...
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
overlay

Notre guide complet pour comprendre l’importance de l’assurance santé internationale

Notre guide ultime sur l’assurance au 1er euro : le fonctionnement, les avantages et les choix possibles

Notre guide complet sur la CFE : le fonctionnement, les offres et les alternatives

Ce qu’il faut savoir pour s’expatrier au Cambodge

False
Découvrir le Cambodge en décidant de s'y expatrier
De plus en plus d’étrangers sont séduits à l’idée de s’expatrier au Cambodge : on y compte plus de 100 000 expatriés, pour une population d’environ 15 millions d’habitants.

Sommaire

Les étrangers sont de plus en plus nombreux à vouloir s’expatrier au Cambodge. Les traditions et la culture du pays, la richesse de l’histoire cambodgienne et les opportunités d’affaires sont les principales raisons de ce choix.

Cependant, immigrer au Cambodge est un projet qui nécessite une bonne préparation en amont.

Dans les lignes qui suivent, nous vous donnons tous les éléments pour bien réussir votre expatriation au Cambodge.

S’expatrier au Cambodge : tour d’horizon

Le Cambodge compte aujourd’hui quelque 100 000 ressortissants étrangers pour une population d’environ 15 millions d’habitants.

Pourquoi choisir de s’expatrier au Cambodge ?

Les raisons de s’expatrier au Cambodge sont particulièrement nombreuses.

Dans un premier temps, les expatriés sont bien sûr attirés par l’incroyable richesse culturelle de ce pays à majorité bouddhiste. Si Angkor est le site archéologique le plus emblématique du Cambodge, celui-ci est loin d’être le seul. Le pays est une source permanente d’émerveillement pour les expatriés.

Les raisons d’envisager une expatriation au Cambodge sont également d’ordre économique. Le coût de la vie au Cambodge est bien plus bas qu’en Europe, ce qui permet aux expatriés de profiter de conditions de vie confortables sur place.

Le Cambodge connaît également une forte croissance économique, laquelle offre de nombreuses opportunités d’investissement ou d’emploi aux étrangers.

Coût de la vie au Cambodge : un eldorado pour les expatriés

Le coût de la vie au Cambodge est en moyenne 35 % plus bas qu’en France. Les expatriés qui ont déjà posé leurs bagages dans le pays des Khmers estiment qu’il suffit d’environ 500 € par mois pour vivre correctement au Cambodge.

En disposant de 1 000 € de revenus mensuels, n’importe quel expatrié disposerait donc d’un budget confortable pour vivre au Cambodge.

Ci-dessous, nous vous proposons un tableau qui regroupe les principaux postes de dépenses. Ce dernier vous donne des estimations quant au budget à prévoir pour habiter et vivre au Cambodge.

Poste de dépensesPrix moyen
Café à emporter0,70 €
Bière servie dans un bar huppé 5 €
Place dans un taxi collectif (forme de covoiturage)10 €
Plat dans un restaurant haut de gamme14 €
Location d’un petit appartement à Phnom Penh250 €/mois
Location d’une villa avec piscine à Siem Reap550 €/mois
Charges d’eau et d’électricité Entre 50 € et 100 €/mois

Une vie apaisée et des codes culturels auxquels il faut s’adapter

Au Cambodge, les gens vivent à leur rythme. Le calme et l’aspect particulièrement paisible de la vie cambodgienne frappent immédiatement les expatriés. L’une des traces les plus marquantes de la philosophie locale est l’habitude qu’ont les Cambodgiens de faire une sieste.

Les expatriés se laissent généralement séduire par la nonchalance des locaux. Cependant, il est impératif de ne pas imposer son mode de vie occidental aux Cambodgiens. L’expatrié doit s’adapter, garder l’esprit ouvert et ne jamais presser ses interlocuteurs.

Par ailleurs, comme dans beaucoup de pays d’Asie, la culture du marchandage est omniprésente au Cambodge. Dans la vie comme dans les affaires, les prix se négocient.

Au Cambodge, une barrière de la langue relativement faible

Il existe une vingtaine de langues parlées au Cambodge. Cependant, la langue la plus répandue est le khmer, qui est également la seule langue officielle du pays.

Pour se faire comprendre des Cambodgiens, il est recommandé de bien parler anglais. Dans les grandes villes et les villes touristiques, parler anglais peut être un véritable plus : cela vous permettra de nouer des amitiés plus facilement.

Le Cambodge : pays suffisamment sûr pour les expatriés ?

Si le Cambodge fut pendant longtemps considéré comme un pays dangereux, il n’en est aujourd’hui plus rien. En effet, le pays s’est depuis développé. De plus, la majeure partie du territoire cambodgien a été déminée à la suite d’une vaste campagne qui a débuté au début des années 1990.

Au Cambodge, que ce soit dans les grandes villes comme en campagne, il est possible de se balader à toute heure du jour ou de la nuit. Il est tout de même recommandé de ne pas trop vous égarer des rues éclairées.

En matière de sécurité routière, il est important de noter que le code de la route n’est pas respecté par les locaux. La vigilance est donc de mise, surtout si vous vous déplacez à vélo ou à moto.

Votre assurance santé internationale en 2 minutes.

Comparez les prix gratuitement en quelques clics.

Fini la galère avec votre assurance santé !

Ne vous prenez pas la tête, on est là pour vous aider. Prenez rendez-vous avec un de nos experts en assurance et on vous trouvera le bon contrat, au bon prix.

Fini la galère avec votre assurance santé !

Satisfaction client
4.7/5

Finie la galère avec votre assurance santé à l'étranger!

Satisfaction client
4.7/5

Transports : train, bus et taxis mais les véhicules privés à éviter

Tandis que la conduite est un défi de tous les instants au Cambodge, les expatriés peuvent être tentés de prendre le train pour relier Sihanoukville à Phnom Penh.

Sinon, voyager en bus est une solution économique, bien que ce moyen de transport soit rarement ponctuel. De plus, les accidents en bus sont fréquents en raison du mauvais état des routes.

Pour finir, il existe cinq types de taxis au Cambodge :

  • Les rickshaws (des scooters à trois roues recouverts d’une bâche)
  • Les tuk-tuk (des carrioles motorisées très typiques du pays)
  • Les scooters
  • Les motos
  • Les voitures.

La scolarisation des enfants lors de l’expatriation au Cambodge

Le système scolaire cambodgien accueille tous les enfants du primaire jusqu’au lycée. Ce dernier est proche du système scolaire français, avec un baccalauréat à la clé.

Cependant, les conditions de scolarité sont médiocres au pays des Khmers. En effet, le matériel scolaire manque souvent à l’appel et l’hygiène est généralement insuffisante. Par ailleurs, au Cambodge, les écoliers combinent souvent travail et école, ce qui fait qu’ils ne peuvent pas étudier comme il se doit.

Les Français qui partent s’expatrier au Cambodge peuvent scolariser leurs enfants dans le lycée français de la capitale, lequel les accueille de la maternelle jusqu’au bac. Il existe également une école primaire française à Siem Reap.

Le pays compte des écoles internationales où l’enseignement est dispensé en anglais. Ces dernières sont d’excellent niveau et accueillent jusqu’à 98 % d’étrangers.

Les formalités pour immigrer au Cambodge

L’obtention d’un visa est obligatoire pour immigrer au Cambodge. Les conditions à remplir pour obtenir ce type de documents sont simples.

Le visa tourisme

Indépendamment de la durée de leur voyage, les Français ont l’obligation de présenter un visa en arrivant à l’aéroport ou aux postes de frontière.

Le visa de tourisme peut être obtenu directement à l’arrivée dans les aéroports internationaux de Phnom Penh ou Siem Reap. Ce visa peut également être demandé en ligne (e-visa) ou directement à l’ambassade du Cambodge en France, dans le 16ème arrondissement de Paris.

Le visa de tourisme est valable un mois à compter de l’entrée sur le territoire et peut être renouvelé une fois maximum.

Les documents suivants sont exigés pour obtenir un visa pour le Cambodge :

  • Votre passeport en cours de validité
  • Une photo d’identité
  • Une photocopie des pages 2 et 3 du passeport
  • Le formulaire de demande de visa dûment rempli.

Le visa professionnel

S’expatrier au Cambodge sans le bon document d’immigration vous expose à des sanctions financières et à une expulsion du territoire.

Les expatriés qui souhaitent immigrer au Cambodge pour travailler ne peuvent donc se satisfaire d’un visa touristique.

Pour obtenir un visa professionnel pour une expatriation au Cambodge, il est nécessaire de s’adresser à l’ambassade compétente et de présenter les documents suivants :

  • Le passeport en cours de validité
  • Une photo d’identité
  • Une photocopie des pages 2 et 3 du passeport
  • Le formulaire de demande de visa dûment rempli
  • Une lettre de l’employeur au Cambodge
  • Un certificat de scolarité (pour les étudiants)
  • Un bilan de santé.

À noter que ces démarches peuvent présenter un coût éventuel, même si l’employeur aide généralement son futur salarié à les réaliser en amont.

Il est également obligatoire de détenir un permis de travail et une carte de travail pour s’expatrier au Cambodge et y exercer une activité professionnelle. Ces documents, ainsi que le visa, doivent être renouvelés chaque année et peuvent être demandés en ligne.

Le permis et la carte de travail

Renouvelables de façon illimitée, le permis et la carte de travail sont valables du 1er janvier au 31 décembre de l’année civile. C’est l’employeur qui en fait la demande auprès des autorités cambodgiennes.

Pour ce faire, l’entreprise doit :

  • Être enregistrée auprès des différents ministères
  • Déclarer son personnel
  • Posséder un registre QUOTA.

Le coût d’un permis de travail au Cambodge s’élève en moyenne à 200 US$. Le prix peut grimper jusqu’à 400 US$ selon le certificat de résidence du demandeur, le lieu de l’entreprise ou encore le type de contrat de travail.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Il est recommandé de s’expatrier au Cambodge en ayant déjà un emploi en poche, car les entreprises locales doivent respecter un quota maximal de travailleurs étrangers.

Cambodge : tout savoir avant d'y vivre

Travailler au Cambodge : ce que l’expatrié doit savoir

Le Cambodge est un pays relativement jeune (70 % de la population a moins de 30 ans) qui affiche de belles perspectives en matière de croissance.

De plus, de grands groupes bien connus des Français sont implantés au Cambodge tels que BRED Banque, Decathlon, Peugeot ou encore Vinci.

Parmi les secteurs qui recrutent le plus se trouvent :

  • Le tourisme et l’hôtellerie
  • L’enseignement des langues étrangères
  • Le développement et les ONG
  • L’immobilier
  • La finance.

Les contrats de travail au Cambodge

La majorité des contrats de travail au Cambodge sont des contrats à durée déterminée inférieurs à deux ans. Cependant, les entreprises proposent également des contrats à durée indéterminée.

Des contrats sont également adaptés aux étudiants-stagiaires qui viennent au Cambodge pour valider leur diplôme. Ces derniers sont rémunérés au même titre que les salariés et disposent des mêmes droits et obligations.

Les salaires au Cambodge

Les salaires cambodgiens sont peu élevés, y compris pour les expatriés, mais ces derniers sont cohérents compte tenu du faible coût de la vie. Au Cambodge, pays où il n’existe pas de salaire minimum, le salaire moyen s’élève à 123 US$ par mois.

Les employés peu qualifiés touchent entre 150 et 300 US$ par mois, les techniciens entre 500 et 600 US$ mensuels et les spécialistes au-delà de 1 000 US$.

En moyenne, les futurs expatriés doivent s’attendre à un salaire mensuel moyen compris entre 800 et 1 500 US$. Toutefois, dans certains secteurs particulièrement porteurs, le salaire d’un expatrié peut atteindre 3 000 $.

Les conditions de travail au Cambodge

Au Cambodge, les entreprises qui emploient des expatriés s’alignent généralement avec le modèle des 40 heures hebdomadaires, du lundi au vendredi. 

En théorie, le temps de travail au Cambodge est de 48 heures par semaine, avec un jour de congé obligatoire, généralement le dimanche. Les personnes qui travaillent 48 heures par semaine ont droit à 18 jours de congés par an minimum.

À noter que les jours fériés sont nombreux au Cambodge : 21 au total. Durant les jours fériés, les travailleurs sont au repos. De plus, si un jour férié a lieu un week-end, il est rattrapé la semaine suivante !

Quelle couverture santé pour une expatriation au Cambodge ?

La question de la couverture santé doit impérativement se poser avant de s’expatrier au Cambodge. Le pays est, en effet, loin d’offrir les mêmes standards qu’en Europe en matière de soins.

Une qualité de soins éloignée des standards occidentaux

Au Cambodge, les établissements publics de santé sont peu développés et mal équipés. Cela rend la qualité des soins globalement insuffisante.

La norme pour les expatriés est de se tourner vers des cliniques privées afin de se  faire soigner pendant leur expatriation. Cela permet de bénéficier d’une qualité de soins conforme aux attentes françaises.

Par ailleurs, faute d’une offre de soins convenable sur place, il n’est pas rare de devoir être évacué vers une autre localité, voire un pays voisin afin d’être mieux pris en charge.

Or, les rapatriements et les soins dispensés par les établissements privés coûtent cher. Souscrire à une assurance privée devient alors indispensable.

Souscrire une assurance santé internationale pour une expatriation sereine

L’assurance santé privée est nécessaire pour un expatrié au Cambodge. Celle-ci permet une meilleure couverture des dépenses de santé dans le secteur privé (en particulier les frais d’hospitalisation).

En outre, l’assurance internationale permet d’anticiper les éventuels frais d’évacuation ou de rapatriement.

Il existe en général deux possibilités pour s’assurer pendant son expatriation :

  • La Caisse des Français de l’Étranger
  • Une assurance dite au 1er euro.

Chaque assurance possède ses propres avantages et défauts (tiers payant, prise en charge ou exclusion des maladies chroniques, etc.).

Dans tous les cas, ce type d’assurance permet de bénéficier d’une couverture satisfaisante et d’une assistance efficace lors d’une expatriation au Cambodge.

Questions fréquentes pour s’expatrier au Cambodge

Quels sont les documents nécessaires pour travailler au Cambodge ?

Un Français doit posséder un permis de travail et résider de manière légale au Cambodge grâce à un visa business pour pouvoir travailler dans le pays.

Est-il sûr de s’expatrier au Cambodge ?

Oui, le Cambodge est un pays relativement sûr pour les expatriés.

False
undefined
Satisfaction client
4.7

Enquête de satisfaction client Expat Assurance – Juillet 2020

Voir les avis

Cacher les avis

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé aux USA

[Édition 2021]
Découvrez les conseils des experts de l’assurance maladie aux USA et apprenez à choisir votre assurance santé :

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé au Mexique [Édition 2021]
Apprenez tout ce qu’il faut savoir pour partir et vivre en tout sécurité au Mexique en tant qu’expatrié :

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé internationale

Partez en toute sécurité, avec la bonne couverture et les bonnes infos !
On vous explique :

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé aux Émirats arabes unis [Édition 2021]

Apprenez tout ce qu’il faut savoir sur le système de santé des Émirats arabes unis et sur les solutions d’assurances existantes pour les expatriés :

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé en Thaïlande [Édition 2021]

Expatriez-vous en toute confiance grâce à notre recueil des informations importantes sur le système d’assurance santé en Thaïlande :

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé au Royaume-Uni [Édition 2021]

Découvrez les particularités du système de santé anglais et tout ce qu’il faut savoir en tant qu’expat au Royaume-Uni :

Prenez rendez-vous avec notre expert en assurance santé internationale

Une consulation avec un expert francophone

Une analyse détaillée de votre situation

Des tarifs adaptés à vos besoins

Rejoignez les 3500 familles qui nous font confiance

Nous sommes là pour vous aider ! Une consultation gratuite permettra de répondre à toutes vos questions.

Ça aussi c'est intéressant :

S’expatrier en Italie est une idée qui a de quoi en séduire plus d’un. Gastronomie mondialement reconnue, douceur de vivre du climat méditerranéen, patrimoine culturel et naturel somptueux : le pays sait charmer les étrangers.
Cambodia
Asia

Être rappelé·e

On le sait, vous êtres très occupé·e, et nous aussi ! Si vous préférez choisir la date et l’heure pour qu’on s’appelle, il vous suffit de le faire grâce au calendrier ci-dessous !

Choisissez un moment qui vous convient

Menu

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

3500 familles

font confiance à Expat Assurance

Satisfaction client
4.7
Enquête de satisfaction client Expat Assurance – Juillet 2020

Expat Assurance no opera en México y el sitio no es accesible para los usuarios mexicanos.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.

Menu