...
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
overlay

Notre guide complet pour comprendre l’importance de l’assurance santé internationale

Notre guide ultime sur l’assurance au 1er euro : le fonctionnement, les avantages et les choix possibles

Notre guide complet sur la CFE : le fonctionnement, les offres et les alternatives

S’expatrier au Québec : le guide

False
expatrier-quebec
Plus de 80 000 personnes ont fait le choix de s’expatrier au Québec. Mais si les raisons de tenter l’aventure sont nombreuses, et si la destination est très appréciée des expatriés, se lancer dans un tel projet nécessite d’être bien informé et de prendre quelques précautions.

Sommaire

Près de 100 000 Français sont expatriés au Canada, dont les deux tiers vivent dans la Province de Montréal, au Québec.

Le Québec est connu pour être une terre d’accueil et d’intégration offrant qualité de vie et opportunités de travail. Toutefois, il convient d’être informé et de prendre certaines précautions avant de s’expatrier au Québec.

S’expatrier au Québec : quelques points à connaître avant de prendre sa décision

Les principales villes

Les principales villes de la Province de Québec sont Montréal, Québec, Laval et Gatineau. D’après une enquête réalisée par le Conference Board du Canada, Gatineau et Québec font partie des villes les plus attrayantes pour vivre et travailler au Canada.

Ces deux villes sont parmi les mieux notées dans un classement prenant en compte l’éducation, l’environnement, le logement, la santé, l’innovation et la société.

Montréal est la principale ville de la province de Québec en termes de population et la deuxième du Canada après Toronto. Montréal offre un environnement multiculturel riche et un cadre de vie dynamique.

Climat

En termes de climat, la province de Québec se divise en quatre régions climatiques :

  • La région des Grands Lacs et la plaine du Saint-Laurent au climat continental humide avec des hivers très froids et longs et de nombreuses précipitations
  • La région maritime de l’Est au climat océanique avec des hivers doux et humides et des étés plus frais que les climats subtropicaux
  • La région subarctique avec un climat du même nom (entre tempéré et polaire)
  • La région arctique au climat polaire avec des températures froides toute l’année et des hivers glaciaux.

Rythme de vie

Le Québec est réputé pour sa douceur de vivre. Celle-ci est liée à l’équilibre qui existe entre vie personnelle et vie professionnelle. Cet équilibre rend le Québec idéal pour s’expatrier en famille.

Malgré les 40 heures de travail hebdomadaire et les trois semaines de congés annuels, le niveau de stress est bien inférieur à celui d’autres grandes villes occidentales.

Les grands espaces et la nature ont une grande importance dans la vie des Québécois habitués à l’immensité des paysages qu’offre leur Province.

Verdure, faible densité de population et taille des logements avantagent la qualité de vie.

Coût de la vie

Le coût de la vie au Québec est sensiblement le même qu’en France dans l’ensemble.

Salaire mensuel moyen2219 €
1 litre d’essence0,9 €
Location d’un appartement en centre-ville1052 € / mois

Toutefois, le coût des dépenses liées au logement (abonnement internet, fournisseurs d’énergie, etc.) est en moyenne 16 % inférieur à celui de la France.

Avantages et bonnes raisons de choisir une expatriation au Québec

Dépaysement et qualité de vie

S‘expatrier au Québec, c’est une occasion de vivre une expérience américaine dépaysante sans barrière linguistique.

La province est, en effet, francophone, même si sur place, la maîtrise de l’anglais est un atout majeur, notamment pour trouver un emploi.

S’expatrier au Québec, c’est également profiter d’une excellente qualité de vie. S’installer à Montréal ou à Québec, c’est vivre dans le confort d’une métropole moderne mais à quelques heures seulement des grands espaces naturels préservés.

La sécurité

Le Québec jouit d’une réputation de destination sûre grâce à un faible taux de criminalité et une délinquance quasi inexistante.

La population québécoise et canadienne dans son ensemble est connue pour sa non violence.

Travailler au Québec

Le marché de l’emploi

Le marché de l’emploi au Québec est plutôt dynamique et le nombre d’emplois augmente.

Parmi les secteurs les plus importants, l’aérospatiale, l’agroalimentaire et les TIC (technologies de l’information et de la communication) offrent de nombreuses opportunités.

Les métiers qui recrutent le plus sont ceux de la restauration, du service à la clientèle, les métiers administratifs et ceux de la santé. De nombreux postes sont également à pourvoir dans le secteur informatique.

Les expatriés ont plus de facilité à trouver un emploi au Québec s’ils sont francophones et hautement qualifiés.

Salaire moyen et horaires de travail

D’après la Banque Mondiale, le salaire moyen annuel au Québec se situe à 31 694 €.

Quant à la durée d’un travail à temps plein, la Province de Québec est à 40 heures par semaine. Au-delà, les heures supplémentaires sont majorées de 50 % et doivent être payées (et non récupérées).

Un salarié a le droit à deux semaines de congés payés par an et trois semaines après trois ans en poste dans la même entreprise.

Votre assurance santé internationale en 2 minutes.

Comparez les prix gratuitement en quelques clics.

Fini la galère avec votre assurance santé !

Ne vous prenez pas la tête, on est là pour vous aider. Prenez rendez-vous avec un de nos experts en assurance et on vous trouvera le bon contrat, au bon prix.

Fini la galère avec votre assurance santé !

Satisfaction client
4.7/5

Finie la galère avec votre assurance santé à l'étranger!

Satisfaction client
4.7/5

Opportunités professionnelles

Les principales motivations des Français pour s’expatrier au Québec sont surtout professionnelles :

  • Dynamisme économique
  • Salaires attractifs
  • Facilité de création d’entreprises
  • Présence de grands groupes internationaux sur place
  • Formation et première expérience internationale pour les jeunes diplômés
  • Etc.

La province cherche à attirer les travailleurs francophones pour redynamiser sa population et remplacer les baby boomers partant à la retraite.

Ainsi, d’ici 2026, ce sont 1,4 millions de postes qui seront à pourvoir au Québec.

Toutefois, la concurrence est rude et mieux vaut trouver un emploi avant de partir. Pour ce faire, il convient de consulter la liste québécoise des métiers en pénurie de main-d’œuvre.

Démarches administratives pour s’expatrier au Québec

Il est possible de séjourner six mois au Québec avec une autorisation de voyage électronique (AVE). Néanmoins, celle-ci ne permet ni d’étudier, ni de travailler.

S’expatrier au Québec est loin d’être une simple formalité : les règles et les contrôles sont stricts. L’immigration est gérée à la fois par l’état fédéral canadien et par la province de Québec, qui applique ses propres règles.

Il existe cependant différentes voies vers l’expatriation au Québec :

  • Demander une résidence permanente (pour les personnes qui résident déjà au Québec)
  • Faire une demande de regroupement familial
  • Partir en qualité de travailleur temporaire avec un permis renouvelable
  • Bénéficier d’une Expérience Internationale Canada (PVT, Jeunes professionnels et stages) destinée aux jeunes de 18 à 35 ans selon les nationalités
  •  Trouver une mission en VIE (Volontariat International en Entreprises)
  • Bénéficier d’un programme pour entrepreneurs, investisseurs ou travailleurs autonomes

Étudier pendant son expatriation au Québec

Pour s’expatrier au Québec pour étudier, il est nécessaire de respecter certaines étapes :

  • Obtenir une admission dans un établissement d’enseignement désigné (EDD) de la région de Québec
  • Obtenir un certificat d’acceptation du Québec (CAQ) auprès du Ministère de l’immigration, de la francisation et de l’intégration (MIFI)
  • Avoir un passeport valide
  • Justifier de sa capacité financière à payer son inscription, son transport aller-retour et sa subsistance durant la première année d’études
  • Obtenir un permis d’étude auprès du gouvernement canadien.

Le permis d’études autorise à travailler 40 heures par semaine sur le campus et 20 heures par semaine à l’extérieur. Cela à condition d’avoir un numéro d’assuré social.

Pour continuer à travailler après ses études, une demande de permis de travail post-diplôme est indispensable.

S’expatrier au Québec pour travailler

Le travail illégal est fortement réprimé sur place, c’est pourquoi il est important de respecter les procédures obligatoires avant de s’expatrier au Québec.

L’obtention d’un titre de séjour (temporaire ou permanent) et d’un permis de travail est soumise aux démarches suivantes :

  • Déposer une déclaration d’intérêt auprès du MIFI afin d’obtenir un certificat d’acceptation ou de sélection du Québec (CAQ ou CSQ)
  • Obtenir son titre de séjour auprès du gouvernement du Canada
  • Obtenir son permis de travail : la demande peut être effectuée depuis l’étranger ou à l’entrée sur le territoire.

Il est à noter que les critères de sélection varient en fonction des objectifs de la province en matière d’immigration.

Des programmes spécifiques pour les jeunes

Certains programmes spécifiques permettent aux jeunes de s’expatrier au Québec facilement pour une durée limitée et d’y travailler.

Les conditions spécifiques de chaque programme varient et des quotas sont généralement appliqués.

Parmi ces programmes :

  • Le Permis Vacances Travail (PVT) pour les 18-35 ans qui veulent allier travail et visite du pays (deux ans maximum)
  • Le Stage Coop International pour effectuer un stage pratique dans le cadre d’une formation (un an maximum)
  • Jeune professionnel, sur présentation d’une offre d’emploi dans le cadre d’un perfectionnement professionnel.
S'expatrier au Québec

Précautions à prendre pour son expatriation au Québec

Se renseigner sur la fiscalité

Parmi les précautions à prendre pour s’expatrier au Québec, il convient de se renseigner sur son futur statut fiscal (résident canadien ou français). Celui-ci détermine le régime fiscal dont dépend l’expatrié.

Au-delà de 183 jours travaillés au Québec, l’expatrié est tenu de payer des impôts.

Au Québec, les impôts sur le revenu sont prélevés à la source et représentent en moyenne 20 à 25 % des revenus.

Des accords franco-canadiens existent pour éviter la double imposition.

Néanmoins, certains impôts doivent continuer à être payés en France pendant l’expatriation au Canada. C’est le cas de la taxe foncière en cas de biens immobiliers détenus en France, par exemple.

Un accord bilatéral sur les retraites existe en cas d’expatriation au Québec : l’expatrié touche une pension au prorata du temps travaillé sur place.

Il n’est donc pas utile de cotiser volontairement à l’assurance vieillesse de la CFE, mais il est important de conserver tous ses justificatifs.

Trouver un logement au Québec, prix moyens

Avant de s’expatrier, il est indispensable de trouver un logement, ne serait-ce que pour quelques semaines, le temps de prospecter sur place.

La recherche se fait en fonction des moyens de transports souhaités, du lieu de travail, du cadre de vie recherché et du budget.

Pour ce qui est du coût des locations, cela dépend de différents critères, mais des moyennes par ville peuvent être établies.

VilleCoût moyen de location d’un appartement en centre-ville
Montréal1 424 € / mois
Québec824 € / mois
Gatineau923 € / mois
Sherbrooke551 € / mois

Prendre soin de sa santé durant son expatriation au Québec

L’assurance maladie française ne prend pas en charge les dépenses de santé de ses ressortissants expatriés au Québec (sauf les travailleurs détachés).

Des accords bilatéraux existent et permettent aux expatriés étudiants, salariés, stagiaires ou retraités de bénéficier du système d’assurance santé du Québec.

La carte soleil

La carte d’assurance maladie, anciennement appelée « Carte Soleil », donne accès aux services de santé couverts par le régime de base.

Cette carte peut être demandée par les résidents permanents et les titulaires d’un permis de travail (sauf permis vacances-travail). La condition est de résider au Québec plus de 183 jours par an.

La demande de carte d’assurance maladie se fait auprès de la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ).

Les coûts de la santé au Canada

Sans prise en charge, les coûts de santé au Québec représentent un certain budget.

Effectivement, une consultation coûte environ 70 € chez un médecin généraliste et 150 € pour un spécialiste.

Une consultation dite standard aux urgences coûte un peu plus de 225 €. Il faut compter une centaine d’euros supplémentaires pour une radiographie. 

Une consultation aux urgences toujours, en cas d’entorse à la cheville par exemple, peut coûter environ 325 €. Comptez un peu plus de 615 € pour une IRM.

Assurance de santé privée

Il est à noter que la carte d’assurance maladie (ou carte soleil) ne couvre pas l’ensemble des frais de santé. L’optique, les soins dentaires hors hôpitaux et les médicaments ne sont pas remboursés.

Par ailleurs, il est compliqué d’obtenir un rendez-vous car le système de santé québécois souffre d’un manque de praticiens.

Le recours aux établissements privés est donc fréquent, mais les dépenses ne sont pas prises en charge.

De ce fait, il est conseillé de souscrire à une assurance santé internationale pour une expatriation au Québec. Celle-ci couvre les soins de santé sur place et à l’étranger, y compris en France ou aux États-Unis, et permet de bénéficier d’une assistance rapatriement.

Les assurances au 1er dollar sont généralement plus adaptées pour s’expatrier au Québec en raison de leur flexibilité et de leur bon rapport qualité-prix.

De plus, des garanties complémentaires peuvent être ajoutées à ce type d’assurances en fonction des besoins de chaque expatrié.

Grâce à notre article dédié, découvrez comment trouver la bonne assurance médicale privée à Montréal.

True
International
Satisfaction client
4.7

Enquête de satisfaction client Expat Assurance – Juillet 2020

Voir les avis

Cacher les avis

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé aux USA

[Édition 2021]
Découvrez les conseils des experts de l’assurance maladie aux USA et apprenez à choisir votre assurance santé :

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé au Mexique [Édition 2021]
Apprenez tout ce qu’il faut savoir pour partir et vivre en tout sécurité au Mexique en tant qu’expatrié :

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé internationale

Partez en toute sécurité, avec la bonne couverture et les bonnes infos !
On vous explique :

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé aux Émirats arabes unis [Édition 2021]

Apprenez tout ce qu’il faut savoir sur le système de santé des Émirats arabes unis et sur les solutions d’assurances existantes pour les expatriés :

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé en Thaïlande [Édition 2021]

Expatriez-vous en toute confiance grâce à notre recueil des informations importantes sur le système d’assurance santé en Thaïlande :

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé au Royaume-Uni [Édition 2021]

Découvrez les particularités du système de santé anglais et tout ce qu’il faut savoir en tant qu’expat au Royaume-Uni :

Prenez rendez-vous avec notre expert en assurance santé internationale

Une consulation avec un expert francophone

Une analyse détaillée de votre situation

Des tarifs adaptés à vos besoins

Rejoignez les 3500 familles qui nous font confiance

Nous sommes là pour vous aider ! Une consultation gratuite permettra de répondre à toutes vos questions.

Ça aussi c'est intéressant :

S’expatrier en Italie est une idée qui a de quoi en séduire plus d’un. Gastronomie mondialement reconnue, douceur de vivre du climat méditerranéen, patrimoine culturel et naturel somptueux : le pays sait charmer les étrangers.
Canada
North America

Être rappelé·e

On le sait, vous êtres très occupé·e, et nous aussi ! Si vous préférez choisir la date et l’heure pour qu’on s’appelle, il vous suffit de le faire grâce au calendrier ci-dessous !

Choisissez un moment qui vous convient

Menu

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

3500 familles

font confiance à Expat Assurance

Satisfaction client
4.7
Enquête de satisfaction client Expat Assurance – Juillet 2020

Expat Assurance no opera en México y el sitio no es accesible para los usuarios mexicanos.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.

Menu