Aux USA, le coût des soins de santé est considérable. Dès lors, pour les Français expatriés, il est indispensable de se doter d’une assurance pour les frais médicaux aux États-Unis. Mais quelles sont les meilleures solutions ?

Choisir une assurance locale

La première possibilité est de souscrire une assurance locale pour couvrir vos frais médicaux aux États-Unis.

Quel est l’intérêt de choisir une assurance américaine ?

Ce choix peut être judicieux si votre entreprise vous propose de prendre en charge tout ou partie des cotisations à une assurance maladie locale. Il s’agit d’une pratique très répandue parmi les grandes entreprises américaines.

Néanmoins, il faut bien garder à l’esprit que cette assurance ne couvrira alors que vos frais médicaux aux États-Unis. Pour les soins effectués dans d’autres pays, et notamment lors de vos séjours en France, vous ne serez pas couvert.

Par ailleurs, avant de faire ce choix il faut bien se pencher sur les garanties incluses. Cela n’est pas toujours simple, tant le système de santé américain est complexe et différent du nôtre.

Quelques notions clés pour comprendre les frais médicaux aux États-Unis

Voici l’explication de quelques termes importants pour comprendre le langage de assurances de santé aux USA.

  • Deductible: c’est la somme à la charge de l’assuré avant que ne commence la prise en charge par l’assurance. C’est donc une sorte de franchise ;
  • Coinsurance: c’est le pourcentage qui reste à la charge de l’assuré sur la partie prise en charge par l’assurance. Il est généralement de 10 à 20% ;
  • Out-of-pocket maximum: c’est la somme annuelle maximale à la charge de l’assuré. Au-delà de cette somme dépensée, l’assurance prend en charge 100% des frais médicaux.

Les assurances et leurs réseaux de soins

Il existe trois grands types d’assurance pour les frais médicaux aux États-Unis :

  • les HMO (Health Maintenance Organization) : ces assurances, souvent les moins chères, imposent un médecin généraliste référent (primary care provider) avant toute visite chez un spécialiste, et ne prennent en charge que les soins effectués au sein de leur réseau de praticiens et d’établissements hospitaliers ;
  • les PPO (Preferred Provider Organization) sont les plus flexibles, puisqu’elles n’imposent pas de médecin référent et qu’elles prennent en charge une partie des frais médicaux réalisés en dehors de leur réseau ;
  • les EPO (Exclusive Provider Organization) se trouvent à mi-chemin, puisqu’elles n’imposent pas de médecin référent mais ne couvrent que les soins effectués dans leur réseau.

Choisir une assurance internationale française pour couvrir ses frais médicaux aux États-Unis

Une autre possibilité pour se doter d’une couverture santé aux USA est de faire appel à une compagnie d’assurance française spécialisée dans la couverture maladie pour expatriés.

Les assurances au premier dollar

La plupart des compagnies proposent des assurances dites « au premier dollar ». Celles-ci prennent en charge tous vos frais médicaux à partir du premier dollar dépensé, d’où leur nom.

Les assurances au premier dollar couvrent généralement vos frais de santé dans le monde entier, y compris en France. Cette solution permet de choisir la compagnie et le contrat qui vous conviennent le mieux en termes de budget et de garanties

Par ailleurs, ces compagnies sont celles qui offrent le plus de services. Elles sont notamment bien implantées aux États-Unis où elles disposent de partenariats avec des réseaux de soins de qualité.

La CFE

La Caisse des Français de l’Étranger est l’assurance santé « traditionnelle » des expatriés français. Il s’agit d’un organisme privé chargé d’une mission de service public par délégation de l’État.

Sorte de sécurité sociale pour expatriés, elle prend en charge les frais médicaux selon les barèmes de la « Sécu ». Les remboursements sont donc très largement insuffisants étant donné les montants très élevés des soins médicaux aux USA.

Les personnes faisant le choix de la CFE comme assurance pour leurs frais médicaux aux États-Unis devront donc souscrire également une complémentaire, pour bénéficier d’une couverture maladie correcte.