S’expatrier en Arabie Saoudite avec un visa de travail

Installez-vous en Arabie Saoudite avec un visa travail
Avant d’envisager de partir en Arabie Saoudite avec un visa de travail, il est important de prendre connaissance du marché du travail, mais aussi de toutes les démarches administratives à effectuer.

Sommaire

L’Arabie Saoudite représente la deuxième destination pour les expatriés en termes de revenus globaux. Son statut de pays non-imposable offre de bons niveaux de salaire net.

De plus, les expatriés bénéficient souvent d’avantages sociaux tels qu’un logement de fonction ou la prise en charge des billets d’avion pour les allers-retours vers la France.

Toutefois, avant d’envisager de partir en Arabie Saoudite avec un visa de travail, il est important de prendre connaissance du marché du travail, mais aussi de toutes les démarches administratives à effectuer.

Les avantages d’une expatriation en Arabie Saoudite

Au-delà de la qualité de vie, de la sécurité et de la diversité de paysages que peut offrir le Royaume, les avantages pour un expatrié qui s’y installe pour travailler sont nombreux.

L’Arabie Saoudite est l’une des plus grandes puissances du Golfe. Grâce à la richesse en ressources naturelles (gaz et pétrole), le pays bénéficie d’une stabilité économique et fait partie des marchés émergents.

Au-delà des perspectives qu’offre le secteur pétrolier, d’autres secteurs recrutent régulièrement. C’est le cas du médical, des banques, des nouvelles technologies, de l’immobilier, des médias, mais également de l’enseignement, de l’anglais notamment.

Les métiers les mieux rémunérés sont ceux des secteurs de l’ingénierie, de la banque, des télécoms, du conseil et de l’informatique.

Par ailleurs, l’Arabie Saoudite est connue pour être un paradis fiscal grâce à l’absence d’imposition sur le revenu et de taxes sur la propriété, les véhicules et la succession.

Les différents visas de travail en Arabie Saoudite

Quel que soit le type de visa, un enregistrement sur le site “Enjazit” est obligatoire. Il s’agit d’un formulaire officiel qui enregistre le dossier de demande de visa.

L’enregistrement se fait en deux étapes :

  1. Renseigner différentes informations : nom, prénom, date de naissance, numéro de passeport, etc.
  2. S’acquitter des frais de visa avant d’imprimer le formulaire qu’il faudra présenter au service consulaire.

Votre assurance santé internationale en 2 minutes.

Comparez les prix gratuitement en quelques clics.

Fini la galère avec votre assurance santé !

Ne vous prenez pas la tête, on est là pour vous aider. Prenez rendez-vous avec un de nos experts en assurance et on vous trouvera le bon contrat, au bon prix.

Le visa d’affaires

Pour un voyage d’affaires ou une mission de courte durée, il convient de demander un visa de visite commerciale, également appelé visa d’affaires. Celui-ci permet de se rendre en Arabie Saoudite sur invitation d’une société parrainante.

Le visa peut alors représenter une ou plusieurs entrées sur le territoire saoudien et sa validité est de 30, 60, 90 ou 180 jours avec une durée maximale autorisée de 30 jours consécutifs. Ainsi, si le visa attribué est d’une durée de 60, 90 ou 180 jours, il est indispensable de sortir du territoire pour y revenir afin de ne pas dépasser cette limite de 30 jours.

Liste des documents à fournir pour demander un visa d’affaires à l’Arabie Saoudite :

  • Le formulaire officiel de demande de visa rempli, daté et signé
  • L’original du passeport valide au moins six mois à compter de la demande
  • Une copie de la page du passeport contenant l’identité du demandeur et son adresse de résidence
  • Deux photos d’identité récentes et en couleur
  • Un extrait K-Bis de l’entreprise française de moins de trois mois
  • Une copie de la lettre d’invitation officielle de la Chambre de Commerce saoudienne
  • Un justificatif de domicile du lieu de résidence en France pour les passeports non-français
  • L’original de la lettre de mission établie par l’employeur français (sur papier à en-tête avec le logo de l’entreprise). La lettre doit mentionner la fonction du demandeur, les coordonnées de la société saoudienne, le motif du séjour et la prise en charge des frais d’hébergement ou autres. La lettre doit être légalisée par la CCI (Chambre de Commerce et de l’Industrie) de son département et par le Ministère des Affaires Étrangères.

Pour le visa d’affaires, les frais consulaires sont de 85 €. À cela, s’ajoute le montant de l’assurance saoudienne obligatoire qui varie de 20 à 200 € en fonction du profil et de l’âge du demandeur.

Le délai d’obtention du visa saoudien est de 48 heures en moyenne, mais le Consulat d’Arabie Saoudite en France est fermé le vendredi ce qui peut rallonger le délai. Pour plus de sérénité, comptez sur un délai de cinq jours ouvrés.

Le visa de visite commerciale permet de se rendre dans le Royaume en visite ponctuelle pour des conférences ou des négociations, mais celui-ci ne permet pas de travailler.

Le visa de travail temporaire

Les démarches sont les mêmes que pour un visa de visite commerciale, mais la nature du visa diffère. Contrairement au visa de visite commerciale, le visa de travail temporaire permet de travailler en Arabie Saoudite pour une durée de plusieurs jours à quelques semaines.

Le visa de travail temporaire peut s’envisager pour certains métiers comme celui de Chef de Projet, ingénieur, consultant, etc., qui, en fonction des missions, n’ont pas besoin de séjourner sur le territoire saoudien durant une longue période.

Le prix consulaire du visa de travail temporaire est le même que celui d’un visa de visite commerciale, soit 85 €.

Le visa de travail pour expatriation

Pour s’installer de manière permanente en Arabie Saoudite, un visa de travail est obligatoire.

Le visa de travail permet de s’installer dans le pays pour travailler. Ce même visa permet donc de louer un logement, d’ouvrir un compte bancaire et d’obtenir le permis de conduire sur place.

Ce type de visa est délivré lors d’une expatriation de plusieurs mois voire de plusieurs années et peut être prolongé sur place avant son arrivée à expiration.

Le montant des frais consulaires pour le visa de travail longue durée est de 20 €. Comme pour les visas précédemment cités, il faut ajouter à cela le prix de l’assurance saoudienne obligatoire (20 à 200 € en fonction du profil du demandeur et de son âge).

S’expatrier en Arabie Saoudite avec un visa de travail : les démarches

Pour obtenir un visa de travail pour l’Arabie Saoudite, il convient de présenter :

  • Un formulaire officiel de demande de visa de travail dûment rempli et signé
  • Une copie de son contrat de travail
  • Une copie de la lettre d’invitation officielle émise par la société saoudienne et certifiée par la chambre de commerce locale (valable un mois)
  • Une autorisation de travail établie par le Ministère du Travail Saoudien (demandée par l’employeur)
  • Ses documents académiques
  • L’original et la photocopie de son passeport n’expirant pas avant au moins six mois (à compter de la demande) et avec deux pages libres en vis-à-vis
  • Un extrait du casier judiciaire (bulletin n°3)
  • Un rapport médical adressé à l’ambassade ou au consulat d’Arabie Saoudite en France.

Les résultats des tests médicaux peuvent également être présentés aux autorités saoudiennes du promoteur afin de lui attribuer un numéro de visa. Il s’agit d’un rapport médical légalisé par les services compétents en France qui inclut : un certificat médical de bonne santé, un certificat de vaccination par le BCG (ou une attestation de non-contagion à la tuberculose), un résultat d’examen sanguin pour l’hépatite B, l’hépatite C et le VIH.

Par ailleurs, le demandeur ne doit pas avoir de restriction de circulation et doit donc pouvoir voyager librement.

Enfin, le visa doit être conforme, c’est-à-dire qu’il doit correspondre au motif réel de votre visite.

Validité : en Arabie Saoudite, un visa de travail est valide 90 ou 180 jours et pour une entrée ou plus en fonction de la lettre d’invitation officielle. Une demande de prolongation peut-être faite sur place, avant son expiration.

Titre de résidence obligatoire : l’Iqama

Pour s’installer en Arabie Saoudite, il est indispensable de demander un titre de séjour à son arrivée.

Lorsque l’installation se fait dans le cadre d’un visa de travail, c’est généralement l’employeur qui effectue cette démarche.

L’Iqama est un titre valable un ou deux ans, renouvelable, et obligatoire pour tous les membres de la famille accompagnant l’expatrié. Le document précise les emplois que l’expatrié peut exercer ainsi que l’identité de son employeur.

Le document est à conserver durant tout son séjour et est exigé pour :

  • Ouvrir un compte bancaire
  • Louer un logement
  • Souscrire à certains services
  • Etc. 

La taxe d’expatrié : si les revenus ne sont pas soumis à une imposition en Arabie Saoudite, les résidents étrangers doivent s’acquitter, chaque mois, d’une taxe d’expatrié. Il s’agit d’une taxe mise en place en 2017 et qui s’élève aujourd’hui à 400 riyals saoudiens, soit un peu plus de 90 €. Celle-ci est obligatoire pour pouvoir conduire et obtenir un permis de conduire saoudien.

Assurer sa santé pendant une expatriation en Arabie Saoudite 

L’Arabie Saoudite bénéficie d’un très bon système de santé avec de nombreux établissements privés et publics offrant des prestations de qualité.

Toutefois, les étrangers ne peuvent être accueillis par les urgences publiques et ne peuvent disposer du système de santé qui rend l’accès aux soins gratuit pour les Saoudiens. Or, dans le privé, les soins sont très chers et aucune convention n’existe entre la Sécurité Sociale française et l’Arabie Saoudite.

Souscrire à une assurance saoudienne n’est pas conseillé car le rapatriement et les soins lors d’un séjour en France ne sont pas couverts.

Il est donc préférable de souscrire à une assurance santé internationale qui couvrira l’ensemble des dépenses de santé de l’expatrié et de ses ayants droit, en France et à l’étranger, ainsi que leur rapatriement.

False
undefined

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé aux USA

[Édition 2021]

Découvrez les conseils des experts de
l’assurance maladie aux USA et apprenez à choisir votre assurance santé :

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé au Mexique [Édition 2021]

Apprenez tout ce qu’il faut savoir pour partir et vivre en tout sécurité au Mexique en tant qu’expatrié :

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé internationale
Partez en toute sécurité, avec la bonne couverture et les bonnes infos ! On vous explique :

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé aux Émirats arabes unis [Édition 2021]

Apprenez tout ce qu’il faut savoir sur le système de santé des Émirats arabes unis et sur les solutions d’assurances existantes pour les expatriés:

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé en Thaïlande [Édition 2021]

Expatriez-vous en toute confiance grâce à notre recueil des informations importantes sur le système d’assurance santé en Thaïlande :

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé au Royaume-Uni [Édition 2021]

Découvrez les particularités du système de santé anglais et tout ce qu’il faut savoir en tant qu’expat au Royaume-Uni :

Prenez rendez-vous avec nos experts en assurance!

Nous sommes là pour vous aider ! Une consultation gratuite permettra de répondre à toutes vos questions.

Ça aussi c'est intéressant :

Menu

Être rappelé·e

On le sait, vous êtres très occupé·e, et nous aussi ! Si vous préférez choisir la date et l’heure pour qu’on s’appelle, il vous suffit de le faire grâce au calendrier ci-dessous !

Choisissez un moment qui vous convient
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.