Caisse des français de l’étranger : partir avec ou sans ?

guide-cfe-ou-sans-cfe-caisse-francais-etranger

Qu’est-ce que la caisse des Français de l’étranger ?

La CFE est une caisse privée proposant un système de couverture sociale réservée aux Français expatriés partout dans le monde en appliquant les règles de la sécurité sociale française.

Depuis 2019, des nouvelles offres sont proposées :

  • MondExpat Santé
  • RetraitExpat Santé
  • JeunExpat Santé.

Ce sont des solutions qui couvrent tous les frais de santé des expatriés qui vivent à l’étranger et leurs ayants-droits partout dans le monde y compris en France.

MondExpat Santé

Ce produit couvre tous les frais de santé des expatriés de plus de 30 ans qui travaillent et vivent à l’étranger et à leurs ayants-droits partout dans le monde y compris en France

RetraitExpat Santé

Ce produit couvre tous les frais de santé des retraités du système de retraite français expatriés et de leurs ayants-droits.

JeunExpat Santé

Ce produit couvre tous les frais de santé des expatriés de moins de 30 ans qui travaillent et vivent à l’étranger et de leurs ayants-droits partout dans le monde y compris en France.

FrancExpat Santé

Ce produit couvre tous les frais de santé des expatriés et de leurs ayants-droits uniquement en France lors de séjours temporaires. L’assuré bénéficie déjà d’une couverture locale et souhaite uniquement être couvert lorsqu’il est en France.

En plus de ces 4 offres, vous pouvez choisir l’option indemnités journalières en cas d’accident de travail ou de congés.

Pour être convenablement couvert en Amérique avec une assurance française vous pouvez :

  • Soit souscrire à la CFE avec une complémentaire
  • Soit souscrire directement à une assurance santé internationale sans passer par la CFE.

La couverture médicale que propose la caisse des français de l’étranger est-elle convenable ?

Plusieurs points à considérer:

  • La CFE couvre en fonction des tarifs français qui sont souvent très inférieurs à ceux pratiqués à l’étranger (en cas d’hospitalisation les % de remboursement vont de 19% a 67% . Votre couverture sera donc très partielle et ne nous protégera pas assez, surtout en cas d’hospitalisation ou de maladie grave.
  • En dehors de quelques pays africains, du Liban et du Guatemala, la CFE n’a pas d’accord de tiers payant, il faudra donc avancer 100% des frais et par la suite faire une demande de remboursement. Souscrire à la CFE avec une complémentaire

Nous voyons donc que la couverture que propose la caisse des français de l’étranger n’est pas suffisante et qu’en plus la CFE ne possède pas de réseau de soins dans le monde.

Ceci dit, certaines compagnies proposent des compléments à la caisse des français de l ‘étranger qui permettent d’être couvert à 100% indépendamment des tarifs français. Elles ont aussi des structures de prise en charge à l’étranger afin de ne pas avoir à débourser au moins en cas d’hospitalisation.

Si vous décidez de souscrire à la caisse des français de l’étranger, il vous faudra absolument une complémentaire.

Concernant votre complémentaire santé, il faudra bien vérifier les points suivants :

  • Tout d’abord s’assurer qui s’agit bien d’une complémentaire spécialisée pour les français de l’étranger qui vous couvrira donc à 100% des frais réels et pas en fonction des tarifs de la sécurité sociale française.
  • Qu’ il s’agit d’une compagnie d’assurance solide financièrement qui ne vous lâchera pas en cas de maladie ou d’accident grave.
  • Que ladite assurance expatrie possède un bon réseau d’hôpitaux dans votre ville de résidence surtout si vous ne vivez pas dans une capitale.
  • Si vous avez plus de 40 ans, bien vérifier qu’ il s’agit d’un contrat viager, en effet certaines arrêtent de vous assurer à 65 ou 70 ans.
  • Idéalement que vous puissiez changer de formule facilement, vos nécessités évolueront surtout si vous compter rester vivre longtemps à l’étranger.

La solution est donc de souscrire à la Caisse des français de l’étranger et de prendre une complémentaire santé pour expatrié ?

Pas forcement, vous pouvez aussi choisir de souscrire directement avec une complémentaire sans avoir besoin de souscrire à la CFE, ces solutions s’appellent “au premier euro”.

Comment fonctionnent les solutions d’assurance internationale au premier euro ?

La plupart des compagnies qui proposent des solutions en complément de la CFE permettent aussi une souscription sans la CFE dite au premier euro, il n’y a donc pas de différences en termes de garanties.

Avec une solution au premier euro, vous n’aurez qu’un seul interlocuteur, ceci est bien plus pratique pour les paiements mais aussi en cas de problème lie à des remboursements et autres démarches administratives.

D’autre part, vous serez couvert dès le premier jour de souscription sans avoir de délais de carence.

Les remboursements seront beaucoup plus rapides surtout si la compagnie que vous choisissez propose des outils comme les applis. Vous aurez un support en plusieurs langues (dans le cas ou votre partenaire ne parle pas français) ce qui est impossible avec la Caisse des Français de l’Étranger.

Cela dit, d’autres critères sont à prendre en compte pour faire votre choix, notamment les tarifs qu’il faudra comparer.

Quelle est la démarche à suivre pour faire son choix entre la CFE + Complémentaire et une solution au premier euro ?

  • Choisir les garanties qui conviennent à votre situation familiale, et à votre pays de résidence.
  • En fonction de ces critères, choisir les complémentaires adaptées.
  • Comparer à garanties égales les solutions avec et sans la CFE.
  • Prendre en compte les situations particulières et leur impact en fonction de la solution choisie comme : les maladies préexistantes, la durée et la fréquence des séjours en France, le temps de l’expatriation, l’exigence en termes de délais de remboursement, critères qui influent sur la pertinence du choix.
  • Évaluer votre tolérance aux démarches administratives.

Idéalement il faut faire appel à un conseiller afin qu’il vous aide à évaluer votre situation afin de faire un choix cohérent.

Quels sont les délais de carence ou délais d’attente de ces deux solutions ?

La caisse des français de l’étranger: la cfe vous imposera 3 mois de délais de carence si vous avez entre 30 et 45 ans et si vous vivez à l’étranger depuis plus de 3 mois.

Au-delà des 45 ans, ce seront 6 mois de délais de carence.

Attention : Il faudra payer la CFE pendant ce temps-là sans être assuré !

Concernant les complémentaires, en fonction de chaque compagnie il faudra prévoir des délais d’attente pour certains soins notamment pour les soins dentaires ou l’achat de paire de lunettes (3 à 6 mois) et la maternité (10 mois).

Mais si vous optez pour une solution au premier euro (sans passer par la caisse des français de l’étranger), vous serez pris en charge dès le premier jour de souscription (hors soins concernant des délais d’attente précédemment mentionne).

Comment fonctionne la gestion des Préexistences médicales avec la caisse des français de l’étranger (CFE) ?

La CFE suit le code de la sécurité sociale française, cela se traduit concrètement par une souscription sans questionnaire médical (ce qui explique en partie les délais de carence et droits d’entrée).

A contrario vous devrez remplir un questionnaire santé pour souscrire à une complémentaire ou à une solution au premier euro et les conséquences de vos maladies préexistantes pourraient être exclus.

L’expérience de votre agent d’assurance vous permettra de choisir la meilleure solution en fonction de vos antécédents médicaux.

Prenez rendez-vous avec notre experte en assurance !

La couverture médicale que propose la Caisse des Français de l’Étranger est-elle suffisante ?

La CFE couvre en fonction des tarifs français qui sont souvent très inférieurs à ceux pratiqués à l’étranger. Votre couverture sera donc très partielle et ne vous protégera pas assez, surtout en cas d’hospitalisation ou de maladie grave (en cas d’hospitalisation les % de remboursement vont de 19% à 67%).

Comment être couvert à 100% à l’étranger ?

Certaines compagnies proposent des complémentaires à la Caisse des Français de l‘Étranger qui permettent d’être couvert à 100% indépendamment des tarifs français. Elles ont aussi des structures de prise en charge à l’étranger afin de ne pas avoir à débourser au moins en cas d’hospitalisation.

Comment fonctionne la gestion des préexistences médicales avec la Caisse des Français de l’Étranger ?

La CFE comme la sécurité sociale française, accepte ses adhérents sans questionnaire médical. Il est cependant nécessaire d’en remplir un pour souscrire à une complémentaire ou à une solution au premier euro. Les patients avec des préexistences importantes pourraient donc être exclus.