...
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
overlay

Notre guide complet pour comprendre l’importance de l’assurance santé internationale

Notre guide ultime sur l’assurance au 1er euro : le fonctionnement, les avantages et les choix possibles

Notre guide complet sur la CFE : le fonctionnement, les offres et les alternatives

Tout ce qu’il faut savoir de l’assurance maladie privée pour l’étranger

False
assurance-maladie-privee-etranger
Dans de nombreux cas, la sécurité sociale française ne prend plus l’assuré en charge lorsqu’il n’est plus en France, que ce soit pour sa santé ou pour sa retraite. Les expatriés français font alors le choix de se tourner vers une assurance maladie privée pour leur séjour à l’étranger.

Sommaire

Choisir une assurance n’est pas chose aisée pour un expatrié français. En effet, il existe différentes possibilités en matière de couverture maladie.

Dans de nombreux cas, la sécurité sociale française ne prend plus l’assuré en charge lorsqu’il n’est plus en France, que ce soit pour sa santé ou pour sa retraite. Les expatriés français font alors le choix de se tourner vers une assurance maladie privée pour leur séjour à l’étranger.

Nous vous aidons à y voir plus clair en vous présentant les principales solutions d’assurance maladie pour les Français expatriés.

Pourquoi choisir une assurance maladie privée pour partir à l’étranger ?

Des risques en tous genres

La plupart des expatriés pensent d’abord à leur santé quand ils songent à souscrire une assurance avant un départ à l’étranger. Or, les imprévus de santé ne sont pas la seule raison de souscrire une assurance.

Un séjour à l’étranger, quel qu’il soit, n’est jamais sans risque. Un accident causant des dommages à un tiers, l’annulation d’un vol, la perte de ses bagages ou un contentieux sont des risques plus fréquents que ce qui peut être imaginé.

Il est donc plus prudent de se couvrir pour ne pas s’exposer à des soucis administratifs ou à des dépenses conséquentes.

À l’étranger, la santé coûte souvent plus cher qu’en France

Lorsqu’il s’agit de se faire soigner hors de France, les choses peuvent devenir compliquées. Avoir une bonne assurance santé pour un voyage à l’étranger permet alors de s’épargner bien des tracas.

Dans de nombreux pays, la santé coûte bien plus cher que dans l’Hexagone, qu’il s’agisse des consultations, des hospitalisations ou des médicaments. Il n’est d’ailleurs pas rare de devoir payer une centaine d’euros pour voir un généraliste.

Selon la localité où survient le problème de santé, les conditions de prise en charge locale peuvent également poser problème :

  • Manque de personnel
  • Manque d’équipement ou d’infrastructures dans le public
  • Problèmes sanitaires
  • Délais de prise en charge très longs
  • Etc.

Il devient alors nécessaire de se tourner vers le privé, voire vers des cliniques internationales présentes seulement dans les grandes villes et où les tarifs explosent.

En cas de manque d’infrastructures sur place, le rapatriement, opération très onéreuse, est parfois la seule solution.

S’il n’a pas souscrit d’assurance santé internationale pour son voyage, l’intégralité des frais médicaux reste à la charge du patient. Soigner une petite pathologie peut se transformer en parcours du combattant ou en gouffre financier.

 À l’étranger, la Sécurité sociale ne prend presque jamais en charge les frais de santé de ses assurés.

Pour toutes ces raisons, la question de l’assurance santé des expatriés français est essentielle.

Les expatriés perdent leurs droits à la Sécurité sociale après leur départ à l’étranger

Le fonctionnement de l’assurance maladie hors de France pour les expatriés n’est pas le même selon leur statut. Il est important de distinguer le travailleur détaché et l’expatrié, car le premier jouit d’un statut plus protecteur vis-à-vis de la sécurité sociale.

Un salarié détaché, en effet, conserve son contrat de travail français durant tout le temps de sa mission à l’étranger. Il conserve ses droits à la sécurité sociale pendant son expatriation et continue donc à cotiser normalement pour sa retraite et son assurance maladie.

Le rapport d’un expatrié à la sécurité sociale est en revanche plus complexe.

Il n’a plus de contrat de travail français et relève exclusivement du système local de sécurité sociale. Si un régime obligatoire existe, l’expatrié est généralement tenu d’y cotiser.

Aucun frais de santé n’est plus pris en charge par l’assurance maladie, y compris lors d’un court séjour en France. L’expatrié ne cotise plus non plus pour sa retraite.

En l’absence d’un régime obligatoire de sécurité sociale dans le pays d’expatriation, l’expatrié se retrouve théoriquement sans protection.

L’assurance médicale privée n’est pas toujours obligatoire, mais vivement recommandée

Du point de vue du droit français, aucune obligation de s’assurer ne pèse sur les personnes qui font le choix de partir s’installer à l’étranger. Une fois résident d’un autre pays, un Français expatrié est soumis à la législation locale.

Dans certains pays, en Europe principalement, il existe un régime obligatoire d’assurance maladie, sur le même principe que la Sécurité sociale française.

D’autres pays imposent à tous leurs résidents ou salariés de souscrire une assurance privée.

Dans de nombreux pays non-européens, enfin, il n’existe aucune obligation de se doter d’une couverture de santé.

Toutefois, dans certains pays, avoir une assurance peut être obligatoire pour obtenir un visa. L’affiliation au régime local d’assurance maladie peut être imposée en cas d’expatriation. Il convient donc de se renseigner sur ces obligations.

Quand l’assurance des expatriés français n’est pas une obligation légale, celle-ci est toutefois vivement recommandée. Un contrat peut également être souscrit en complément de la couverture santé obligatoire dans le pays de résidence.

Votre assurance santé internationale en 2 minutes.

Comparez les prix gratuitement en quelques clics.

Fini la galère avec votre assurance santé !

Ne vous prenez pas la tête, on est là pour vous aider. Prenez rendez-vous avec un de nos experts en assurance et on vous trouvera le bon contrat, au bon prix.

Fini la galère avec votre assurance santé !

Satisfaction client
4.7/5

Finie la galère avec votre assurance santé à l'étranger!

Satisfaction client
4.7/5

Les assurances locales ne sont pas adaptées aux besoins des expatriés

Les assurances locales font partie des alternatives à la Sécurité sociale pour un départ à l’étranger. En fonction des pays, celles-ci sont parfois :

  • Obligatoires
  • Optionnelles
  • Privées
  • Publiques.

Ces assurances peuvent être intéressantes, surtout lorsque l’employeur gère leur financement.

Cependant, celles-ci ne sont pas exemptes de faiblesses :

  • Les démarches doivent être réalisées dans la langue locale
  • Il convient de maîtriser les spécificités du système de santé du pays
  • Les rapatriements ou les soins reçus dans d’autres pays ne sont pas couverts.

Dans tous les cas, et même si l’affiliation au régime local est obligatoire, il est recommandé d’examiner les garanties et de les comparer avec celles des assurances internationales.

La CFE, l’assurance « publique » pour expatriés français

Un organisme de sécurité sociale pour les Français de l’étranger

La CFE a été créée en 1978 pour offrir une assurance maladie aux expatriés français. Il s’agit d’un organisme de sécurité sociale de droit privé mais chargé d’une mission de service public.

La CFE ne reçoit aucune aide de l’État, ainsi ses seules ressources sont les cotisations de ses adhérents.

Une assurance santé pour tous les expatriés français

L’adhésion à la CFE est ouverte à tous, mais n’est obligatoire pour personne.

La mission de service public de la CFE l’oblige à appliquer les mêmes règles que la Sécurité sociale française. Il n’y a donc aucun questionnaire médical à l’adhésion et personne ne peut se voir refuser une souscription en raison d’antécédents médicaux.

Seules deux conditions doivent être remplies pour pouvoir adhérer à la CFE :

  • Être un ressortissant de l’Union européenne (ou de Suisse)
  • Ne pas pouvoir bénéficier du régime obligatoire français de sécurité sociale.

Adhérer à la CFE permet également de continuer à cotiser volontairement à sa retraite sans perdre de trimestre durant tout son séjour à l’étranger.

Le maintien d’un lien administratif avec la France

Un autre avantage de la CFE est le maintien d’un lien administratif avec la couverture sociale française. Ainsi, à votre retour en France, vous pourrez retrouver votre affiliation à la Sécurité sociale immédiatement.

Effectivement, un expatrié qui n’est pas affilié à la CFE ou qui n’est pas un travailleur détaché doit signaler son retour à la Sécurité sociale. Il faut pouvoir justifier de trois mois de résidence stable sur le territoire français pour pouvoir bénéficier à nouveau de cette couverture.

Des cotisations élevées et des remboursements limités

Le montant de la cotisation à la CFE dépend de l’âge de l’assuré et de sa situation familiale. Ce montant est généralement plus élevé que les tarifs pratiqués par les compagnies d’assurance privées.

Quant aux remboursements, ceux-ci sont basés sur les barèmes de la Sécurité sociale : les mêmes plafonds qu’en France sont donc appliqués. Ainsi, une consultation chez un médecin généraliste a pour base de remboursement maximale 25 €, quel que soit le montant réellement déboursé par l’assuré.

Par conséquent, ces remboursements sont nettement insuffisants dans de nombreux pays (comme les États-Unis ou la Suisse, par exemple) où les frais de santé sont bien plus élevés.

Pour les personnes souhaitant disposer d’une bonne couverture maladie, il existe des solutions complémentaires ou alternatives à la CFE.

Les complémentaires à la CFE : l’assurance maladie privée à l’étranger

Les garanties couvertes par la CFE sont limitées et peu flexibles en comparaison d’autres offres d’assurance pour les expatriés français.

L’assistance rapatriement, par exemple, n’est pas prise en charge, sauf en tant qu’option limitée à certains contrats. Il s’agit pourtant d’une garantie indispensable lors d’une expatriation.

Certaines personnes souhaitent tout de même adhérer à la CFE, notamment en raison de préexistences médicales. Dans ce cas, à l’image des mutuelles complémentaires en France, il existe des assurances complémentaires à la CFE.

Celles-ci permettent de compléter les remboursements, voire de bénéficier de garanties élargies et sont commercialisées par des compagnies tierces. Ces formules peuvent être gérées sous forme de contrat distinct ou, pour plus de simplicité, sous forme d’un package géré directement par la CFE.

L’assurance santé privée « au premier euro » : le choix de nombreux Français à l’étranger

Une prise en charge intégrale

Contrairement aux complémentaires, les assurances dites « au premier euro » prennent en charge l’intégralité des frais de santé dès le premier euro dépensé. Ces assurances sont indépendantes de la CFE.

Les niveaux de prise en charge sont définis dans le contrat d’assurance et adaptés au pays de résidence et au coût des soins sur place.

Une assurance à l’étranger spécialement conçue pour les expatriés

Ces offres sont régies par le droit français qui est très protecteur et ont plusieurs avantages.

Les démarches et l’assistance se font en français, tout comme la gestion du contrat, généralement simplifié pour être accessibles aux expats ne maîtrisant pas le système de santé local.

De plus, ces compagnies proposent le plus souvent des applications mobiles offrant des outils utiles comme des traducteurs médicaux ou des annuaires des professionnels de santé.

Ces assurances sont conçues pour répondre aux besoins spécifiques des voyageurs et des expatriés. Ainsi, les interlocuteurs sont français ou francophones et habitués à répondre aux interrogations de Français résidant à l’étranger.

Par ailleurs, ces assurances incluent une assurance rapatriement et suivent les assurés partout dans le monde, y compris lors de séjours en France.

L’expertise d’une assurance maladie privée à l’étranger

Généralement, les compagnies qui commercialisent des assurances « au premier euro » disposent de partenariats avec des réseaux de praticiens locaux. Ainsi, les assurés peuvent bénéficier :

  • De tarifs avantageux
  • De délais de remboursements réduits
  • D’une dispense d’avance de frais en cas d’hospitalisation (sous réserve d’acceptation de l’établissement).

Une assurance à l’étranger pour tous les budgets

Les contrats au 1er euro sont souvent recommandés pour leur flexibilité et leur bon rapport qualité-prix.

Ces contrats se déclinent en une grande variété de formules pour s’adapter à tous les besoins, tous les budgets et toutes les durées de séjour.

Des garanties particulières peuvent être ajoutées au contrat, pour une protection améliorée. Il peut s’agir :

  • De la protection des bagages ou des papiers d’identité contre la perte ou le vol
  • De l’assurance des billets d’avion en cas d’annulation
  • De l’assistance juridique
  • De la responsabilité civile.

Bien sûr, plus la couverture est étendue, plus celle-ci est onéreuse, mais la concurrence permet de bénéficier de tarifs avantageux.

La contrainte du questionnaire médical

Comme toutes les assurances privées, les assurances maladie internationales demandent de remplir un questionnaire médical à la souscription.

En cas de « préexistences », c’est-à-dire de maladie chronique déjà connue ou d’opérations chirurgicales lourdes préalables, une des dispositions suivantes peut être appliquée :

  • Refus d’assurer
  • Acceptation avec exclusion des conséquences possibles des préexistences médicales
  • Acceptation totale moyennant une majoration des cotisations
  • Acceptation sans condition.
Trouver la bonne assurance médicale privée pour l'étranger

Sécurité sociale et expatriation : le problème des retraites

Des droits et des calculs inégaux selon les pays

Un autre aspect important de l’expatriation concerne les retraites. Il est difficilement envisageable de renoncer à tous ses droits durant la période de travail à l’étranger.

Dans les faits, un expatrié affilié à un régime de sécurité sociale national étranger cotise localement pour sa retraite, quand un tel système existe. Cependant, suivant le pays, l’expatrié ne pourra pas toujours profiter de ses droits acquis au moment de prendre sa retraite en France.

Lors du calcul de la pension de retraite versée à l’expatrié par la Sécurité sociale, les périodes travaillées dans les pays de l’Espace Économique Européen sont prises en compte. Or, les droits acquis restent soumis à la législation locale, qui peut différer du cas français en matière d’âge légal ou de nombre de trimestres obligatoires.

De nombreux pays ont signé des conventions bilatérales avec la Sécurité sociale pour les expatriés. Il sera alors possible de bénéficier de ces droits à la retraite en France. Si des droits sont acquis dans plusieurs pays au cours de différentes périodes d’expatriation, l’expatrié ne pourra les cumuler et devra choisir une seule pension en plus de sa pension française.

Quant aux expatriés des pays n’ayant pas de convention bilatérale avec la France, le versement d’une éventuelle pension de retraite est soumis à la législation locale. La sécurité sociale ne gérera donc pas ces sommes.

L’assurance retraite de la CFE

Dans tous les cas, les différences de niveau qui peuvent exister entre les droits acquis en France et à l’étranger peuvent faire fortement diminuer la pension finale du retraité.

C’est pourquoi il est vivement recommandé de cotiser volontairement à l’assurance retraite de la CFE, même en payant des cotisations à la sécurité sociale de son pays d’expatriation.

L’assurance retraite de la CFE permet à l’expatrié de maintenir tous ses droits à la retraite auprès de la Sécurité sociale durant son expatriation. Cette assurance fonctionne y compris en travaillant dans plusieurs pays au cours de sa carrière.

Cette offre est accessible aux salariés comme aux chargés de famille expatriés sans activité professionnelle, mais ayant déjà cotisé au régime français.

Le devis de l’assurance expatrié : un document incontournable pour trouver l’offre adaptée

À chaque situation son devis d’assurance maladie

De très nombreuses formules d’assurance expatrié sont disponibles sur le marché. Le devis est donc indispensable pour connaître le tarif d’une assurance. Les cotisations varient, en effet, selon les garanties couvertes.

Il n’est donc pas possible de connaître par avance les prix sans tenir compte de la situation personnelle et des besoins de l’expatrié :

  • Son pays de résidence
  • Son âge
  • Sa situation professionnelle
  • La durée de son expatriation
  • Sa situation médicale
  • La fréquence de ses éventuels séjours en France ou dans d’autres pays
  • Le nombre de personnes à assurer.

La meilleure offre en termes de rapport qualité-prix dépend :

  • De l’étendue de la couverture proposée
  • Des taux de remboursement pratiqués
  • Du montant de la cotisation
  • Des conditions de soins du pays d’expatriation (tarifs des actes, consultations et médicaments, système de santé local et infrastructures).

Une jungle d’offres et des garanties variées

Pour faire le bon choix, il faut donc connaître ses besoins et solliciter plusieurs compagnies proposant des contrats susceptibles d’y être adaptés.

Il convient ensuite de s’assurer que les contrats proposés sont bien régis par le code français des assurances. Les garanties offertes doivent également être étudiées pour savoir si celles-ci donnent accès à un réseau de soin satisfaisant et au tiers-payant hospitalier, vérifier l’existence de franchises et le niveau du reste à charge.

Il faudra souvent sortir sa calculatrice et bien se renseigner en amont sur les systèmes de santé locaux : faire tout cela soi-même demande du temps et de la concentration.

Expat Assurance fournit des devis d’assurance expatrié rapidement et gratuitement

Expat Assurance vous propose une solution simple et gratuite pour obtenir rapidement des devis d’assurance expatrié adaptés à toutes les situations.

Il suffit de remplir un court formulaire en ligne pour être mis en relation avec un conseiller spécialiste de l’assurance internationale.

Il fera le point avec vous sur votre situation et vos besoins. Il saura ainsi exactement vers quelles offres vous orienter. Il se chargera ensuite pour vous de solliciter les compagnies pour obtenir plusieurs devis d’assurance expatrié.

Vous recevrez ensuite une réponse rapide vous proposant une sélection de solutions choisies pour répondre au mieux à votre situation.

Questions fréquentes sur l’assurance pour expatriés français

Dans quels cas prendre une assurance médicale privée ?

Le recours à une assurance médicale privée est justifié lors d’un séjour à l’étranger. En effet, dans de nombreux pays, les systèmes d’assurances publics ne sont pas suffisants pour couvrir les soins de santé.

Comment choisir une assurance médicale privée ?

Ce choix dépend de nombreux facteurs : votre destination, la durée de votre séjour, votre état de santé, votre âge, votre budget et les garanties que vous voulez couvrir.

Est-ce que la CFE est suffisante pour assurer les Français à l’étranger ?

En règle générale, non. En effet, les remboursements proposés par la CFE sont basés sur le tarif des soins en France. Ces prix sont bien souvent inférieurs à ceux pratiqués dans d’autres pays.

Est-il possible pour un Français à l’étranger d’être assuré par la CFE et par une assurance privée en complément ?

Oui. De nombreuses compagnies d’assurances privées proposent des complémentaires à la couverture de la CFE. Cela permet de bénéficier de meilleures garanties et remboursements.

False
International
Satisfaction client
4.7

Enquête de satisfaction client Expat Assurance – Juillet 2020

Voir les avis

Cacher les avis

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé aux USA

[Édition 2021]

Découvrez les conseils des experts de
l’assurance maladie aux USA et apprenez à choisir votre assurance santé :

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé au Mexique [Édition 2021]

Apprenez tout ce qu’il faut savoir pour partir et vivre en tout sécurité au Mexique en tant qu’expatrié :

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé internationale
Partez en toute sécurité, avec la bonne couverture et les bonnes infos ! On vous explique :

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé aux Émirats arabes unis [Édition 2021]

Apprenez tout ce qu’il faut savoir sur le système de santé des Émirats arabes unis et sur les solutions d’assurances existantes pour les expatriés:

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé en Thaïlande [Édition 2021]

Expatriez-vous en toute confiance grâce à notre recueil des informations importantes sur le système d’assurance santé en Thaïlande :

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé au Royaume-Uni [Édition 2021]

Découvrez les particularités du système de santé anglais et tout ce qu’il faut savoir en tant qu’expat au Royaume-Uni :

Prenez rendez-vous avec notre expert en assurance santé internationale

Une consulation avec un expert francophone

Une analyse détaillée de votre situation

Des tarifs adaptés à vos besoins

Rejoignez les 3500 familles qui nous font confiance

Nous sommes là pour vous aider ! Une consultation gratuite permettra de répondre à toutes vos questions.

Ça aussi c'est intéressant :

Avant de partir en Tunisie, il est important de se renseigner sur le système de santé et de savoir choisir son assurance en tant qu’expatrié.

Être rappelé·e

On le sait, vous êtres très occupé·e, et nous aussi ! Si vous préférez choisir la date et l’heure pour qu’on s’appelle, il vous suffit de le faire grâce au calendrier ci-dessous !

Choisissez un moment qui vous convient

Menu

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

3500 familles

font confiance à Expat Assurance

Satisfaction client
4.7
Enquête de satisfaction client Expat Assurance – Juillet 2020

Expat Assurance no opera en México y el sitio no es accesible para los usuarios mexicanos.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.

Menu