Comment s’expatrier au Bélize ?

s'expatrier au Bélize
Avec ses magnifiques paysages et son climat très agréable, le Bélize attire autant les actifs que les retraités ou les investisseurs du monde entier.

Sommaire

L’idée de s’expatrier au Bélize a de quoi séduire. Avec ses magnifiques paysages et son climat très agréable, ce petit pays d’Amérique centrale attire autant les actifs que les retraités ou les investisseurs du monde entier.

Mais comment bien préparer son expatriation ?

Quelles sont les formalités à accomplir pour s’expatrier au Bélize ?

Aucun visa n’est nécessaire pour s’expatrier au Bélize. Pour entrer sur le territoire et s’installer dans le pays, il suffit de présenter un passeport valable au moins 3 mois.

Au-delà de 90 jours de résidence, il suffit de se présenter chaque mois dans un bureau d’immigration et de s’acquitter d’une somme équivalente à 50 euros pour pouvoir continuer à résider sur place.

L’obtention de la résidence permanente n’est pas indispensable pour s’expatrier au Bélize, mais elle donne le droit de travailler, et peut être demandée à partir d’une année de résidence dans le pays.

Ce droit est perdu pour tout séjour de 14 jours ou plus à l’étranger avant l’obtention du statut.

Certains documents sont requis pour cette demande :

  • Une copie de casier judiciaire
  • Un justificatif de ressources
  • Un certificat médical produit au Bélize.

L’obtention de la résidence permanente peut prendre du temps : il faut continuer à renouveler son droit de séjour durant ce délai pour rester en règle.

Avec la résidence permanente, après 5 ans de vie sur le territoire, il est ensuite possible de demander la nationalité bélizienne.

Le Bélize propose un programme pour les expatriés à la retraite

L’expatriation au Bélize peut être un choix intéressant notamment pour les retraités en quête de soleil.

Il existe un programme spécifique (« qualified retired persons ») mis en place pour les étrangers de plus de 45 ans souhaitant s’expatrier au Bélize et pouvant justifier de revenus suffisants (environ 2000$ par mois).

Ce programme ne permet pas de travailler dans le pays (sauf en tant que bénévole), mais autorise à y investir.

Ce titre de séjour doit être renouvelé chaque année.

Votre assurance santé internationale en 2 minutes.

Comparez les prix gratuitement en quelques clics.

Fini la galère avec votre assurance santé !

Ne vous prenez pas la tête, on est là pour vous aider. Prenez rendez-vous avec un de nos experts en assurance et on vous trouvera le bon contrat, au bon prix.

Travailler pendant une expatriation au Bélize

Un titre de résidence légal et un permis de travail sont indispensables pour pouvoir travailler en tant qu’expatrié au Bélize.

Il existe deux types de permis :

  • Pour les salariés
  • Pour les indépendants.

La demande est à effectuer sur place, sur présentation de justificatifs (notamment de copies de diplômes et autres certifications professionnelles).

Pour les futurs salariés, les démarches sont simplifiées car c’est le recruteur qui s’en charge dans la plupart des cas.

De nombreuses grandes entreprises sont présentes dans le pays, en particulier dans les secteurs suivants :

  • De la banque
  • Des énergies (pétrole, électricité).
  • Des technologies d’information et communication (TIC), qui connaissent un bon développement depuis plusieurs années
  • Du tourisme.

Ces quatre domaines professionnels sont une bonne source d’emploi pour les personnes souhaitant s’expatrier au Bélize.

Dans l’ensemble, les salaires proposés aux profils internationaux sont très intéressants.

La santé des expatriés au Bélize

La question de la couverture maladie est un des points essentiels à envisager avant de s’expatrier au Bélize.

Sur place, le climat chaud et les moustiques font partie des sources potentielles de problèmes de santé à ne pas négliger.

En cas de maladie ou d’accident, il faut savoir que l’offre et la qualité des soins sur place est très inégale.

S’il existe des établissements de santé publics dans le pays, il sera dans la plupart des cas nécessaire de se tourner vers le privé pour accéder à un service répondant aux normes connues en Europe, tant sur le plan de la formation des soignants que sur celui des équipements.

En cas de maladie ou d’accident nécessitant des soins particuliers, il sera souvent nécessaire d’être évacué vers un autre pays de la région, ou d’être rapatrié vers son pays d’origine.

Dans tous les cas, ces opérations ont un coût important, et mieux vaut être bien protégé en cas d’imprévu.

C’est pourquoi il est vivement recommandé de souscrire une assurance santé internationale avant de s’expatrier au Bélize, sous forme d’assurance au 1er euro, ou en adhérant à la CFE et en optant pour une complémentaire.

Ce type de couverture prendra en charge, au minimum, les soins courants, les hospitalisations, et les rapatriements, et donnera accès très simplement à une assistance francophone.

Pour trouver facilement le meilleur contrat suivant ses besoins et sa situation, il est conseillé d’utiliser un comparateur d’assurances en ligne.

False
undefined

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé aux USA

[Édition 2021]

Découvrez les conseils des experts de
l’assurance maladie aux USA et apprenez à choisir votre assurance santé :

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé au Mexique [Édition 2021]

Apprenez tout ce qu’il faut savoir pour partir et vivre en tout sécurité au Mexique en tant qu’expatrié :

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé internationale
Partez en toute sécurité, avec la bonne couverture et les bonnes infos ! On vous explique :

Prenez rendez-vous avec nos experts en assurance!

Nous sommes là pour vous aider ! Une consultation gratuite permettra de répondre à toutes vos questions.

Ça aussi c'est intéressant :

Menu

Être rappelé·e

On le sait, vous êtres très occupé·e, et nous aussi ! Si vous préférez choisir la date et l’heure pour qu’on s’appelle, il vous suffit de le faire grâce au calendrier ci-dessous !

Choisissez un moment qui vous convient
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.