Expatriation : le mode d’emploi pour tout comprendre

La réussite d’une expatriation dépend d’un mode d’emploi qu’il est conseillé de suivre avec attention. Pour éviter les difficultés, il vaut mieux respecter les étapes même si elles varient selon les conditions et la destination du séjour.

Sommaire

La réussite d’une expatriation dépend d’un mode d’emploi qu’il est conseillé de suivre avec attention. Les étapes à respecter varient selon les conditions et la destination du séjour, mais faire l’impasse sur certaines d’entre elles ou ne pas les anticiper, c’est aller au-devant de difficultés.

S’expatrier, ça ne s’improvise pas

Trouver un logement, étape cruciale du mode d’emploi de l’expatriation

Une des étapes fondamentales du mode d’emploi de l’expatriation consiste à trouver un logement avant d’arriver dans le pays.

Il peut s’agir, dans un premier temps, d’un domicile provisoire, mais il n’est pas question d’arriver sur place sans adresse à communiquer aux administrations, ni lieu pour s’installer, en particulier quand on part en famille.

Des aides financières ou en nature peuvent être apportées par l’employeur pour faciliter cette recherche.

La préparation du déménagement (location d’un garde-meubles, vente d’objets ou expédition vers le pays d’expatriation) doit aussi être fortement anticipée.

Enfants et conjoints s’expatrient aussi

On part souvent s’installer à l’étranger en famille, c’est pourquoi anticiper la question de la scolarité des enfants est un sage conseil pour une expatriation réussie.

Quel que soit l’âge des enfants, il est important de s’assurer qu’un établissement est en mesure de les accueillir et de leur prodiguer un enseignement qui sera reconnu en France.

Les lycées français ou internationaux sont le meilleur choix, mais ils ne sont pas présents partout, et les listes d’attente peuvent être longues.

Il ne faut pas non plus négliger la recherche d’emploi du conjoint, car une expatriation doit profiter à toute la famille.

Si les opportunités sur place ne sont pas en adéquation avec le profil de la personne, ou si les recherches sont infructueuses, il est aussi possible d’envisager une formation, profitable y compris après le retour en France.

Démarches administratives et expatriation : le mode d’emploi à suivre

Signaler son changement d’adresse et résilier ses contrats

Le mode d’emploi de l’expatriation est clair : pas question de faire l’impasse sur certaines démarches administratives. Les assurances, abonnements téléphoniques, et autres contrats d’énergie inutiles après l’expatriation doivent être résiliés ou modifiés au besoin.

Il faut aussi prendre contact avec son conseiller bancaire pour l’informer du déménagement et en profiter pour obtenir certains conseils pour l’expatriation. Les administrations comme la CAF doivent aussi être averties du changement de situation.

Mode d’emploi pour s’expatrier et être en règle avec les impôts

Les services des impôts doivent également être informés de l’expatriation. Il faut par ailleurs se préoccuper de son futur statut de résident fiscal français ou étranger, qui dépend de son pays d’expatriation et de sa situation personnelle.

C’est de ce statut que découlera le paiement des impôts durant le séjour à l’étranger.

Un conseil à suivre pour l’expatriation : il faut prendre en compte dans le budget les impôts locaux des biens immobiliers détenus en France, car ils seront dus, même pour les non-résidents fiscaux.

Réunir ses documents importants : un conseil pour l’expatriation à ne pas négliger

Autre étape du mode d’emploi de l’expatriation à suivre absolument : l’obtention des titres de séjours (visa, permis de travail) et des papiers d’identité obligatoires pour le voyage. Ces démarches doivent être anticipées car elles peuvent prendre du temps.

Il est aussi important de lister l’ensemble des documents administratifs à emporter (diplômes, livret de famille, documents médicaux, etc.).

Un conseil pour l’expatriation qu’il faut toujours suivre sous peine de grosses déconvenues est d’emporter plusieurs copies numériques ou papiers de ces documents. Elles seront bien utiles en cas de vol ou de perte.

Anticiper sa couverture maladie : un conseil pour une expatriation sans stress

Connaître ses droits

La couverture maladie de l’expatrié et de sa famille dépend de son statut : seuls les travailleurs détachés sont encore couverts par la Sécurité sociale durant leur séjour à l’étranger.

Les autres relèvent du régime local d’assurance maladie, qui n’est bien souvent pas suffisant pour couvrir toutes les dépenses de santé de la famille, et qui n’est utilisable que dans le pays de résidence. Un rapatriement ou des soins reçus en France resteront donc à la charge du patient.

Choisir son assurance santé avant de partir

Un important conseil pour l’expatriation est donc de souscrire une assurance santé internationale, et ce avant le départ, pour avoir le temps de faire son choix et surtout pour être bien couvert dès l’arrivée dans le pays de résidence.

Les solutions les plus courantes de couverture maladie pour expatriés sont la souscription d’une assurance au 1er euro, ou l’adhésion à la CFE. L’utilisation d’un comparateur en ligne permet de faire son choix facilement en obtenant des devis et des garanties détaillées. Il est aussi possible de cotiser volontairement à la CFE pour sa retraite afin de ne pas perdre les périodes travaillées à l’étranger.

Bien sûr, le mode d’emploi de l’expatriation ne sera pas le même pour tout le monde, et des démarches supplémentaires peuvent s’y ajouter si, par exemple, on part avec ses animaux, ou si on a besoin d’un permis de conduire international.

Mais ces principales étapes sont à respecter, et les maîtres-mots, en la matière, sont l’anticipation et l’organisation.

Prenez rendez-vous avec nos experts en assurance!

Nous sommes là pour vous aider ! Une consultation gratuite permettra de répondre à toutes vos questions.

Ça aussi c'est intéressant :

Menu

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.