...
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
overlay

Notre guide complet pour comprendre l’importance de l’assurance santé internationale

Notre guide ultime sur l’assurance au 1er euro : le fonctionnement, les avantages et les choix possibles

Notre guide complet sur la CFE : le fonctionnement, les offres et les alternatives

Offres pour entreprises

Travailler aux USA : le guide

False
Comment travailler aux USA
Découvrez les démarches à accomplir pour partir travailler aux États-Unis ainsi que toutes les informations utiles à connaître pour trouver un emploi en tant que Français.

Sommaire

Première puissance mondiale, les USA regorgent d’opportunités professionnelles attractives pour les travailleurs français hautement qualifiés.

Partir vivre aux USA et y travailler ne s’improvise cependant pas. Il existe de nombreuses démarches à réaliser avant de pouvoir y exercer un emploi rémunéré en toute légalité.

Découvrez les démarches à accomplir pour partir travailler aux États-Unis ainsi que toutes les informations utiles à connaître pour trouver un emploi en tant que Français.

Checklist des démarches à accomplir pour travailler aux USA

Voici une checklist qui récapitule les différentes démarches administratives à accomplir pour partir travailler aux USA en tant qu’expatrié français :

  • Obtenir un visa de travail
    • Déterminer le bon visa à demander en fonction de sa situation personnelle
    • Obtenir une offre d’emploi validée par les services d’immigration américains
    • Introduire une demande de visa travail à l’ambassade ou dans l’un des consulats des États-Unis
    • Réaliser un entretien individuel et un examen médical à l’ambassade ou au consulat
    • Payer le montant requis pour la demande de visa (entre 160 et 450 $)
  • Obtenir un SSN (Social Security number).

Zoom sur les démarches administratives pour travailler aux USA

Pour partir travailler aux États-Unis, il est indispensable d’obtenir au préalable un visa de travail. Il est également nécessaire d’obtenir un numéro de sécurité sociale avant de pouvoir débuter son activité professionnelle.

L’obtention d’un visa de travail : étape indispensable pour partir travailler aux États-Unis

Il existe une multitude de visas pour travailler aux États-Unis. Chaque demandeur doit choisir le bon visa en fonction de plusieurs critères, tels que ses qualifications, la durée de son séjour, la nature de son futur emploi, son âge et sa nationalité.

Un outil est disponible sur le site du U.S. Department of State (Département d’État des États-Unis) afin de déterminer quel visa est nécessaire en fonction de sa situation personnelle.

Le visa pour partir travailler aux États-Unis

Les visas de travail aux États-Unis

Voici les principaux visas de travail disponibles pour travailler légalement aux USA :

VisaPersonnes concernées
LEmployé d’une société internationale muté vers une filiale aux USA
L2Conjoint et enfant de moins de 21 ans d’un travailleur détenteur du visa L
H-2BTravailleur étranger pour un poste temporaire qui ne peut être assuré par un travailleur américain
H-1BTravailleur étranger hautement qualifié (minimum une licence) dans un domaine spécifique
H-2AOuvrier agricole temporaire ou saisonnier
H-3Stagiaire travaillant dans une entreprise américaine ou dans une filiale étrangère
E-1 et E-2Entrepreneur souhaitant créer une entreprise aux USA

Vous pouvez également consulter notre article dédié au visa de travail aux USA afin d’obtenir plus d’informations sur le sujet.

Comment obtenir un visa pour travailler aux USA ?

Vous devez vous rendre à l’ambassade ou dans l’un des consulats des États-Unis afin d’introduire votre demande de visa de travail.

Notez que vous devez obligatoirement posséder une offre d’emploi validée par les services d’immigration américains (DHS – Department of Homeland Security) pour introduire votre demande.

Plusieurs documents sont nécessaires pour constituer votre dossier :

  • Votre passeport en cours de validité
  • Une photo d’identité de moins de six mois
  • L’autorisation de travail I-797 stipulant que l’offre d’emploi a été validée par le DHS
  • Plusieurs pièces justificatives (relevés de compte bancaire, extrait de casier judiciaire, etc.).

Après une analyse approfondie de votre dossier, l’ambassade ou le consulat vous convoque afin de passer un entretien individuel et un examen médical. L’objectif est de vérifier le bien-fondé de votre demande et votre éligibilité à résider et à travailler aux USA.

Si votre demande est acceptée, vous devez régler un montant compris entre 160 et 450 $ en fonction du visa demandé.

L’obtention d’un SSN

Le Social Security number (SSN) est l’équivalent du numéro de sécurité sociale en France.

Le SSN est obligatoire pour les non-citoyens qui souhaitent travailler aux États-Unis. Ce numéro d’identification unique permet de déclarer les salaires d’un travailleur à l’administration fiscale et de déterminer son éligibilité aux prestations de sécurité sociale.

La demande de SSN est gratuite et peut se faire depuis la France lors de sa demande de visa. Il est également possible de demander son SSN lors de son arrivée aux USA en se rendant dans un bureau de la sécurité sociale.

Fini la galère avec votre assurance santé à l’étranger!

Satisfaction client:
4.7/5

Travailler aux USA : les secteurs qui recrutent et les profils recherchés

La plupart des Français qui parviennent à décrocher un emploi aux USA sont hautement qualifiés ou disposent d’un savoir-faire très spécifique. Certains secteurs d’activité connaissent par ailleurs un manque de main d’œuvre, ce qui peut faciliter la recherche d’emploi pour les travailleurs français.

Parmi les secteurs d’activité les plus porteurs pour les Français aux USA, nous pouvons citer :

  • La mode, la coiffure, l’industrie du luxe et la restauration : ces secteurs d’activité sont particulièrement porteurs en raison de l’excellente réputation du savoir-faire français dans ces domaines. De nombreuses entreprises aux USA sont prêtes à engager des travailleurs Français qui disposent de plusieurs années d’expérience ou d’un savoir-faire unique dans l’un de ces secteurs.
  • L’informatique et les nouvelles technologies : les professionnels de l’informatique et des nouvelles technologies sont également très recherchés aux USA. Les compétences en ingénierie logicielle, en programmation et en cybersécurité constituent une excellente porte d’entrée sur le marché du travail américain. Les grandes entreprises de technologie de la Silicon Valley, telles que Google, Facebook et Amazon, recrutent régulièrement des travailleurs étrangers.
  • La santé : les États-Unis connaissent une pénurie d’infirmières et de professionnels de la santé en général. Il s’agit donc d’une excellente opportunité pour les Français qui évoluent dans le secteur de la santé et qui souhaitent travailler aux USA.
  • L’ingénierie : les ingénieurs français spécialisés dans la mécanique, l’électrique, l’énergie, l’hydraulique, l’informatique ou encore le génie civil sont également très appréciés aux USA.

La finance, le tourisme et l’éducation sont des secteurs qui comprennent également de bonnes opportunités professionnelles pour les Français qui sont motivés et qui maîtrisent l’anglais.

La maîtrise de l’anglais est, en effet, indispensable pour travailler aux USA. Aucune entreprise américaine ne prendra le risque d’engager un travailleur français qui ne dispose pas d’un excellent niveau d’anglais.

Trouver un travail aux États-Unis : mode d’emploi

La recherche d’un emploi pour travailler aux USA en tant que Français est un processus complexe qui demande du temps et une motivation sans faille. Voici les principales étapes à suivre pour être plus efficace lors de ses recherches.

1. Mettre à jour son CV aux normes américaines

La première étape essentielle consiste à mettre à jour son CV afin que celui-ci corresponde aux normes américaines. Un bon CV aux USA doit être concis, direct et précis.

Il est important de préciser que le droit du travail aux USA interdit de mentionner sa situation de famille et son âge sur un CV. Il existe, en effet, des lois anti-discriminatoires strictes. Il est également recommandé d’éviter d’ajouter une photo, sauf si c’est explicitement demandé dans l’offre d’emploi.

2. Créer un profil Linkedin attrayant

Linkedin est un réseau social qui est utilisé par la plupart des entreprises américaines pour le recrutement de nouveaux collaborateurs. Il est donc indispensable de prendre le temps de créer un profil complet et attrayant pour attirer l’attention des recruteurs, mais également pour se constituer un réseau profesisonnel.

3. Consulter les offres d’emploi en ligne

La recherche d’un emploi peut se faire en parcourant les offres d’emploi sur les réseaux sociaux professionnels et les portails d’annonces en ligne.

Parmi les principaux sites spécialisés dans la recherche d’emploi aux USA, nous pouvons citer :

Il peut également être intéressant de contacter des agences de recrutement et d’envoyer des candidatures spontanées auprès de certaines entreprises.

4. Utiliser son réseau

Le réseautage, appelé “networking” aux USA, est une pratique qui consiste à créer, développer et entretenir un réseau relationnel. Il s’agit d’une des méthodes les plus efficaces pour trouver un emploi aux USA.

Il est ainsi conseillé de discuter avec le plus de personnes possibles de son projet professionnel afin d’obtenir des conseils et une éventuelle recommandation.

Faire le choix de travailler aux États Unis

5 façons de partir travailler aux États-Unis en tant que Français

1. Se faire embaucher par une entreprise américaine

La meilleure façon de vivre aux USA et d’y travailler en tant que Français consiste à se faire directement embaucher par une entreprise locale. Cette dernière devient votre sponsor et s’occupe des différentes démarches pour l’obtention de votre visa de travail H1B.

Les États-Unis ont cependant une politique protectionniste qui constitue un véritable obstacle pour les étrangers à la recherche d’un emploi. En effet, à compétences égales, les employeurs ont l’obligation de privilégier la candidature d’un Américain plutôt que celle d’un étranger.

2. Faire un VIE

Le volontariat international en entreprise (VIE) permet à un Français de réaliser une mission professionnelle pendant 6 à 18 mois dans une entreprise française implantée aux USA.

Plusieurs conditions sont requises pour s’inscrire au programme VIE :

  • Avoir entre 18 et 28 ans
  • Avoir un casier judiciaire vierge
  • Avoir un bon niveau d’anglais.

Le principal inconvénient du VIE est que le nombre de places disponibles est très limité par rapport au nombre important de candidatures.

Notez qu’un Français qui réalise un VIE aux USA n’est pas lié par un contrat de travail avec l’entreprise d’accueil. C’est l’agence publique Business France qui gère le contrat et le versement des indemnités mensuelles au volontaire.

3. Demander un transfert inter-société à son employeur français

Une autre manière très intéressante de partir travailler aux États-Unis consiste à se faire transférer par son employeur actuel.

Cette solution est envisageable dans deux cas de figure :

  1. Une entreprise américaine établie en France souhaite transférer un travailleur vers son siège social ou une de ses filiales aux USA
  2. Une entreprise française souhaite transférer un travailleur de France vers une de ses filiales situées aux USA.

Seuls les travailleurs qui sont employés au sein de la société depuis au moins un an peuvent être mutés aux USA. Les travailleurs mutés obtiennent un visa de travail L-1, valable trois ans et renouvelable.

4. Partir travailler aux États-Unis sous le statut « au pair »

Être « au pair » consiste à être hébergé dans une famille d’accueil américaine et de prendre soin de leurs enfants. Il s’agit d’une solution idéale pour partir travailler aux USA à moindre coût grâce à la suppression de toutes les dépenses liées à l’alimentation et au logement.

Plusieurs conditions sont requises pour participer au programme « au pair » aux USA :

  • Avoir entre 18 et 26 ans
  • Être disponible pour partir un an aux États-Unis
  • Avoir le permis de conduire
  • Avoir une bonne maîtrise de l’anglais
  • Avoir un minimum d’expérience dans la garde d’enfants.

5. Job saisonnier aux USA avec le programme Work n Travel

Il est également possible pour les étudiants français de partir travailler aux États-Unis pendant quelques mois grâce au programme Work n Travel.

Plusieurs conditions sont requises pour participer à ce programme :

  • Être étudiant de l’enseignement supérieur dans une école ou une université française
  • Avoir entre 18 et 28 ans
  • Être disponible au moins trois mois entre le 1er juin et le 30 septembre.

Il est nécessaire d’obtenir un visa J-1 afin de pouvoir légalement travailler en tant que saisonnier aux USA.

Comment travailler aux USA ?

Comment travailler aux USA : quelques liens utiles pour concrétiser son projet

Voici quelques liens et contacts utiles pour trouver un emploi et travailler aux USA en tant qu’expatrié français :

Travailler aux États-Unis, les questions fréquentes

Comment partir aux États-Unis pour travailler ?

La manière la plus facile de partir aux États-Unis pour travailler est de se faire embaucher par une entreprise locale, ce qui facilitera grandement l’obtention nécessaire de votre visa.

Est-il possible de partir travailler aux États-Unis sans parler anglais ?

Si votre objectif est de travailler dans une entreprise américaine à temps plein, il est presque impossible d’obtenir un visa de travail sans parler anglais.
Il est, en effet, peu probable qu’un employeur vous sponsorise si vous ne maîtrisez pas suffisamment l’anglais. De plus, vos compétences linguistiques sont également testées au moment de votre entretien individuel à l’ambassade ou au consulat.

Quels sont les secteurs qui recrutent le plus aux USA ?

La finance, l’informatique et les nouvelles technologies, l’ingénierie spécialisée, la restauration, l’enseignement, la mode et l’industrie du luxe ainsi que le tourisme sont des secteurs qui recrutent aux États-Unis.

True
Guide de l'expatrié

eBook gratuit !

Le guide de l’expatrié [Édition 2024]

Préparez votre expatriation le plus sereinement possible, peu importe votre destination. Voici la checklist de l’expatrié :

Les données collectées par Expat International Care sont nécessaires afin de répondre à votre demande, vous proposer un contrat adapté à vos besoins, et faciliter la souscription de votre contrat d’assurance. En cas d’accord de votre part, vos données sont également collectées à des fins de prospection commerciale. Les données suivies d’un (*) sont obligatoires. A défaut, nous ne pourrons valablement traiter votre demande. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données et sur vos droits, consultez notre Politique en matière de protection des données personnelles.

Expatriée depuis 2016, Charlotte est bien placée pour savoir qu’il est essentiel d’avoir une bonne assurance santé à l’étranger : entre appendicite, problèmes dentaires et infections nécessitant des opérations, elle a pu compter sur Expat Assurance dans ces moments difficiles. Sur notre blog, Charlotte vous donne des conseils pour préparer votre expatriation en Amérique du Sud, en Asie, au Moyen Orient et un peu partout dans le monde !

Prenez rendez-vous avec notre expert en assurance santé internationale

Une consultation avec un expert francophone

Une analyse détaillée de votre situation

Des tarifs adaptés à vos besoins

Rejoignez les 5000 familles qui nous font confiance

Les données collectées par Expat International Care sont nécessaires afin de répondre à votre demande, vous proposer un contrat adapté à vos besoins, et faciliter la souscription de votre contrat d’assurance. En cas d’accord de votre part, vos données sont également collectées à des fins de prospection commerciale. Les données suivies d’un (*) sont obligatoires. A défaut, nous ne pourrons valablement traiter votre demande. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données et sur vos droits, consultez notre Politique en matière de protection des données personnelles.
Nous sommes là pour vous aider ! Une consultation gratuite permettra de répondre à toutes vos questions.
Les données collectées par Expat International Care sont nécessaires afin de répondre à votre demande, vous proposer un contrat adapté à vos besoins, et faciliter la souscription de votre contrat d’assurance. En cas d’accord de votre part, vos données sont également collectées à des fins de prospection commerciale. Les données suivies d’un (*) sont obligatoires. A défaut, nous ne pourrons valablement traiter votre demande. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données et sur vos droits, consultez notre Politique en matière de protection des données personnelles.

Ça aussi c'est intéressant :

Découvrez vers quel hôpital à New York vous tourner en cas de besoin et quels sont les prix pratiqués.
USA
North America

Menu

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Offres pour entreprises

Être rappelé·e

On le sait, vous êtres très occupé·e, et nous aussi ! Si vous préférez choisir la date et l’heure pour qu’on s’appelle, il vous suffit de le faire grâce au calendrier ci-dessous !

Choisissez un moment qui vous convient

5000 familles

françaises nous font confiance

Satisfaction client
4.7

Enquête de satisfaction client Expat Assurance – Juillet 2020