La CFE est un organisme de sécurité sociale, proposant une assurance santé aux expatriés français. Créée en 1978, elle a connu depuis de multiples évolutions.

La CFE, une assurance santé pour tous les expatriés français

La Caisse des Français de l’Étranger ou CFE a été créée en 1978. Son objectif était d’offrir aux Français expatriés une protection sociale semblable à celle de la Sécurité sociale.

La CFE, une assurance maladie facultative ouverte à tous

La CFE est un organisme de droit privé, disposant d’une mission de service public. Elle se trouve sous la tutelle des ministères en charge de la Sécurité sociale et du Budget, mais elle est indépendante de la Sécurité sociale et ne perçoit aucune aide de l’État.

Contrairement à la « Sécu », la CFE n’est pas un régime obligatoire. Les expatriés sont libres d’y adhérer ou non. Tous les expatriés français ou ressortissants de l’Union européenne peuvent le faire, quels que soient leur situation professionnelle, leur âge et leur pays de résidence.

Des cotisations indépendantes du revenu

A la différence de la Sécurité sociale, les cotisations à la CFE ne dépendent pas du revenu, depuis la réforme de l’organisme.  En effet, l’âge et la situation familiale (seul ou avec ayants droit), sont les seuls facteurs pris en compte afin de déterminer le montant  de la cotisation.

Les assurances proposées par la CFE

La CFE propose trois types d’assurance : santé, risques professionnels et retraite.

L’assurance santé de la CFE

La CFE commercialise 3 produits d’assurance santé

-MondExpat Santé solo ou en famille

-JeunExpat Santé pour les moins de 30 ans

-RetraitExpat Santé pour les retraités.

Elle couvre les consultations, les médicaments, les analyses, l’hospitalisation, la maternité, les soins dentaires, les transports d’urgence, les vaccins, l’optique, etc.

L’assurance Risques professionnels

Cette assurance couvre les frais médicaux liés aux accidents survenant dans le cadre professionnel et aux maladies liées à l’exercice professionnel. De plus, elle permet aussi de recevoir des indemnités en cas d’arrêt de travail. Vous pourrez aussi percevoir une rente en cas d’incapacité permanente de travail ou de décès.

L’assurance Retraite

Cette formule permet aux expatriés de continuer à cotiser pour leur retraite française même durant leur expatriation.

Avantages et inconvénients de l’assurance santé de la CFE

L’assurance santé de la CFE n’est pas obligatoire. Il est donc intéressant de considérer ses avantages et ses inconvénients par rapport aux assurances privées dites « au premier euro ».

Des avantages liés au statut particulier de la CFE

Le principal avantage de la CFE est que l’adhésion s’y fait sans questionnaire médical préalable. Par conséquent, aucun refus ni aucune surprime, ne peut être appliqué en cas de maladie chronique préexistante.

Un autre avantage, mineur, est que l’adhésion à la CFE permet d’accélérer la procédure de « réaffiliation » à la Sécurité sociale au retour en France.

Des remboursements (très) limités

Le principal inconvénient de l’assurance santé de la CFE est dû aux barèmes de remboursement appliqués. En effet, les taux et plafonds de remboursement sont les mêmes que ceux de la Sécurité sociale française. Par exemple, si vous consulter votre médecin traitant, la CFE remboursera 17,50 euros au maximum.

Dans de nombreux pays, ces remboursements sont largement insuffisants car  le coût réel des soins est beaucoup plus élevé qu’en France.

Par conséquent,  il est donc très fortement recommandé de souscrire une assurance complémentaire à la CFE. Vous aurez aussi la possibilité de souscrire à  une assurance « au premier euro », offrant de bien meilleures garanties et des procédures simplifiées.