Bénéficier d’une assurance médicale privée à Montréal est loin d’être un luxe, qu’on soit simple touriste ou expatrié.

Si la ville est attractive et attire la majorité des Français qui s’installent au Québec, se faire soigner peut parfois s’avérer compliqué et coûter cher.

Quelle couverture santé pour les Français à Montréal ?

Sans assurance, la santé coûte cher

Il est vivement recommandé de souscrire une assurance médicale privée à Montréal, même si la qualité des soins sur place est excellente.

Dans le cas des PVTistes, c’est même une obligation légale.

Pour les touristes, c’est indispensable car ils ne bénéficient d’aucune couverture maladie sur place.

Les soins de santé sont donc intégralement à leur charge, et ils coûtent cher ! Comptez environ :

  • 100$ pour voir un généraliste,
  • 200$ pour un spécialiste
  • 1500$ pour une nuit d’hôpital.

Les expatriés bénéficient du régime public d’assurance maladie

Les expatriés français salariés, étudiants, stagiaires ou retraités vivant à Montréal bénéficient d’accords franco-canadiens leur donnant accès au système local d’assurance maladie (la RAMQ).

Ce régime prend en charge des prestations assez étendues comme :

  • Les consultations
  • Les diagnostics
  • L’hospitalisation
  • Les médicaments prescrits (avec une franchise).

C’est une protection intéressante, mais insuffisante pour un étranger.

Pourquoi souscrire une assurance médicale privée à Montréal ?

Trouver un médecin à Montréal n’est pas toujours simple

Un des principaux problèmes pour se faire soigner à Montréal est la difficulté à trouver un généraliste : beaucoup ne prennent pas de nouveaux patients alors qu’il faut passer par eux pour consulter un spécialiste.

Il faut alors se tourner vers des Walk-in-Clinics, sortes de dispensaires qui permettent de consulter sans rendez-vous et à des horaires très larges.

Mais l’attente y est longue !

Quant aux spécialistes, ils sont souvent en nombre insuffisants, et pour être sûr d’en trouver un, il faut se tourner vers le privé, plus cher et non pris en charge par l’assurance maladie locale.

Des garanties indispensables

Dans tous les cas, la souscription d’une assurance médicale privée à Montréal (en assurance principale ou en complément de l’assurance locale) permet de bénéficier de remboursements corrects.

Elle permet aussi de couvrir des garanties indispensables que la RAMQ ne prend pas en charge, comme :

  • Le rapatriement, garantie indispensable à tout étranger
  • L’hospitalisation
  • Les soins courants.

Quelle assurance choisir ?

Pourquoi choisir un assureur français pour son assurance médicale privée à Montréal ?

Choisir une compagnie d’assurance internationale française pour son assurance médicale privée à Montréal est la solution la plus avantageuse, qu’on soit touriste ou expatrié.

C’est la garantie de bénéficier d’une expertise et d’une connaissance du terrain visible notamment à travers des partenariats avec des réseaux de soins locaux.

Les assureurs internationaux offrent aussi des contrats faciles à gérer même quand on connaît mal le système de santé locale, ainsi que des services d’assistance francophone faciles à joindre et réactifs.

Choisir un assureur international pour son assurance médicale privée à Montréal permet aussi d’ajouter des garanties particulières à sa couverture, comme la protection des billets d’avion ou des bagages, mais surtout de bénéficier d’une couverture hors du Canada, notamment en cas de séjour aux États-Unis.

Les offres au 1er dollar, une couverture adaptée à chacun

Parmi les offres les solutions d’assurance médicale privée à Montréal, on trouve les contrats dits au 1er dollar, caractérisés par leur bon rapport qualité-prix et leur grande flexibilité.

Les frais de santé sont remboursés dès le premier dollar dépensé, et il est possible de choisir son contrat parmi une vaste gamme de formules disponibles en courte ou longue durée.

En revanche, le questionnaire médical est exigé à l’adhésion, et peut entraîner une majoration de cotisation ou des exclusions de garantie en cas de préexistences médicales : c’est le principal défaut de ces offres.

La CFE et ses complémentaires

A l’inverse, la Caisse des Français de l’Étranger ne pratique pas de questionnaire médical, ce qui en fait une solution d’assurance médicale privée attractive pour les personnes ayant des antécédents ou des maladies chroniques.

Elle est surtout destinée aux expatriés et propose aussi un contrat qui couvre seulement les soins reçus lors de séjour en France, pour les expatriés qui souhaitent se contenter de la couverture RAMQ.

Mais l’offre CFE seule n’est pas avantageuse, puisque ses garanties sont basiques (le rapatriement n’est pas couvert) et ses remboursements identiques à ceux de la Sécurité sociale.

Il faut souscrire une complémentaire pour bénéficier de remboursements et de garanties réellement intéressantes, ce qui augmente la cotisation globale, et peut entraîner des démarches supplémentaires quand la complémentaire souscrite n’est pas gérée en guichet unique par la CFE.

Prenez rendez-vous avec nos experts en assurance !