Obtenir un visa de travail pour la Nouvelle-Zélande

Obtenir un visa travail pour la Nouvelle-Zélande
Avant de décider de s’expatrier, il convient de découvrir les différents types de visa de travail proposés par la Nouvelle-Zélande ainsi que leurs conditions d’obtention.

Sommaire

Située au sud-ouest de l’océan Pacifique, la Nouvelle-Zélande fait partie des cinq pays les plus attractifs du monde pour les expatriés.

Le pays séduit par sa grande variété de paysages, sa qualité de vie et une économie dynamique et prospère qui offre de belles opportunités de travail.

Avant de décider de s’expatrier, il convient de découvrir les différents types de visa de travail proposés par la Nouvelle-Zélande ainsi que leurs conditions d’obtention.

Les différents visas de travail pour la Nouvelle-Zélande

Le permis vacances-travail (PVT) pour les citoyens français

La Nouvelle-Zélande propose un permis vacances-travail avec des spécificités en fonction du pays d’origine.

Le visa vacances-travail France permet aux jeunes Français, âgés de 18 à 30 ans, de se rendre en Nouvelle-Zélande pour voyager, travailler ou étudier pendant un an. Pour ce faire, ils doivent justifier d’au moins 4 200 dollars néo-zélandais (soit près de 2 560 €) pour subvenir à leurs besoins durant leur séjour.

Ce visa permet de :

  • Travailler en Nouvelle-Zélande pendant un maximum de douze mois
  • Étudier ou suivre une formation pendant un maximum de six mois.

Points à noter :

  • Les demandes de visa vacances-travail pour la Nouvelle-Zélande se font uniquement en ligne
  • Il n’est pas possible d’accepter un emploi permanent avec ce type de visa
  • Ce visa ne permet pas au demandeur d’emmener ses enfants ni son conjoint pendant son séjour
  • Si le demandeur souhaite se rendre en Nouvelle-Zélande avec son conjoint, ce dernier devra faire sa propre demande de visa.

Les démarches

Afin d’effectuer une demande de visa travail-vacances pour la Nouvelle-Zélande, il est nécessaire de :

  • Renseigner des informations relatives à son passeport
  • Posséder un passeport valide pendant au moins 15 mois après la première entrée dans le pays
  • Répondre à des questions sur sa moralité (notamment sur sa non-implication dans des activités criminelles ou racistes)
  • Attester de ses bonnes intentions (respecter les conditions du visa et rester sur le territoire de façon temporaire, etc.)
  • Avoir un billet d’avion retour ou suffisamment d’argent pour pouvoir en acheter un depuis la Nouvelle-Zélande
  • Justifier de plus de 2560 € de fonds
  • Ne pas avoir déjà obtenu ce visa par le passé, même si le demandeur ne l’a finalement pas utilisé pour aller en Nouvelle-Zélande
  • Être en mesure de prouver sa prise en charge sanitaire (assurance santé), y compris en cas d’hospitalisation.

Enfin, les autorités néo-zélandaises peuvent demander de prouver sa bonne santé en demandant, après réception de la demande de visa en ligne, de passer certains examens médicaux.

Le visa Business ou Investor

En français, le visa affaires ou investisseur permet d’obtenir un visa de résidence à des demandeurs capables d’apporter une contribution significative à l’économie du pays.

Il existe deux catégories de visa Investor :

  • L’Investor 1 pour lequel le demandeur doit démontrer son intention d’investir au moins 10 millions de dollars néo-zélandais (soit un peu plus de 6 150 000 d’euros) dans un fonds local pour trois ans minimum
  • L’Investor 2 pour lequel le demandeur doit prouver qu’il détient 3 millions de dollars néo-zélandais (près de 1 847 000 €) à investir dans un fonds local sur quatre ans au moins.

S’il n’y a pas de condition d’âge pour la catégorie 1 de ce type de visa, pour la catégorie 2, le demandeur ne doit pas être âgé de plus de 65 ans.

Les démarches

Pour les deux catégories de visa Investisseur, le demandeur doit prouver que :

  • Il détient la somme requise
  • Il l’a acquise légalement
  • Il compte l’investir en Nouvelle-Zélande
  • Il est en bonne santé et a une bonne moralité.

La demande de visa investisseur se déroule en deux temps :

  1. Le dépôt de la demande,
  2. Puis le transfert des fonds dans les 12 mois suivant l’accord de principe de l’immigration.

Votre assurance santé internationale en 2 minutes.

Comparez les prix gratuitement en quelques clics.

Fini la galère avec votre assurance santé !

Ne vous prenez pas la tête, on est là pour vous aider. Prenez rendez-vous avec un de nos experts en assurance et on vous trouvera le bon contrat, au bon prix.

Le visa de résidence pour professionnels qualifiés

Ce visa s’adresse aux personnes qui ont les compétences nécessaires pour contribuer à l’économie de la Nouvelle-Zélande.

Ce visa permet au titulaire de :

  • Vivre, travailler et étudier en Nouvelle-Zélande
  • Inclure son conjoint et ses enfants à charge âgés de moins de 24 ans dans sa demande de résidence.

Points à noter :

  • Les autorités néo-zélandaises utilisent un système de points pour évaluer les expressions d’intérêt (EOI) avec un minimum de 160 points nécessaires
  • Ce visa n’est pas valable pour les personnes exerçant une activité indépendante (il faudra demander un visa de résident pour entrepreneur à la place).

Les démarches

Avant de pouvoir obtenir une invitation à soumettre sa demande de visa, le demandeur doit envoyer une expression d’intérêt (Expression of Interest ou EOI). Il s’agit d’une lettre rédigée par le demandeur pour parler de l’emploi qu’il va occuper en Nouvelle-Zélande, de son expérience professionnelle ainsi que de ses qualifications.

La durée de validité de ce visa étant indéfinie, il est, en effet, important de motiver son envie de s’installer pour travailler dans le pays.

Les étapes d’obtention

  • Toutes les deux semaines, les autorités néo-zélandaises sélectionnent des EOI (expressions d’intérêt) parmi les candidatures puis étudient la demande
  • Si le demandeur obtient le nombre de points suffisant, il est invité à présenter une demande de résidence via le formulaire qui lui est envoyé
  • Les autorités prennent alors une décision sur la délivrance du visa de résidence pour professionnels qualifiés.

Le visa de résidence pour entrepreneur

Ce visa est destiné aux personnes qui ont exercé une activité indépendante en Nouvelle-Zélande pendant au moins six mois, ou qui ont exploité une entreprise pendant deux ans avec un autre visa autorisant l’exercice d’une activité indépendante.

Ce type de visa n’a pas de validité définie.

Le “Entrepreneur Resident Visa” de son nom anglais, permet de :

  • Continuer à gérer sa propre entreprise en Nouvelle-Zélande
  • Vivre, travailler et étudier en Nouvelle-Zélande
  • Inclure son partenaire et ses enfants à charge de moins de 24 ans dans sa demande de visa.

Points à noter :

Si un ressortissant étranger présente une demande après moins de deux ans d’activité indépendante, il devra disposer d’un visa de travail d’entrepreneur. Il devra également avoir investi un capital d’au moins 500 000 dollars néo-zélandais (soit un peu plus de  306 300 €) et avoir créé trois nouveaux emplois en Nouvelle-Zélande.

Assurer sa santé durant son expatriation en Nouvelle-Zélande

La Nouvelle-Zélande dispose d’un système de santé relativement complexe qui soumet les expatriés à de nombreux critères afin d’être éligibles aux soins de santé publics.

L’accès aux soins dans le privé est par ailleurs conditionné par l’éligibilité aux soins de santé publics, ce qui complique les choses.

S’il est possible de souscrire à une assurance santé locale, celle-ci n’offre pas de garantie rapatriement vers la France si cela est nécessaire. Une assurance de santé internationale est alors conseillée puisque ce type d’assurance couvre le rapatriement ainsi que tous les soins de santé en Nouvelle-Zélande et partout dans le monde.

False
undefined

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé aux USA

[Édition 2021]

Découvrez les conseils des experts de
l’assurance maladie aux USA et apprenez à choisir votre assurance santé :

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé au Mexique [Édition 2021]

Apprenez tout ce qu’il faut savoir pour partir et vivre en tout sécurité au Mexique en tant qu’expatrié :

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé internationale
Partez en toute sécurité, avec la bonne couverture et les bonnes infos ! On vous explique :

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé aux Émirats arabes unis [Édition 2021]

Apprenez tout ce qu’il faut savoir sur le système de santé des Émirats arabes unis et sur les solutions d’assurances existantes pour les expatriés:

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé en Thaïlande [Édition 2021]

Expatriez-vous en toute confiance grâce à notre recueil des informations importantes sur le système d’assurance santé en Thaïlande :

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé au Royaume-Uni [Édition 2021]

Découvrez les particularités du système de santé anglais et tout ce qu’il faut savoir en tant qu’expat au Royaume-Uni :

Prenez rendez-vous avec nos experts en assurance!

Nous sommes là pour vous aider ! Une consultation gratuite permettra de répondre à toutes vos questions.

Ça aussi c'est intéressant :

Menu

Être rappelé·e

On le sait, vous êtres très occupé·e, et nous aussi ! Si vous préférez choisir la date et l’heure pour qu’on s’appelle, il vous suffit de le faire grâce au calendrier ci-dessous !

Choisissez un moment qui vous convient
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.