Bien préparer son expatriation à Madagascar

expatriation-madagascar
De nombreux étrangers ont fait le choix de l’expatriation à Madagascar, que ce soit pour des raisons professionnelles, ou dans l’espoir de passer une retraite ensoleillée.

Sommaire

De nombreux étrangers ont fait le choix de l’expatriation à Madagascar, que ce soit pour des raisons professionnelles, ou dans l’espoir de passer une retraite ensoleillée.

Il faut dire que cette grande île de l’Océan indien a de quoi séduire. Mais comment bien préparer et mener à bien ce projet ?

Les formalités d’une expatriation à Madagascar

Le visa est obligatoire pour s’expatrier à Madagascar. Il en existe deux types principaux, et il est indispensable d’opter pour le visa immigrant quand on envisage de s’installer durablement sur l’île.

La durée de validité de ce document, par défaut, est d’un mois, mais il peut être transformé en visa de longue durée dans le mois qui suit le début de l’expatriation à Madagascar.

Il est à noter qu’il est nécessaire de produire un extrait de casier judiciaire pour bénéficier de ce visa, ainsi que d’autres documents plus spécifiques suivant sa situation personnelle, comme :

  • Un contrat de travail malgache
  • Une attestation de retraite
  • Des justificatifs de ressources.

Il est également nécessaire d’obtenir une carte de résident auprès du ministère de l’Intérieur malgache pour s’installer sur place.

Quant à l’inscription sur le registre des Français établis hors de France, elle n’est pas obligatoire, mais vivement conseillée pour des raisons de sécurité, et pour faciliter d’éventuelles démarches administratives.

S’installer et vivre à Madagascar

Une expatriation à Madagascar ne coûte pas cher, et la vie quotidienne est tout à fait abordable, sauf si on souhaite s’accorder un confort similaire à ce qui se pratique en France.

Globalement, tout est plus cher dans les grandes villes ou les zones très touristiques, qu’il s’agisse de l’alimentaire, du transport ou du logement.

Les conditions de logement peuvent être un peu déconcertantes pour un Français qui a fait le choix de s’expatrier à Madagascar : tous les appartements ne sont pas reliés au réseau d’eau et d’électricité, ou ne comportent pas forcément de chauffe-eau.

Il faut bien vérifier ces éléments avant de louer ou d’acheter, mais ils influeront évidemment sur le prix du bien.

Scolariser ses enfants pendant son expatriation à Madagascar

Un autre poste de dépense à prendre en compte dans le budget d’une expatriation à Madagascar est la scolarisation de ses enfants lorsqu’on part en famille.

Si l’école publique malgache est très abordable financièrement, les conditions d’apprentissage et les équipements proposés sont tout à fait insuffisants.

Il existe aussi des écoles privées, dont les tarifs et la qualité sont très variables, mais la meilleure solution reste de scolariser ses enfants dans une des écoles françaises du pays, dont le coût reste assez abordable.

S’expatrier à Madagascar pour travailler

Si un étranger souhaite travailler pendant son expatriation à Madagascar, il aura intérêt à se tourner vers les secteurs qui recrutent le plus d’expatriés :

  • L’ingénierie
  • L’informatique
  • Les télécommunications.

Le marché du travail local n’est pas comparable avec ce qui est connu en Europe, et reste largement dominé par l’agriculture.

Il est nécessaire d’obtenir une autorisation de travail si on souhaite s’expatrier à Madagascar pour travailler. C’est en général l’employeur qui se charge de cette démarche.

Votre assurance santé internationale en 2 minutes.

Comparez les prix gratuitement en quelques clics.

Fini la galère avec votre assurance santé !

Ne vous prenez pas la tête, on est là pour vous aider. Prenez rendez-vous avec un de nos experts en assurance et on vous trouvera le bon contrat, au bon prix.

Quelle couverture santé pour s’expatrier à Madagascar ?

Tous les salariés doivent obligatoirement être affiliés par leur employeur à la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale pendant leur expatriation à Madagascar. Les indépendants ne sont pas couverts par le régime malgache de sécurité sociale.

Dans les faits, ce système d’assurance ne couvre pas la maladie, seulement les accidents du travail et les maladies professionnelles, et le système de santé local est de mauvaise qualité.

Toutes les prestations sont payantes, dans les établissements médicaux publics comme privés, les médicaments manquent souvent, et il n’existe pas de service d’urgence à proprement parler.

C’est pourquoi il est très fréquent, en cas d’accident ou de maladie nécessitant une prise en charge correcte, de se diriger vers les établissements de santé d’autres pays de la zone.

La souscription d’une assurance santé internationale prenant en charge au minimum les dépenses de santé courantes, les frais d’hospitalisation, ainsi que l’assistance rapatriement et évacuation est donc absolument indispensable avant toute expatriation à Madagascar, non seulement pour bénéficier de remboursements satisfaisants en cas d’accident ou de maladie, mais plus généralement pour pouvoir bénéficier d’une prise en charge adaptée.

Pour choisir le contrat le plus adapté à ses besoins parmi toute l’offre disponible sur le marché, la solution la plus simple est de recourir à un comparateur d’assurances en ligne, qui permettra d’obtenir rapidement et gratuitement des devis détaillés.

False
undefined

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé aux USA

[Édition 2021]

Découvrez les conseils des experts de
l’assurance maladie aux USA et apprenez à choisir votre assurance santé :

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé au Mexique [Édition 2021]

Apprenez tout ce qu’il faut savoir pour partir et vivre en tout sécurité au Mexique en tant qu’expatrié :

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé internationale
Partez en toute sécurité, avec la bonne couverture et les bonnes infos ! On vous explique :

Prenez rendez-vous avec nos experts en assurance!

Nous sommes là pour vous aider ! Une consultation gratuite permettra de répondre à toutes vos questions.

Ça aussi c'est intéressant :

Menu

Être rappelé·e

On le sait, vous êtres très occupé·e, et nous aussi ! Si vous préférez choisir la date et l’heure pour qu’on s’appelle, il vous suffit de le faire grâce au calendrier ci-dessous !

Choisissez un moment qui vous convient
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.