Le Mexique

Drapeau du Mexique

Vous comptez vous rendre prochainement au Mexique ? Voici quelques informations utiles à savoir avant votre départ.

Nom officiel : États-Unis mexicains

Capitale : Mexico (appelée aussi CDMX – Ciudad de México)

Nombre d’habitants :  125 959 205 (11ème pays le plus peuplé au monde)

Langue : Espagnol

Monnaie : Peso mexicain (1€ = 21,737$MXN en Mars 2019)

Forme de l’État : République présidentielle fédérale

Président : Andrés Manuel López Obrador (AMLO)

Ambassade de France au Mexique :  Campos Eliseos #339, Colonia Polanco, 11560 Mexico / Tel : +52 55 91 71 97 00

Ambassade du Mexique en France9, rue de Longchamp 75116 Paris  /Tel : +33.1.53.70.27.70

CARTE MEXIQUE

Formalités droit d’entrée et de séjour

Court séjour : les autorités mexicaines autorise l’entrée sur le territoire aux touristes pour une durée maximale de 180 jours (six mois), période durant laquelle vous ne pourrez exercer aucune activité rémunérée ou bénévole. Dans le cas contraire, vous êtes susceptibles de vous faire expulser immédiatement et interdit d’entrer sur le territoire pendant deux ans maximum.  Seul votre passeport en cours de validité et votre billet aller-retour est nécessaire. À votre arrivée, vous devrez remplir un formulaire migratoire que l’on tamponnera et que vous devrez garder jusqu’à la fin de votre séjour afin de le remettre aux agents de migration de l’aéroport. Si vous perdez ce document, vous paierez une amende de 500 pesos (environ 30 euros).

Pour les entrées par voie terrestre depuis la frontière avec les États-Unis, le Guatemala ou le Belize, il est impératif de faire tamponner le passeport par les services migratoires et que l’on vous remette un formulaire migratoire. Dans le cas contraire, vous serez considéré en situation irrégulière, ce qui peut entraîner une détention par les autorités mexicaines et une expulsion vers la France.

Long séjour : Si vous comptez rester au Mexique pendant plus de 180 jours, vous devez faire une demande de visa depuis le consulat de votre pays de résidence. Pour la France, le retrait de visa se fait en deux jours ouvrables à partir de la date d’acceptation du dossier. D’autres démarches administratives seront à faire à l’Institut National de Migration (INM).

Conseil : il est important de s’inscrire au registre consulaire de France au Mexique si vous restez plus de six mois dans le pays et si vous êtes étudiant(e) même si vous restez moins de six mois.

 

La monnaie

1 euro vaut environ 21,80 pesos en mars 2019.

Pour des raisons de sécurité, les commerçants ont généralement très peu de monnaie sur eux, évitez donc de payer une petite somme avec une grosse coupure.

« Cambio » signifie change mais aussi monnaie. Vous entendrez donc souvent « no tengo cambio » (je n’ai pas de monnaie).

monnaie mexicaine

Le décalage horaire

Il y a sept heures en moins que la France. Lorsqu’il est 14 heures au Mexique, il est donc 21 heures en France. Le Mexique passe aussi à l’heure d’hiver et à l’heure d’été.

Les traits culturels

Les Mexicains aiment beaucoup les étrangers, vous y serez très bien reçu(e).

Les Mexicains n’aiment pas dire « non » ou qu’il ne sait pas. Si par exemple vous demandez votre chemin et que cette personne ne sait pas où se trouve l’endroit que vous cherchez, il se peut qu’elle vous indiquera une route totalement fausse.

Quant à la notion du temps, comme dans beaucoup de pays d’Amérique Latine, oubliez votre ponctualité française ! Ne vous mettez pas en colère si vos amis arrivent avec 30 minutes de retard à votre rendez-vous !

Tous ces petits défauts font partie de la culture mexicaine. Ne vous mettez pas hors de vous, « chacun sa culture » comme on le dit si bien, nous avons aussi les nôtres. C’est à vous de vous adapter.

tenue traditionnelle

Le système de santé mexicain

Deux systèmes de santé sont proposés au Mexique : le public et le privé

Le système public : la sécurité sociale mexicaine, appelée Instituto Mexicano del Seguro Social (IMSS), octroyée par les employeurs à tous les travailleurs salariés, permet d’avoir accès aux soins médicaux gratuitement dans les hôpitaux publics et de recevoir une partie du salaire en cas d’accident ou de maladie qui leur empêche de travailler. Malheureusement, les hôpitaux sont surchargés et le personnel souvent débordé, c’est pour cela que les soins de ne sont pas de grande qualité.

Le système privé : les hôpitaux privés ont un personnel très compétent, les soins sont de bonne qualité mais coûteux. Il est préférable de souscrire à une assurance santé internationale pour éviter de payer des frais exorbitants.

 

Bon voyage !

 

Par |2019-03-28T19:50:15-06:0022 mars 2019|Non classifié(e)|0 Commentaires

Laisser un commentaire