...
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
overlay

Notre guide complet pour comprendre l’importance de l’assurance santé internationale

Notre guide ultime sur l’assurance au 1er euro : le fonctionnement, les avantages et les choix possibles

Notre guide complet sur la CFE : le fonctionnement, les offres et les alternatives

Offres pour entreprises

Tout savoir la fiscalité et les impôts à Singapour

False
Tout savoir sur les impôts à Singapour
Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la politique fiscale locale afin de connaître les impôts à payer si vous partez vivre à Singapour.

Sommaire

La cité-État Singapour est considérée depuis de nombreuses années comme une destination très attractive fiscalement pour les expatriés du monde entier.

Outre l’absence de nombreux impôts et taxes, les taux d’imposition sur le revenu sont particulièrement faibles par rapport à la plupart des pays européens.

Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la politique fiscale locale afin de connaître les impôts à payer si vous partez vivre à Singapour.

Quels sont les impôts à payer à Singapour ?

Afin de pouvoir proposer une qualité de vie exceptionnelle à ses résidents, le gouvernement singapourien impose le paiement de plusieurs impôts et taxes :

  • L’impôt sur le revenu : celui-ci est prélevé sur les revenus des particuliers et des entreprises
  • La taxe sur les produits et les services (GST – Goods & Services Tax) : cette taxe sur la consommation, similaire à la TVA en France, a un taux de 7 %
  • La taxe foncière : celle-ci est imposée aux propriétaires de biens immobiliers à Singapour sur la base de leur valeur locative annuelle
  • Le droit de timbre : cette taxe est imposée sur les documents commerciaux et juridiques relatifs aux actions et aux biens immobiliers
  • Les taxes sur les véhicules à moteur : il s’agit de taxes, autres que les droits d’importation, imposées aux propriétaires de véhicules à moteur afin de réduire le nombre de voitures en circulation
  • Les droits de douane et d’accise : ceux-ci sont principalement imposés sur le tabac, l’alcool, les produits pétroliers et les véhicules à moteur.

Il n’existe pas d’impôt sur les gains en capital, les successions et les dividendes à Singapour.

L’IRAS (Inland Revenue Authority of Singapore) est l’organisme gouvernemental responsable de la collecte de ces revenus nécessaires au financement des dépenses publiques.

Fini la galère avec votre assurance santé à l’étranger!

Satisfaction client:
4.7/5

Le statut fiscal d’un expatrié français à Singapour

Le statut fiscal d’un expatrié français à Singapour est déterminé en fonction du nombre de jours qu’il passe à Singapour au cours d’une année civile. En fonction de son statut, les revenus qu’il génère au cours de l’année sont imposés différemment.

Le statut de résident

Toute personne physiquement présente plus de 183 jours par année civile sur le territoire singapourien est considérée comme résidente.

En tant que résident fiscal à Singapour, un expatrié français est soumis à un taux d’imposition progressif compris entre 0 et 22 % sur l’ensemble des revenus générés au cours de l’année.

Le statut de non-résident

Un expatrié français qui est physiquement présent à Singapour pendant 60 jours ou moins est considéré comme un non-résident et est exempté d’impôt.

Lorsqu’il est présent entre 61 et 182 jours au cours d’une année civile, il est considéré comme non-résident, mais est soumis à l’impôt. Le taux d’imposition est fixé à 15 % ou au taux d’imposition progressif des résidents, le plus élevé des deux étant retenu par les autorités fiscales.

Il s’agit généralement de personnes qui exercent une activité professionnelle de consultance ou de formation. Les administrateurs de sociétés peuvent également être considérés comme non-résidents.

Le calcul de l’impôt sur le revenu pour les particuliers à Singapour

Comme expliqué précédemment, le calcul de l’impôt sur le revenu d’une personne physique à Singapour diffère selon son statut fiscal.

Le taux d’imposition sur le revenu pour un expatrié français résident

Le taux d’imposition sur le revenu pour les résidents est progressif et varie selon le montant total des revenus perçus au cours de l’année de la manière suivante :

Revenu imposableTaux d’impositionImpôt brut à payer (SGD)
Premiers 20 000 SGD
Prochains 10 000 SGD
0 %
2 %
0
200
Premiers 30 000 SGD
Prochains 10 000 SGD

3,5 %
200
350
Premiers 40 000 SGD
Prochains 40 000 SGD

7 %
550
2 800
Premiers 80 000 SGD
Prochains 40 000 SGD

11,5 %
3 350
4 600
Premiers 120 000 SGD
Prochains 40 000 SGD

15 %
7 950
6 000
Premiers 160 000 SGD
Prochains 40 000 SGD

18 %
13 950
7 200
Premiers 200 000 SGD
Prochains 40 000 SGD

19 %
21 150
7 600
Premiers 240 000 SGD
Prochains 40 000 SGD

19,5 %
28 750
7 800
Premiers 280 000 SGD
Prochains 40 000 SGD

20 %
36 550
8 000
Premiers 320 000 SGD
Prochains 180 000 SGD

22 %
44 550
39 600
Premiers 500 000 SGD
Prochains 500 000 SGD

23 %
84 150
115 000
Premier 1 000 000 SGD
Au-delà de 1 000 000 SGD

24 %
199 150


Par exemple, une personne avec un revenu imposable de 130 000 SGD doit payer 9 450 SGD d’impôt. Afin de trouver ce montant, il suffit d’additionner :

  • L’impôt brut à payer sur les premiers 120 000 SGD de revenu : 7950 SGD
  • L’impôt brut à payer sur les prochains 40 000 SGD de revenu : 1 500 SGD = (10 000 SGD x 15 %).

L’impôt sur le revenu à Singapour, comme le démontre le tableau ci-dessus, est particulièrement attractif. C’est notamment en raison de cette fiscalité attrayante que de nombreux Français hautement qualifiés choisissent de s’expatrier et de travailler à Singapour.

Le taux d’imposition sur le revenu pour un expatrié français non-résident

En tant que travailleur non-résident qui séjourne entre 61 et 182 jours à Singapour, le taux d’imposition sur le revenu pour un expatrié français est de 15 % ou au taux d’imposition progressif des résidents. Le taux qui entraîne le montant le plus élevé d’impôt à payer est retenu.

Les personnes qui exercent un emploi à court terme, de 60 jours ou moins au cours d’une année, sont exonérées d’impôts sur le revenu à Singapour.

La rémunération des administrateurs est systématiquement taxée à 22 %.

L’impôt sur les sociétés à Singapour

De nombreux Français choisissent d’investir à Singapour en raison de la fiscalité attrayante pour les entreprises.

Le taux normal de l’impôt sur les sociétés à Singapour est de 17 % seulement. Il existe également certaines déductions et exonérations fiscales afin d’encourager les investissements étrangers et de soutenir les petites et les moyennes entreprises.

Voici quelques dispositifs fiscaux proposés pour encourager la création d’une société à Singapour :

  • La réduction du taux d’imposition à 8,5 % sur les bénéfices des sociétés jusqu’à 300 000 SGD
  • L’exemption d’imposition pendant trois ans, sous certaines conditions, pour les entreprises nouvelles créées,
  • Pas d’impôt sur les plus-values réalisées par la société
  • Pas d’impôt sur la distribution de dividendes aux actionnaires étrangers
  • Pas d’impôt sur les revenus à l’étranger, à condition que ceux-ci ne soient pas rapatriés vers Singapour.

Le système fiscal singapourien est avantageux à bien des égards, tant pour les particuliers que pour les entreprises. Le montant de l’impôt sur le revenu est très faible, ce qui permet de profiter d’un pouvoir d’achat important grâce au salaire moyen de Singapour qui est élevé.

Si vous préparez votre expatriation à Singapour, les articles suivants peuvent également vous intéresser :

True
Guide de l'expatrié

eBook gratuit !

Le guide de l’expatrié [Édition 2024]

Préparez votre expatriation le plus sereinement possible, peu importe votre destination. Voici la checklist de l’expatrié :

Les données collectées par Expat International Care sont nécessaires afin de répondre à votre demande, vous proposer un contrat adapté à vos besoins, et faciliter la souscription de votre contrat d’assurance. En cas d’accord de votre part, vos données sont également collectées à des fins de prospection commerciale. Les données suivies d’un (*) sont obligatoires. A défaut, nous ne pourrons valablement traiter votre demande. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données et sur vos droits, consultez notre Politique en matière de protection des données personnelles.

Expatriée depuis 2016, Charlotte est bien placée pour savoir qu’il est essentiel d’avoir une bonne assurance santé à l’étranger : entre appendicite, problèmes dentaires et infections nécessitant des opérations, elle a pu compter sur Expat Assurance dans ces moments difficiles. Sur notre blog, Charlotte vous donne des conseils pour préparer votre expatriation en Amérique du Sud, en Asie, au Moyen Orient et un peu partout dans le monde !

Prenez rendez-vous avec notre expert en assurance santé internationale

Une consultation avec un expert francophone

Une analyse détaillée de votre situation

Des tarifs adaptés à vos besoins

Rejoignez les 5000 familles qui nous font confiance

Les données collectées par Expat International Care sont nécessaires afin de répondre à votre demande, vous proposer un contrat adapté à vos besoins, et faciliter la souscription de votre contrat d’assurance. En cas d’accord de votre part, vos données sont également collectées à des fins de prospection commerciale. Les données suivies d’un (*) sont obligatoires. A défaut, nous ne pourrons valablement traiter votre demande. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données et sur vos droits, consultez notre Politique en matière de protection des données personnelles.
Nous sommes là pour vous aider ! Une consultation gratuite permettra de répondre à toutes vos questions.
Les données collectées par Expat International Care sont nécessaires afin de répondre à votre demande, vous proposer un contrat adapté à vos besoins, et faciliter la souscription de votre contrat d’assurance. En cas d’accord de votre part, vos données sont également collectées à des fins de prospection commerciale. Les données suivies d’un (*) sont obligatoires. A défaut, nous ne pourrons valablement traiter votre demande. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données et sur vos droits, consultez notre Politique en matière de protection des données personnelles.

Ça aussi c'est intéressant :

Les différences entre Hong Kong et la France sont cependant nombreuses. Il est indispensable de prendre le temps de se renseigner sur le mode de vie local avant de partir vivre à Hong Kong.
Singapore
Asia

Menu

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Offres pour entreprises

Être rappelé·e

On le sait, vous êtres très occupé·e, et nous aussi ! Si vous préférez choisir la date et l’heure pour qu’on s’appelle, il vous suffit de le faire grâce au calendrier ci-dessous !

Choisissez un moment qui vous convient

5000 familles

françaises nous font confiance

Satisfaction client
4.7

Enquête de satisfaction client Expat Assurance – Juillet 2020