S’expatrier en Belgique : ce qu’il faut savoir

expatrier-belgique
Si s’expatrier en Belgique ne présente pas les mêmes caractéristiques de dépaysement, d’ensoleillement ou d’exotisme que d’autres destinations plus lointaines, une telle expérience a tout de même des avantages indéniables.

Sommaire

Si s’expatrier en Belgique ne présente pas les mêmes caractéristiques de dépaysement, d’ensoleillement ou d’exotisme que d’autres destinations plus lointaines, une telle expérience a tout de même des avantages indéniables.

La Belgique propose une qualité de vie et un dynamisme culturel très appréciés, et cela tout près de la France. Mais ce n’est pas parce qu’on ne part pas loin qu’il faut se laisser aller à l’improvisation.

S’expatrier en Belgique : des démarches administratives simples

S’expatrier en Belgique, quand on est Français, est une simple formalité, ou presque.

La barrière culturelle, ou celle de la langue, malgré quelques spécificités, est presque inexistante, la monnaie est la même qu’en France, et sur le plan administratif, il n’y a que peu de contraintes.

Aucun visa n’est requis, un simple passeport ou une carte d’identité en cours de validité permettent d’entrer, de circuler, de s’installer et de travailler librement dans tout le royaume.

Un seul petit point est à surveiller : les autorités belges ne reconnaissent pas la prorogation automatique des cartes d’identité française sans modification de leur date de validité faciale.

La seule démarche obligatoire pour un Français qui entame une expatriation en Belgique consiste à se faire recenser sur le registre des étrangers de sa commune de résidence dans les trois mois suivant son arrivée.

Cette inscription déclenche automatiquement l’obligation de payer ses impôts sur les revenus perçus en Belgique dès lors qu’on réside plus de 6 mois par an dans le pays.

Une autre formalité, facultative mais recommandée, peut aussi être effectuée : l’inscription au registre des Français de l’étranger.

Elle permet de faciliter de nombreuses démarches en lien avec la France, et notamment :

  • L’inscription sur les listes électorales
  • L’obtention de bourses scolaires
  • Le renouvellement de papiers d’identité. 

Votre assurance santé internationale en 2 minutes.

Comparez les prix gratuitement en quelques clics.

Fini la galère avec votre assurance santé !

Ne vous prenez pas la tête, on est là pour vous aider. Prenez rendez-vous avec un de nos experts en assurance et on vous trouvera le bon contrat, au bon prix.

Travailler pendant son expatriation en Belgique

Pour travailler pendant une expatriation en Belgique, il est nécessaire d’avoir des compétences dans les secteurs qui recrutent le plus, à savoir :

  • La finance
  • L’assurance
  • Les nouvelles technologies
  • L’immobilier
  • Les services aux entreprises
  • La santé
  • L’éducation.

Si la seule maîtrise du français permet en général de trouver un emploi en Wallonie, et même si l’anglais permet de faire valoir son profil dans tout le pays, il est indéniable qu’un certain niveau de néerlandais sera un avantage évident qui ouvrira bien plus de portes, et dans l’ensemble du royaume.

S’expatrier en Belgique avec des enfants

S’expatrier en Belgique avec des enfants n’a rien de difficile, bien au contraire : le pays propose une qualité de vie généralement très appréciée des familles.

Il faut tout de même se préoccuper assez tôt de la question de la scolarisation de ses enfants pendant la durée de l’expatriation en Belgique.

Il est possible de recourir au système scolaire belge. L’enseignement du néerlandais y est obligatoire très tôt dans la région de Bruxelles, et peut-être remplacé par l’apprentissage de l’anglais en Wallonie.

Mais attention : comparé au système français, le système belge compte une classe de primaire en plus, et une classe de secondaire en moins, et des équivalences de niveau peuvent être exigées à l’inscription.

Sinon, il est possible de scolariser ses enfants dans un des établissements français du pays, qui accueillent des élèves de la maternelle au bac, à Anvers ou Bruxelles.

Cette démarche permet le maintien dans le système scolaire français, mais aussi dans certains cas d’accéder à un très bon cursus bilingue français-anglais. Mais cette option a un cout non négligeable : compter de 6000 à 15000 euros l’année, qu’il faudra prendre en compte dans le budget avant de s’expatrier en Belgique.

Quelle couverture santé pendant une expatriation en Belgique ?

La sécurité sociale belge ne couvre que les expatriés ayant une activité dans le royaume. Les inactifs doivent, quant à eux, justifier d’une couverture dans leur pays d’origine.

Quant aux travailleurs détachés, ils restent affiliés à la Sécurité sociale française durant toute leur expatriation.

L’affiliation au régime d’assurance maladie local est obligatoire pour tous les salariés et indépendants, qui doivent souscrire une mutuelle privée, encadrée par l’INAMI (l’assurance maladie belge), en plus de leur affiliation à la Sécurité sociale.

Il en existe de nombreuses, et l’employeur peut en fournir une. Le conjoint et les enfants de l’assuré sont automatiquement ajoutés comme bénéficiaires de la police.

La qualité des soins en Belgique est tout à fait comparable à ce qui existe en France, mais ils ne sont pas intégralement remboursés, sauf pour les hospitalisations en chambre commune : dans la plupart des cas, l’assuré participe à hauteur de 25% à ses frais de médecine générale, et de 40% pour les actes relevant de spécialités.

Pour s’expatrier en Belgique et bénéficier d’une meilleure couverture santé, il est conseillé de souscrire une assurance maladie internationale avant son départ, qui prendra en charge, au minimum, les soins de santé courants, les hospitalisations, ainsi que l’assistance évacuation et rapatriement.

Cette assurance couvrira son bénéficiaire et ses ayant droits partout dans le monde, et notamment en France. Ce type de couverture peut être souscrit auprès de la CFE ou sous forme d’assurance au 1er euro.

La solution la plus simple pour trouver le contrat le plus adapté à chaque situation est de recourir à un comparateur en ligne.

False
undefined

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé aux USA

[Édition 2021]

Découvrez les conseils des experts de
l’assurance maladie aux USA et apprenez à choisir votre assurance santé :

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé au Mexique [Édition 2021]

Apprenez tout ce qu’il faut savoir pour partir et vivre en tout sécurité au Mexique en tant qu’expatrié :

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé internationale
Partez en toute sécurité, avec la bonne couverture et les bonnes infos ! On vous explique :

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé aux Émirats arabes unis [Édition 2021]

Apprenez tout ce qu’il faut savoir sur le système de santé des Émirats arabes unis et sur les solutions d’assurances existantes pour les expatriés:

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé en Thaïlande [Édition 2021]

Expatriez-vous en toute confiance grâce à notre recueil des informations importantes sur le système d’assurance santé en Thaïlande :

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé au Royaume-Uni [Édition 2021]

Découvrez les particularités du système de santé anglais et tout ce qu’il faut savoir en tant qu’expat au Royaume-Uni :

Prenez rendez-vous avec nos experts en assurance!

Nous sommes là pour vous aider ! Une consultation gratuite permettra de répondre à toutes vos questions.

Ça aussi c'est intéressant :

Menu

Être rappelé·e

On le sait, vous êtres très occupé·e, et nous aussi ! Si vous préférez choisir la date et l’heure pour qu’on s’appelle, il vous suffit de le faire grâce au calendrier ci-dessous !

Choisissez un moment qui vous convient
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.