L’assurance maladie pour les Français résidant à l’étranger

assurance-maladie-francais-residant-etranger

Sommaire

L’assurance maladie, pour les Français résidant à l’étranger, est une question bien plus complexe que pour ceux qui vivent en France. Dans notre pays, il existe en effet un régime obligatoire, la Sécurité sociale, et des mutuelles d’entreprise elles aussi obligatoires.

Dans de nombreux autres pays, en revanche, les possibilités sont bien plus nombreuses et pas toujours simples à comprendre pour nous. C’est pourquoi nous vous donnons quelques clés pour vous y retrouver parmi les différentes solutions existantes.

Les assurances maladie internationales

La solution d’assurance maladie la plus courante parmi les Français résidant à l’étranger est l’assurance maladie internationale, souvent dite « au premier euro » ou « au premier dollar ».

Des assurances pour expatriés

Ce type d’assurance est spécifiquement conçu pour des Français expatriés qui souhaitent se doter d’une couverture maladie adaptée à leur situation. Elles prennent en charge les frais de santé dès le premier euro dépensé, d’où leur nom.

Ces assurances couvrent aussi bien les dépenses de santé réalisées dans le pays de résidence que dans d’autres pays, et notamment lors des séjours en France. De plus, elles incluent une assurance rapatriement en cas de maladie grave ou de longue durée ou d’accident grave.

Une expertise à l’étranger

Généralement, ce type d’assurances est proposée par des compagnies spécialisées dans la couverture maladie à l’étranger. Elles permettent donc de bénéficier d’une expertise en la matière et de conditions favorables.

Par exemple, ces assurances disposent souvent de partenariats avec des réseaux de santé locaux, ce qui permet des tarifs préférentiels, des délais de remboursements réduits et une dispense d’avance de frais en cas d’hospitalisation.

La CFE, l’assurance maladie des Français résidant à l’étranger

La Caisse des Français de l’Étranger est une assurance un peu particulière. Il s’agit en effet d’un organisme de droit privé, mais qui est chargé par l’État d’une mission de service public.

Une assurance maladie ouverte à tous les Français résidant à l’étranger

Cette délégation de service public a pour conséquence d’obliger la CFE à assurer tous les ressortissants français qui le souhaitent. Elle ne peut donc refuser aucun adhérent ni appliquer de surprime, à la différence des compagnies d’assurance privées.

Cette solution peut donc être utile aux personnes souffrant de préexistences, c’est-à-dire de maladies chroniques graves ou ayant subi une opération chirurgicale lourde.

Des remboursements inadaptés au coût des soins à l’étranger

En revanche, le grand défaut de la CFE est de proposer des remboursements indexés sur les barèmes de la Sécurité sociale, et donc sur le coût des soins en France.

Par conséquent, ces remboursements sont largement insuffisants pour les personnes résidant dans des pays où ce coût est supérieur, comme les États-Unis, la Suisse ou de nombreux pays latino-américains.

Les assurances complémentaires à la CFE

C’est pourquoi certaines compagnies d’assurance proposent des « complémentaires CFE ». Celles-ci permettent de bénéficier de meilleurs remboursements voire de garanties étendues.

Mais cette solution implique d’adhérer à deux assurances, ce qui coûte cher et ne facilite pas les démarches administratives.

Prenez rendez-vous avec nos experts en assurance!

Nous sommes là pour vous aider ! Une consultation gratuite permettra de répondre à toutes vos questions.

Ça aussi c'est intéressant :

Menu

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.