alliances

Ça y est ! Vous avez enfin trouvé l’amour de votre vie et vous envisagez de célébrer votre union. Il est maintenant temps de se concentrer sur les préparatifs mais surtout de commencer les démarches administratives. Que vous formez un couple d’expatriés français ou un couple mixte, les formalités diffèrent selon les pays. Comment faire pour que l’État français reconnaisse votre mariage ?

Si vous souhaitez vous marier à l’étranger et que l’une de vous est français(e), il faut alors remplir certaines conditions pour que la France reconnaisse cette union, dans certains pays les ambassadeurs et les consuls de France peuvent célébrer le mariage. Si l’un des deux conjoints n’est pas Français, il est possible de se marier en France ou de célébrer l’union devant les autorités locales du pays de résidence du couple.  Dans tous les cas, il est impératif de contacter l’Ambassade ou le consulat de France plusieurs mois avant la célébration du mariage pour la publication des bans, qui est obligatoire pour un ressortissant français.

Se marier à l’Ambassade ou au consulat de France

Si vous souhaitez vous marier devant une autorité française, il faut alors s’adresser à l’Ambassade ou au consulat de France du pays de résidence afin de vérifier que vous répondez aux mêmes conditions que celles exigées pour un mariage en France. Il est nécessaire de constituer un dossier de mariage au consulat pour la publication des bans. Au terme de cette publication, le consulat délivrera au conjoint français un « certificat de capacité à mariage« .

Comment obtenir le certificat de capacité à mariage ?

Il vous faudra remettre les documents suivants aux autorités françaises de votre pays de résidence :

  • fiches de renseignement remises par le consulat dûment remplies
  • acte de naissance de chaque conjoint datant de moins de trois mois ou six mois si ce document a été délivré à l’étranger avec sa traduction et apostillé
  • justificatif de nationalité française
  • pièce d’identité
  • justificatif de domicile ou de résidence

D’autres documents peuvent également vous être demandés. Une fois le mariage prononcé, les époux doivent transcrire le mariage dans les registres de l’état civil consulaire. Les autorités vous remettront un livret de famille et avisera la mairie qui détient votre acte de naissance.