pas parfaitement les besoins d’un expatrié. En effet, ces couvertures médicales incluent rarement l’assistance rapatriement ou la prise en charge des soins effectués lors d’un séjour en France ou dans tout autre pays que celui où réside et travaille le bénéficiaire.

Il est également possible que la couverture proposée ne suffise simplement pas à couvrir les besoins de l’expatrié sur place :

  • En excluant certaines garanties
  • En pratiquant des remboursements insuffisants
  • En ne prenant pas en charge les actes médicaux du secteur privé
  • En imposant d’être soigné dans un réseau de soins spécifique
  • En ne couvrant pas tous les membres de sa famille.

Il convient donc de se demander si cette couverture correspond à vos besoins ou s’il vaut mieux vous doter de votre propre assurance internationale qui prend en compte votre situation.

Comment utiliser son assurance maladie internationale en France ?

Je suis un étranger qui séjourne en France

Il est vivement conseillé de partir avec une bonne assurance maladie internationale en France, que ce soit pour un séjour professionnel ou des vacances.

Cette condition est d’ailleurs obligatoire pour l’obtention d’un visa Schengen. Celui-ci exige effectivement une couverture médicale à 30 000 € minimum et l’assistance rapatriement.

Utilisée en France, cette assurance maladie internationale prend le relais de l’assurance locale.

Une assurance internationale peut également être très utile pour les étrangers pourtant couverts par leur CEAM ou l’assurance maladie française. Les remboursements proposés peuvent être effectivement plus intéressants.

L’assurance annulation de vol ou perte des bagages est également une couverture particulièrement utile pour un étranger qui séjourne en France.

Je suis un Français expatrié

Un Français perd automatiquement ses droits à l’assurance maladie lorsqu’il séjourne plus de trois mois dans un autre pays. Les prestations de santé reçues en France au cours d’un court séjour ne sont alors plus prises en charge.

Bénéficier d’une assurance maladie internationale en France permet de couvrir ce risque et de ne pas avoir à assurer soi-même l’intégralité de ces dépenses lors d’un retour pendant des vacances.

Notez que la CFE propose une formule spécifique pour ceux qui bénéficient d’une couverture maladie dans leur pays d’accueil, mais souhaitent malgré tout pouvoir être soignés lors de séjours en France.

Je suis un Français résident en France

L’utilité d’une assurance maladie internationale en France pour les résidents semble limitée. Celle-ci ne fonctionne pas pour les frais médicaux ou la responsabilité civile déjà couverts par l’assurance habitation et la sécurité sociale.

C’est cependant un bon complément, car l’assurance peut couvrir des garanties annexes comme l’annulation de vols ou la perte des bagages survenues en France dans le cadre d’un départ pour l’étranger.

Une assurance locale n’est utile que dans le pays de résidence

Certains expatriés choisissent, ou se voient obligés, de souscrire un contrat local pour leur couverture maladie au cours de leur expatriation.

L’un des principaux défauts de ces contrats est de ne pas être adaptés aux besoins spécifiques des Français de l’étranger, en ne les couvrant que dans leur pays de résidence.

À l’inverse, une assurance santé internationale suit l’assuré et sa famille partout dans le monde, et même en France. Cela permet de prendre en charge les dépenses de santé du quotidien, mais également les imprévus qui pourraient survenir lors d’un voyage loin du pays de résidence de l’assuré.

Questions fréquentes sur l’assurance maladie internationale

Qu’est-ce que l’assurance maladie internationale ?

L’assurance maladie internationale s’adresse aux personnes s’expatriant pour une période déterminée.

Quelles sont les garanties offertes par les assurances au premier euro ?

Il est possible de souscrire une couverture sur mesure ou presque, qui est susceptible d’offrir des garanties élargies comme :

– L’assurance de ses bagages
– L’assurance de ses billets d’avion
– La responsabilité civile
– L’assistance juridique
– L’assistance rapatriement

Quel est le système de cotisations de la CFE ?

Le système de cotisations de la CFE est différent de celui de la Sécurité sociale. Il dépend de l’âge et de la situation familiale et professionnelle de l’adhérent :

– L’offre “solo” pour les adhérents célibataires
– L’offre “famille” pour les adhérents avec des ayants droit, conjoint ou enfants.

Les cotisations trimestrielles de l’offre CFE varient donc de 90€ (pour les célibataires de moins de 30 ans) à 1071€ (pour une personne de plus de 60 ans et ses ayants droit).

Comment recevoir un devis pour une souscription assurance maladie internationale au premier euro ?

Pour connaître plus en détail le prix et les garanties de chaque offre, il est recommandé d’utiliser un comparateur en ligne gratuit.

False
International
Satisfaction client
4.7

Enquête de satisfaction client Expat Assurance – Juillet 2020

Voir les avis

Cacher les avis

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé aux USA

[Édition 2021]

Découvrez les conseils des experts de
l’assurance maladie aux USA et apprenez à choisir votre assurance santé :

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé au Mexique [Édition 2021]

Apprenez tout ce qu’il faut savoir pour partir et vivre en tout sécurité au Mexique en tant qu’expatrié :

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé internationale
Partez en toute sécurité, avec la bonne couverture et les bonnes infos ! On vous explique :

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé aux Émirats arabes unis [Édition 2021]

Apprenez tout ce qu’il faut savoir sur le système de santé des Émirats arabes unis et sur les solutions d’assurances existantes pour les expatriés:

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé en Thaïlande [Édition 2021]

Expatriez-vous en toute confiance grâce à notre recueil des informations importantes sur le système d’assurance santé en Thaïlande :

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé au Royaume-Uni [Édition 2021]

Découvrez les particularités du système de santé anglais et tout ce qu’il faut savoir en tant qu’expat au Royaume-Uni :

Prenez rendez-vous avec notre expert en assurance santé internationale

Une consulation avec un expert francophone

Une analyse détaillée de votre situation

Des tarifs adaptés à vos besoins

Rejoignez les 3500 familles qui nous font confiance

Nous sommes là pour vous aider ! Une consultation gratuite permettra de répondre à toutes vos questions.

Ça aussi c'est intéressant :

La CFE, ou Caisse des Français de l’Étranger, est un organisme de sécurité sociale créé pour proposer une couverture sociale aux Français expatriés.

Menu

Être rappelé·e

On le sait, vous êtres très occupé·e, et nous aussi ! Si vous préférez choisir la date et l’heure pour qu’on s’appelle, il vous suffit de le faire grâce au calendrier ci-dessous !

Choisissez un moment qui vous convient

Expat Assurance no opera en México y el sitio no es accesible para los usuarios mexicanos.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.