L’assurance santé d’un expatrié en Australie

Quelle assurance choisir pour s'expatrier en Australie ?
La question de l’assurance santé d’un expatrié en Australie est cruciale car c'est l’un des pays où les tarifs de la santé sont les plus élevés au monde. Sans assurance, l’intégralité des frais de santé seront à votre charge !

Sommaire

La question de l’assurance santé d’un expatrié en Australie est cruciale.

L’Australie est en effet l’un des pays où les tarifs de la santé sont les plus élevés au monde, tant dans le secteur privé que public : sans assurance, l’intégralité des frais de santé sont à la charge du patient.

Regardons ensemble comment partir en sécurité !

La santé en Australie : des soins de qualités, mais chers

Medicare, l’assurance maladie australienne

Il existe un système d’assurance santé en Australie, le Medicare.

Il offre une couverture médicale et hospitalière de base, et tout salarié australien y est affilié d’office.

Medicare permet de bénéficier de soins gratuits dans les hôpitaux publics.

La consultation d’un spécialiste requiert généralement une lettre de son médecin généraliste pour être remboursée, et les médicaments sont payants.

Les soins reçus dans les établissements privés ne sont pas pris en charge, pas plus que les soins dentaires.

Des tarifs exorbitants

Les médecins australiens sont très qualifiés, ce qui garantit une excellente qualité de soins dans les établissements publics comme privés.

Il n’y a donc pas grand-chose à craindre à se faire soigner en Australie, sauf éventuellement de ne pas trouver une offre de soins adéquate dans les zones les plus isolées du pays.

Mais le grand défaut de la médecine australienne réside dans ses tarifs, parmi les plus élevés au monde.

Il faudra débourser environ :

  • 45 euros pour une consultation généraliste
  • 100 euros pour voir un spécialiste ou un dentiste
  • 950 euros pour une journée d’hospitalisation, soins non-compris.

Et il s’agit là des tarifs du public : dans le privé, ils peuvent s’envoler !

Quels sont les droits à l’assurance santé d’un expatrié en Australie ?

Qui peut bénéficier de Medicare ?

L’assurance Medicare est ouverte aux expatriés après une période de deux années d’installation dans le pays.

Le cas des étudiants est particulier, puisqu’ils ont l’obligation de souscrire une assurance dite OSHC auprès d’une compagnie locale, qui leur permettra d’être pris en charge suivant des plafonds et des tarifs conventionnés.

L’assurance internationale, indispensable pour les expatriés

Il est recommandé de souscrire une assurance santé à tout expatrié en Australie, quelle que soit sa situation.

Sans assurance, il devra prendre en charge l’intégralité de ses frais de santé, qui peuvent rapidement représenter un budget considérable.

Mais même avec Medicare ou une assurance OSHC, l’expatrié ne bénéficiera pas d’une couverture satisfaisante.

Ces assurances ne couvrent en effet ni le rapatriement (procédure très couteuse mais parfois indispensable) ni la responsabilité civile.

Elles ne sont surtout valables qu’en Australie : il ne sera donc pas possible d’être remboursé pour ses dépenses de santé lors d’un séjour en France, ni en cas de maladie ou d’accident survenu lors de vacances hors d’Australie.

Pour être correctement couvert et remboursé en toutes situations, il est donc vivement recommandé de souscrire un contrat spécifique d’assurance santé pour expatrié en Australie, en tant qu’assurance principale ou en complément de sa couverture locale.

Les solutions d’assurance internationales en Australie

Les contrats au 1er dollar : une couverture sur-mesure ou presque

La souscription d’un contrat dit au 1er dollar est une solution répandue et recommandée d’assurance santé pour expatrié en Australie.

Ce type de couverture est en général apprécié pour ses avantages :

  • Bon rapport qualité-prix : remboursement dès le premier dollar dépensé, partenariats avec des réseaux de santé locaux
  • Flexibilité : ajout de garanties sur-mesure
  • Simplicité : contrats rédigés et gérés en français, assistance francophone facilement joignable.

Évidemment, plus un contrat sera protecteur, plus il coutera cher à l’assuré, mais la concurrence est telle qu’elle permet de bénéficier d’offres intéressantes.

En revanche, les assureurs privés exigent tous un questionnaire de santé à l’adhésion, ce qui peut générer, en cas d’antécédents médicaux connus, des exclusions de garanties (comme le refus de prise en charge des maladies chroniques) ou des majorations de cotisation.

L’utilisation d’un comparateur en ligne permettra, en comparant les devis reçus, de trouver l’offre la plus intéressante pour chaque situation.

La CFE seule n’est pas une solution suffisante d’assurance santé pour expatrié en Australie

La CFE est une autre solution d’assurance pour partir en Australie.

Son principal avantage est de ne pas exiger de questionnaire de santé et de n’appliquer aucune surprime ni exclusion de garanties.

C’est donc une solution intéressante pour les personnes présentant des préexistences médicales.

La CFE permet aussi de retrouver rapidement ses droits à la Sécurité sociale lors d’une réinstallation en France.

Mais elle ne peut constituer en tant que telle une solution satisfaisante d’assurance santé pour expatrié en Australie : ses remboursements, identiques à ceux de la Sécurité sociale, sont bien trop faibles pour couvrir les dépenses de santé dans le pays.

De plus, l’offre proposée n’est pas flexible : le rapatriement n’est pas couvert et il n’est pas possible d’ajouter de garanties particulières.

Pour faire de la CFE une assurance santé pour expatrié en Australie satisfaisante, il faut souscrire une complémentaire auprès d’un autre organisme, qui offrira de meilleurs remboursements et garanties, mais coûtera plus cher et pourra dans certains cas causer une multiplication des démarches.

Prenez rendez-vous avec nos experts en assurance!

Nous sommes là pour vous aider ! Une consultation gratuite permettra de répondre à toutes vos questions.

Ça aussi c'est intéressant :

Menu

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.