Choisir une assurance maladie pour un étudiant à l’étranger

assurance-maladie-etudiant-etranger
Pour un étudiant à l’étranger, il est primordial de bien choisir son assurance maladie.

Sommaire

Pour un étudiant à l’étranger, il est primordial de bien choisir son assurance maladie.

Hors de France, les soins médicaux peuvent coûter très cher, et la prise en charge des frais de santé par la Sécurité sociale est très limitée. Il faut donc bien réfléchir à sa couverture médicale avant le départ, et étudier les solutions envisageables selon la durée et la destination du séjour de l’étudiant.

Voici donc nos conseils pour choisir une assurance maladie pour un étudiant à l’étranger.

L’Assurance Maladie prend-elle en charge les frais de santé d’un étudiant à l’étranger ?

Les limites de la Sécurité sociale et des mutuelles étudiantes

À l’étranger, la Sécurité sociale et les mutuelles étudiantes françaises ne couvrent que les maladies soudaines et imprévisibles, ce qui exclut par exemple la contraception, ou encore les traitements réguliers pour les maladies chroniques :

  • Asthme
  • Diabète
  • Etc.

Les remboursements se font à hauteur des tarifs conventionnés français, indépendamment des sommes réellement payées à l’étranger, et sur demande de l’étudiant, qui doit d’abord avancer les frais des consultations et des soins reçus puis présenter ses factures et autres justificatifs.

Dans les faits, il est difficile d’évaluer à l’avance les dépenses qui seront bien prises en charge par l’Assurance Maladie à l’étranger, et selon le pays de résidence de l’étudiant, les montants à engager et le reste à charge peuvent s’avérer exorbitants.

De toutes façons, ce type de remboursement reste exceptionnel, et n’a rien d’obligatoire pour l’assurance maladie. Mieux vaut donc ne pas trop en attendre et privilégier un autre type de couverture.

La CEAM : une carte vitale européenne

Pour les étudiants partant dans un des états de l’Union européenne, en Suisse, en Norvège, en Islande ou au Lichtenstein, il est possible de se procurer une Carte Européenne d’Assurance Maladie au plus tard 15 jours avant le départ à l’étranger.

Équivalent européen de la carte vitale, elle est gratuite, nominative, valable un an, et permet de bénéficier de la même prise en charge que les habitants du pays d’accueil, sur simple présentation. Souvent, il faudra quand même avancer ses frais avant d’être remboursé.

Mais tous les pays n’offrent pas les mêmes plafonds de remboursements et les mêmes conditions de couverture. Dans certains pays, les tarifs de soins peuvent être plus élevés qu’en France, et les remboursements peuvent ne concerner que certains soins ou n’être que partiels.

Souvent, cette prise en charge n’est valable que dans les établissements du système public de santé local. Mais tous les pays européens ne sont pas dotés d’infrastructures de soins équivalentes à ce qui est connu en France, et les délais d’attente avant prise en charge peuvent parfois être très longs.

Il faut alors se tourner vers le secteur privé pour être correctement traité, et donc assumer soi-même l’intégralité de ces dépenses.

L’étudiant doit donc bien se renseigner avant son départ à l’étranger pour savoir si l’assurance maladie locale sera suffisante, ou s’il faudra envisager de recourir à une assurance complémentaire.

Quelle assurance maladie pour un étudiant à l’étranger hors d’Europe ?

Hors d’Europe, ou si le pays d’accueil de l’étudiant n’offre pas une couverture médicale suffisante, un étudiant à l’étranger a plusieurs alternatives pour son assurance maladie.

Les offres « au premier euro », une bonne option d’assurance maladie pour un étudiant à l‘étranger

La solution généralement recommandée pour l’assurance maladie d’un étudiant à l’étranger consiste à adhérer à une assurance privée qui rembourse les dépenses de santé dès le premier euro engagé, à hauteur réelle des frais engagés.

Ces solutions sont proposées par de nombreuses compagnies spécialisées, et prennent en compte les besoins spécifiques des expatriés, ce qui permet de négocier un contrat offrant une couverture plus adaptée à la situation individuelle de l’étudiant et aux coûts réels des dépenses médicales de son pays de destination.

Ce type de contrats offre une couverture dans le monde entier : l’étudiant sera donc aussi pris en charge s’il visite un autre pays durant son séjour à l’étranger, ou s’il reçoit des soins en France à l’occasion d’un retour temporaire. Les garanties à couvrir impérativement sont :

  • Les soins courants
  • Les hospitalisations
  • Le rapatriement.

Elles sont normalement incluses dans tous les contrats d’assurance maladie pour étudiant à l’étranger, mais elles peuvent aussi être complétées par des garanties plus spécifiques et adaptées aux besoins de l’assuré, aussi bien sur le plan médical que pour sa vie quotidienne (par exemple avec l’assurance perte et vol pour les papiers d’identité).

Cette flexibilité est un des atouts majeurs de ce type d’assurance santé, et séduit de nombreux étudiants expatriés.

Par contre, le questionnaire médical est obligatoire à l’adhésion, et il est possible qu’il implique une majoration de cotisation, ou certaines exclusions de garanties, notamment en cas de maladie chronique ou d’antécédents lourds. Il faut en tenir compte au moment de faire son choix.

Votre assurance santé internationale en 2 minutes.

Comparez les prix gratuitement en quelques clics.

Fini la galère avec votre assurance santé !

Ne vous prenez pas la tête, on est là pour vous aider. Prenez rendez-vous avec un de nos experts en assurance et on vous trouvera le bon contrat, au bon prix.

La Caisse des Français de l’Étranger

Une autre solution consiste à adhérer à la CFE. Cet organisme propose à tous les Français expatriés, dont les étudiants, de bénéficier d’une assurance maladie à l’étranger. Il propose notamment l’offre « JeunExpat Santé », pour les jeunes de moins de 30 ans.

Souscrire son assurance maladie pour étudiant à l’étranger auprès de la CFE a deux inconvénients principaux. Le principal est la faiblesse de ses remboursements, calculés suivant les barèmes de la Sécurité sociale française sur certaines prestations (comme les consultations), ou en pourcentage des frais réels pour d’autres (notamment les hospitalisations).

Dans les deux cas, le reste à charge pour l’assuré est souvent non négligeable dans les nombreux pays où la santé coûte plus cher qu’en France.

Les offres CFE manquent aussi de flexibilité. L’assurance rapatriement, par exemple, n’est disponible que comme option, faisant passer la cotisation trimestrielle pour un célibataire de 90 à 117 euros.

Pour bénéficier de garanties élargies et de remboursements plus intéressants, il faut donc souscrire, en plus de l’offre CFE, une complémentaire auprès d’une autre compagnie d’assurance. C’est donc une cotisation en plus, et, si cette couverture n’est pas souscrite en tant que pack tout-en-un, il y aura donc deux contrats à gérer et des démarches à effectuer auprès de deux interlocuteurs.

Mais la CFE a un avantage non négligeable : elle ne pratique pas le questionnaire médical à l’adhésion, et prend en charge les maladies chroniques. Elle peut donc être une option d’assurance maladie pour étudiant à l’étranger à prendre en compte quand on souffre de préexistences médicales.

Les assurances locales

Pour sa couverture médicale, un étudiant à l’étranger peut enfin choisir d’adhérer à une assurance maladie locale.

Cette solution a certains avantages, mais elle est aussi complexe et risquée, car pour gérer son contrat et effectuer ses démarches, il faut maîtriser la langue du pays d’accueil, en comprendre le système de santé, et effectuer ses démarches d’adhésion à l’arrivée sur place, puisqu’aucune souscription n’est possible avant le départ.

Même si l’assurance locale propose des remboursements intéressants, elle ne fonctionnera, dans la plupart des cas, que dans le pays de résidence de l’étudiant, et ne permettra pas d’être soigné lors de séjours en France, ni d’être couvert en cas de rapatriement.

C’est donc une solution incomplète qui doit être bien réfléchie avant d’être souscrite.

De façon générale, il est recommandé de se tourner de préférence vers une compagnie française spécialiste de la couverture internationale pour l’assurance maladie d’un étudiant à l’étranger.

Non seulement le contrat souscrit sera couvert par le code français des assurances, très protecteur pour l’assuré, mais en plus, l’assistance ainsi que l’intégralité des démarches de gestion du contrat se feront en Français, pour plus de confort et de simplicité.

Pour trouver la meilleure assurance maladie pour un étudiant à l’étranger en tenant compte de son budget et de ses besoins spécifiques, la solution la plus simple est d’utiliser un comparateur d’assurances en ligne. Cette démarche est rapide et gratuite.

True
International

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé aux USA

[Édition 2021]

Découvrez les conseils des experts de
l’assurance maladie aux USA et apprenez à choisir votre assurance santé :

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé au Mexique [Édition 2021]

Apprenez tout ce qu’il faut savoir pour partir et vivre en tout sécurité au Mexique en tant qu’expatrié :

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé internationale
Partez en toute sécurité, avec la bonne couverture et les bonnes infos ! On vous explique :

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé aux Émirats arabes unis [Édition 2021]

Apprenez tout ce qu’il faut savoir sur le système de santé des Émirats arabes unis et sur les solutions d’assurances existantes pour les expatriés:

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé en Thaïlande [Édition 2021]

Expatriez-vous en toute confiance grâce à notre recueil des informations importantes sur le système d’assurance santé en Thaïlande :

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé au Royaume-Uni [Édition 2021]

Découvrez les particularités du système de santé anglais et tout ce qu’il faut savoir en tant qu’expat au Royaume-Uni :

Prenez rendez-vous avec nos experts en assurance!

Nous sommes là pour vous aider ! Une consultation gratuite permettra de répondre à toutes vos questions.

Ça aussi c'est intéressant :

Menu

Être rappelé·e

On le sait, vous êtres très occupé·e, et nous aussi ! Si vous préférez choisir la date et l’heure pour qu’on s’appelle, il vous suffit de le faire grâce au calendrier ci-dessous !

Choisissez un moment qui vous convient
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.