Quel est le coût d’un rapatriement sanitaire sans assurance ?

cout-rapatriement-sanitaire-sans-assurance

Sommaire

Le coût d’un rapatriement sanitaire sans assurance peut s’élever à des milliers d’euros, et personne n’est à l’abri d’un imprévu nécessitant de recourir à une telle opération.

Mais en quoi consiste exactement un rapatriement sanitaire, et pourquoi est-il important de souscrire une assurance incluant cette garantie avant un séjour à l’étranger ?

Explications.

Qu’est-ce qu’un rapatriement sanitaire ?

Dans quels cas ?

Un rapatriement sanitaire est le fait de rapatrier dans son pays un patient malade ou blessé à l’étranger qui ne pourrait pas recevoir les soins nécessaires sur place par manque d’infrastructures locales ou en raison de la gravité de son état.

Il peut aussi s’agir malheureusement, en cas de décès, d’un rapatriement de corps.

En raison de sa complexité et de son coût, le rapatriement sanitaire n’est envisagé que lorsqu’il est vraiment justifié. Souvent, une évacuation vers une autre localité ou vers un pays voisin bénéficiant de meilleures structures de santé suffit à offrir une prise en charge satisfaisante au patient.

Les différentes catégories de rapatriements sanitaires

On pense souvent que le rapatriement sanitaire se fait en avion médicalisé, mais cette option est réservée aux cas les plus critiques.

Le patient est alors pris en charge depuis son lieu d’évacuation jusqu’à l’établissement où il sera soigné en France, et accompagné par du personnel médical.

Mais dans les cas moins graves, le rapatriement peut avoir lieu sur un vol régulier, accompagné ou non de personnel de santé et de matériel de soin. Il peut aussi se dérouler par tout autre moyen de transport, comme par exemple le train.

À combien s’élève le coût d’un rapatriement sanitaire sans assurance ?

Des prix variables en fonction des situations

Le coût du rapatriement sanitaire sans assurance varie selon le pays concerné, le moyen de transport utilisé, et le niveau de médicalisation.

S’il s’agit d’un retour par un vol régulier, il ne s’agira que de payer le prix du billet.

Mais les tarifs augmentent à mesure que de l’équipement et du personnel sont sollicités. Ils incluent, selon la lourdeur de l’opération : les transports en ambulance depuis le lieu de prise en charge jusqu’à l’aéroport de départ puis de l’aéroport d’arrivée vers le lieu définitif du traitement du patient, les médicaments et matériels médicaux utilisés (fauteuil roulant, brancard, perfusions, assistance respiratoire, etc.), et la rétribution des médecins et infirmiers.

Le coût d’un rapatriement sanitaire sans assurance en avion spécialement affrété se situe aux alentours de 40000 euros ! Quant au rapatriement d’un corps, il faut compter entre 1000 et 5000 euros, ce qui inclut, la préparation du corps, le cercueil et la mise en bière et le transport jusqu’au lieu d’inhumation

Des frais annexes à ne pas négliger

Le coût d’un rapatriement sanitaire sans assurance n’inclut pas que le transport du malade, du personnel accompagnant et du matériel médical.

Il faut y ajouter notamment les frais liés aux démarches administratives et au rapatriement des affaires personnelles du patient, les frais d’hospitalisation en amont du rapatriement, et d’éventuels frais de recherche en cas d’accident.

Si la personne à rapatrier est accompagnée de sa famille, il faut ajouter le prix du transport et éventuellement de l’hébergement pour ces personnes à proximité du lieu d’hospitalisation, voire celui d’un accompagnement pour les voyageurs mineurs qui se retrouveraient seuls à l’étranger lors du rapatriement d’un parent, en sachant que ces billets d’avion seront achetés dans l’urgence et à la dernière minute, et donc souvent facturés au prix fort.

Le coût d’un rapatriement sanitaire sans assurance est à la charge intégrale du patient

Sans assurance, le rapatrié paye l’intégralité des opérations de sa poche, et gère la plus grande partie des démarches administratives liées au rapatriement. Ces dépenses comme ces démarches sont, on l’a vu, importantes, et surtout, elles doivent être déclenchées souvent dans la précipitation.

La Sécurité sociale française peut éventuellement prendre en charge une partie des frais seulement, mais ce remboursement n’est absolument pas garanti et nécessite de toutes façons d’avancer au préalable l’ensemble des sommes.

Si un patient n’est pas en mesure de financer son rapatriement, il peut faire une demande auprès de son Consulat.

Ce financement n’est pas un droit mais une mesure gracieuse exceptionnelle, qui ne peut s’appliquer que si aucun proche du malade n’est en mesure de payer le rapatriement, et qui reste conditionné au budget disponible à ce moment au Ministère des Affaires Etrangères. C’est donc une aide sur laquelle on ne peut pas compter.

Bien choisir son assurance pour un rapatriement sanitaire

Bien plus qu’une assistance financière

Souscrire une assurance rapatriement est donc loin d’être superflu, et il est important de faire le bon choix ! C’est le meilleur moyen pour s’éviter d’avoir à assumer l’intégralité du cout d’un rapatriement sanitaire parce qu’on est sans assurance.

 

Un tel contrat peut être souscrit comme un produit à part entière, ou comme option à un autre contrat d’assurance.

Il s’agit comme on l’a vu avant tout d’une garantie financière qui permettra au patient et à ses proches de ne pas avoir à assumer ni à avancer l’intégralité du coût du rapatriement sanitaire.

Mais c’est aussi une assistance administrative, car l’assureur prend en main les nombreuses démarches nécessaires au bon déroulement des opérations. À l’étranger et en situation d’urgence, ces démarches peuvent vite devenir un cauchemar et ralentir le rapatriement, surtout si on maîtrise mal la langue locale, ou si on doit gérer soi-même son rapatriement parce qu’on voyage seul !

Vérifier les assurances déjà souscrites

Il peut être intéressant de vérifier que son assurance habitation ou celle liée à sa carte bancaire ne prend pas déjà en charge cette assistance rapatriement.

Mais souvent ces contrats affichent des plafonds insuffisants, imposent des franchises élevées, ou des exclusions de garanties qui peuvent les rendre inutiles.

Les conditions à respecter pour être couvert sont souvent restreintes, et surtout, il faut bien vérifier qu’on est couvert durant toute la durée de son séjour à l’étranger. Ce type de solution n’est généralement envisageable que pour les séjours de courte durée à l’étranger, et dans ce cas, la souscription d’une assurance voyage comprenant l’assistance rapatriement peut être plus avantageuse. Pour une expatriation, la souscription d’une assurance spécifique est en revanche indispensable.

Les spécialistes de l’assurance internationale : le meilleur choix

Il est important de se tourner vers une compagnie reconnue et spécialiste de l’assurance santé et rapatriement à l’international, qui saura parfaitement gérer et mettre en place en urgence la logistique nécessaire à un rapatriement sanitaire.

Il est recommandé de se tourner en priorité vers les compagnies françaises, qui sont un gage de sérieux et de sécurité pour l’assuré, car non seulement toutes les démarches et la gestion du contrat se feront en français, mais en plus, celui-ci sera régi par le code français des assurances, qui protège fortement les consommateurs contre toutes formes d’abus.

Il est essentiel de s’assurer que des conseillers soient joignables 24/24 et 7/7, par chat ou par téléphone, pour répondre dans l’urgence à toute demande de rapatriement, ou simplement pour fournir des conseils utiles en cas de problème survenant lors d’un séjour à l’autre bout du monde.

Il faut aussi vérifier la liste des pays couverts par la compagnie, car ils arrivent que certains pays soient exclus de leur zone d’exercice.

De nombreuses offres existent sur le marché, et pour faire le bon choix, le plus simple et de se tourner vers un comparateur en ligne, qui permettra d’obtenir rapidement et facilement les offres les plus adaptées à chacun, avec le détail des garanties couvertes et les devis correspondants.

FAQ sur le rapatriement sanitaire

Qu’est-ce qu’un rapatriement sanitaire ?

Un rapatriement sanitaire est le fait de rapatrier dans son pays un patient malade ou blessé à l’étranger qui ne pourrait pas recevoir les soins nécessaires sur place par manque d’infrastructures locales ou en raison de la gravité de son état.
Il peut aussi s’agir malheureusement, en cas de décès, d’un rapatriement de corps.

Quand a-t-on recours au rapatriement sanitaire ?

En raison de sa complexité et de son coût, le rapatriement sanitaire n’est envisagé que lorsqu’il est vraiment justifié. Souvent, une évacuation vers une autre localité suffit à offrir une prise en charge satisfaisante au patient.

Combien coûte un rapatriement sanitaire sans assurance ?

Le tarif exact dépend des conditions particulières : pays de départ et de destination, état du patient, etc.
Mais il faut garder en tête que sans assurance, tous les frais sont à la charge du patient ou de sa famille : quelquefois plusieurs dizaines de milliers d’euros !

Prenez rendez-vous avec nos experts en assurance!

Nous sommes là pour vous aider ! Une consultation gratuite permettra de répondre à toutes vos questions.

Ça aussi c'est intéressant :

Menu

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.