...
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
overlay

Notre guide complet pour comprendre l’importance de l’assurance santé internationale

Notre guide ultime sur l’assurance au 1er euro : le fonctionnement, les avantages et les choix possibles

Notre guide complet sur la CFE : le fonctionnement, les offres et les alternatives

Vivre au Canada [Le Guide]

False
Le guide pour vivre au Canada
De plus en plus de Français envisagent de s’expatrier au Canada, et nombre d’entre eux franchissent le pas chaque année. Mais une telle aventure ne peut pas s’improviser, et il est nécessaire de respecter certaines démarches pour que l’expérience soit réussie.

Sommaire

De plus en plus de Français envisagent de s’expatrier au Canada, et nombre d’entre eux franchissent le pas chaque année.

Une telle aventure ne peut pas s’improviser et il est nécessaire de respecter certaines démarches pour que l’expérience soit réussie.

Suivez le guide pour savoir tout ce qu’il y a à connaître pour vivre au Canada !

6 bonnes raisons de vivre au Canada

Si plus de 100 000 Français vivent actuellement au Canada, c’est que la destination a de nombreux atouts à offrir.

Tour d’horizon des six bonnes raisons d’aller vivre au Canada !

1. S’expatrier au Canada pour son économie dynamique

La plupart des Français qui envisagent de s’expatrier au Canada sont des étudiants ou des actifs à la recherche d’une expérience enrichissante à l’étranger. Parmi les atouts du pays, notons :

  • Son dynamisme économique
  • Des salaires intéressants.

Le Canada est, en effet, caractérisé par un faible taux de chômage (4,9 %) et un taux d’emploi parmi les plus élevés des pays de l’OCDE.

La plupart des grands groupes français et internationaux y sont présents, ainsi que de nombreuses PME et PMI. Il est également assez facile de créer son entreprise sur place. S’expatrier pour travailler au Canada est donc très fréquent.

2. Expatriation au Canada : dépaysement et découvertes au rendez-vous

S’expatrier au Canada, c’est également faire la découverte d’autres cultures, celles de l’Amérique du Nord. La proximité avec les États-Unis conduit d’ailleurs de nombreux expatriés à visiter ce pays lors de congés ou de séjours professionnels.

De plus, le Canada offre une nature somptueuse, avec des paysages à couper le souffle.

La francophonie facilite grandement l’expatriation au Canada. Parler français est d’ailleurs une qualité recherchée par les recruteurs.

S’expatrier au Canada est également une excellente opportunité de progresser en anglais, même si le bilinguisme est un atout qui facilite l’installation.

Si tant de personnes désirent s’expatrier au Canada, souvent en famille, c’est également parce que le pays permet d’allier le confort et la modernité des grandes métropoles avec la découverte de sublimes paysages et des étendues sauvages qui le composent.

Partir vivre au Canada

3. Partir vivre au Canada, c’est s’offrir une excellente qualité de vie

Au Canada, il fait bon vivre ! Ce n’est pas pour rien que le pays se retrouve régulièrement sur le podium des pays les plus agréables à vivre.

La qualité de vie dont bénéficient les expatriés dans le pays explique aussi pourquoi immigrer au Canada est une aventure qui connaît tant de succès.

Le pays propose tous les avantages des grandes villes modernes de l’Amérique du Nord, mais la nature et les grands espaces ne sont jamais loin.

En été comme en hiver, il est tout à fait possible de s’évader et de profiter de paysages somptueux lors de son temps libre, ainsi que d’une offre de loisirs et de culture riche et diversifiée. Et pourquoi pas, à l’occasion, visiter les États-Unis, frontaliers.

4. L’accueil des Canadiens

Les Canadiens sont connus pour leur côté chaleureux, positif et bon vivant. En plus d’avoir le sens de l’accueil, ils ont la réputation d’être très ouverts d’esprit.

Ils n’hésitent pas à aider les nouveaux arrivants, ce qui facilitera grandement votre intégration dans votre nouveau pays d’accueil.

En plus des Canadiens eux-mêmes, ces derniers ont une cuisine goûteuse à offrir : poutine et sirop d’érable raviront les plus gourmands !

5. L’ambiance des grandes villes

Que ce soit Ottawa, la capitale, Québec, Vancouver ou encore Toronto, les mégapoles canadiennes regorgent d’activités pour tous.

Chaque ville canadienne possède une identité et une ambiance qui lui est propre ! Tous les expatriés au Canada trouvent une ville qui leur convient et dans laquelle ils peuvent s’épanouir.

Les grandes villes canadiennes sont dynamiques, mais restent pour autant très agréables à vivre.

6. Vivre au Canada pour améliorer son anglais

Ce grand pays qu’est le Canada possède deux langues officielles. La première est l’anglais, suivie du français.

Cette destination offre donc un sentiment de sécurité linguistique aux expatriés qui ne sont pas encore complètement à l’aise avec la langue de Shakespeare. En effet, vous n’éprouverez pas de problème de communication au Québec, mais vous aurez en parallèle la possibilité de pratiquer votre anglais.

Les formalités d’immigration incontournables pour s’expatrier au Canada

S’expatrier au Canada ne s’improvise pas, car certaines démarches administratives sont obligatoires. Découvrons les formalités à accomplir pour partir vivre dans le pays à la feuille d’érable.

Comment s’expatrier au Canada en accord avec les règles d’immigration ?

L’entrée sur le territoire canadien est très réglementée et les contrôles sont vigilants. Le Canada est un État fédéral : la réglementation peut varier d’une province à l’autre, notamment au Québec.

Pour ne pas être refoulé à la frontière, il convient donc de se renseigner sur les justificatifs à fournir et les démarches à accomplir suivant sa situation personnelle.

Une autorisation de voyage électronique suffit pour les séjours de moins de six mois. Mais ce document ne vaut pas un permis d’études ou de travail et est insuffisant pour une expatriation au Canada.

L’obtention d’un permis de séjour avant le départ est souvent incontournable, et il en existe plusieurs types.

Le permis d’études

Le permis d’études est limité à la durée du cursus et nécessite une lettre d’admission d’un établissement canadien pour être obtenu.

Une certification d’acceptation spécifique est requise pour le Québec.

Les programmes de mobilité pour les jeunes

Les programmes de mobilité pour les jeunes (PVT, Stage Coop international, etc.) sont destinés aux jeunes de 18 à 35 ans qui souhaitent travailler pendant leur séjour au Canada et sont soumis à des quotas annuels.

Les visas temporaires ou permanents

Ces visas dépendent de la profession exercée et nécessitent en général une promesse d’embauche ou des justificatifs sur la capacité à occuper un poste en tension.

Montréal, une belle ville où s'expatrier au Canada

Le permis de travail est incontournable pour aller vivre au Canada

Le permis de travail est presque toujours obligatoire au Canada. Certains titres de séjours permettent de travailler (comme par exemple le permis d’études). 

Les stages, rémunérés ou non, sont considérés comme des emplois au Canada, et sont soumis à la détention d’un permis.

Le travail illégal est vivement réprimé au Canada et peut valoir une interdiction de séjour à celui qui s’en rend coupable, même par négligence.

Certaines professions sont fermées aux étrangers et d’autres nécessitent la validation de certaines compétences pour pouvoir être exercées par des expatriés.

La meilleure solution pour s’expatrier au Canada est donc d’avoir un emploi garanti à l’arrivée. En effet, ceci facilite considérablement l’obtention des titres et des permis, d’autant plus que trouver un emploi sur place peut prendre du temps.

Les différents programmes d’immigration 

Il existe plusieurs programmes pour immigrer au Canada. Les principaux sont :

Résidence temporaire et résidence permanente : quelle différence ?

Il existe au Canada deux types de résidence :

  1. Le visa temporaire : comme son nom l’indique, ce visa est temporaire et bénéficie donc d’un terme, comme le visa de travail, le visa étudiant ou encore le visa de visiteur
  2. La résidence permanente : celle-ci permet à son titulaire de résider de façon permanente, sans date de fin.

Comment obtenir une carte de résident permanent au Canada ?

La carte de résident permanent (ou carte RP) est la preuve officielle que vous avez le statut de résident permanent du Canada.

Si vous êtes un nouveau résident permanent, sachez que vous recevrez automatiquement votre première carte par la poste, après votre arrivée au Canada. Cela fait, en effet, parti du processus d’immigration. Vous n’avez donc pas à présenter une demande.

Pour être admissible à une carte RP, vous devez :

  • Être un résident permanent du Canada
  • Être effectivement présent au Canada
  • Ne pas faire l’objet d’une mesure de renvoi
  • Ne pas être citoyen canadien
  • Ne pas être reconnu coupable d’une infraction liée à une mauvaise utilisation d’une carte RP.

Votre assurance santé internationale en 2 minutes.

Comparez les prix gratuitement en quelques clics.

Fini la galère avec votre assurance santé !

Ne vous prenez pas la tête, on est là pour vous aider. Prenez rendez-vous avec un de nos experts en assurance et on vous trouvera le bon contrat, au bon prix.

Fini la galère avec votre assurance santé !

Satisfaction client
4.7/5

Finie la galère avec votre assurance santé à l'étranger!

Satisfaction client
4.7/5

Couverture sociale et imposition de l’expatrié français au Canada

Une expatriation implique parfois des changements au niveau de la fiscalité qu’il est important de ne pas laisser au hasard.

Où payer ses impôts ?

Avant même de s’expatrier au Canada, il est nécessaire de se renseigner sur son futur statut fiscal.

Si l’expatrié devient résident fiscal canadien, il est soumis au régime local d’imposition pour la déclaration et le paiement de ses impôts.

Des accords existent entre la France et le Canada pour éviter la double imposition. Cependant, il convient de se renseigner, car certains impôts resteront dus en France même pendant l’expatriation au Canada. C’est le cas par exemple du paiement de la taxe foncière pour les biens immobiliers détenus dans l’hexagone.

L’importance d’une couverture maladie pour vivre au Canada

La Sécurité sociale française ne couvre plus ses assurés en cas d’expatriation au Canada, à l’exception des travailleurs détachés.

Grâce à des accords passés entre le Canada et la France certains expatriés peuvent bénéficier du système d’assurance maladie public canadien :

  • Les stagiaires
  • Les étudiants
  • Les résidents permanents.

En revanche, les PVTistes doivent souscrire une assurance privée spécifique pour la couverture de leurs soins médicaux sur place.

Il est fortement conseillé de souscrire une assurance santé internationale pour compléter l’assurance locale ou pour bénéficier d’une couverture complète.

C’est également un moyen de bénéficier :

  • De garanties élargies
  • De l’indispensable assistance rapatriement
  • Du remboursement des soins reçus hors du Canada.

5 bonnes raisons de souscrire une assurance médicale internationale

Souscrire une assurance maladie internationale au Canada vous permet :

  1. D’accéder à un système de santé privé de qualité
  2. De profiter d’une assurance adaptée au mode de vie d’expatrié, car celle-ci offre une prise en charge médicale au Canada, mais également dans d’autres pays
  3. De maîtriser vos dépenses de santé : les frais de soins de santé au Canada sont très élevés. Ne pas avoir d’assurance médicale internationale vous expose à des dépenses médicales onéreuses
  4. De vous faire soigner plus rapidement : les listes d’attente pour recevoir certains traitements ou pour consulter certains spécialistes dans des établissements publics sont longues
  5. De choisir votre médecin : une assurance médicale internationale offre plus de souplesse en ce qui concerne le choix d’un médecin généraliste ou d’un spécialiste ainsi que le choix de l’établissement hospitalier ou des horaires de consultation.

La retraite de l’expatrié au Canada

L’adhésion à l’assurance vieillesse de la Caisse des Français de l’Étranger (CFE) n’a pas vraiment d’intérêt pour les Français qui ont choisi de s’expatrier au Canada. En effet, un accord bilatéral existe et leur permet de toucher une pension au prorata du temps travaillé sur place.

Afin d’être sûr de bénéficier de ses droits le moment venu, il faut veiller à conserver tous ses justificatifs.

Comment s'expatrier au Canada pour profiter de paysages somptueux ?

Se loger pendant son expatriation au Canada

Il est généralement assez aisé de trouver un logement au Canada. Songez d’abord au type de bien que vous recherchez et voyez si la location ou l’achat vous correspond le mieux.

Où s’expatrier au Canada ?

Les villes de Montréal, de Toronto et de Vancouver sont celles qui séduisent le plus d’expatriés français au Canada. Ce ne sont toutefois pas les seules villes où il fait bon vivre au pays des caribous.

Montréal, la ville à la française outre-Atlantique

La capitale de la région du Québec est souvent la destination qui vient en tête pour les expatriés français. Le fait que ça soit la ville où le français est le plus parlé y est sans doute pour quelque chose.

Cette destination est donc idéale pour ceux qui veulent s’immerger en douceur dans la langue anglaise.

Ville dynamique et agréable à vivre, Montréal fascine par la multiculturalité qui la définit, dans une architecture à l’européenne. Vous trouverez toujours quelque chose à faire dans cette ville considérée comme la capitale culturelle du pays.

Toronto, la ville à l’américaine

Toronto est la plus grande ville du Canada et la capitale de l’Ontario. Cette ville, qui est le centre financier du pays, attire de nombreux expatriés en quête de travail.

Sa qualité de vie et la sécurité qui y règne sont les atouts très souvent mis en avant par les expatriés de Toronto.

Vancouver, pour les citadins qui aiment la nature

Vancouver, en Colombie-Britannique, se retrouve presque systématiquement sur le podium des classements des villes du monde ayant la meilleure qualité de vie. Cela lui vient, entre autres, de sa qualité de vie et du fait d’être une ville green par excellence.

Vancouver est l’une des villes les plus multiculturelles du pays : presque la moitié de ses habitants ne sont pas de langue maternelle anglaise.

Cette ville se démarque également de ses voisines par un climat plus doux et des hivers moins rudes.

Les artistes se plaisent à Vancouver puisqu’il s’agit de la ville canadienne ayant la scène artistique la plus vivante. De plus, les possibilités d’emploi sont très nombreuses.

Ottawa, la capitale dynamique

Ville jeune et dynamique, la capitale du Canada séduit de plus en plus d’expatriés. Les atouts qui lui sont souvent cités sont la qualité de vie, un taux de criminalité extrêmement bas, ainsi qu’un taux de chômage relativement faible.

Trouver un logement en location pour vivre au Canada

De nombreux nouveaux arrivants choisissent de louer mensuellement un appartement. Comme dans n’importe quel pays, les logements sont plus abordables hors des grandes villes.

Comptez au moins 350 $ par mois pour louer une chambre et au moins 2 000 $ par mois pour louer un grand appartement ou une grande maison.

Les petites annonces des journaux locaux sont une mine d’or pour trouver le logement de vos rêves (à la location ou à l’achat).

Les sites Rentboard et PadMapper sont très utiles pour trouver un logement en location à travers le pays.

Un accord verbal est suffisant au Canada pour s’engager auprès d’un propriétaire, mais la signature d’un bail est préférable, bien que pas obligatoire.

Les locations ont généralement une durée d’un an, mais il existe également des locations à la semaine et au mois.

Notez qu’un propriétaire a le droit de vous demander une preuve d’emploi ou des justificatifs pour s’assurer que vous n’êtes pas endetté.

Acheter un bien pour partir vivre au Canada

Si vous voulez acheter une maison, il vous faudra sans doute prendre une hypothèque.

Les banques et les autres institutions prêteuses consentent des prêts hypothécaires. La plupart des banques demandent de payer au moins 10 % du coût de la maison avec vos économies.

Bon à savoir : La Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) est l’organisme national responsable de l’habitation.

Pourquoi s’expatrier au Québec plutôt que dans une autre province ?

Si on se demande pourquoi immigrer au Québec plutôt que dans une autre province du Canada, la réponse la plus évidente qui vient à l’esprit est évidemment la francophonie. C’est, en effet, un moyen de réaliser une expatriation en minimisant le stress lié à la barrière de la langue.

La langue française permet également de faciliter son intégration sur place, et notamment celle des enfants qui pourront être scolarisés dans des classes francophones.

Dans les faits, la majorité des expatriés français au Canada ont d’ailleurs opté pour une installation au Québec.

La province présente les mêmes atouts que le reste du pays en matière de qualité de vie et d’opportunités professionnelles, mais même si les autorités locales cherchent elles-mêmes à attirer les expatriés francophones, la concurrence y est aussi rude qu’ailleurs.

Le bilinguisme est dans tous les cas un avantage certain partout dans le pays, y compris dans les provinces anglophones. Celles-ci comptent également d’importantes communautés francophones qui permettront de rapidement se sentir bien dans son nouveau pays de résidence.

Couple qui a choisi de s'expatrier au Canada

Aller vivre au Canada : ce qu’il faut savoir

Bien que partir vivre au Canada ne vous expose pas à un immense choc culturel, il est important d’avoir connaissance de certains aspects avant votre départ.

Quel est le coût de la vie au Canada ?

Le coût de la vie au Canada varie selon l’endroit où vous décidez de vous établir. Ce dernier est, en moyenne, 11 % plus élevé qu’en France.

Il faut savoir que les dépenses du ménage peuvent atteindre la moitié du salaire net. Parmi ces dépenses figurent :

  • Le logement
  • Le chauffage et les services publics
  • La nourriture
  • Les vêtements
  • L’assurance maladie
  • Le transport.

Découvrez dans le tableau ci-dessous le prix moyen de certains produits pour avoir un ordre d’idée du coût de la vie au Canada :

ProduitPrix (équivalent en euros)
Repas dans un restaurant bon marché14,84 €
Menu dans un fast-food8,90 €
Bière pression locale (0,5 L)4,82 €
Cappuccino3,40 €
Lait (1 L)1,94 €
Riz (1 kg)3 €
Oeufs (boîte de 12)2,92 €
Tomates (1 kg)3,50 €
Eau (1,5 L)1,70 €
Ticket de bus2,41 €
Entrée au cinéma10,76 €

Zoom sur les taxes au Canada

Il existe au Canada un certain nombre de taxes :

  • Taxe sur les produits et les services (TPS) : il s’agit d’une taxe fédérale de 5 % qui est équivalente à la TVA française
  • Taxe de vente provinciale (TVP) : il s’agit d’une taxe comprise entre 7 et 10 % sur de nombreux articles neufs ou usagés mise en place par les provinces du Québec, du Manitoba, du Saskatchewan et de la Colombie Britannique
  • Taxe de Vente Harmonisée (TVH) : les provinces de la Nouvelle-Écosse, de Terre-Neuve et Labrador, de l’Ontario, du Nouveau Brunswick et de l’Île du Prince Édouard ont imposé la TVH qui regroupe la TPS et TVP. Cette taxe ajoute 15 % au prix de vente des produits et des services.

Ouvrir un compte en banque pendant son expatriation au Canada

Détenir un compte bancaire canadien est important pendant votre expatriation. Pour ouvrir un compte, vous devez prendre rendez-vous au préalable avec l’établissement bancaire de votre choix.

Ouvrir un compte est gratuit, mais certains documents vous seront demandés :

  • Deux pièces d’identité (votre passeport + votre numéro d’assurance sociale ou la preuve que votre statut est légal au Canada)
  • Un document attestant de votre adresse.

Si vous n’avez pas encore ces documents à votre disposition, une personne qui peut confirmer votre identité peut vous accompagner à la banque.

Cette ouverture de compte vous fournira une carte de débit, pour réaliser vos achats et payer vos factures. Attention, toutes les cartes ne permettent pas les paiements en ligne.

Renseignez-vous auprès des établissements bancaires afin de connaître l’offre qui vous correspond le mieux.

Quel permis de conduire pour le Canada ?

Pour être utilisé au Canada, votre permis de conduire français doit être accompagné d’un permis de conduire international.

Au bout de quelques mois au Canada, vous devez obtenir un permis de votre province de résidence (six mois, en général). 

Renseignez-vous auprès de l’organisme responsable de l’émission des permis de conduire de votre province de résidence pour connaître les démarches nécessaires à l’obtention d’un permis de conduire canadien.

Il se peut que vous ayez à repasser un examen de conduite pour obtenir un permis.

La vie quotidienne au Canada

L’anglais est la langue la plus parlée dans la plupart des provinces et des territoires canadiens. Le français est la langue la plus parlée au Québec ainsi que dans certaines régions de l’Ontario, du Nouveau-Brunswick et du Manitoba.

Les organismes d’aide aux immigrants constituent un excellent endroit où rencontrer des gens afin de s’intégrer et de commencer votre nouvelle vie au Canada. Ceux-ci offrent toute une gamme d’activités et de programmes sociaux.

Les organismes d’aide aux immigrants offrent également des programmes de mentorat dans le cadre desquels vous êtes jumelé à un autre immigrant ou à un Canadien qui vous aide à vous établir.

L'expatriation au Canada

Questions fréquentes sur l’expatriation au Canada

Quel est le budget nécessaire pour s’expatrier au Canada ?

Selon les autorités canadiennes, pour une personne seule, il est recommandé d’avoir environ 8 000 € pour réussir son installation.

Est-il possible pour un Français d’obtenir la nationalité canadienne ?

Oui, mais vous devez répondre à certaines conditions :
– Avoir le statut de résident permanent,
– Avoir habité pendant au moins 3 ans sur les 5 dernières années au Canada,
– Avoir produit votre déclaration de revenus,
– Être capable de prouver vos compétences linguistiques,
– Réussir un examen sur vos droits et responsabilités, mais également sur vos connaissances du Canada.

Quel est le salaire minimum au Canada ?

Le salaire minimum au Canada dépend de la législation de chaque province. À l’heure actuelle, le salaire minimum moyen est compris entre 13 et 16 $CAN de l’heure en fonction de la province.

Quelles sont les villes préférées des Français au Canada ?

Les villes préférées des Français au Canada sont Montréal, Ottawa et Vancouver.

True
International
Satisfaction client
4.7

Enquête de satisfaction client Expat Assurance – Juillet 2020

Voir les avis

Cacher les avis

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé aux USA

[Édition 2023]
Découvrez les conseils des experts de l’assurance maladie aux USA et apprenez à choisir votre assurance santé :

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé au Mexique [Édition 2023]
Apprenez tout ce qu’il faut savoir pour partir et vivre en tout sécurité au Mexique en tant qu’expatrié :

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé internationale

Partez en toute sécurité, avec la bonne couverture et les bonnes infos !
On vous explique :

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé aux Émirats arabes unis [Édition 2023]

Apprenez tout ce qu’il faut savoir sur le système de santé des Émirats arabes unis et sur les solutions d’assurances existantes pour les expatriés :

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé en Thaïlande [Édition 2023]

Expatriez-vous en toute confiance grâce à notre recueil des informations importantes sur le système d’assurance santé en Thaïlande :

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé au Royaume-Uni [Édition 2023]

Découvrez les particularités du système de santé anglais et tout ce qu’il faut savoir en tant qu’expat au Royaume-Uni :

Prenez rendez-vous avec notre expert en assurance santé internationale

Une consulation avec un expert francophone

Une analyse détaillée de votre situation

Des tarifs adaptés à vos besoins

Rejoignez les 3500 familles qui nous font confiance

Nous sommes là pour vous aider ! Une consultation gratuite permettra de répondre à toutes vos questions.

Ça aussi c'est intéressant :

Avec ses magnifiques paysages et son climat très agréable, le Bélize attire autant les actifs que les retraités ou les investisseurs du monde entier.
Canada
North America

Être rappelé·e

On le sait, vous êtres très occupé·e, et nous aussi ! Si vous préférez choisir la date et l’heure pour qu’on s’appelle, il vous suffit de le faire grâce au calendrier ci-dessous !

Choisissez un moment qui vous convient

Menu

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

3500 familles

font confiance à Expat Assurance

Satisfaction client
4.7
Enquête de satisfaction client Expat Assurance – Juillet 2020

Expat Assurance no opera en México y el sitio no es accesible para los usuarios mexicanos.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.

Menu