Quelle assurance pour la couverture de ses frais de santé à l’étranger ?

assurance-frais-sante-etranger

Sommaire

Quand on parle d’assurance et de frais de santé à l’étranger, on pense souvent aux accidents et aux maladies graves qui peuvent entraîner une hospitalisation ou même un rapatriement en urgence vers la France.

Mais les besoins à couvrir, surtout en cas d’expatriation, sont plus larges et ne relèvent pas tous de l’urgence :

  • Prise régulière de médicaments en cas de maladie chronique
  • Soins à domicile
  • Maternité
  • Soins dentaires
  • Optique
  • Contraception

Autant de sources de dépenses importantes et il vaut mieux avoir choisi une bonne assurance afin de couvrir tous ces frais de santé à l’étranger.

Comment fonctionne la prise en charge des frais de santé à l’étranger par les assurances ?

La Sécurité sociale et la CEAM ne couvrent pas toutes les dépenses

Pas question de compter sur la Sécurité sociale : les assurés perdent leur affiliation dès qu’ils séjournent plus de trois mois à l’étranger, et en cas de séjour plus court, les remboursements se font sur demande dûment justifiée de l’assuré, qui doit préalablement s’acquitter sur place de l’ensemble de ses frais de soins ou d’hospitalisation.

Il est possible de faire une demande de Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM) avant son départ pour un pays européen.

Cette carte permet d’obtenir pendant un an une assurance couvrant les frais de santé à l’étranger, suivant les mêmes conditions que les habitants du pays d’accueil.

Mais là aussi, les remboursements peuvent être limités, tout comme les garanties proposées, qui ne prendront notamment pas en charge un éventuel rapatriement.

La santé coûte cher à l’étranger

Dans de nombreux pays, la santé coûte cher et même très cher, surtout quand le recours au secteur privé est une nécessité en raison de l’absence ou des manquements du système public de santé qui obligent à se tourner vers le secteur médical privé.

Une simple consultation chez un généraliste coûte en moyenne 100 euros en Suisse ou 80 dollars aux États-Unis, les consultations de spécialistes ou les hospitalisations peuvent atteindre des sommes considérables.

Mieux vaut donc se doter d’une bonne assurance pour couvrir ses frais de santé à l’étranger.

Les solutions d’assurance pour couvrir ses frais de santé à l’étranger

La Caisse des Français de l’étranger : une assurance ouverte à tous

Pour les expatriés, il est possible de s’affilier à la CFE, solution historique d’assurance des frais de santé des Français à l’étranger, qui offre des avantages comme la possibilité de retrouver ses droits à la sécurité sociale dès son retour en France.

Mais la CFE a aussi des inconvénients comme le fait d’indexer ses remboursements sur les plafonds de la Sécurité sociale française, qui sont loin de correspondre aux frais de santé pratiqués dans de nombreux pays.

Il faut recourir à une complémentaire auprès d’une autre compagnie pour être mieux remboursé, ce qui multiplie les cotisations et les interlocuteurs.

Les offre CFE d’assurance couvrant les frais de santé à l’étranger sont peu nombreuses et ne sont pas flexibles, et les cotisations sont calculées sur la tranche d’âge et le nombre de personnes à assurer, ce qui peut être désavantageux pour les familles.

Enfin, un délai de carence est appliqué pour les personnes de plus de 34 ans,  si l’adhésion n’a pas lieu dans le premier trimestre d’expatriation.

La CFE permet en revanche à tous les Français qui le demandent d’obtenir une assurance pour la couverture de leur frais de santé à l’étranger, puisqu’il n’y a pas de questionnaire médical à l’inscription.

Les contrats « au premier euro » : l’assurance d’une prise en charge de tous ses frais de santé à l’étranger

Les offres « au premier euro » proposées par de nombreuses compagnies d’assurance sont une bonne solution de couverture des frais de santé à l’étranger.

Ces contrats peuvent être temporaires pour les séjours de 12 mois maximum, ou de longue durée en cas d’expatriation ou de tour du monde, et permettent d’être remboursé dès le premier euro dépensé, en accord avec les frais réels de santé du pays d’accueil.

Des exclusions de garantie ou des surprimes peuvent s’appliquer en cas de préexistences médicales, mais des formules flexibles existent ce qui permet d’adapter son assurance à la réalité de ses besoins en matière de frais de santé.

Ces compagnies sont spécialisées dans l’assurance internationale, et ont une bonne connaissance des systèmes de santé locaux, voire des partenariats qui facilitent la vie des assurés et la gestion de leur dossier.

Les remboursements sont généralement rapides et l’assistance rapatriement incluse, ce qui en fait la solution d’assurance la plus souvent recommandée pour la couverture des frais de santé à l’étranger.

Les régimes locaux d’assurance maladies

À l’étranger, l’affiliation à une assurance maladie locale ne présente un intérêt que dans quelques cas, notamment pour les Français dont l’entreprise prend en charge une partie ou la totalité des frais de santé.

Mais il faut bien se renseigner car les garanties proposées ne correspondent pas toujours aux besoins réels de l’assuré !

Prenez rendez-vous avec nos experts en assurance!

Nous sommes là pour vous aider ! Une consultation gratuite permettra de répondre à toutes vos questions.

Ça aussi c'est intéressant :

Menu

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.