Quelle assurance quand on est expatrié au Québec ?

assurance-expatrie-quebec
Choisir une assurance quand on est expatrié au Québec n’est pas une question facile car si le système de santé canadien est largement salué, la santé peut devenir une affaire coûteuse et complexe.

Sommaire

Choisir une assurance quand on est expatrié au Québec n’est pas une question facile. 

Plus de 80000 Français sont installés dans la « Belle province », qui attire par ses opportunités professionnelles, sa francophonie, et sa qualité de vie. 

Mais même si le système de santé canadien est largement salué, la santé peut devenir une affaire coûteuse et complexe sans une bonne couverture. 

On vous explique comment partir en toute sécurité ! 

RAMQ, l’assurance maladie du Québec 

Un système d’assurance maladie national géré localement 

Il existe un système public et national de santé au Canada, mais les provinces et territoires gèrent en fait leur propre programme de santé. 

Au Québec, c’est la RAMQ qui est en charge de l’assurance maladie et délivre sa propre carte aux assurés, la « Carte Soleil ». 

L’assurance maladie québécoise couvre les soins médicaux courants et les services hospitaliers de base, mais pas le dentaire (sauf à l’hôpital) ni l’optique. 

Elle protège l’assuré et ses ayant-droits : conjoint, enfants mineurs ou étudiants jusqu’à 25 ans. Pour être pris en charge, il faut systématiquement présenter sa Carte Soleil. 

Une assurance spécifique existe pour les médicaments prescrits, avec laquelle une franchise reste tout de même à la charge de l’assuré, sauf exceptions. 

Se faire soigner au Québec 

Un problème récurrent du système de santé québécois est la difficulté à obtenir un rendez-vous ou à trouver un praticien : les spécialistes sont en nombre insuffisant et de nombreux généralistes ou médecins de famille ne prennent plus de nouveaux patients. 

Il est possible de se tourner vers une « Walk-in-Clinic », sorte de dispensaire aux horaires élargis qui reçoit sans rendez-vous, mais le temps d’attente peut y être long. 

Il est parfois plus facile d’obtenir un rendez-vous dans une clinique privée ou avec un praticien n’acceptant pas la Carte Soleil : les soins ne sont alors pas remboursés. 

Les soins de santé sont de très bonne qualité au Québec. Leurs tarifs varient selon le secteur d’exercice et le praticien, mais dans l’ensemble, ils sont plus élevés qu’en France, et plus encore dans le privé. 

Il faudra compter environ :   

  • 100$ (soit 70 euros) pour voir un généraliste ou un médecin de famille  
  • 200 ou 250$ pour un spécialiste 
  • 1500$ pour une journée d’hospitalisation (3000$ en cas de chirurgie) 
  • Les soins dentaires sont aussi très chers : 200$ pour un détartrage.  

Tout cela explique que de très nombreux résidents québécois choisissent de souscrire une assurance privée en plus de leur assurance RAMQ. 

L’assurance maladie de l’expatrié à Québec  

Qui peut bénéficier du système RAMQ ? 

Il existe des accords d’entente de Sécurité sociale entre le Québec et la France (ainsi que la Belgique) qui donnent accès au système d’assurance aux expatriés. 

Ces accords sont valables pour les étudiants, les stagiaires, les salariés, les retraités et tous les résidents permanents à l’exception des travailleurs détachés, qui conservent leur affiliation au système d’origine. 

Les PVTistes (détenteurs d’un Permis Vacances Travail) sont exclus du système RAMQ et ont l’obligation de souscrire une assurance santé, hospitalisation et rapatriement. 

Pourquoi souscrire une assurance pour expatrié au Québec ? 

La souscription d’une assurance expatrié au Québec est vivement recommandée, même avec la RAMQ. 

Elle offre une couverture bien plus adaptée aux problématiques des expatriés, puisqu’elle permet de prendre en charge les soins reçus lors de séjours temporaires en France et à l’étranger (et notamment aux USA, pays voisin souvent visité par les expatriés au Québec), ainsi que le rapatriement vers le pays d’origine, opération onéreuse mais parfois indispensable. 

Une assurance pour expatrié au Québec permet aussi de compléter l’assurance RAMQ. 

Elle peut prendre en charge :  

  • Les soins non-couverts (dentaire, optique, examens et soins reçus hors du secteur hospitalier ou chez des praticiens refusant la Carte Soleil) 
  • La franchise des médicaments prescrits. 

Enfin, une assurance pour expatrié au Québec permet également de bénéficier de réseaux de soins partenaires qui offrent aux assurés une prise en charge facilitée et optimale en matière de tarifs et de délais. 

Choisir son assurance pour expatrié au Québec 

La CFE, l’assurance historique des expatriés 

Il est possible d’adhérer à la CFE pour l’assurance d’un expatrié au Québec. 

C’est une solution intéressante notamment en cas de préexistences médicales, puisqu’il n’y a pas de questionnaire médical obligatoire. 

La CFE propose un contrat qui couvre l’expatrié dans le monde entier, mais aussi un contrat ne couvrant que les soins reçus en France pour les expatriés déjà couverts par le système local. 

Mais dans tous les cas, l’offre CFE reste insuffisante en tant qu’assurance pour un expatrié au Québec, car elle n’offre que des garanties de base, ne prend pas en charge le rapatriement, et pratique des remboursements identiques à ceux de la Sécurité sociale, qui ne sont pas au niveau des tarifs de santé du Québec. 

Il faut donc souscrire également une complémentaire auprès une autre compagnie, ce qui a un cout et peut, lorsqu’il ne s’agit pas d’un pack géré en guichet unique, entraîner une multiplication des démarches. 

Les contrats au 1er dollar, pour plus de flexibilité 

Une autre solution d’assurance pour expatrié au Québec est la souscription d’une assurance internationale dite au 1er dollar. 

Elle permet d’être pris en charge à hauteur des dépenses réelles dès le premier dollar dépensé pour ses frais de santé. 

Ces contrats sont proposés dans de nombreuses formules plus ou moins protectrices, et sont d’une grande flexibilité. 

Il est ainsi possible d’ajouter des garanties selon ses besoins (dans et hors du champs médical), ce qui confère en général à ce type d’assurance pour expatrié au Québec un excellent rapport qualité-prix. 

Toutefois, le questionnaire médical obligatoire peut générer des exclusions de garantie ou des cotisations majorées : c’est le principal défaut de ces contrats. 

Mais la concurrence permet souvent de trouver malgré tout une offre adaptée ! 

Prenez rendez-vous avec nos experts en assurance!

Nous sommes là pour vous aider ! Une consultation gratuite permettra de répondre à toutes vos questions.

Ça aussi c'est intéressant :

Accepter une offre d’emploi en vue d’une expatriation peut être à la fois très tentant, et un peu angoissant. L’idée de partir à l’autre bout du monde soulève à la fois des espérances, mais c’est aussi un bouleversement important qu’il est essentiel de bien anticiper.

Menu

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.