Avec ou Sans la Caisse des Français de l’Etranger (CFE)

Sommaire

Qu’est-ce que la caisse des Français de l’étranger ?

La CFE est une caisse d’assurance privée investie d’une mission de service public : fournir une couverture sociale aux Français et aux ressortissants européens expatriés partout dans le monde, suivant les mêmes bases tarifaires que celles de la sécurité sociale française.

Les solutions proposées couvrent les frais de santé des expatriés qui vivent à l’étranger et ceux de leurs ayants droit partout dans le monde, y compris en France lors de séjours temporaires. Il en existe pour toutes les situations.

MondExpat Santé

Ce produit couvre tous les frais de santé des expatriés de plus de 30 ans qui travaillent et vivent à l’étranger et à leurs ayants droit partout dans le monde y compris en France.

RetraitExpat Santé

Ce produit couvre tous les frais de santé des retraités du système de retraite français expatriés et de leurs ayants droit.

JeunExpat Santé

Ce produit couvre tous les frais de santé des expatriés de moins de 30 ans qui travaillent et vivent à l’étranger et de leurs ayants droit partout dans le monde, y compris en France.

FrancExpat Santé

Ce produit est destiné aux assurés et à leurs ayants droit bénéficiant déjà d’une couverture médicale satisfaisante dans leur pays d’expatriation, et qui souhaitent bénéficier d’une prise en charge de leurs dépenses de santé lors de leurs séjours temporaires en France.

En plus de ces 4 offres, vous pouvez choisir l’option indemnités journalières en cas d’accident de travail ou de congés.

Votre assurance santé internationale en 2 minutes.

Comparez les prix gratuitement en quelques clics.

Fini la galère avec votre assurance santé !

Ne vous prenez pas la tête, on est là pour vous aider. Prenez rendez-vous avec un de nos experts en assurance et on vous trouvera le bon contrat, au bon prix.

Combien coûte la couverture maladie de la CFE ?

Les cotisations à la CFE sont calculées suivant l’âge et la situation familiale de l’assuré (offre « solo » ou « famille »). Par exemple, pour l’offre MondExpat santé (ou JeunExpat santé), les cotisations trimestrielles sont de :

  • – de 30 ans : 90 euros (Solo) et 270 euros (Famille)
  • 35-39 ans : 228 euros (Solo) et 528 euros (Famile)
  • 50-54 ans : 396 euros (Solo) et 774 euros (Faille)
  • À partir de 60 ans ; 600 euros (Solo) et 1071 euros (Famille)

Pour l’offre FrancExpat Santé, les cotisations sont de :

  • – de 30 ans : 60 euros (Solo) et 180 euros (Famille)
  • 35-39 ans : 156 euros (Solo) et 330 euros (Famille)
  • 50-54 ans : 288 euros (Solo) et 573 euros (Famille)
  • A partir de 60 ans : 390 euros (Solo) et 702 euros (Famille)

Les tarifs trimestriels de l’offre RetraitExpat Santé sont de 357 euros (Solo) et 648 euros (Famille)

Ces cotisations ne dépendent pas des revenus de l’expatrié, mais pour les ménages aux ressources limitées, il est possible de bénéficier d’une aide forfaitaire au paiement de la cotisation CFE en en faisant la demande, sur présentation de justificatifs, auprès de son consulat.

La couverture médicale que propose la Caisse des Français de l’Étranger est-elle convenable ?

Plusieurs points sont à considérer :

  • La CFE couvre en fonction des tarifs français qui sont souvent très inférieurs à ceux pratiqués à l’étranger : une consultation est remboursée sur la même base tarifaire qu’en France, et en cas d’hospitalisation les taux de remboursement vont de 19% à 67% suivant les pays. Votre couverture sera donc très partielle et ne nous protégera pas assez, surtout en cas d’hospitalisation ou de maladie grave dans une pays où la santé coûte cher, comme les États-Unis.
  • En dehors de quelques pays africains, du Liban et du Guatemala, la CFE n’a pas d’accord de tiers payant, il faudra donc avancer 100% des frais et par la suite faire une demande de remboursement.
  • La CFE n’assure qu’une couverture de base et ne prend pas en charge certaines prestations indispensables, notamment l’assistance rapatriement.

Souscrire à la CFE avec une complémentaire

Nous voyons donc que la couverture que propose la caisse des français de l’étranger n’est pas suffisante.

Ceci dit, certaines compagnies proposent des assurances complémentaires aux offres de la Caisse des Français de l ‘Étranger. Elles permettent d’être couvert à 100% et en fonction des frais réels, indépendamment des barèmes de la sécurité sociale.

Les compagnies qui proposent ces complémentaires ont aussi des partenariats avec des structures de prise en charge à l’étranger, ce qui permet de ne pas avoir à avancer ses frais, au moins en cas d’hospitalisation.

Si vous décidez de souscrire à la caisse des français de l’étranger, la souscription d’une complémentaire de ce type est presque toujours indispensable.

Idéalement, elle doit être souscrite sous forme de pack tout-en-un : cette option permet de gérer son offre CFE et sa complémentaire en guichet unique, comme s’il n’existait qu’un contrat, ce qui évite de multiplier les interlocuteurs et les démarches.

Concernant votre complémentaire santé, il faudra bien vérifier les points suivants :

  • Tout d’abord s’assurer qui s’agit bien d’une complémentaire spécialisée pour les français de l’étranger qui vous couvrira donc à 100% des frais réels et pas en fonction des tarifs de la sécurité sociale française.
  • Qu’il s’agit d’une compagnie d’assurance solide financièrement qui ne vous lâchera pas en cas de maladie ou d’accident grave.
  • Que ladite assurance expatrié possède un bon réseau d’hôpitaux dans votre ville de résidence surtout si vous ne vivez pas dans une capitale.
  • Si vous avez plus de 40 ans, bien vérifier qu’il s’agit d’un contrat viager, en effet certaines arrêtent de vous assurer à 65 ou 70 ans.
  • Idéalement que vous puissiez changer de formule facilement, vos nécessités évolueront surtout si vous compter rester vivre longtemps à l’étranger.

La solution est donc de souscrire à la Caisse des français de l’étranger et de prendre une complémentaire santé pour expatrié ?

Pas forcément. L’adhésion à la CFE n’a rien d’obligatoire, et vous pouvez aussi choisir de souscrire une autre couverture plus adaptée ou plus attractive avec une autre compagnie privée. Il s’agira généralement d’un contrat dit « au 1er euro » (ou au 1er dollar).

Attention : dans tous les cas, la souscription d’une assurance santé internationale quelle qu’elle soit ne dispense pas des obligations d’affiliation et de cotisation à un régime d’assurance obligatoire s’il en existe un dans le pays de résidence, même si ces assurances peuvent être utilisées de façon tout à fait indépendante de ces couvertures.

Comment fonctionnent les solutions d’assurance internationale au premier euro ?

Les assurances au 1er euro se caractérisent par la grande flexibilité de leurs garanties.

Avec un même contrat, il est possible de bénéficier d’une couverture très large et presque sur mesure, incluant des garanties essentielles (hospitalisation, frais de santé courants, rapatriement), mais aussi des garanties plus diversifiées :

  • Protection des papiers d’identité et des effets personnels contre la perte ou le vol
  • Assurance des billets d’avion
  • Responsabilité civile
  • Etc.

On peut bénéficier aussi des mêmes avantages que ceux des complémentaires à la CFE :

  • Tiers payant
  • Partenariats avec des réseaux de soins locaux
  • Etc.

Bien sûr, plus la couverture souscrite sera protectrice, plus l’assurance coutera cher.

L’ensemble des démarches liées aux remboursements et à la gestion du contrat se font de façon centralisée, à tout moment et n’importe où dans le monde, souvent par le biais d’une application mobile ou d’un site internet, ce qui permet aussi d’accélérer les remboursements.

Quelle est la démarche à suivre pour faire son choix entre la CFE + Complémentaire et une solution au premier euro ?

  • Choisir les garanties qui conviennent à votre situation familiale, et à votre pays de résidence.
  • En fonction de ces critères, choisir les complémentaires adaptées.
  • Comparer à garanties égales les solutions avec et sans la CFE.
  • Prendre en compte les situations particulières et leur impact en fonction de la solution choisie comme : les maladies préexistantes, la durée et la fréquence des séjours en France, le temps de l’expatriation, l’exigence en termes de délais de remboursement, critères qui influent sur la pertinence du choix.
  • Évaluer votre tolérance aux démarches administratives.

Il peut être utile de faire appel à un conseiller afin qu’il vous aide à évaluer votre situation afin de faire un choix cohérent.

Mais la solution la plus simple pour déterminer la couverture la plus adaptée à votre situation est d’utiliser un comparateur d’assurances en ligne.

C’est une méthode rapide, gratuite et efficace, qui permet d’obtenir et de comparer plusieurs devis détaillés d’offres correspondant à vos critères de recherches et à vos besoins.

Quels sont les délais de carence ou délais d’attente de ces deux solutions ?

Si vous choisissez de vous affilier à la CFE pour votre assurance santé internationale, il est important de souscrire au maximum dans les 3 mois qui suivent l’installation dans le pays d’expatriation.

Passé ce délai, la CFE considère qu’il s’agit d’une adhésion tardive, et impose un délai de carence durant lequel l’assuré paye ses cotisations mais n’est pas couvert en cas de problème de santé.

Ce délai est de 3 mois pour les adhérents jusqu’à 45 ans, et 6 mois au-delà de cet âge.

Concernant les complémentaires, en fonction de chaque compagnie il faudra prévoir des délais d’attente pour certains soins, notamment pour les soins dentaires, ou pour l’achat de paires de lunettes (3 à 6 mois).

La maternité est aussi soumise à certains délais et conditions de prise en charge suivant les contrats : il faut bien vérifier avant de souscrire.

Mais si vous optez pour une solution au premier euro (sans passer par la Caisse des Français de l’Étranger), vous serez pris en charge dès le premier jour de souscription (hors soins concernant des délais d’attente précédemment mentionne).

Comment fonctionne la gestion des préexistences médicales avec la caisse des français de l’étranger (CFE) ?

La CFE suit le code de la sécurité sociale française : cela se traduit concrètement par une souscription sans questionnaire médical et sans surprime, ainsi que par une obligation d’accepter toute demande d’adhésion.

Les maladies chroniques et les frais liés à des préexistences médicales sont donc pris en charge suivant les barèmes en vigueur.

A contrario, vous devrez remplir un questionnaire de santé pour souscrire à une complémentaire ou à une solution au premier euro.

Des exclusions de garantie ou des majorations de cotisation, voire, dans le pire des cas, un refus d’adhésion, peuvent en découler en cas de prééxistences, et entraîner des dépenses supplémentaires pour l’assuré.

 

False
undefined

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé aux USA

[Édition 2021]

Découvrez les conseils des experts de
l’assurance maladie aux USA et apprenez à choisir votre assurance santé :

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé au Mexique [Édition 2021]

Apprenez tout ce qu’il faut savoir pour partir et vivre en tout sécurité au Mexique en tant qu’expatrié :

eBook gratuit !

Le guide de l'assurance santé internationale
Partez en toute sécurité, avec la bonne couverture et les bonnes infos ! On vous explique :

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé aux Émirats arabes unis [Édition 2021]

Apprenez tout ce qu’il faut savoir sur le système de santé des Émirats arabes unis et sur les solutions d’assurances existantes pour les expatriés:

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé en Thaïlande [Édition 2021]

Expatriez-vous en toute confiance grâce à notre recueil des informations importantes sur le système d’assurance santé en Thaïlande :

eBook gratuit !

Le guide de l’assurance santé au Royaume-Uni [Édition 2021]

Découvrez les particularités du système de santé anglais et tout ce qu’il faut savoir en tant qu’expat au Royaume-Uni :

Prenez rendez-vous avec nos experts en assurance!

Nous sommes là pour vous aider ! Une consultation gratuite permettra de répondre à toutes vos questions.

Ça aussi c'est intéressant :

Menu

Être rappelé·e

On le sait, vous êtres très occupé·e, et nous aussi ! Si vous préférez choisir la date et l’heure pour qu’on s’appelle, il vous suffit de le faire grâce au calendrier ci-dessous !

Choisissez un moment qui vous convient
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.