Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
overlay

Notre guide complet pour comprendre l’importance de l’assurance santé internationale

Notre guide ultime sur l’assurance au 1er euro : le fonctionnement, les avantages et les choix possibles

Notre guide complet sur la CFE : le fonctionnement, les offres et les alternatives

Préparer son expatriation [Le Guide]

False
Checklist pour préparer son expatriation
Pour bien préparer son expatriation, prévoyance et organisation sont de rigueur. La réussite d’une expatriation dépend d’un mode d’emploi qu’il est conseillé de suivre avec attention.

Sommaire

Pour bien préparer son expatriation, prévoyance, anticipation et organisation sont de rigueur. 

En effet, une expatriation réussie implique de réaliser de nombreuses démarches indispensables. Pour partir dans de bonnes conditions, découvrez notre check-list de l’expatriation.

Les démarches d’immigration : le point de départ pour bien préparer son expatriation

Une expatriation réussie implique de réaliser différentes démarches indispensables à l’immigration.

Passeports et documents d’identité : indispensables pour devenir expatrié

La première chose à faire est de vous assurer que vos documents d’identité, et ceux des membres de votre famille, sont en règle.

Assurez-vous également que leur durée de validité correspond aux exigences des autorités du pays d’expatriation. Faites-les renouveler le cas échéant.

Attention, car les délais de délivrance de passeports ou de cartes d’identité sont assez longs, même si des procédures accélérées existent.

Visas, titres de séjour et permis de travail

Pour vous rendre à l’étranger, un certain nombre de documents sont nécessaires. Un simple visa ne permet pas toujours de travailler.

Les conditions d’obtention et le nombre de documents obligatoires dont vous avez besoin varient selon votre destination. Il est donc primordial de bien se renseigner, sous peine de se voir reconduit à la frontière ou interdit de travailler ou d’étudier sur place.

Il convient de se préoccuper assez tôt de sa demande de visa ainsi que de l’obtention de son permis de travail en fonction de votre situation.

Certaines obtentions de ces documents sont parfois facilitées par l’employeur grâce au package d’expatriation.

Permis de conduire international

Un permis de conduire international, délivré gratuitement par la préfecture, peut être très utile. Celui-ci doit bien évidemment être accompagné de votre permis de conduire français en règle.

Notez que le permis de conduire français est généralement suffisant en dehors de l’Europe, mais de manière temporaire. Certains pays exigent de réaliser un échange pour un permis local. Renseignez-vous sur les lois en vigueur dans votre futur pays d’accueil.

Inscription au registre des Français établis hors de France

Cette démarche n’est pas obligatoire pour déménager à l’étranger, mais elle est vivement conseillée pour pouvoir bénéficier d’aides ou pour faciliter certaines démarches administratives.

La check-list des démarches administratives préalables à une expatriation

Les démarches administratives sont cruciales pour préparer son expatriation. Certaines ne peuvent être réalisées que dans le pays d’accueil, mais la plupart doivent être faites avant le départ, et le plus tôt possible.

Signaler votre changement d’adresse

Préalablement à une expatriation, il est primordial d’organiser son changement d’adresse. Il convient donc de le signaler auprès de La Poste, mais également d’organiser le suivi de son courrier.

N’oubliez pas de signaler votre déménagement à tous les services et administrations concernés :

  • CAF
  • Assurance maladie
  • Assurances
  • Banques
  • Etc.

Démarches auprès des banques

Il est également pertinent de prendre contact avec son conseiller bancaire pour l’informer de son déménagement et en profiter pour obtenir certains conseils pour l’expatriation.

Il est nécessaire, dans la plupart des cas, d’ouvrir un compte dans le pays d’expatriation, mais il n’est pas toujours recommandé de fermer tous ses comptes en France.

Votre conseiller pourra vous aider et également commander des devises étrangères en vue de votre départ.

L’ouverture d’un compte en banque local est une démarche parfois obligatoire et souvent recommandée. Il est dans certains cas possible de réaliser cette démarche avant de déménager à l’étranger.

La résiliation de ses différents contrats

Nombre de contrats dans le pays d’origine deviennent inutiles lors d’une expatriation. Il est donc nécessaire, avant le départ, de les résilier ou les modifier au besoin.

Ces contrats peuvent être les suivants :

  • Assurances
  • Abonnements téléphoniques
  • Internet
  • Énergies
  • Etc.

Comment devenir expatrié et être en règle avec les impôts ?

Réussir son expatriation implique d’être en règle avec les lois en vigueur en France et dans le futur pays de résidence.

Tout expatrié doit se préoccuper de sa situation par rapport aux impôts en informant son centre des finances de son déménagement. Un départ à l’étranger peut effectivement entraîner l’exigibilité immédiate de certaines sommes dues.

Déterminer son futur statut fiscal permet de déterminer les modalités de paiement de ses impôts pendant son expatriation. Cela permet également d’éviter ou de limiter le phénomène de double imposition.

Il est important de se renseigner sur les éventuelles conventions bilatérales entre la France et certains pays (c’est par exemple le cas avec le Canada, l’Australie, le Royaume-Uni et les États-Unis).

Il est donc primordial de déterminer son futur statut de résident fiscal afin de connaître ses droits et ses obligations.

Un conseil à suivre pour l’expatriation : il est nécessaire de penser à prendre en compte dans le budget les impôts locaux des biens immobiliers détenus en France, car ceux-ci seront dus, même pour les non-résidents fiscaux.

Femme qui réalise les démarches de son expatriation

Négocier ses conditions d’expatriation pour conserver son niveau de vie

S’expatrier à l’étranger implique un changement de vie. Une expatriation est le plus souvent professionnelle, ce qui signifie que vous devez négocier au mieux votre départ pour une transition en douceur.

Les conditions d’expatriation à négocier pour une installation sans stress

L’installation et la vie sur place doivent être préparées en amont, il est important d’avoir une idée du coût de la vie. Il est également important de se préoccuper de son logement, de la scolarité des enfants, ou encore de l’emploi de son conjoint quand toute la famille accompagne l’expatrié à l’étranger.

Il faut vérifier si ces points figurent dans le package qui prévoit les conditions d’expatriation, ou de négocier, le cas échéant, des aides en ce sens :

  • Inscription dans un établissement scolaire international
  • Formation ou cabinet de recrutement pour le conjoint
  • Etc.

Il est également important de se renseigner sur les conditions d’imposition dans son pays d’expatriation.

Négocier les conditions financières et matérielles de l’expatriation

Un autre point clé des conditions d’expatriation à connaître et à négocier autant que possible : les revenus. Toute rémunération et tous avantages inclus, la situation financière dans le pays d’accueil doit au moins égaler celle connue en France.

Cela passe par des revenus tenant compte du coût de la vie sur place et du niveau des responsabilités confiées à l’expatrié, mais également des primes et des aides en nature versées pendant ou à l’issue du séjour à l’étranger.

Ne pas négliger l’après-expatriation

Partir vivre à l’étranger est un pari sur l’avenir et une occasion d’épanouissement personnel à long terme. Une expatriation réussie passe donc également par le fait de s’ouvrir aux rencontres sur place afin d’élargir son réseau amical et professionnel.

Selon le pays de destination, il n’est pas toujours facile de nouer des liens avec les locaux, et les relations se limitent parfois seulement à d’autres expatriés, ce qui offre déjà de nombreuses perspectives.

La question du retour en France ne doit pas non plus être négligée, notamment en ce qui concerne les conditions de réintégration au sein d’une entreprise française, sous peine de tirer un bilan mitigé de son expatriation.

La protection sociale, enjeu important des démarches d’expatriation

Pour préparer convenablement une expatriation, il convient de se renseigner sur le système de santé du pays d’expatriation et sur la couverture maladie éventuellement fournie par l’employeur. Cela est d’autant plus vrai pour un départ hors Union Européenne.

Parmi les conditions d’expatriation qui doivent être connues et maîtrisées avant le départ, il y a celles liées à la protection sociale, qu’il s’agisse des droits à la retraite ou à l’assurance maladie.

Famille qui part dans de bonnes conditions pour son expatriation

Connaître ses droits d’expatrié en matière de couverture sociale

Lors de la préparation de son expatriation, il est essentiel de penser à sa protection sociale. Partir s’installer à l’étranger ne permet plus, dans la plupart des cas, de bénéficier de la Sécurité sociale française.

La couverture maladie de l’expatrié et de sa famille dépend effectivement de son statut. À l’exception des travailleurs détachés, les expatriés perdent leurs droits à la Sécurité sociale en France. Il est important de prévenir sa caisse d’assurance maladie et sa mutuelle de son départ.

La majorité des expatriés relève du régime local d’assurance maladie, qui n’est bien souvent, pas suffisant pour couvrir toutes les dépenses de santé de la famille.

Ce régime est rarement suffisant, car ce type de couverture est souvent limité en termes de garanties et de remboursements. Un rapatriement ou des soins reçus durant un séjour en France restent, en effet, à la charge du patient.

Un important conseil pour l’expatriation est donc de souscrire une assurance santé internationale. Il est préférable de s’occuper de cela avant le départ pour avoir le temps de faire son choix et surtout pour être correctement couvert dès l’arrivée dans son nouveau pays de résidence.

Ne pas négliger ses traitements en cours

La continuité du suivi et des soins de santé ne doit pas être négligée lors d’un départ à l’étranger. C’est pourquoi certains documents médicaux comme les derniers examens sanguins ou radiologiques doivent être inclus dans votre valise d’expatriation.

En cas de traitement, il faut prendre ses médicaments avec soi – notamment s’ils ne peuvent être achetés sur place – ainsi que ses ordonnances, si possible traduites.

Attention : certains pays appliquent des règles strictes qui limitent ou interdisent la détention de certaines substances. Enfreindre ces règles peut entraîner la destruction des produits, des amendes, voire des peines de prison.

Choisir son assurance santé avant de partir pour bien préparer son expatriation

Souscrire une assurance santé et rapatriement internationale est donc nécessaire. Cette assurance peut être souscrite, soit en complément au régime local, soit en couverture de première intention.

Quant au choix d’une assurance santé internationale, plusieurs possibilités s’offrent aux expatriés :

Ne pas négliger sa retraite : un indispensable pour s’expatrier correctement

La question des droits à la retraite ne doit pas non plus être négligée lorsque se pose la question de l’expatriation. Si les choses sont assez simples lors d’une expatriation dans l’Union européenne, cela est plus compliqué lors d’une installation ailleurs dans le monde.

Des règles différentes s’appliquent, en effet, en matière de cotisation et de perception des droits suivant le pays de destination. Il convient donc de se renseigner en amont.

Des conventions bilatérales existent, mais ce n’est pas une généralité. Dans bien des cas, un déménagement à l’étranger peut conduire à la perte de certaines annuités ou à une diminution de sa future pension de retraite.

Pour réussir son expatriation sans perdre le bénéfice du temps travaillé à l’étranger, il est toujours possible de continuer à cotiser volontairement en souscrivant à l’assurance vieillesse de la CFE.

Votre assurance santé internationale en 2 minutes.

Comparez les prix gratuitement en quelques clics.

Fini la galère avec votre assurance santé !

Ne vous prenez pas la tête, on est là pour vous aider. Prenez rendez-vous avec un de nos experts en assurance et on vous trouvera le bon contrat, au bon prix.

Fini la galère avec votre assurance santé !

Satisfaction client
4.7/5

Finie la galère avec votre assurance santé à l'étranger!

Satisfaction client
4.7/5

Préparer son expatriation en famille

Réussir une expatriation en famille nécessite de prendre en compte les besoins de chacun.

Penser à la scolarité des enfants

Si vous avez des enfants, anticiper la question de leur scolarité est un sage conseil pour une expatriation réussie.

Le choix de la scolarisation doit être préparé bien avant le déménagement à l’étranger, car il n’est pas toujours possible d’obtenir une place dans l’établissement de son choix.

Plusieurs choix s’offrent à vous quant à la scolarisation de vos enfants :

 Établissement localÉtablissement français à l’étrangerÉcole à distance avec le CNEDÉcole bilingue français-langue locale
Avantages– Immersion totale dans la culture du pays d’accueil– Validation de diplômes reconnus en France– Permet une grande amplitude organisationnelle et vous permet d’être nomade
– Permet de suivre les programmes français
– Vos enfants étudient et évoluent dans deux langues tout au long de l’année
– Rencontre avec des enfants d’expatriés et des enfants locaux qui apprennent le français
Inconvénients– Les diplômes ne sont pas nécessairement reconnus par l’Éducation nationale française– Certains établissements exigent la réussite de tests de connaissances ou un examen médical
– Les listes d’attente sont parfois longues et ces établissements ne sont pas présents partout
– Demande de la discipline et de l’organisation– Établissements plus rares et souvent plus onéreux que les autres options

La scolarisation d’un établissement français à l’étranger est souvent considérée comme le meilleur choix pour les expatriés. Vous pouvez trouver la liste de ces établissements sur le site de l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Étranger.

Le conjoint s’expatrie également

La recherche d’emploi du conjoint ne doit pas être négligée, car une expatriation doit profiter à toute la famille. Il est donc important de prospecter à l’avance.

Si les opportunités sur place ne sont pas en adéquation avec le profil de la personne ou si les recherches sont infructueuses, il est possible d’envisager une formation. Cette dernière l’aidera à trouver un emploi sur place et sera profitable, y compris après le retour en France.

Les animaux de compagnie

Si vous avez des animaux domestiques, il est primordial de s’assurer qu’ils sont autorisés à séjourner dans le futur pays de résidence.

Pensez également à mettre à jour leurs vaccinations et leurs documents d’identification.

En cas d’expatriation avec des animaux, on n’oubliera pas d’emporter leur carnet de vaccination et de s’assurer que les obligations légales en matière d’identification et de santé sont respectées.

Les conditions d’une expatriation réussie : le guide

Point crucial de la check-list de l’expatriation : le déménagement

Les documents de voyage sont en règle, les démarches administratives sont réalisées, le départ approche.

Une dernière étape avant le départ, qui n’est pas la moindre, doit être fortement anticipée : le déménagement.

Déménager à l’étranger : les démarches

Faire le tri entre l’essentiel et le superflu est une démarche essentielle dans la préparation d’une expatriation.

Déménager à l’étranger implique des démarches liées au changement de logement et à l’installation dans un nouveau pays :

  • Effectuer un tri dans ses meubles et objets personnels pour savoir ce qui sera conservé en France, emporté à l’étranger, jeté, vendu ou donné
  • Obtenir des devis de garde-meubles, le cas échéant
  • Se renseigner sur les formalités douanières obligatoires et les éventuels objets interdits à l’importation dans le futur pays de résidence
  • Solliciter des devis de sociétés de déménagement international, en choisissant des sociétés réputées pour leur sérieux : mieux vaut prendre le temps de bien choisir et ne pas se tromper, car celles-ci sont chargées d’une mission essentielle et sensible, l’expédition des biens de la famille jusqu’à leur destination.

Tous ces choix dépendent évidemment de la durée de votre expatriation.

Pensez également aux prises adaptées aux normes électriques du pays d’expatriation pour pouvoir utiliser un téléphone ou un ordinateur sur place.

Le choix du logement, à faire de préférence avant le départ

Une des étapes fondamentales d’une expatriation réussie consiste à trouver un logement avant d’arriver dans le pays afin d’avoir une adresse fixe.

Il peut s’agir, dans un premier temps, d’un domicile provisoire. Il est effectivement important d’arriver sur place avec une adresse à communiquer aux administrations.

Il est également important d’avoir un lieu pour s’installer en arrivant, en particulier lors d’un départ en famille.

Notez qu’en fonction de la destination, trouver un logement sera plus ou moins facile, cher et rapide. Des aides financières ou en nature peuvent être apportées par l’employeur pour faciliter cette recherche.

Pour éviter le stress, se renseigner sur le marché de l’immobilier dans son futur quartier plusieurs semaines avant le départ, en prospectant sur internet est nécessaire.

N’hésitez pas, si besoin, à recourir aux services d’une agence immobilière pour trouver un domicile où poser vos valises dans les premiers temps du déménagement international. Les recherches pourront ensuite se poursuivre sereinement sur place.

Réunir ses documents importants : un conseil pour l’expatriation à ne pas négliger

Bien préparer sa valise pour son expatriation, c’est ne pas oublier tous ses documents qui, selon les situations, sont essentiels :

  • Diplômes
  • Papiers d’identité
  • Livret de famille
  • Carnet de santé
  • Documents bancaires
  • Actes notariés
  • Certificats de travail et fiches de paie
  • Photos d’identité
  • Etc.

Emporter des copies aux formats papier et numérique est une précaution indispensable en cas de perte ou de vol.

On en conservera plusieurs exemplaires, dans plusieurs bagages (il est conseillé de toujours conserver avec soi en cabine les documents importants et objets de valeur).

Il est possible d’emporter ces copies sur une clé USB, mais également de se les envoyer par mail ou de les stocker dans un coffre-fort numérique.

Notez qu’il convient parfois de faire traduire ou certifier ces documents essentiels pour être valides à l’étranger.

Il est également conseillé d’emporter avec soi :

  • Une copie de ses examens médicaux importants
  • Ses ordonnances en cours, traduites.

Au moment de préparer son expatriation, il est important de penser à mettre à jour ses vaccins.

Bien préparer son expatriation pour faciliter son intégration dans le pays d’accueil

Afin d’éviter un choc culturel trop important, vous renseigner sur votre destination est une étape importante d’une expatriation réussie.

Se préparer pour ne pas arriver en terre inconnue

Bénéficier de bonnes conditions d’expatriation passe déjà par une bonne intégration dans le pays et dans l’entreprise dès l’arrivée sur place.

Même si un temps d’adaptation est toujours nécessaire, être bien renseigné sur le pays dans lequel vous allez vivre plusieurs mois ou plusieurs années et sur l’entreprise dans laquelle vous allez travailler est essentiel.

Le futur expatrié doit prendre l’initiative de s’informer par lui-même (lecture, contact avec d’autres expatriés, recherches internet, etc.). En revanche, un package d’expatriation peut également prévoir cette intégration par le biais d’un voyage de reconnaissance ou d’une formation interculturelle.

S’imprégner de la culture du pays pour réussir son intégration

Tout bon guide de l’expatriation le dit : une maîtrise minimum de la langue locale est une condition de réussite du séjour à l’étranger. Des cours de langues sont ainsi utiles à toute la famille avant le départ, mais également pendant le séjour.

De même, se demander comment s’expatrier implique également de se renseigner sur le mode de vie, les mœurs, les lois, les coutumes et la culture au sens large du futur pays de résidence. Se familiariser avant le départ évite un trop grand choc des cultures et facilite l’intégration.

Dernière étape du déménagement à l’étranger, les démarches liées à l’installation ne doivent pas non plus être abordées à la dernière minute.

Prendre contact avec des expatriés dès votre arrivée permet de connaître les bons plans de la ville et d’avoir quelques repères.

Penser à ce qui peut faciliter les premiers moments à l’étranger

Emporter un peu de monnaie locale dans sa valise d’expatriation est toujours recommandé pour faciliter les premières dépenses sur place. Cet argent doit parfois être commandé à l’avance.

Il faut également prévoir son arrivée : un plan de la ville et des transports ainsi que quelques adresses utiles ne sont jamais superflus.

Un expatrié a tout intérêt à emporter avec lui un guide de voyage pour s’informer par avance du pays dans lequel il va vivre, ainsi que d’un guide de conversation pour faciliter ses premières interactions s’il ne maîtrise pas parfaitement la langue locale.

Enfin, quelques applications mobiles permettant de garder le contact avec les administrations françaises (impôts, banques, assurances) une fois à l’étranger ne seront pas non plus inutiles.

La souscription de divers contrats, pour terminer son emménagement

Les étapes d’une expatriation ne sont pas les mêmes suivant la destination, la durée, le profil des expatriés, mais ces différents conseils permettent de préparer son expatriation le plus sereinement possible.

Déménager à l'étranger : les démarches

La check-list de l’expatriation, exemple

Pour être sûr d’avoir bien effectué toutes les démarches administratives pour son expatriation, la meilleure chose à faire est d’établir à l’avance une check-list. La check-list de l’expatrié répertorie tous les points clé nécessaires à l’expatriation.

Le modèle suivant n’est qu’un exemple, et selon les situations (expatrié célibataire ou en famille, pays d’expatriation, etc.), cette check-list peut varier pour inclure toutes les démarches d’expatriation à ne surtout pas oublier :

  • Vérifier la validité du titre de voyage de tous les membres de la famille (passeport ou carte d’identité). Attention aux exigences particulières de certains pays et aux délais de délivrance
  • Obtenir son visa, son permis de séjour et de travail
  • Se renseigner sur la couverture sociale dans le pays d’accueil et souscrire si nécessaire une assurance internationale et l’assurance retraite CFE.
  • Souscrire une assurance rapatriement
  • Régulariser sa situation fiscale auprès de son centre des impôts
  • Notifier son déménagement à la Sécurité sociale, à la CAF et autres organismes de prestations sociales
  • Faire sa demande de permis de conduire international auprès de la préfecture
  • Inscrire ses enfants à l’école dans le pays d’expatriation
  • Ouvrir un compte en banque ou demander une carte de paiement internationale
  • Résilier ses contrats et comptes inutiles (bail, fournisseurs d’énergie, assurances, téléphone et internet, etc.)
  • Organiser son suivi de courrier
  • Organiser son déménagement avec une société internationale
  • Faire les vaccinations et rappels indispensables pour toute la famille
  • S’assurer des obligations en cas d’expatriation avec un animal domestique (identification, vaccination, quarantaine)
  • Faire le nécessaire pour avoir une adresse et un logement pour les premières semaines passées dans le pays d’expatriation
  • Enfin, la dernière démarche consiste à bien préparer sa valise pour s’expatrier.

Questions fréquentes sur la préparation de son expatriation

Quels sont les documents qu’il faut absolument emmener avec soi lors d’une expatriation ?

Il est primordial d’avoir les documents d’identité originaux de tous les membres de la famille ainsi que le livret de famille, les carnets de santé et de vaccination, les documents bancaires, les diplômes. Bien évidemment, il est important d’avoir tous les documents concernant l’expatriation (visa, permis de séjour et de travail, etc.).

Faut-il emmener un stock de médicaments lors de son expatriation ?

Oui, si vous avez un traitement que vous ne pouvez pas trouver sur place, ainsi que votre ordonnance. Pensez également à emmener avec vous vos derniers examens médicaux.

Quels sont les avantages de l’expatriation ?

Parmi les principaux avantages de l’expatriation se trouvent l’ouverture d’esprit, les opportunités professionnelles, une expérience inoubliable avec la découverte d’une culture différente, une qualité de vie souvent meilleure qu’en France.

Pourquoi est-il judicieux de préparer son expatriation en avance ?

L’anticipation est le maître-mot pour une expatriation réussie. Si vous ne prenez pas le temps de préparer votre expatriation, vous risquez de passer à côté de certaines démarches essentielles qui pourraient parfois vous mettre dans l’incapacité de travailler ou même d’entrer dans le pays.

True
International
Satisfaction client
4.7

Enquête de satisfaction client Expat Assurance – Juillet 2020

Voir les avis

Cacher les avis

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé aux USA

[Édition 2023]
Découvrez les conseils des experts de l’assurance maladie aux USA et apprenez à choisir votre assurance santé :

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé au Mexique [Édition 2023]
Apprenez tout ce qu’il faut savoir pour partir et vivre en tout sécurité au Mexique en tant qu’expatrié :

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé internationale

Partez en toute sécurité, avec la bonne couverture et les bonnes infos !
On vous explique :

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé aux Émirats arabes unis [Édition 2023]

Apprenez tout ce qu’il faut savoir sur le système de santé des Émirats arabes unis et sur les solutions d’assurances existantes pour les expatriés :

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé en Thaïlande [Édition 2023]

Expatriez-vous en toute confiance grâce à notre recueil des informations importantes sur le système d’assurance santé en Thaïlande :

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé au Royaume-Uni [Édition 2023]

Découvrez les particularités du système de santé anglais et tout ce qu’il faut savoir en tant qu’expat au Royaume-Uni :

Prenez rendez-vous avec notre expert en assurance santé internationale

Une consulation avec un expert francophone

Une analyse détaillée de votre situation

Des tarifs adaptés à vos besoins

Rejoignez les 3500 familles qui nous font confiance

Nous sommes là pour vous aider ! Une consultation gratuite permettra de répondre à toutes vos questions.

Ça aussi c'est intéressant :

Être rappelé·e

On le sait, vous êtres très occupé·e, et nous aussi ! Si vous préférez choisir la date et l’heure pour qu’on s’appelle, il vous suffit de le faire grâce au calendrier ci-dessous !

Choisissez un moment qui vous convient

Menu

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

3500 familles

font confiance à Expat Assurance

Satisfaction client
4.7
Enquête de satisfaction client Expat Assurance – Juillet 2020

Expat Assurance no opera en México y el sitio no es accesible para los usuarios mexicanos.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.

Menu