Quelle assurance pour un étudiant expatrié ?

assurance-etudiant-expatrie

Sommaire

En matière de couverture santé, il faut bien choisir son assurance lorsqu’on est étudiant expatrié. Selon le pays où vous allez étudier et la durée de votre séjour, différentes solutions s’offrent à vous. Retrouvez ici les réponses à toutes vos questions.

La sécurité sociale couvre-t-elle un étudiant expatrié ?

Lors d’un séjour à l’étranger, la sécurité sociale et la mutuelle étudiante couvrent uniquement les maladies soudaines et imprévisibles, selon les tarifs conventionnés français.

Pour un séjour d’une certaine durée, il vaut donc mieux souscrire une assurance spécifique, car les soins courants ne sont pas pris en charge. De plus, il est difficile de savoir à l’avance quelles maladies sont considérées comme « soudaines et imprévisibles », et donc si on sera remboursé.

Y a-t-il un système européen de sécurité sociale pour les étudiants expatriés ?

Pour les citoyens de l’Union européenne qui vont étudier dans un autre pays européen que leur pays d’origine, il existe une Carte européenne d’assurance maladie (CEAM).

Celle-ci est valable un an dans tous les pays de l’Union européenne, en Norvège, en Suisse, au Liechtenstein et en Islande. Elle doit être demandée au plus tard 15 jours avant le départ.

Grâce à cette carte, un étudiant expatrié bénéficie de la même assurance maladie que les habitants du pays. Aucune autre démarche n’est nécessaire.

Il existe même une application dédiée à la CEAM, qui permet de se renseigner facilement sur la couverture sociale de chaque pays et sur le système de soins.

Si l’assurance maladie du pays d’accueil de l’étudiant n’offre pas une couverture satisfaisante, il est préférable de souscrire une assurance complémentaire locale ou une assurance internationale privée.

Quelle est la meilleure assurance pour un étudiant expatrié hors d’Europe ?

En matière d’assurance maladie, un étudiant expatrié hors d’Europe a 3 possibilités :

  • La CFE
  • Une assurance au premier euro
  • Une assurance locale.

La Caisse des Français de l’Étranger

La CFE permet à tous les Français expatriés de bénéficier d’une couverture maladie à l’étranger. Elle est ouverte à tous, même aux étudiants.

Cependant, les remboursements de la CFE sont basés sur les barèmes de la Sécurité sociale, qui correspondent au coût des soins en France. Par conséquent, dans les pays où ce coût est plus élevé, la CFE est insuffisante.

Il faut alors souscrire à une complémentaire, mais cela rend les démarches compliquées, et le montant cumulé des cotisations très élevé.

Les assurances au premier euro pour étudiant expatrié

De nombreuses compagnies privées proposent des assurances « au premier euro » pour les étudiants. Ces assurances maladies couvrent les frais de santé dès le premier euro dépensé, et dispensent donc d’adhérer à la CFE.

Généralement, ces assurances sont les plus recommandées pour un étudiant expatrié hors d’Europe, car les remboursements sont adaptés au coût des soins du pays d’expatriation.

Les assurances santé locales

Une autre solution consiste à adhérer à une assurance locale. Mais dans ce cas, il faut s’en occuper dès l’arrivée sur place (il n’est pas possible d’adhérer avant de partir), il vaut mieux bien maîtriser la langue locale, et comprendre le système de santé du pays de résidence.

Cette solution peut s’avérer intéressante dans certains cas mais aussi risquée et compliquée.

Prenez rendez-vous avec nos experts en assurance!

Nous sommes là pour vous aider ! Une consultation gratuite permettra de répondre à toutes vos questions.

Ça aussi c'est intéressant :

Menu

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.