L’assurance des Français à l’étranger, en matière de couverture maladie, est un sujet complexe. Il existe en effet plusieurs possibilités pour les expatriés français.

Nous vous livrons ici quelques conseils pour choisir l’assurance maladie la mieux adaptée à votre situation.

La CFE, une assurance pour tous les Français à l’étranger

La Caisse des Français de l’Étranger existe depuis 1978 et propose des services d’assurance à tous les Français vivant à l’étranger.

Une assurance ouverte à tous les Français à l’étranger

Le statut de la CFE est particulier. En effet, il s’agit d’un organisme de droit privé, mais elle est chargée d’une mission de service public.

Par conséquent, l’assurance maladie de la CFE est ouverte à tous les Français résidant à l’étranger, quel que soit leur historique ou leur situation médicale. Elle ne peut refuser l’adhésion à personne ni appliquer de supplément à la cotisation, contrairement aux assurances totalement privées.

Une couverture maladie minimale à l’étranger

Par ailleurs, les remboursements de la CFE sont sur les mêmes bases que ceux de la Sécurité sociale. Par exemple, une consultation chez un médecin généraliste est remboursée sur la base d’un tarif maximal de 25 euros, à un taux de 70%.

Dans de nombreux pays, le coût des soins est bien plus élevé qu’en France. L’assurance maladie de la CFE n’est donc pas suffisante pour la plupart des Français vivant à l’étranger.

Des complémentaires pour améliorer les remboursements

C’est pourquoi certaines compagnies d’assurance proposent des complémentaires à la couverture de la CFE. Celles-ci permettent de bénéficier de meilleurs remboursements.

Elles peuvent parfois inclure également des garanties supplémentaires, comme une assurance rapatriement.

Des assurances privées spécialement conçues pour les Français à l’étranger

L’autre possibilité est de se tourner vers une compagnie totalement privée spécialisée dans l’assurance maladie des Français à l’étranger.

Des remboursements dès le premier euro dépensé

Ces assurances sont souvent appelées « au premier euro » (ou « au premier dollar »), car elles prennent en charge les frais de santé dès le premier euro dépensé par l’assuré. Ce n’est pas le cas des complémentaires à la CFE.

L’un des avantages de ces assurances est donc de n’avoir qu’un seul interlocuteur pour votre couverture santé. Cela facilite les procédures administratives.

Un accès à des réseaux de santé locaux

Par ailleurs, les sociétés qui proposent ce type d’assurance aux Français à l’étranger s’appuient généralement sur des réseaux de santé locaux privés. Cela permet aux assurés de bénéficier de tarifs avantageux et, surtout, d’être dispensés de l’avance des frais lorsqu’ils sont conséquents, comme en cas d’hospitalisation par exemple.

Des garanties adaptées aux expatriés français

Les assurances « au premier euro » sont spécialement conçues pour les expatriés. Elles incluent ainsi une assurance rapatriement en cas de maladie grave ou d’opération chirurgicale lourde.

Elles prennent également en charge les dépenses de santé réalisées lors des séjours en France, voire dans n’importe quel pays du monde.

Enfin, ces assurances ont des équipes françaises ou francophones pour répondre aux demandes de leurs clients, ce qui permet une facilité d’échange et de compréhension fort appréciable.

Prenez rendez-vous avec notre experte en assurance !