Souscrire une assurance santé quand on est expatrié en Thaïlande

assurance-sante-expatrie-thailande

Sommaire

Le choix de souscrire ou non une assurance santé pour un expatrié en Thaïlande dépend de votre situation personnelle.

Pour certains, cette démarche est obligatoire à l’obtention ou au renouvellement du visa.

Pour d’autres, qui relèvent du régime de sécurité sociale local (ou français dans le cas particulier des travailleurs détachés), elle est optionnelle mais vivement conseillée.

La santé en Thaïlande

Un système de santé de bonne qualité

Le système de santé thaïlandais est reconnu pour le bon niveau de ses médecins et de son équipement médical.

Le secteur public et l’hôpital y occupent une place importante, et les tarifs des consultations et des soins sont loin d’être parmi les plus élevés au monde.

Des inégalités entre secteur public et privé

Mais dans les faits, il est très courant de recourir au secteur privé pour se faire soigner en Thaïlande, en raison de l’engorgement des établissements publics, et de la répartition inégale de l’offre de soins sur le territoire.

Les établissements privés sont généralement mieux équipés, les délais de prise en charge plus courts, mais les tarifs non réglementés sont aussi bien plus élevés que dans le public.

Les expatriés peuvent ils bénéficier de l’assurance maladie locale ?

Les expatriés ayant le statut de résident ont l’obligation de s’affilier au système d’assurance maladie local, ce qui leur permet de bénéficier de la gratuité des soins.

Mais cette gratuité est limitée à un réseau d’établissements publics restreint.

En raison des inégalités et des délais allongés de prise en charge dans le public, les expatriés en Thaïlande ont pour habitude de se faire soigner dans des établissements privés hors de leur réseau de soin.

Les dépenses sont alors intégralement à leur charge.

Expatrié en Thaïlande : pourquoi souscrire une assurance santé privée ?

Confort de gestion, liberté de choix et meilleurs remboursements

Il est donc tout à fait recommandé de souscrire une assurance santé pour un expatrié en Thaïlande, qui ne se substitue pas à l’affiliation au régime locale, mais s’y ajoute tout en en étant totalement indépendante.

Le confort est un argument qui pèse en faveur de la souscription d’une assurance santé internationale.

L’ensemble des démarches et la gestion du contrat se font en français, tout comme les échanges avec les conseillers. Il est aussi possible d’être orienté vers des praticiens francophones.

Mais souscrire une assurance santé quand on est expatrié en Thaïlande, c’est aussi bénéficier de meilleurs remboursements lorsqu’on se tourne vers le secteur privé, ainsi que d’une plus grande liberté au moment de choisir son médecin.

De nombreuses compagnies proposent aussi des partenariats locaux avec certains établissements garantissant une prise en charge rapide et optimale des assurés, notamment en cas d’hospitalisation, et même parfois la dispense d’avance de frais.

Ne pas négliger les garanties complémentaires

Souscrire une assurance santé quand on est expatrié en Thaïlande, c’est aussi l’opportunité de bénéficier d’une couverture et de garanties étendues en choisissant des options que n’offre pas l’assurance maladie locale : être couvert partout dans le monde, bénéficier d’une assistance juridique, ou d’une protection en cas de perte ou de vol des bagages.

Surtout, l’assurance internationale permet la prise en charge des frais de santé engagés lors de séjours en France, et donne accès à l’assistance rapatriement, opération toujours couteuse et complexe.

Visa O-A : assurance santé obligatoire

Depuis 2019, souscrire une assurance santé est obligatoire pour les étrangers retraité ou âgés de plus de 50 ans titulaires ou demandeurs d’un visa longue durée O-A.

Le contrat doit offrir des garanties minimales de couverture (40 000 THB pour la médecine ambulatoire et 400 000 THB pour les hospitalisations) : une liste d’assurances reconnues par les autorités existe.

Où souscrire son assurance santé quand on est expatrié en Thaïlande ?

La CFE, l’assurance santé pour tout expatrié en Thaïlande

L’adhésion à la Caisse des Français de l’Étranger est une solution bien connue d’assurance santé quand on est expatrié en Thaïlande.

Cette option est particulièrement intéressante en cas de préexistences médicales, car aucun questionnaire de santé n’est demandé à l’adhésion.

Adhérer à la CFE facilite aussi la réaffiliation à la Sécurité sociale lors du retour en France. Mais ce n’est pas forcément l’option la plus avantageuse.

Les remboursements de la CFE étant indexés sur les plafonds de la Sécurité sociale, il est généralement nécessaire de souscrire une complémentaire pour une meilleure couverture de ses dépenses de santé en Thaïlande, mais aussi pour bénéficier de garanties complémentaires, comme l’assistance rapatriement.

Les assurances « au 1er euro » : flexibilité et simplicité

Une assurance santé dite « au 1er euro » est une option souvent conseillée à un expatrié en Thaïlande.

Comme l’indiquent leur nom, ces contrats remboursent les frais de santé dès le premier euro dépensé, et sont proposés sous forme de formules variées et flexibles.

Des contrats spécialement conçus pour la Thaïlande existent, et il est ainsi possible de bénéficier d’une couverture présentant un excellent rapport qualité-prix.

Mais, contrairement à la CFE, les compagnies qui proposent ces contrats exigent un questionnaire de santé : une maladie chronique ou des antécédents médicaux peuvent entraîner des exclusions de garanties ou des surprimes, il est donc important de comparer les devis.

Prenez rendez-vous avec nos experts en assurance!

Nous sommes là pour vous aider ! Une consultation gratuite permettra de répondre à toutes vos questions.

Ça aussi c'est intéressant :

Menu

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.