FrenchFounders, le club de choix des entrepreneurs français

Lorsque les PME françaises cherchent à se développer à l’international, que ce soit en ouvrant des bureaux locaux, en embauchant du personnel ou en trouvant des partenaires commerciaux, elles peuvent souvent se retrouver sans soutien.

FrenchFounders, un réseau international de dirigeants et de fondateurs francophones, peut constituer un point de chute pour les PME françaises.

Expat Assurance a rencontré Catherine de Vaivre, vice-présidente des opérations de FrenchFounders, pour en savoir plus.

Q: FrenchFounders ne cherche pas à être simplement un forum de networking mais à s’assurer que ses membres collaborent réellement les uns avec les autres. Comment vous assurez-vous de cela à travers le processus de sélection?

Catherine de Vaivre: Cela vient d’abord de notre mode de « recrutement » : nous fonctionnons beaucoup par cooptation. Ce sont nos membres qui recommandent le réseau à leurs contacts. De ce fait, ces nouveaux membres potentiels ont, soit de fortes chances de connaitre les valeurs du club avant de déposer leur candidature, soit ils sont eux-mêmes porteurs de ces valeurs et c’est pour cela qu’ils nous sont recommandés.

Ensuite, nous échangeons avec les nouveaux membres dès leur arrivée dans le réseau, pour leur en expliquer les valeurs et modes de fonctionnement, leurs droits et devoirs en quelque sorte.

Enfin, notre raison d’être est de favoriser et fluidifier les échanges entre nos membres, de faire se rencontrer un besoin business et une expertise/expérience. Chaque introduction que nous faisons entre nos membres, grâce aux équipes et à un algorithme de recommandation puissant, est pensée, motivée, complètement sur mesure et pertinente. De ce fait, ils se répondent.

Q: Quelle aide est-ce que FrenchFounders peut apporter aux PME françaises arrivant dans un nouveau pays, comme les États-Unis ou le Mexique?

De Vaivre: FrenchFounders permet, à travers les mises en relation entre membres, à un dirigeant quel qu’il soit de se connecter à l’écosystème local (startups, PME, grands groupes et investisseurs) pour prendre de l’information sur la zone et ledit écosystème, ce qui lui permet de gagner du temps et de la compétence dans sa prise de poste ou le développement de son business. FrenchFounders offre aussi à ses membres un accès à des experts locaux, sur des aspects plus pragmatiques et pratiques.

On ne peut faire de business développent au sein de FrenchFounders, ce qui ne veut pas dire qu’on ne peut pas faire de business, bien au contraire. Il s’en fait tous les jours, et les success story sont nombreuses, qu’on parle de collaboration, vente d’entreprise, ou de levée de fonds…

Q: Comment mesurez-vous la valeur ajoutée que FrenchFounders offre à ses membres?

De Vaivre: Par la satisfaction, la fidélité et l’engagement de nos membres ! Nous fonctionnons par membership, renouvelable chaque année, et aujourd’hui plus de 85% de membres le reconduisent d’une année sur l’autre, plus de 500 membres le sont depuis notre création en 2014, et enfin ils cooptent leur propre réseau : environ 70% de nos membres nous ont été recommandés par d’autres membres.

Q: Romain Bordenave (ambassadeur de FrenchFounders au Mexique) a décrit les membres au Mexique en trois catégories (PDG / cadres supérieurs d’entreprises multinationales, expatriés étant établi et ayant des carrières dans des pays spécifiques et entrepreneurs de startups). Est-ce que FrenchFounders cherche à trouver un équilibre entre les jeunes innovateurs et les professionnels expérimentés ?

De Vaivre: Dans la mission que nous nous sommes fixée, et dans notre ADN, le décloisonnement est fondamental car les silos n’ont plus de sens dans le business aujourd’hui. Il prend 3 aspects principaux : décloisonnement géographique (nous faisons des connections entre membres partout dans le monde), décloisonnement entre les secteurs d’activités, et bien sûr décloisonnement entre les types d’entreprises, en particulier startups/PME et grands groupes qui ont un besoin vital et réciproque d’interaction.

Q: Quel soutien est-ce que le siège à New York fournit-il aux communautés FrenchFounders dans le monde entier? Vous coordonnez-vous sur l’organisation des événements, le choix et l’encadrement des intervenants ?

De Vaivre: Tout d’abord, nous avons aujourd’hui des équipes FrenchFounders dans 10 villes à travers le monde et sur 3 continents. Dans une quinzaine d’autres villes, nous sommes représentés et aidés par des ambassadeurs qui agissent comme de vrais relais opérationnels et institutionnels. Ce sont ces équipes qui travaillent ensemble, au quotidien, pour entre autres organiser les événements sur le fond et sur la forme.

Par |2019-04-23T10:08:35-06:0027 mars 2018|Entreprendre en Amérique du Nord|0 Commentaires

Laisser un commentaire