[Guide] L’assurance maladie en Angleterre

assurance-maladie-angleterre

Sommaire

Le système d’assurance maladie en Angleterre est souvent critiqué de l’étranger pour ses dysfonctionnements et, vu de France, il semble moins efficace que la Sécurité sociale.

Pourtant, les Anglais y sont très attachés.

Voyons donc ensemble comment fonctionne le système d’assurance maladie britannique, quels sont ses avantages et inconvénients, et comment bien choisir votre contrat d’assurance maladie !

Le NHS, le système public d’assurance maladie d’Angleterre

Principes et fonctionnement du NHS

Le système public d’assurance maladie en Angleterre est appelé National Health Service (NHS).

Il est ouvert à tous les résidents, et permet d’accéder à de nombreuses prestations gratuites dans les établissements de santé publics et auprès des professionnels agrées (consultations généralistes et spécialistes, hospitalisations en chambre commune…)

Le NHS ne gère pas que l’assurance maladie en Angleterre, mais couvre aussi le chômage, la vieillesse, les accidents du travail ou l’invalidité.

Pour en bénéficier, il faut s’inscrire auprès de sa caisse locale, et les cotisations sont prélevées mensuellement sur les salaires.

Les défauts du système public d’assurance maladie en Angleterre

Le système public d’assurance maladie en Angleterre n’est pas critiqué sans raison.

Certains soins ne sont pas ou peu remboursés, comme l’optique, le dentaire ou encore la pharmacie, pour laquelle un montant forfaitaire d’environ 7 livres par médicament reste à la charge de l’assuré.

Il est obligatoire de recourir à son médecin traitant pour pouvoir consulter un spécialiste (y compris en pédiatrie ou gynécologie), et toute consultation d’un professionnel non agréé ne sera pas remboursée.

Les médecins qui exercent dans le public sont aussi bien formés que ceux du privé, mais il est souvent difficile de trouver un spécialiste agrée dans le réseau NHS.

En raison du manque d’investissement global dont souffre l’assurance maladie en Angleterre, les consultations sont souvent de courte durée, les délais d’attente très longs (surtout en chirurgie ou pour les spécialités), et des inégalités en matière de qualité et d’accès aux soins existent selon les régions.

Les assurances maladie privées en Angleterre

Pourquoi souscrire une assurance privée ?

Pour les séjours de courte durée, il est possible d’utiliser sa CEAM (Carte Européenne d’Assurance Maladie) pour bénéficier de la même prise en charge que les cotisants à l’assurance maladie en Angleterre, mais c’est une solution temporaire et limitée.

Le NHS, compte tenu de ses défauts, est très insuffisant pour couvrir la santé des expatriés, qui ont tout intérêt à se faire soigner dans le privé pour être plus rapidement pris en charge et bénéficier d’une plus grande liberté de choix de praticiens.

Les soins y sont très chers (de 100 à 300 livres pour une consultation) et souvent inaccessibles sans une bonne assurance privée.

Comment bien choisir son assurance maladie en Angleterre ?

Souscrire une assurance maladie en Angleterre auprès d’une compagnie privée permet d’être remboursé pour ses dépenses de santé dans le privé, et de bénéficier de certains avantages selon les contrats, comme la dispense d’avance des frais en cas d’hospitalisation dans un établissement partenaire.

Il est essentiel que le contrat souscrit couvre au minimum les frais d’hospitalisation et les frais médicaux de base.

Il est souvent recommandé de privilégier un contrat international souscrit auprès d’une compagnie française pour son assurance maladie en Angleterre, plutôt qu’un contrat local, car cela permet de choisir sa devise (livre ou euro), de gérer son contrat en français, et d’être couvert dans tous ses déplacements hors de l’Angleterre, y compris en France.

Quelle assurance maladie choisir en Angleterre ?

Assurance « à la 1ère livre » (ou au 1er euro) : compétitivité et flexibilité

Il est souvent recommandé aux voyageurs et expatriés de souscrire un contrat dit au 1er euro ou à la 1ère livre pour leur assurance maladie en Angleterre.

Ces contrats sont particulièrement compétitifs car ils s’adaptent à tous les besoins et toutes les situations grâce à une vaste gamme de formules et de garanties optionnelles, et parce qu’ils remboursent les frais de santé à coût réel, dès la première livre dépensée.

Le questionnaire médical est cependant obligatoire à l’adhésion, et selon la condition personnelle de l’assuré, il peut entraîner une majoration de la cotisation ou des exclusions de garanties.

Mais dans de très nombreux cas, ces contrats présentent malgré tout un très bon rapport qualité-prix en tant qu’assurance maladie en Angleterre.

Adhérer à la CFE : intéressant en particulier pour les plus jeunes

La Caisse des Français de l’Étranger est une autre solution d’assurance maladie en Angleterre.

Elle peut particulièrement intéresser les personnes souffrant de maladies chroniques ou présentant des antécédents médicaux, car contrairement aux autres assureurs internationaux, la CFE ne fait pas remplir de questionnaire de santé. Ses tarifs sont aussi attractifs pour les jeunes adhérents.

Mais la CFE ne suffit pas en tant qu’assurance maladie en Angleterre : ses plafonds de remboursements sont identiques à ceux de la Sécurité sociale française, alors que les tarifs des consultations sont bien plus élevés en Angleterre.

Pour ne pas se retrouver avec un reste à charge considérable, l’adhérent CFE doit donc aussi souscrire une complémentaire auprès d’un autre assureur.

Le coût global de son assurance maladie en Angleterre augmente, mais c’est la seule solution pour pouvoir concilier CFE et couverture maladie satisfaisante.

Prenez rendez-vous avec nos experts en assurance!

Nous sommes là pour vous aider ! Une consultation gratuite permettra de répondre à toutes vos questions.

Ça aussi c'est intéressant :

Menu

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.