Votre mutuelle maternité aux États-Unis

femme enceintre ventre

Vous souhaitez fonder une famille aux États-Unis ? Voici quelques points importants à prendre en considération.

1. Les mutuelles aux États-Unis

Mon accouchement peut-il être pris en charge par Medicaid ?

En règle générale, les résidents permanents peuvent bénéficier de Medicaid après cinq années de résidence ou jusqu’à ce qu’ils obtiennent la citoyenneté américaine, et ce, sous certaines conditions de ressources financières.

Les États peuvent définir dans un certain périmètre leurs propres critères.

 

Puis-je souscrire à un plan d’assurance local ?

Chaque année du 1er novembre au 15 décembre, un Marketplace des assurances ACA est mis en place. Vous pourrez y trouver des solutions couvrant à 100% la maternité.  En revanche, il vous faudra être très prudent(e) en ce qui concerne le choix des prestataires (médecins, pharmacies, laboratoires, etc…) qui doivent absolument faire partie du réseau de la compagnie d’assurance.

Compte tenu de la nature pérenne du plan de santé et au vu des incertitudes politiques mais aussi aux mauvais résultats techniques des compagnies américaines participant au Marketplace, il est peu probable que ces solutions perdurent.

Important : si vous souscrivez à un plan sur le modèle américain, pensez à mettre de l’argent de côté (ce qui correspond à votre out of pocket) car payer  l’assurance uniquement ne suffira pas !

tirelire

2. Les mutuelles françaises : clarté et facilité d’utilisation

Fini l’out of pocket !

A contrario des solutions ACA, compliquées avec des franchises : Co-assurance, Co-paiement, des réseaux de soins obligatoires, des augmentations de primes mensuelles, les mutuelles françaises apparaissent comme tombées du ciel !

Les assurances françaises proposent une prise en charge à 100% en cas d’hospitalisation, soins courants (visites médicales, analyses, médicaments, IRM, physiothérapie, etc…) sans rien avoir à payer de votre poche !

ne rien dépenser 

Elles proposent des montants pour la maternité comprenant aussi les soins pré-accouchement, les séances de préparation (childbirth classes), les visites chez le gynécologue-obstétricien (ob-gyn), ainsi que les échographies jusqu’à 16 000 euros.

Qu’en est-il du réseau de soins ? 

Les assurances françaises proposent aussi un réseau de professionnels de santé. Si vous allez en consulter un qui n’en fait pas partie, ne vous inquiétez pas, les garanties du contrat seront exactement les mêmes.

S’il s’agit d’une hospitalisation, l’assurance pourra payer directement l’hôpital. Pour les soins courants, il faudra procéder aux remboursements. De plus, les assurances mettent à votre disposition une application dans laquelle vous pourrez télécharger vos factures et le tour est joué !

3. Mutuelle et délai de carence

Je suis déjà enceinte, que faire ?

Attention : Si vous êtes déjà enceinte, que vous n’avez pas d’assurance et que vous ne pouvez pas bénéficier du programme Medicaid, optez pour les solutions ACA car ce sont les seules qui accepteront de vous couvrir la maternité !

Concernant les solutions françaises, 10 mois de délais d’attente sont requis avant que vous puissiez utiliser le montant alloué à votre maternité. Par exemple, si vous tombez enceinte 6 mois après la souscription du contrat d’assurance, les soins correspondant aux 4 premiers mois de la maternité ne seront pas pris en compte.

4. La mutuelle couvrira-t-elle les complications de maternité ?

Les complications de la maman

Par exemple, en cas de pré-éclampsie (présence de protéines dans l’urine et l’hypertension chez la maman), la facture peut s’élever à plusieurs centaines de milliers de dollars. Certaines assurances proposent uniquement le forfait maternité, faites bien attention aux clauses relatives aux complications.

accouchement

Les complications du nouveau-né

Légalement, un nouveau-né existe qu’après l’émission du certificat de naissance. En attendant, il est couvert chez l’assurance de la mère.

Les maladies congénitales seront prises en charge à condition que la mère soit assurée lors de l’accouchement.

Attention ! Ne changez surtout pas de compagnie d’assurance juste après l’accouchement ! Soyez sûr avant que la mère et l’enfant soient en bonne santé.

 

 

 

 

Par |2019-04-23T09:38:30-06:0020 février 2019|Santé en Amérique du Nord|0 Commentaires

Laisser un commentaire