...

Réussir son expatriation en Chine

False
expatriation-chine
Une expatriation en Chine est une expérience qui ne s’improvise pas. Si le pays est devenu une destination phare pour les travailleurs internationaux grâce à son dynamisme économique et son développement constant, le candidat au départ a tout intérêt à être bien préparé pour affronter les obstacles qu’il pourrait croiser sur sa route.

Sommaire

Une expatriation en Chine est une expérience qui ne s’improvise pas. Grâce à son dynamisme économique et son développement constant, le pays est devenu une destination phare pour les travailleurs internationaux.

Le candidat à l’expatriation a toutefois intérêt à être bien préparé pour affronter les obstacles qu’il pourrait croiser sur sa route.

Expatriation en Chine : ce qu’il faut savoir

Avant d’envisager une expatriation, il convient d’en apprendre un peu plus sur ce que peut offrir le pays aux expatriés et sur les formalités administratives liées à l’expatriation.

Quelques bonnes raisons de s’expatrier en Chine

La plupart du temps, un expatrié ne recherche pas uniquement des opportunités professionnelles. Il est également animé par l’envie de découvrir une nouvelle culture et c’est notamment vrai lorsqu’il s’agit d’une expatriation en Chine.

Il semble en effet que la première chose que le pays ait à offrir à ses expatriés est le dépaysement ! La Chine, c’est avant tout une culture riche, de nombreux sites historiques à explorer et des traditions fascinantes.

D’un point de vue professionnel, la Chine offre de belles opportunités de travail aux ressortissants occidentaux, notamment dans les secteurs de la manufacture et de la construction.

Les formalités administratives

Parmi les visas qui permettent de s’installer en Chine, il existe :

  • Le visa de travail Z pour travailler en Chine délivré pour 30 jours seulement, mais qui permet de demander un permis de résidence dès son arrivée en Chine
  • Les visas d’études X1 pour étudier plus de 180 jours et X2 pour étudier moins de 180 jours sur le territoire chinois.

Il est à noter que la délivrance du visa de travail Z est soumise à l’obtention d’un emploi avant même son départ pour la Chine.

Ce visa permet à l’expatrié de s’installer dans le pays avec sa famille.

Cadre de vie et spécificités

Située sur la rive ouest du Pacifique, la Chine est en avance de 7 heures sur la France.

La monnaie nationale de la République populaire de Chine est le yuan ou renminbi, à l’exception des régions administratives de Hong Kong et Macao qui possèdent leur propre devise. Un euro est équivalent à environ 7 yuan.

Parmi les villes attirant le plus d’expatriés, Shanghai et Pékin sont en tête de liste.

S’expatrier en Chine : des coûts à ne pas négliger

Un des points souvent mis en avant pour vanter les mérites de l’expatriation en Chine, est que le pays est l’un de ceux où les expatriés s’enrichissent le plus. Les salaires et les avantages proposés sont, en effet, souvent particulièrement intéressants, avec un coût de la vie globalement inférieur à celui de la France.

Ainsi, en 2021, le coût de la vie en Chine est, en moyenne, 35 % inférieur à celui de la France. Les villes les plus attractives pour les expatriés n’offrent toutefois pas autant d’avantages sur le coût de la vie :

  • Le coût de la vie à Pékin est inférieur de 21 % à celui de la France
  • À Shanghai l’écart n’est plus que de 19 %
  • Quant à Hong Kong l’écart chute à 13 %.

En effet, certains foyers de dépenses tendent à atténuer les écarts. C’est notamment le cas des logements, plus chers dans les grandes mégalopoles précédemment citées.

Le logement

L’urbanisation galopante et le développement constant des métropoles chinoises a pour conséquence une explosion du coût du logement. Cette dépense est à prendre en compte dès la préparation de son expatriation en Chine :

ShangaïHong KongPékin
Location d’un appartement dans le centre-ville2 258 €4 481 €1 997 €
Salaire local moyen1 120 €2 456 €1 151 €

La santé

Il existe dans toutes les villes chinoises des hôpitaux de quartier où il est possible de se faire soigner à moindre frais. La qualité de ces infrastructures et des soins pratiqués est bien en dessous des standards occidentaux et les médecins n’y parlent pas anglais.

La plupart des expatriés qui se font soigner pendant leur expatriation en Chine se dirigent donc vers les services pour étrangers des hôpitaux chinois ou vers les cliniques internationales.

L’offre est alors d’une excellente qualité, mais le coût est élevé. Cela implique de bien se renseigner sur l’assurance maladie en Chine avant son départ.

La scolarité

S’installer en Chine en famille nécessite d’inscrire ses enfants dans des établissements français ou internationaux. Cette démarche doit être anticipée, car les places sont particulièrement demandées et des listes d’attente existent souvent.

Ce type de scolarité a un coût : comptez de 5 000 à 9 000 € par an.

Transports

En se basant sur la moyenne du pays, le coût des transports en Chine est inférieur d’environ 83 % à celui de la France.

Un ticket de bus ou de métro coûte 0,27 € et varie selon les moments de l’année. Ce prix peut descendre à 0,2 € et se hisser à 0,68 €.

Pour les expatriés désireux de se déplacer en voiture, le prix du litre d’essence est d’un euro.

Communication

Le coût des communications mobiles est à peu près 88 % inférieur aux tarifs pratiqués en France avec une moyenne à 0,02 € pour la Chine contre 0,16 € pour la France.

Pour ce qui est d’internet, le prix d’un abonnement mensuel haut-débit est de 12,54 € en Chine. Cela représente une économie de 55 % comparé à la France.

Fiscalité

Un ressortissant étranger devient imposable en Chine sur son revenu mondial, si :

  • Il a séjourné sur le territoire plus de 183 jours par an sur six années consécutives
  • Il n’a pas quitté le pays plus de 30 jours consécutifs sur un an au cours des six dernières années.

Le droit fiscal chinois stipule qu’une personne domiciliée en Chine et qui y réside actuellement est imposable.

Le revenu imposable comprend le salaire, les traitements, et, dès 2022, les primes annuelles seront également prises en compte.

Le taux d’imposition dépend de la tranche de revenus et des déductions d’impôts sont possibles.

Pour les expatriés, les déductions d’impôts portent sur :

  • Les frais de scolarité avec une déduction forfaitaire d’un peu plus de 137 € par mois et par enfant
  • Les loyers dans la ville de travail avec une déduction de 206 € environ pour les grandes villes, ou un peu plus de 150 € pour les autres villes
  • Enfin, les cours et formations sont déductibles à hauteur de 55 € par mois.

Expatriation à Hong-Kong et en Chine : des démarches différentes

Hong-Kong existe en tant que région administrative spéciale contrôlée par la Chine. Hong-Kong jouit de sa propre autonomie, mais celle-ci est limitée.

Sur le principe du “un pays, deux systèmes”, Hong-Kong a son propre argent, ses canaux de passeport et d’immigration et son système juridique.

Après la rétrocession de Hong-Kong (anciennement colonie britannique), le territoire est devenu une région administrative spéciale (RAS) tout en faisant officiellement partie de la Chine.

Toutefois, en matière d’immigration, Hong-Kong obéit à ses propres règles.

Les démarches à réaliser sont donc différentes suivant que son expatriation soit à Hong-Kong ou en Chine. De plus, le visa permettant d’accéder à un des territoires ne permet pas forcément de pouvoir visiter le second.

Il existe de nombreux types de visas pour les deux pays :

  • Visa de tourisme
  • Visa étudiant
  • Visa de travail
  • Etc.

Il est donc essentiel de se renseigner auprès des autorités sur le document à obtenir et les justificatifs à produire suivant sa situation, sous peine de ne pouvoir entrer dans le pays. Les démarches peuvent être particulièrement compliquées lorsqu’il s’agit de s’installer en famille, il faut donc les anticiper.

À noter : les jeunes jusqu’à 30 ans ont la possibilité de bénéficier du Programme Vacances-Travail (PVT) pour réaliser une expatriation à Hong-Kong.

Le PVT est valable un an. Celui-ci permet de voyager, mais également de travailler ou d’étudier durant six mois sur place, à condition de ne pas occuper de poste permanent.

Il est vivement conseillé de se faire inscrire sur les registres consulaires des Français établis hors de France, et cela, que l’expatriation ait lieu à Hong-Kong ou en Chine. Cela assure une meilleure sécurité, l’accès à des aides administratives et des démarches officielles simplifiées.

Quelques précautions à prendre pour s’installer en Chine

Il est nécessaire de prendre quelques précautions avant de partir en Chine et il vaut mieux être bien renseigné.

L’apprentissage de l’anglais est indispensable pour une expatriation en Chine, où les étrangers travaillent habituellement en milieu international. Cela est d’autant plus vrai à Hong-Kong où il s’agit d’une des deux langues officielles.

Quant au chinois – cantonnais à Hong-Kong, Mandarin en Chine – il est également important de le maîtriser au moins en partie pour une expatriation en Chine continentale. Cela permet de faciliter son intégration et sa vie quotidienne : peu de locaux parlent anglais.

Votre assurance santé internationale en 2 minutes.

Comparez les prix gratuitement en quelques clics.

Fini la galère avec votre assurance santé !

Ne vous prenez pas la tête, on est là pour vous aider. Prenez rendez-vous avec un de nos experts en assurance et on vous trouvera le bon contrat, au bon prix.

Fini la galère avec votre assurance santé !

Satisfaction client
4.7/5

Fini la galère avec votre assurance santé !

Satisfaction client
4.7/5

Santé et rapatriement durant son expatriation en Chine

Le secteur de la santé en Chine

En Chine, les hôpitaux publics ne jouissent pas d’une très bonne réputation, notamment du fait de l’engorgement de ces établissements.

Pour un expatrié, habitué à des installations plus modernes, le choix du privé reste le meilleur. D’autant plus que ces établissements emploient du personnel bilingue en anglais, ce qui n’est pas le cas du public.

En revanche, les prix des soins dans le privé sont extrêmement élevés. Ainsi, une consultation chez un médecin généraliste peut atteindre 165 €.

L’importance d’une assurance santé pour s’installer en Chine

La souscription d’une assurance rapatriement est absolument indispensable pour toute expatriation en Chine. Devoir rentrer en France en situation d’urgence médicale peut coûter extrêmement cher.

La meilleure solution est de souscrire une assurance pour expatrié auprès d’une compagnie française spécialisée (assurance au 1er euro ou pack tout-en-un de la CFE). 

Ce type de contrat permet non seulement de prendre en charge les dépenses et les démarches liées au rapatriement, mais également les dépenses de santé telles que les soins courants et les hospitalisations. Ces derniers coûtent très cher en Chine pour les expatriés sans couverture.

Notez qu’il est également recommandé d’être bien couvert par une assurance maladie pour un voyage en Chine ou à Hong Kong par exemple pendant la durée de votre expatriation.

Se soigner en période de Covid

La crise sanitaire actuelle soulève de nombreuses questions notamment en matière de prise en charge de santé lorsqu’il s’agit de s’expatrier.

Il faut savoir que les garanties “frais de santé” prévues par les contrats d’assurances santé internationales s’appliquent en cas de suspicion ou de détection de coronavirus.

Cela couvre donc les médicaments comme les hospitalisations, y compris pour quarantaine.

Préparer et réussir son expatriation 

Se renseigner sur la culture

S’il est toujours conseillé de se renseigner sur la culture d’un pays avant de partir, ce conseil est d’autant plus valable pour la Chine. En effet, le pays a une culture riche mais des codes, de politesse notamment, très différents.

Les gestes ont également leur importance. Des gestes agités et brusques avec les mains sont mal perçus, par exemple.

Internet regorge d’informations utiles et de sites qui détaillent les règles de bienséance dans le pays que tout expatrié devrait consulter.

Les meilleures villes pour s’expatrier

Une enquête nationale de la Chine a été menée auprès de près de 200 000 expatriés afin de déterminer les villes les plus attractives.

La liste est basée sur 18 facteurs tels que la qualité de vie, le travail, l’administration, etc.

Shanghai, économiquement plus développée et plus cosmopolite, arrive en tête de liste pour son côté moderne, dynamique et pluriculturel.

Pékin attire hommes d’affaires et adeptes de la culture traditionnelle chinoise grâce à son côté plus authentique.

Tianjin, au nord du pays, offre de bonnes installations médicales. Il s’agit d’une ville de culture qui se développe rapidement.

Canton, troisième plus grande ville du pays, est connue comme la ville du commerce. C’est également une ville très dynamique.

De nombreuses villes peuvent être citées, mais il faut surtout retenir que le pays est très différent d’une ville à l’autre. Tout dépend de ce qu’un expatrié vient y chercher : modernité, authenticité, etc. Le choix est propre à chacun en fonction du mode de vie auquel il aspire.

Organiser son déménagement

De plus en plus de sociétés proposent des déménagements à l’autre bout du monde.

L’estimation dépend de différents critères comme l’adresse de départ et d’arrivée, le volume et le poids des affaires, le type de transport, l’assurance, etc.

Il est donc important de comparer les prix pour des services similaires et ne pas forcément aller au mieux offrant si les services proposés ne suivent pas.

L’idéal étant sans doute de vendre le plus d’affaires possibles pour se rééquiper une fois sur place.

Langues parlées en Chine

La langue officielle en Chine est le mandarin. Il s’agit d’ailleurs de la langue la plus parlée dans le monde. Après le mandarin, le wu est la langue la plus parlée à Shanghai et le cantonnais sur Hong Kong et Macao.

L’anglais est également utilisé dans le monde des affaires.

Permis de conduire

Le permis de conduire national ou international n’est pas valable en Chine et il faut donc obtenir un permis de conduire sur place.

Seuls les ressortissants étrangers bénéficiant d’un permis de séjour ont le droit de demander le permis local.

Pour ce faire, ils doivent se rendre dans un bureau de gestion des véhicules de la ville avec les documents suivants : 

  • Leur formulaire de demande rempli
  • Leur passeport et permis de travail
  • Un certificat médical délivré par un hôpital que les autorités du pays auront désigné
  • Leur permis de conduire actuel avec une traduction en mandarin
  • Une photo. 

Une fois les documents remis, il faut passer un test théorique et obtenir un score de réussite de 90 % minimum.

True
International

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé aux USA

[Édition 2021]

Découvrez les conseils des experts de
l’assurance maladie aux USA et apprenez à choisir votre assurance santé :

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé au Mexique [Édition 2021]

Apprenez tout ce qu’il faut savoir pour partir et vivre en tout sécurité au Mexique en tant qu’expatrié :

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé internationale
Partez en toute sécurité, avec la bonne couverture et les bonnes infos ! On vous explique :

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé aux Émirats arabes unis [Édition 2021]

Apprenez tout ce qu’il faut savoir sur le système de santé des Émirats arabes unis et sur les solutions d’assurances existantes pour les expatriés:

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé en Thaïlande [Édition 2021]

Expatriez-vous en toute confiance grâce à notre recueil des informations importantes sur le système d’assurance santé en Thaïlande :

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé au Royaume-Uni [Édition 2021]

Découvrez les particularités du système de santé anglais et tout ce qu’il faut savoir en tant qu’expat au Royaume-Uni :

Prenez rendez-vous avec nos experts en assurance!

Nous sommes là pour vous aider ! Une consultation gratuite permettra de répondre à toutes vos questions.

Ça aussi c'est intéressant :

Ceux qui se demandent comment s’expatrier au Portugal peuvent être tentés de penser qu’il s’agit d’une simple formalité mais certaines démarches doivent toutefois être respectées pour que tout se passe au mieux.

Menu

Être rappelé·e

On le sait, vous êtres très occupé·e, et nous aussi ! Si vous préférez choisir la date et l’heure pour qu’on s’appelle, il vous suffit de le faire grâce au calendrier ci-dessous !

Choisissez un moment qui vous convient

Expat Assurance no opera en México y el sitio no es accesible para los usuarios mexicanos.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.