[Guide] Choisir une bonne assurance santé pour le Vietnam

assurance-sante-vietnam

Sommaire

Avoir une bonne assurance santé au Vietnam, que l’on soit expatrié ou voyageur, c’est la garantie de pouvoir être pris en charge rapidement et sans trop dépenser.

Car contrairement à ce qu’on peut croire, et malgré des tarifs relativement bas en apparence, les frais de santé peuvent vite grimper sur place.

Faut-il souscrire une assurance santé au Vietnam ?

L’assurance santé au Vietnam pour les étrangers

Il existe au Vietnam un système d’assurance santé universel auquel les résidents étrangers salariés ont l’obligation de souscrire, mais le niveau des prestations offertes est très faible.

Pour tous les autres, il ne faut pas compter sur la Sécurité sociale française qui ne prend en charge les dépenses de santé à l’étranger que de façon très exceptionnelle.

Le secteur privé vietnamien, un passage obligé pour les étrangers

On dit souvent que les frais de santé sont relativement abordables pour les étrangers au Vietnam, mais on parle surtout des tarifs pratiqués dans les établissements publics.

Dans les faits, la qualité du service y est rarement satisfaisante en raison du faible niveau d’équipement et de l’engorgement de ces structures.

Pour être correctement et rapidement pris en charge, et pour trouver des médecins bilingues ou trilingues, un étranger doit en fait souvent se tourner vers les cliniques privées et hôpitaux internationaux, concentrés dans les grandes villes, et même être évacué vers un pays voisin mieux équipé tel que Singapour.

Tout cela a un coût important qui est à la charge du malade s’il n’a pas souscrit d’assurance santé au Vietnam : jusqu’à 100 euros pour une consultation de généraliste en clinique internationale, sans compter les frais de transport ou d’hospitalisation.

Les assurances internationales, alliés de votre santé au Vietnam

La souscription d’une assurance santé pour le Vietnam auprès d’une compagnie d’assurance internationale française est une pratique très répandue chez les voyageurs et les expatriés, car elle permet d’être bien couvert, partout dans le monde et pas seulement au Vietnam.

Ces produits offrent normalement les garanties essentielles que sont les frais de santé, d’hospitalisation, et l’assistance rapatriement.

Ces contrats se caractérisent par leur efficacité et leur facilité de gestion, et sont la garantie de pouvoir joindre facilement et à tout moment des conseillers francophones ayant une bonne connaissance du terrain et en mesure d’orienter les assurés dans leurs démarches et vers des établissements sérieux.

Quelle assurance santé souscrire ?

Les assurances internationales au 1er euro : expertise et flexibilité

Souscrire une assurance au 1er euro pour bénéficier d’une assurance santé au Vietnam est une solution adoptée par de nombreux touristes et expatriés, en raison du bon rapport qualité-prix de ce type de contrat.

Les soins de santé sont remboursés dès le premier euro engagé, et il est possible de faire son choix entre de nombreuses formules ou options afin de bénéficier des garanties les plus adaptées à chaque situation.

Le questionnaire médical est obligatoire à la souscription, et peut entraîner des exclusions de garantie ou des surprimes, mais malgré ça, compte-tenu de l’expertise des compagnies qui commercialisent ces contrats, de leur flexibilité et de l’étendue des garanties proposées, c’est une solution tout à fait satisfaisante et souvent recommandée pour un séjour au Vietnam.

La CFE et ses complémentaires : une solution limitée

De nombreux expatriés font le choix d’adhérer à la Caisse des Français de l’Etranger.

C’est une solution sérieuse, mais son offre de base est trop limitée pour constituer une solution d’assurance santé suffisante au Vietnam.

Ses remboursements sont les mêmes que ceux de l’assurance maladie, ce qui est en général trop faible, et l’assurance rapatriement n’est pas couverte par cette offre.

Il faut donc souscrire aussi une complémentaire auprès d’une autre compagnie pour être mieux couvert et remboursé, ce qui augmente le prix de la cotisation totale de cette option d’assurance santé au Vietnam, et peut entraîner des démarches supplémentaires si la gestion de la complémentaire n’est pas centralisée par la CFE.

La CFE ne refuse aucune adhésion et n’applique aucune surprime ni exclusion de garantie pour raisons de santé, ce qui est très intéressant pour les personnes présentant des préexistences médicales.

Mais les compagnies qui commercialisent les complémentaires exigent de leur côté un questionnaire médical, qui peut avoir des conséquences sur les conditions et le prix du contrat.

Prenez rendez-vous avec nos experts en assurance!

Nous sommes là pour vous aider ! Une consultation gratuite permettra de répondre à toutes vos questions.

Ça aussi c'est intéressant :

Menu

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.