Les formalités pour s’expatrier en Thaïlande ?

expatrier-thailande
Bien se renseigner sur les formalités à respecter avant de s’expatrier en Thaïlande est une précaution indispensable. Si le pays attire de nombreux Français à la recherche d’une meilleure qualité de vie ou d’une retraite au soleil, mieux vaut être bien préparé pour éviter les erreurs courantes.

Sommaire

Bien se renseigner sur les formalités à respecter avant de s’expatrier en Thaïlande est une précaution indispensable. Si le pays attire de nombreux Français à la recherche d’une meilleure qualité de vie ou d’une retraite au soleil, mieux vaut être bien préparé pour éviter les erreurs courantes.

Les démarches essentielles pour s’expatrier en Thaïlande

S’expatrier en Thaïlande pour un Français : trouver le bon visa

Il est possible d’entrer sur le territoire avec un simple visa touristique, mais pour s’installer en Thaïlande, il faut obtenir l’un des 4 types de visas suivants :

  • Le « business visa » (non-immigrant B) est destiné aux personnes qui souhaitent travailler
  • Le « smart visa » est pour les investisseurs et les profils à hautes compétences (cadres supérieurs, experts, etc.)
  • Le « dependent visa » (non-immigrant O), pour les accompagnants de bénéficiaires de visas B ou Smart qui ne travaillent pas
  • Le « long stay » (visas O-X et O-A), pour les personnes de plus de 50 ans.

Ces visas ne sont pas tous multi-entrées et leur durée de validité va de 90 jours à 10 ans. Ils sont prolongeables, mais il faut parfois quitter le territoire pour renouveler son titre de séjour.

Certains justificatifs peuvent aussi être demandés selon le visa :

  • Lettre de l’employeur
  • Attestation d’assurance
  • Justificatif de revenus
  • Etc.

Les règles et les conditions d’obtention des titres de séjours pour s’expatrier en Thaïlande changent régulièrement, il faut donc se renseigner auprès de l’ambassade.

D’autres démarches à ne pas négliger avant de partir vivre en Thaïlande

Le visa est la clé qui permet de débuter son expatriation en Thaïlande, mais d’autres démarches sont aussi obligatoires ou vivement conseillée pour réussir son installation :

Il faut se renseigner sur les formalités douanières si on veut s’expatrier en Thaïlande avec un animal domestique car il faudra présenter :

  • Des documents d’identification valide
  • Un certificat de vaccination.

Des taxes s’appliquent aussi sur les biens personnels et l’importation de certains produits est interdite ou fortement règlementée.

Bien que ce ne soit pas obligatoire, l’inscription au consulat est très utile pour des raisons de sécurité et facilite certaines démarches administratives.

Il ne faut pas non plus oublier le permis de conduire : le permis de conduire international ne suffit pas en cas d’expatriation en Thaïlande, il est impératif de faire une demande de permis Thaï une fois sur place.

Travailler pendant une expatriation en Thaïlande

Connaître le marché de l’emploi

S’expatrier en Thaïlande pour travailler ne s’improvise pas, et il faut parfois être prêt à changer de voie, car le marché de l’emploi n’est pas comparable à celui de la France.

Les employeurs favorisent toujours les travailleurs thaïs, et près de 40 métiers sont même interdits aux expatriés, comme :

  • La comptabilité
  • Les guides touristiques
  • La coiffure
  • La menuiserie
  • Etc.

En revanche, certains domaines sont porteurs pour les Français qui ont choisi de s’expatrier en Thaïlande. C’est le cas :

  • Des hautes technologies
  • De l’hôtellerie
  • De l’éducation
  • Du marketing
  • De la communication
  • De la finance.

Il est aussi possible de trouver des petits jobs dans les zones les plus touristiques, ou encore de s’expatrier en Thaïlande en tant que travailleur indépendant, tout en percevant des revenus français.

Les obligations à respecter pour travailler pendant son expatriation en Thaïlande

En général, les personnes qui travaillent pendant leur expatriation en Thaïlande ont déjà un contrat avant leur départ, et l’entreprise se charge de toutes les démarches liées à l’obtention du permis de travail.

Pour les autres, il faut en faire la demande accompagnée de justificatifs d’embauche et de non-recrutement d’un travailleur local. Il faut compter trois semaines environ pour obtenir ce permis, mais toutes les entreprises ne sont pas autorisées à en faire la demande.

Pour ceux qui envisagent de s’expatrier en Thaïlande pour créer une entreprise, il faudra se plier à des règles strictes :

  • Impossible pur un étranger de détenir plus de 49% des parts d’une entreprise
  • Il est obligatoire de recruter 4 salariés thaïs pour 1 étranger.

Souscrire une couverture santé pour s’expatrier en Thaïlande

Le système d’assurance maladie local

Il existe un système public d’assurance maladie en Thaïlande auquel les expatriés doivent obligatoirement s’affilier, à l’exception des travailleurs détachés. Il offre une prise en charge gratuite des soins dans les hôpitaux publics du pays.

Mais ces infrastructures sont souvent engorgées et mal équipées.

Les étrangers qui se font soigner pendant leur expatriation en Thaïlande ont donc recours à des établissements privés pour bénéficier d’une prise en charge correcte et rapide, mais aussi pour pouvoir consulter des médecins anglophones.

Cela représente des dépenses importantes, c’est pourquoi la plupart des expatriés souscrivent une assurance santé internationale avant leur départ. Celle-ci est d’ailleurs obligatoire pour l’obtention des visas OX et OA.

Trouver la couverture santé idéale avant de s’installer en Thaïlande

Cette couverture peut être souscrite sous forme d’assurance au 1er euro, ou en optant pour un pack pour expatrié auprès de la CFE, comprenant l’offre de base et une complémentaire.

Compte-tenu de la multitude d’offres disponibles sur le marché, il est utile de recourir à un comparateur en ligne pour faire son choix facilement et rapidement, en comparant les garanties proposées et les tarifs.

Ce type de couverture permettra de bénéficier :

  • D’une prise en charge efficace
  • De remboursements satisfaisants
  • De la prise en charge des dépenses de santé lors de séjours en France
  • De l’assistance rapatriement.

Prenez rendez-vous avec nos experts en assurance!

Nous sommes là pour vous aider ! Une consultation gratuite permettra de répondre à toutes vos questions.

Ça aussi c'est intéressant :

Menu

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.