Assurance médicale en Russie : une couverture obligatoire

assurance-medicale-russie

Sommaire

Le système de l’assurance médicale en Russie est loin des standards européens, et les étrangers qui se rendent dans le pays pour s’y installer, y travailler, ou simplement pour y faire du tourisme sont tenus de souscrire une assurance couvrant leurs dépenses de santé.

Expliquons donc comment fonctionne l’assurance médicale en Russie, et comment la choisir !

La santé et l’assurance maladie en Russie

Un système à deux vitesses

L’état général de santé des Russes s’est dégradé depuis la chute du régime soviétique.

Pour enrayer ce mouvement, les autorités ont mis en place en 1996 un système de couverture maladie obligatoire.

L’assurance médicale en Russie offre des soins gratuits dans les établissements publics à tous les résidents, même les étrangers, à condition de s’affilier à une caisse locale.

Mais dans les faits, comme de nombreux autres pays, la Russie souffre d’un système de santé à deux vitesses.

D’un côté, le public souffre cruellement d’un manque de personnel, de matériel moderne et de financements.

De l’autre, le privé propose une offre de soins plus moderne, mais concentrée principalement dans les grandes villes et à des tarifs bien plus élevés.

Le régime public d’assurance médicale en Russie est peu protecteur

Les garanties de l’assurance médicale obligatoire en Russie sont assez limitées.

Elle ne couvre que les soins de santé primaires et préventifs, les urgences communes, ainsi que les soins spécialisés dans le public.

Tout le reste (rééducation, dentaire, prothèses, une partie des médicaments…) ne sont pas pris en charge.

Les étrangers et la santé en Russie

Le secteur privé est incontournable pour les étrangers

En Russie, les soins sont dispensés dans plusieurs types d’établissements :

  • Les centres d’infirmerie pour les soins basiques et la médecine ambulatoire (pansements, vaccins, examens)
  • Les polycliniques pour les soins réguliers avec parfois quelques spécialités comme la cancérologie
  • Les hôpitaux pour tout le reste.

Les hôpitaux locaux traitent principalement les actes de chirurgie et les accouchements.

Même dans les bons hôpitaux publics de Russie, les standards de prise en charge sont au-dessous de ceux connus dans les autres pays industrialisés.

Le personnel soignant y maîtrise rarement l’anglais, et encore moins le français. Les médicaments ne sont pas non plus toujours de très bonne qualité sur place.

Pour toutes ces raisons, il est recommandé aux étrangers de se tourner vers le secteur privé pour être pris en charge, mais cela coûte relativement cher.

Pas de visa sans couverture médicale

Une assurance médicale privée peut permettre de faire face à de telles dépenses en Russie.

Il est de toute façon obligatoire de présenter une attestation d’assurance au moment de sa demande de visa. Cette attestation doit être un original, et doit prouver l’existence d’une assistance rapatriement et d’une couverture des frais de santé à hauteur de 30000 euros minimum.

Il est tout à fait possible de partir avec l’attestation d’assurance de sa carte bancaire si celle-ci remplit ces critères et couvre toute la durée du séjour.

Mais ce type de couverture ne constitue en général pas une solution d’assurance médicale satisfaisante en Russie, et mieux vaut se tourner vers un contrat d’assurance internationale pour voyageurs ou expatriés.

Choisir une assurance médicale pour la Russie

Les avantages de l’assurance internationale

Une assurance internationale a plusieurs avantages pour un étranger cherchant une assurance médicale en Russie.

La couverture souscrite suivra l’assuré dans tous ses déplacements à travers le monde, y compris en Russie.

Et l’expertise des compagnies d’assurance internationale permet de bénéficier d’une assistance efficace ainsi que de conseils et de partenariats locaux (par exemple en étant orienté sur des praticiens maîtrisant l’anglais ou le français).

Ce type de contrat permet aussi de bénéficier d’une gamme de garanties plus complètes, qui couvriront notamment les annulations de vol ou de séjour ou encore le vol ou la perte de bagages.

CFE ou 1er euro : à chaque profil son assurance

Les personnes souhaitant souscrire une assurance médicale pour la Russie ont principalement deux choix : la CFE ou une assurance au 1er euro.

La meilleure solution dépendra de la situation individuelle de chacun, et les comparateurs en ligne peuvent aider à faire le bon choix.

Il faut retenir que les points forts de la CFE sont l’absence de questionnaire médical et le maintien du lien avec la Sécurité sociale, quand ses points faibles sont la faiblesse de ses remboursements et l’absence de l’assistance rapatriement qui obligent à souscrire en plus une complémentaire auprès d’une compagnie tierce.

Quant aux contrats au 1er euro, ils permettent de souscrire des garanties plus étendues et personnalisées grâce à leur flexibilité, et présentent en général un excellent rapport qualité-prix compte tenu des remboursements pratiqués.

Mais le principal défaut de ces contrats est le questionnaire médical obligatoire, qui peut entraîner une majoration de la prime d’assurance, ou des exclusions de garantie en cas de problèmes de santé.

Prenez rendez-vous avec nos experts en assurance!

Nous sommes là pour vous aider ! Une consultation gratuite permettra de répondre à toutes vos questions.

Ça aussi c'est intéressant :

Menu

Voir les tarifs en 2 clics !

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.