Comment fonctionne l’assurance maladie aux États-Unis ?

Le système d'assurance maladie aux États-Unis n'est pas, comme en France, géré par l’État. Il appartient presque entièrement au secteur privé, ce qui le rend relativement complexe à comprendre. Nous vous livrons ici quelques clés pour cela et faire votre choix si vous êtes à la recherche d'une assurance maladie pour votre expatriation aux États-Unis. Les différents types d'assurance maladie aux États-Unis Les compagnies d'assurance maladie sont regroupées, aux États-Unis, en quatre grandes catégories : les PPO, les HMO, les EPO et les POS. Toutes disposent de leur propre réseau de praticiens et d'établissements de santé. Les PPO (Preferred Provider Organization) Les PPO tirent leur nom de leur système de fonctionnement : elles prennent en charge tous les frais de santé mais ont des « fournisseurs privilégiés » (preferred provider). Ainsi, la prise en charge sera meilleure lorsque l'on consulte un professionnel de santé appartenant au réseau (in-network) de la compagnie d'assurance. Les soins hors réseau (out-of-network) sont pris en charge, mais de manière limitée. Les HMO (Heath Maintenance Organization) Les HMO ne couvrent que les soins effectués au sein de leur réseau. Toute consultation en dehors du réseau est entièrement à la charge de l'assuré, hors cas d'urgence exceptionnels. Par ailleurs, les HMO imposent un système de médecin référent (primary care provider) que l'assuré doit consulter avant toute visite chez un spécialiste. Les EPO (Exclusive Provider Organization) Comme les HMO, les EPO ne couvrent que les soins reçus au sein de leur réseau. En revanche, elles n'imposent pas de médecin référent pour la plupart des soins. Les POS (Point Of Service) Les POS fonctionnent globalement comme les HMO. Mais elles sont moins restrictives et prennent en charge une partie des actes réalisés en dehors de leur réseau. Notions-clés de l'assurance maladie aux États-Unis Pour bien comprendre les garanties qu'offre une assurance maladie aux États-Unis, il faut [...]

Comment bien choisir son assurance santé aux USA ?

La question de l'assurance santé aux USA est l'une des principales préoccupations des Français qui partent s'installer dans ce pays, et cela semble logique ! En effet, le système américain est totalement différent du système français. Nous vous aidons à vous y retrouver, et ainsi choisir la meilleure assurance santé aux USA. Comment fonctionne l'assurance santé aux USA Aux États-Unis, le système de santé repose entièrement sur les compagnies privées et leurs réseaux de praticiens.  On peut regrouper les assurances sous les catégories suivantes :  PPO, HMO et EPO. Toutes les assurances santé proposent différents niveaux de couverture : Bronze, Silver, Gold et Platinum. Les PPO Les PPO (Preferred Provider Organization) sont la couverture santé la plus flexible et la plus répandue aux USA. Elles disposent généralement de vastes réseaux de praticiens et d'hôpitaux. Tous les frais de santé sont pris en charge, qu'ils soient effectués dans le réseau (« in-network ») ou en dehors (« out-of-network »), et il n'est pas nécessaire de s'adresser à un médecin généraliste référent avant d'aller voir un spécialiste. Cependant, les consultations hors réseau bénéficient seulement d'une prise en charge partielle. Généralement, le montant des cotisations des PPO est supérieur à celui des HMO. Les grandes entreprises incluent souvent l'adhésion à une PPO dans la rémunération de leurs salariés. Les HMO Les HMO (Health Maintenance Organization) sont l'autre grand type d'assurance santé aux États-unis. Les primes sont généralement moins chères, mais les contraintes plus fortes. En effet, seuls les soins effectués au sein du réseau sont pris en charge. Toute consultation hors réseau est entièrement à la charge de l'assuré. De plus, il faut impérativement consulter son généraliste référent (« primary care provider ») pour être ensuite orienté vers un spécialiste. Les EPO Les EPO (Exclusive Provider Organization) sont une sorte de solution intermédiaire entre PPO et HMO. Elles ne couvrent que les soins effectués dans [...]

Les USA et l’assurance maladie

Aux USA, l'assurance maladie est organisée d'une manière totalement différente du système français. Son fonctionnement est même assez complexe. Nous vous en expliquons les grandes lignes ici. L'organisation de l'assurance maladie aux USA Aux USA, l'assurance maladie est entièrement confiée à des sociétés privées. On peut les regrouper dans les grandes catégories suivantes. Les PPO (Preferred Provider Organization) Les PPO sont des assurances maladies qui couvrent tous les soins de santé. Cependant, les soins effectués au sein de leur réseau de praticiens et d'établissements, seront bien mieux couverts que ceux effectués en dehors de ce réseau. D'où, l'expression de « preferred provider » (« fournisseur privilégié »). Les PPO représentent donc l'option la plus flexible, puisqu'un assuré peut se rendre chez n'importe quel professionnel de santé tout en bénéficiant de remboursements, même partiels. Elles sont les plus répandues, disposent généralement de vastes réseaux de santé et sont souvent proposées par les grandes entreprises à leurs salariés. Les HMO (Health Maintenance Organization) Les HMO ont un fonctionnement beaucoup plus rigide. D'une part, elles ne prennent en charge que les soins effectués au sein de leur réseau. Les consultations réalisées en dehors de celui-ci, sont totalement à la charge de l'assuré. D'autre part, elles imposent de désigner un médecin généraliste référent (« primary care provider »), qu'il faudra toujours consulter avant toute visite chez un généraliste. Les HMO sont le deuxième type d'assurance maladie le plus répandu aux USA. En général, les cotisations sont moins élevées que celles des PPO. Les autres types d'assurance maladie aux USA Certaines compagnies proposent des formules à mi-chemin entre HMO et PPO. Ainsi, les EPO (Exclusive Provider Organization) couvrent uniquement les soins réalisés dans leur réseau, mais n'imposent pas de médecin référent. Les différents niveaux de « health plans » Un « health plan » est une couverture maladie. Toutes les compagnies, quel que soit [...]

Comment choisir la meilleure assurance maladie aux USA ?

Le système de santé américain est très différent du système français. Il n'est donc pas toujours facile de s'y retrouver pour un expatrié français. Voici quelques notions qui vous aideront à choisir votre assurance maladie aux USA. L'assurance maladie aux USA Aux États-Unis, il n'existe aucune couverture maladie publique. Toutes les assurances maladie sont des compagnies privées Afin de souscrire à une assurance santé américaine, vous devrez vous rendre sur le site web du Market place de votre État, et remplir les informations demandées. Toutes les assurances du Market place fonctionnent selon un même modèle régi par les règles de l’ACA ( Affordable Care Act). Elles proposent plusieurs formules (Bronze, Gold et Platinum) avec différents niveaux de couverture et reste à charge, laissés au choix de l’assuré. Selon le modèle de plan choisi, le réseau de praticiens sera plus ou moins étendu. On retrouve 3 principaux modèles de réseaux de partenaires de soins :   Les PPO (Preferred Provider Organization) Une assurance PPO vous donne accès à un très large réseau de praticiens et hôpitaux.  C’est un modèle d’assurance très flexible qui permet d’aller consulter un spécialiste sans « referral » (référence donnée durant une consultation avec un docteur généraliste (primary care provider) . Il existe aussi la possibilité de se rendre hors réseau, mais généralement l’assurance ne couvrira pas la totalité des soins engagés. Les primes seront généralement un peu plus élevées qu’avec une assurance HMO.   Les HMO (Health Maintenance Organization) Si vous choisissez une assurance HMO, il faudra obligatoirement vous rendre auprès d’un docteur généraliste (« primary care provider ») et ainsi obtenir un « referral » (référence) afin d’aller voir un spécialiste. Un autre point important, l’assurance HMO ne rembourse pas les soins effectués en dehors du réseau (sauf en cas d0urgence absolue). Généralement les assurances EPO offrent des réseaux plus [...]

L’Obamacare : une explication pour enfin tout comprendre

L'Obamacare est une loi votée sous la présidence de Barack Obama réformant le système de santé aux États-Unis. De son vrai nom « Affordable Care Act » (ou ACA), elle est appliquée depuis le 1er janvier 2014 et reste partiellement en vigueur. Afin d'aider les expatriés français à comprendre l'actuel système de santé américain, vous trouverez ici notre explication complète de l'Obamacare. Les grandes règles de l'Obamacare Le principe général de l'Obamacare est de faire en sorte que presque tous les citoyens américains disposent d'une couverture de santé convenable. Obligation de souscrire à une assurance santé Cette loi oblige tous les citoyens à souscrire une assurance santé auprès d'un assureur privé répertorié sur le site healthcare.gov comme « ACA compliant ». En contrepartie, l’État fournit des aides fiscales à ceux qui n'ont pas les moyens de se payer cette couverture. Les personnes qui ne respectent pas cette obligation s'exposent à une amende correspondant soit à 695 USD par adulte et 347,50 USD par enfant, soit à 2,5 % de leur « Adjusted Gross Income » (revenu  annuel après soustraction du « seuil  minimum », soit  10,150 par adulte intégré dans le foyer) Depuis le 1er janvier 2019, les résidents américains n’encourent plus de pénalités s’ils ne disposent pas d’assurance santé, ou s’ils choisissent une assurance qui ne satisfait pas les critères ACA Compliant. Certains États comme le Massachusetts, Washington D.C., le New Jersey ou le Vermont, ont néanmoins maintenu l'obligation d'assurance santé. De nouvelles obligations pour les assureurs L'Obamacare a également instauré de nouvelles règles concernant les compagnies d’assurances, qui doivent maintenant : Fournir à l'assuré un résumé facilement compréhensible de ses garanties ; Respecter le Medical Loss Ratio : 80 % de la prime du client doit servir à effectuer les remboursements et améliorer la qualité des soins, et seulement 20 % à prendre en charge les frais administratifs et marketing [...]

Comment choisir la bonne assurance quand on s’expatrie aux USA ?

Le système américain de santé fonctionne d’une manière très différente à celle que nous connaissons en France. Il est très important de connaitre les règles régissant le système, afin de choisir l’assurance là mieux adaptée à sa situationpersonnelle. L’Affordable Care Act, signé en 2010 (plus communément connu comme l’Obamacare) est venu totalement bouleverser le monde des assurances américaines. Afin de choisir au mieux son assurance santé, il convient de connaitre quatre concepts fondamentaux, communs à toutes les assurances américaines: Deductible : Le deductible, ou franchise en français, est la somme qui reste à charge de l’assurée lorsque celui-ci utilise certains services de santé. Par exemple, si vous avez un déducible de $1000, l’assurance ne commencera à vous rembourser qu’une fois que vos frais de santé auront dépassé ce montant. Co-insurance : La co-insurance est un pourcentage qui reste à charge de l’assuré après avoir payé le deducible. Si vous avez un deductible de 1000$ ainsi que 10 pourcent de coassurance, il vous restera à payer 10 pourcent de tous frais médicaux au–delà des premiers $1000. Copayment : Le copayment est une somme fixe payée par l’assuré pour un certain service de santé. Quel que soit le cout du service de santé, l’assuré payera la même somme. Par exemple, en cas d’un copayment de $30 pour les consultations de médecins spécialistes, la somme à payer restera $30 que la consultation coûte $100 ou $200. Out-of-pocket : L’out-of-pocket est la somme maximale annuelle que peut payer l’assuré pour ses dépenses de santé. Lorsque la limite out-of-pocket est atteinte, l’assurance rembourse 100 pourcent des frais. Cette somme peut être appliquée individuellement ou par famille. Qu’est-ce que l’Obamacare ? L’Obamacare a permis l’augmentation de la couverture de santé des américains. Première, il a permis l’extension du programme Medicaid pour qu’il puisse couvrir une plus grande part de familles avec de [...]

Par |2019-04-23T10:09:13-06:0022 février 2018|Santé en Amérique du Nord|0 Commentaires