...

Tout ce qu’il faut savoir pour s’installer en Norvège

False
Choisir de s'installer en Norvège
S’installer en Norvège, c’est bénéficier d’une qualité de vie reconnue dans le monde entier, dans un cadre naturel à la beauté préservée.

Sommaire

S’installer en Norvège, c’est bénéficier d’une qualité de vie reconnue dans le monde entier, dans un cadre naturel à la beauté préservée.

Cependant, pour réussir son séjour et son intégration sur place, il est essentiel d’accomplir certaines démarches et de bien se renseigner en amont sur les conditions de vie locales.

S’installer en Norvège : les points clés pour une adaptation réussie

De grands espaces, un cadre naturel enchanteur, le parfait équilibre entre travail et famille, un système de sécurité sociale solide, un taux de chômage faible : la Norvège fait rêver.

Cependant, plusieurs questions doivent être élucidées avant que vous ne partiez vivre en Norvège.

C’est un fait, la vie en Norvège est chère

La Norvège figure quasi-systématiquement dans le top 3 des pays les plus chers au monde (avec l’Islande et la Suisse). Cela s’explique par le coût élevé de la main-d’œuvre et par les produits alimentaires importés. En outre, des taxes importantes sont appliquées sur l’alcool et le tabac.

Voici un tableau qui vous donne une idée des prix appliqués en Norvège (les prix ont été convertis en euro) :

Poste de dépensesPrix en euro
Carte de transport 75 à 192 €/mois
Bière importée (0,33 litres)3 à 5 €/mois
Cappuccino ou Latte4 à 5 €
Fromage local8 à 15 €/kg
Menu de base dans un fast-food9 €
Entrée, plat et dessert dans un restaurant18 à 35 €
Ticket de cinéma12 à 20 €
Abonnement dans une salle de sport20 à 66 €/mois

Le poste de dépenses le plus élevé est incontestablement le logement. 

Un climat qui varie beaucoup d’une région à l’autre

Le climat en Norvège varie sensiblement selon les régions. Contrairement aux croyances populaires, les hivers ne sont pas glaciaux. En effet, la température moyenne en Norvège est de -6,8 °C pendant la saison froide.

Il faut dire que grâce aux eaux tempérées du Gulf Stream, les températures en Norvège sont plus douces que dans d’autres régions du monde à la même latitude (Alaska, Groenland, Sibérie).

En hiver, c’est dans l’arrière-pays et dans le grand nord qu’il fait le plus froid. À l’inverse, sur le littoral, les hivers sont relativement doux.

L’été, le sud de la Norvège fait office d’île paradisiaque avec des températures chaudes et un climat humide. À l’intérieur du pays, les étés ont tendance à être caniculaires et secs.

Faut-il parler la langue locale pour partir vivre en Norvège ?

La Norvège compte deux langues officielles, le bokmål (dano-norvégien), et le nynorsk (néo-norvégien). La première est la langue la plus couramment utilisée, notamment du côté d’Oslo. La seconde est essentiellement académique (c’est la langue employée dans la littérature norvégienne).

Les expatriés ont généralement besoin de beaucoup de temps pour apprendre le bokmål. La langue locale étant difficile à appréhender, il est recommandé de parler anglais.

L’anglais est enseigné en Norvège dès l’âge de 8 ans. Celle-ci est donc parfaitement comprise et maîtrisée par la majeure partie de la population, notamment dans les villes.

Norvège : mode de vie, mœurs et mentalité locale

La Norvège est certainement le pays d’Europe le plus féministe qui soit. Dans ce pays, les femmes jouent, par exemple, un rôle majeur dans la vie politique. Les femmes norvégiennes sont réputées pour avoir de forts tempéraments.

Par ailleurs, la société norvégienne est très protectrice de la famille et des enfants. Là-bas, l’enfant est roi et a droit à un traitement spécial quelles que soient les occasions.

Les bus et les trains sont spécialement aménagés pour les enfants. Dans les cafétérias et le long des routes, des salles et abris sont prévus pour langer les bébés.

Autrement, en règle générale, les Norvégiens ont une vie paisible. Ils aiment prendre l’air et pratiquer le le ski qui est le sport national.

Votre assurance santé internationale en 2 minutes.

Comparez les prix gratuitement en quelques clics.

Fini la galère avec votre assurance santé !

Ne vous prenez pas la tête, on est là pour vous aider. Prenez rendez-vous avec un de nos experts en assurance et on vous trouvera le bon contrat, au bon prix.

Fini la galère avec votre assurance santé !

Satisfaction client
4.7/5

Finie la galère avec votre assurance santé à l'étranger!

Satisfaction client
4.7/5

Partir vivre en Norvège : la scolarité des enfants

En raison de la population assez dispersée, les écoles ont de petits effectifs avec des classes accueillant tous les niveaux. Aussi faut-il comprendre que contrairement à la France, en Norvège le travail de groupe prime sur le travail individuel.

L’enseignement est gratuit pour tous. Toutes les communes norvégiennes ont le devoir d’offrir une scolarité gratuite aux enfants de toutes nationalités. L’enseignement public norvégien est gratuit jusqu’au secondaire, pour un total de 13 années d’école.

Beaucoup d’enfants étrangers sont présents dans les classes norvégiennes, certains d’entre eux arrivant même en cours d’année. Pour faciliter leur adaptation, des classes d’intégration ont été mises en place.

À noter que les expatriés peuvent inscrire leurs enfants dans un établissement d’enseignement français à Oslo et à Stavanger.

Trouver un logement en Norvège

Les logements en Norvège sont onéreux, et ce, quelle que soit la ville de destination. Cependant, ce sont dans les grandes villes comme Oslo, Bergen et Trondheim que les prix des logements sont les plus élevés. Cela explique certainement pourquoi tant de personnes font le choix d’une colocation dans ces villes.

Découvrez un tableau indicatif des différents prix pratiqués :

Type de logement Montant moyen du loyer
Appartement de deux pièces à Oslo1 400 €/mois (sans les charges)
Colocation dans un quatre pièces à Oslo550 €/mois et par personne
Appartement avec une chambre en banlieue ou dans une petite ville800 €/mois (sans les charges)
Studio en banlieue ou dans une petite ville500 €/mois (sans les charges)

Les baux locatifs en Norvège sont signés pour un an minimum, avec un préavis de 90 jours, toujours par écrit.

Sur le contrat de bail, le propriétaire doit préciser si l’électricité et Internet sont inclus dans le montant du loyer. Dans le cas contraire, le locataire doit payer un supplément. L’eau est généralement comprise dans les charges.

À noter qu’il n’est pas rare que les bailleurs demandent quatre mois de loyer en avance : trois sous la forme de dépôt encaissable restitué à la fin du bail et un pour le mois en cours.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Pour une longue expatriation en Norvège, il est souvent plus avantageux d’acheter son logement, à condition que les banques acceptent le prêt.

L’ouverture d’un compte en banque doit également être anticipée lorsque la décision est prise de s’installer en Norvège. Cette démarche est effectivement rendue compliquée par la demande de nombreux justificatifs.

Immigrer en Norvège : les démarches administratives indispensables

Depuis le 1er janvier 2010, les formalités administratives pour immigrer en Norvège ont été fortement allégées.

Ainsi, les ressortissants des pays membres de l’UE n’ont plus besoin de permis de séjour pour résider dans le pays. Ils doivent cependant faire une démarche d’enregistrement auprès de la police norvégienne une fois sur place.

LE SAVIEZ-VOUS ?

La carte d’identité française est suffisante pour se rendre en Norvège, mais le passeport français est requis pour effectuer les formalités sur place.

L’établissement d’un certificat d’enregistrement

Une fois qu’ils sont entrés dans le pays, les ressortissants de l’UE ont pour seule formalité de faire établir un certificat d’enregistrement. Ce document atteste que la police a bien inscrit le ressortissant comme un citoyen de l’UE résidant en Norvège.

Pour ce faire, les citoyens européens doivent se présenter dans un poste de police dans les trois mois suivant leur entrée sur le territoire.

Pour les autorités norvégiennes, l’objectif de cette démarche est d’avoir une vue d’ensemble quant aux nombres d’expatriés vivant sur le territoire.

L’obligation de postuler à une offre d’emploi

De plus, les Français qui souhaitent vivre en Norvège ont six mois pour postuler à une offre d’emploi une fois sur place. S’ils ne parviennent pas à trouver du travail dans ce délai, ils doivent quitter le territoire.

Quitter la Norvège n’empêche pas les ressortissants qui ont déjà tenté leur chance de réitérer leurs efforts. Dans ce cas, ils devront à nouveau se signaler à la police et bénéficieront de six mois supplémentaires pour tenter de signer un contrat d’embauche.

Les démarches à réaliser une fois un travail trouvé

Dès lors qu’ils ont trouvé un travail en Norvège, les citoyens de l’UE doivent obtenir une carte d’identité norvégienne. Celle-ci est indispensable pour réaliser les démarches suivantes :

  • Ouvrir un compte en banque
  • Louer un logement
  • Obtenir une carte de déduction fiscale (indispensable pour bénéficier du prélèvement à la source au moment de payer l’impôt sur le revenu)
  • Ouvrir des droits aux prestations de santé.

La carte d’identité doit être demandée rapidement, car son obtention peut prendre jusqu’à quatre semaines. Pour les salariés, c’est l’employeur qui effectue en général cette démarche.

Travailler pendant son expatriation en Norvège

Il peut être difficile de trouver un emploi lors de son expatriation, car les employeurs ont tendance à privilégier les travailleurs locaux.

Pour espérer percevoir un salaire compétitif et bénéficier de conditions de travail favorables, il faut impérativement maîtriser la langue du pays. Toutefois, les expatriés peuvent faire le choix d’intégrer une entreprise portée vers l’international, où les échanges se font principalement en anglais.

Dans toutes les villes du pays, des cours de norvégien pour étrangers sont dispensés par des écoles et organismes de formation. Cet enseignement de la langue norvégienne est payant.

Une fois le prérequis de la langue validé, un expatrié est susceptible de trouver un poste dans tous les secteurs d’emploi du pays. La seule exception est le secteur du commerce, en raison d’un trop grand nombre de candidats locaux. Parmi les domaines qui recrutent le plus se trouvent :

  • L’industrie gazière et pétrolière
  • L’enseignement
  • La santé
  • Les services aux personnes âgées.

Les contrats de travail en Norvège

Les contrats de travail en Norvège peuvent être temporaires ou permanents. Ces derniers renferment plus ou moins les mêmes informations que les contrats de travail français, à savoir :

  • La durée du contrat
  • La périodicité, le montant et le mode de paiement du salaire
  • La durée de la période d’essai (en général six mois)
  • Le délai de préavis
  • Les horaires de travail
  • Les congés autorisés
  • La description du poste et des missions.

La durée légale du temps de travail

En Norvège, le temps de travail hebdomadaire ne dépasse pas 37,5 heures. La pause déjeuner est généralement d’une demi-heure. La journée de travail se termine à 16 heures, y compris pour les managers.

En ce qui concerne les congés payés, le minimum légal est de 21 jours par année civile. Les employés âgés de plus de 60 ans et ceux de haut niveau ont droit à cinq semaines de vacances par année civile.

Il existe en Norvège 12 jours fériés pendant lesquels les salariés ne travaillent pas.

Partir vivre en Norvège

Zoom sur le système de santé norvégien

Sauf s’il est détaché pendant son expatriation en Norvège, un salarié étranger relève du régime local de protection sociale. Les accords européens permettent de passer facilement d’un système national à l’autre.

La Carte Européenne d’Assurance Maladie permet au ressortissant français de bénéficier d’une prise en charge identique à celle des assurés norvégiens en attendant d’être affilié au régime local, le NIS. L’affiliation est automatique pour les personnes qui travaillent ou résident en Norvège.

Pour qu’un expatrié soit considéré comme domicilié en Norvège, son séjour doit être de 12 mois minimum.

Comment fonctionne la sécurité sociale norvégienne ?

Les personnes qui sont affiliées au régime norvégien de protection sociale ne règlent qu’une somme forfaitaire pour leurs soins, laquelle est plafonnée annuellement. Une fois que le plafond est atteint, tous les soins qui dépassent ce plafond au cours de la même année sont entièrement pris en charge par l’assurance maladie.

À noter que l’employeur prélève de la rémunération versée la part salariale des cotisations sociales obligatoires.

LE SAVIEZ-VOUS ?

L’obtention du numéro national norvégien (carte d’identité) permet d’avoir un médecin référent.

Les failles du régime norvégien de protection sociale

Les soins dont les expatriés peuvent bénéficier lorsqu’ils partent s’installer en Norvège sont de très bonne qualité. Cependant, le régime d’assurance maladie local n’offre qu’une couverture partielle des dépenses de santé. Il s’agit des dépenses concernant :

  • Les soins apportés aux enfants mineurs
  • Les accouchements
  • Les blessures liées au travail
  • Etc.

Les consultations et les médicaments sont à la charge du patient, sauf pour les traitements liés aux maladies chroniques qui sont remboursés à 60 %. Le passage par un médecin généraliste est obligatoire pour tout examen ou toute consultation auprès d’un spécialiste.

Voici quelques exemples de tarifs que vous serez susceptible de rencontrer durant votre future expatriation en Norvège :

  • Consultation à l’hôpital : 38 €
  • Consultation en clinique : 100 €
  • Visite chez le dentiste : 75 €
  • Actes médicaux (en moyenne) : 125 €

Quelle couverture maladie pour s’installer en Norvège ?

La plupart des entreprises ne proposent pas de mutuelle. Il est donc vivement conseillé de souscrire une assurance santé privée avant de partir s’installer en Norvège.

Pour ce faire, l’expatrié peut opter pour une assurance internationale au 1er euro, ou adhérer à la CFE tout en choisissant une complémentaire.

Ces contrats permettent non seulement la prise en charge des dépenses de santé sur place, mais également lors de séjours à l’étranger, y compris en France. Ces derniers permettent également d’accéder à une assistance francophone.

Enfin, lesdits contrats couvrent les rapatriements, ce qui peut être très utile en vivant à l’étranger.

True
International
Satisfaction client
4.7

Enquête de satisfaction client Expat Assurance – Juillet 2020

Voir les avis

Cacher les avis

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé aux USA

[Édition 2021]

Découvrez les conseils des experts de
l’assurance maladie aux USA et apprenez à choisir votre assurance santé :

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé au Mexique [Édition 2021]

Apprenez tout ce qu’il faut savoir pour partir et vivre en tout sécurité au Mexique en tant qu’expatrié :

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé internationale
Partez en toute sécurité, avec la bonne couverture et les bonnes infos ! On vous explique :

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé aux Émirats arabes unis [Édition 2021]

Apprenez tout ce qu’il faut savoir sur le système de santé des Émirats arabes unis et sur les solutions d’assurances existantes pour les expatriés:

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé en Thaïlande [Édition 2021]

Expatriez-vous en toute confiance grâce à notre recueil des informations importantes sur le système d’assurance santé en Thaïlande :

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé au Royaume-Uni [Édition 2021]

Découvrez les particularités du système de santé anglais et tout ce qu’il faut savoir en tant qu’expat au Royaume-Uni :

Prenez rendez-vous avec notre expert en assurance santé internationale

Une consulation avec un expert francophone

Une analyse détaillée de votre situation

Des tarifs adaptés à vos besoins

Rejoignez les 3500 familles qui nous font confiance

Nous sommes là pour vous aider ! Une consultation gratuite permettra de répondre à toutes vos questions.

Ça aussi c'est intéressant :

S’expatrier au Portugal à la retraite est un choix de vie auquel de nombreux Français ont déjà songé. Mais attention, une telle décision ne s’improvise pas !
Norway
Europe

Menu

Être rappelé·e

On le sait, vous êtres très occupé·e, et nous aussi ! Si vous préférez choisir la date et l’heure pour qu’on s’appelle, il vous suffit de le faire grâce au calendrier ci-dessous !

Choisissez un moment qui vous convient

Expat Assurance no opera en México y el sitio no es accesible para los usuarios mexicanos.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.