L’assurance maladie en Suisse pour un étranger : quelles solutions ?

assurance-maladie-suisse-etranger

Sommaire

Envisager de faire soigner sans assurance maladie en Suisse est pour un étranger une très mauvaise idée !

La médecine pratiquée dans le pays est de très bonne qualité, mais elle coûte aussi très cher, et suivant la situation de chacun (touriste, expatrié, étudiant…), les modalités de prise en charge et les obligations légales diffèrent.

Le fonctionnement de l’assurance maladie en Suisse

LAMal : l’assurance maladie obligatoire

En Suisse, il existe un système d’assurance maladie obligatoire, régi par la loi fédérale sur l’assurance maladie (LAMal) mais dans lequel des assureurs privés (ou caisses maladie) sont chargés de la gestion de la couverture médicale obligatoire des résidents.

Cette assurance obligatoire couvre les frais de médecine générale, d’hospitalisation en division commune, de maternité, ainsi que les médicaments prescrits.

Certains actes de préventions peuvent aussi être pris en charge, comme les vaccinations. En revanche, les soins dentaires et d’optique sont très mal remboursés.

Les tarifs des soins

Pour les personnes assurées, la santé coûte cher, notamment parce que les caisses maladie appliquent toutes des franchises (reste à charge annuel) plus ou moins importantes avant de rembourser leurs assurés, ainsi qu’une participation journalière de 13 euros en cas d’hospitalisation et une quote-part de 10% sur chaque acte remboursé (avec un plafonnement annuel).

Les soins sont aussi très chers : une simple visite chez un généraliste peut s’élever a plus d’une centaine d’euros, puisque chaque consultation est facturée au temps, par tranche de 5 minutes (15 euros pour les 5 premières minutes, 60 euros pour une consultation de 20 minutes).

Et pour les étrangers non couverts par l’assurance maladie en suisse, les tarifs ne sont pas régulés.

Droits et obligations vis-à-vis de l’assurance maladie en Suisse pour un étranger

En cas d’expatriation

L’affiliation au système d’assurance maladie en Suisse est obligatoire pour un étranger résident. Le choix d’une caisse d’assurance doit obligatoirement être fait durant les trois premiers mois de l’expatriation.

Il existe quelques exceptions à cette obligation. Un étudiant étranger peut ne pas s’affilier à l’assurance maladie Suisse s’il peut justifier d’une couverture maladie suffisante (mutuelle étudiante ou assurance santé internationale).

Les travailleurs étrangers détachés sont également dispensés de cette affiliation, puisqu’ils relèvent toujours de l’assurance maladie française.

Les travailleurs frontaliers ont pour leur part un droit d’option : ils sont libres d’adhérer au régime d’assurance maladie Suisse, ou de rester assurés auprès de la Sécurité sociale française.

Pour les séjours courts

Il n’y a aucune obligation de souscrire une assurance maladie en Suisse pour un étranger présent dans le pays pour un séjour touristique.

La CEAM (Carte Européenne d’Assurance Maladie), également nommée EKVK en allemand et TEAM en italien, est valable dans le pays.

Elle permet d’accéder aux prestations de santé dans les mêmes conditions que les assurés suisses, sans démarche préalable autre que la demande de la carte à sa caisse d’assurance maladie avant de partir pour la Suisse.

Généralement, il faut avancer les frais avant de demander le remboursement à l’assurance maladie Suisse ou à la Sécurité sociale, et une participation aux dépenses est demandée.

Intérêt de souscrire une assurance internationale

Pourquoi souscrire une assurance maladie en suisse pour un étranger ?

Quel que soit le mode d’assurance maladie utilisé en Suisse pour la couverture des frais de santé d’un étranger, il est presque toujours insuffisant compte tenu des coûts de la santé sur place.

Il est donc fortement recommandé à un étranger relevant de l’assurance maladie suisse ou utilisant sa CEAM de souscrire une assurance santé internationale, ou une complémentaire locale pour expatrié, afin de bénéficier de meilleurs remboursements pour les soins divers et l’hospitalisation.

Des garanties complémentaires

L’avantage de l’assurance internationale est de suivre l’assuré partout dans le monde, en lui permettant d’utiliser son assurance maladie en Suisse ou pour un voyage à l’étranger, par exemple en France.

Un contrat de ce type peut être souscrit sous forme d’assurance au 1er euro, ou sous la forme d’un pack CFE + complémentaire.

L’utilisation d’un comparateur aidera à trouver le contrat le mieux adapté aux besoins individuels en termes d’assurance maladie pour un étranger en Suisse.

Mais il y a des limites :

  • Le questionnaire de santé est exigé par tous les assureurs privés et peut avoir des répercussions sur la prime d’assurance ou les garanties couvertes
  • Tous les assureurs ne couvrent pas la Suisse
  • L’adhésion à une assurance santé internationale ne dispense pas de l’adhésion au système d’assurance maladie en Suisse pour un étranger.

Prenez rendez-vous avec nos experts en assurance!

Nous sommes là pour vous aider ! Une consultation gratuite permettra de répondre à toutes vos questions.

Ça aussi c'est intéressant :

Menu

Voir les tarifs en 2 clics !

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.